La langue française

Flagellant

Sommaire

  • Définitions du mot flagellant
  • Phonétique de « flagellant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « flagellant »
  • Citations contenant le mot « flagellant »
  • Traductions du mot « flagellant »
  • Synonymes de « flagellant »

Définitions du mot flagellant

Trésor de la Langue Française informatisé

FLAGELLANT, ANTE, part. prés., adj. et subst. masc.

I.− Part. prés. de flageller*.
II.− Emploi adj. Qui flagelle. Le roseau flagellant, le sceptre de roseau (Péguy, Myst. charité,1910, p. 79).
P. anal. Qui frappe, meurtrit à la manière d'un fouet. En dépit du froid, d'une gelée piquante, d'un vent flagellant (Goncourt, Journal,1870, p. 688).
Au fig. Qui malmène, attaque durement. Voilà une symphonie flagellante. Elle vous fera des ennemis (Augier, Ceint. dorée,1855, II, p. 412).
III.− Emploi subst. masc.
A.− Personne qui flagelle. Cf. flagellation, ex. de Michelet.
Au fig. Ses violences de flagellant intellectuel [l'auteur de Belphégor] (Massis, Jugements,1923, p. 220).
B.− Personne qui se flagelle ou se fait flageller. On procédait, il me l'apprit, par espèces d'affections (...), les délires d'abord d'un côté et puis les masochistes et les vicieux d'un autre, les flagellants par ici, les « genre gouvernante » sur une autre page (Céline, Voyage,1932, p. 445).
Spéc. Membre de diverses sectes fanatiques qui se flagellent en public pour se mortifier. Les flagellants du moyen âge ont été des précurseurs de la réforme, en enlevant le monopole des sacrements (...) au clergé officiel (Renan, Vie Jésus,1863, p. 108).
Prononc. et Orth. : [flaʒ εl(l)ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. dep. 1762. Fréq. abs. littér. : 22.

Wiktionnaire

Nom commun

flagellant \fla.ʒɛ.lɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : flagellante)

  1. Fanatique religieux qui se flagelle en public.
    • (Pluriel antérieur à 1835)Les flagellans inondèrent l’Europe au commencement du 16e siècle. Les confesseurs fouettaient leurs pénitens à cul nu. Les jeunes gens, presque nus, couraient les rues, une poignée de verges à la main, se fouettaient publiquement. Les femmes les regardaient à travers les jalousies des fenêtres, et se fouettaient entre elles. — (Vincent Fournier Verneuil, Paris, tableau moral et philosophique, Paris : chez les principaux libraires, 1826, p. 512)
    • D’ici furent dirigés ces inquisiteurs qui allèrent brûler Vaudois, cathares, fraticelles, béguins, sorciers, envoûteurs, magiciens, flagellants, ou juifs convertis, mais soupçonnés de sortilèges. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • […] la société se laisse totalement entraîner dans cette folie à plusieurs, qui fait vivre des peuples entiers dans un rêve éveillé, souvent cruel (peut-on oublier les flagellants de Téhéran, l’envoi d’enfants en première ligne), jusqu’au heurt avec le principe de réalité, avec la loi, fût-elle celle du plus fort, avec la défaite si elle est assez complète pour ne pas laisser s’installer une autre forme de déni. — (Claude Olievenstein, L’Homme parano, page 109, 1992, Odile Jacob)

Forme de verbe

flagellant \fla.ʒɛ.lɑ̃\

  1. Participe présent du verbe flageller.
    • Titubant et bêlant le long des ritournelles des nocturnes loriots de vos cœurs, et vous flagellant d’étamines choisies, hypnotisez-vous devers la Lune, pour la saison des semailles, et caressez-vous ensuite bien singulièrement pour déchrysalider vos papillons de nuit ! — (Jules Laforgue, Moralités légendaires)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLAGELLANT. n. m.
Nom de certains fanatiques qui se flagellaient en public. La secte des flagellants.

Littré (1872-1877)

FLAGELLANT (fla-jèl-lan) s. m.
  • 1Nom d'une espèce d'hérétiques du treizième siècle, sectateurs d'un moine nommé Rainier, qui s'assemblaient chaque nuit, nus jusqu'à la ceinture, avec un capuchon sur la tête et une croix à la main, pour se donner la discipline ; ils se fouettaient ainsi deux fois le jour. Leur hérésie consistait à croire que cette flagellation leur rendait les sacrements inutiles, et valait mieux que le martyre. Ces flagellants inondèrent l'Europe : on en voit encore beaucoup en Italie, en Espagne, et en France même, Voltaire, Dict. phil. Austérités.
  • 2Nom de corporations religieuses, mais composées de laïques, qui subsistent encore dans le midi de la France et qui prennent part à certaines cérémonies. Henri III jouait alors une autre comédie, il s'était enrôlé dans la confrérie des flagellants, Voltaire, Hist. parlem. ch. 29.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FLAGELLANT. Ajoutez : - HIST. XIVe s. Celles gens, lesquelles s'appelloient flagelleurs et confreres par maniere d'aliance…, J. Lebel, Vrayes chroniques, t. I, p. 204.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « flagellant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flagellant flaʒɛlɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « flagellant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flagellant »

  • « Notre but n’est pas de blesser les gens en les flagellant », affirme Safriadi. « Le plus important c’est la honte infligée aux condamnés et aux spectateurs ». The Times of Israël, En Indonésie, des femmes pour flageller les femmes, comme en Malaisie | The Times of Israël
  • "Notre but n'est pas de blesser les gens en les flagellant", affirme Safriadi. "Le plus important c'est la honte infligée aux condamnés et aux spectateurs". Site-LeVif-FR, Sumatra: des femmes pour flageller les femmes - International - LeVif
  • Cela fait déjà quelques années que je l'écris régulièrement; mais avoir réussi à implanter cette distinction dans les esprits (avec la compromission des gouvernements successifs, s'auto-flagellant au nom de la repentance imposée), au point d'en faire d'avoir officialisée une "suprématie" dans une hiérarchisation politico-religieuse, ça c'est l'hypocrisie suprême. Il suffit déjà de se rappeler que les Arabes sont un peuple sémite... midilibre.fr, Emmanuel Macron accélère le déconfinement pour relancer l'activité - midilibre.fr
  • Une longue procession de flagellants descend tous les sept ans dans les rues de Guardia Sanframondi, dans le sud de l’Italie. Revêtus de longues tenues et de cagoules blanches, les participants à cette manifestation, dont la tradition remonte à l’époque médiévale, la qualifient d’acte de pénitence. , Une procession rituelle de flagellants traverse un village du sud de l’Italie (images) - Sputnik France
  • Cela a été le plus évident par leur 58-0 flagellant de Brisbane en finale avant de ne pas porter un coup sur Melbourne. Betanews.fr, Parramatta Eels vs Manly Sea Eagles: heure de départ, résultats, actualités pour la ronde 4 de 2020 - Betanews.fr

Traductions du mot « flagellant »

Langue Traduction
Anglais flagellant
Espagnol flagelante
Italien flagellante
Allemand flagellant
Chinois 鞭ell
Arabe جلاد
Portugais flagelante
Russe садомазохист
Japonais 鞭毛
Basque flagellant
Corse flagellante
Source : Google Translate API

Synonymes de « flagellant »

Source : synonymes de flagellant sur lebonsynonyme.fr
Partager