La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « faute de quoi »

Faute de quoi

Définitions de « faute de quoi »

Wiktionnaire

Locution conjonctive - français

faute de quoi \fot də kwa\

  1. Locution qui indique qu’en absence de réalisation d’une première proposition, la seconde s’appliquera.
    • C’est pourquoi, aujourd’hui, les fidaiyounes du MNA te condamnent à une amende de 200 000 francs à verser dans un délai de huit jours au Mouvement national algérien de Messali Hadj. Faute de quoi la sentence de la révolution te sera appliquée impitoyablement là où tu sera […]. — (M-Ali Haroun, La 7e wilaya: la guerre du FLN en France (1954-1962), p.274, Seuil, 1986)
    • Qui plus est, alors que la loi stipulait pour la première fois que les enfants nés de parents ayant résidé huit ans en Allemagne et détenteurs d'un statut de résidence permanent bénéficiaient de la nationalité allemande, elle stipulait également qu'ils devaient abandonner leur deuxième nationalité à leur dix-huitième anniversaire, faute de quoi ils perdraient la nationalité allemande. — (Ryszard Cholewinski, Le statut juridique des migrants admis à des fins d'emploi, Éditions du Conseil de l'Europe, décembre 2004, p. 31)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « faute de quoi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faute de quoi fot dœ kwa

Citations contenant le mot « faute de quoi »

  • Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives, faute de quoi, la société n’est qu’un rêve de prédateur. De Daniel Pennac / La fée carabine
  • Le pouvoir se perd vite : quand on en possède un, il faut en user le plus vite possible, faute de quoi, il s'envole. De Jiang Zilong / La Vie aux mille couleurs
  • Dieu ayant créé le monde ne s'en est pas retiré mais continue à le maintenir à l'être par son souffle créateur, faute de quoi dans la seconde même toutes choses retourneraient au néant. De Michel Tournier / Les Météores
  • Mais, si dépourvues de matière qu'elles paraissent, les pensées aussi ont besoin d'un point d'appui, faute de quoi elles se mettent à tourner sur elles-mêmes dans une ronde folle. De Stefan Zweig / Le Joueur d’échec
  • En l’absence de Rolange Ba­houanassoni, les plans ont dû être changés. Manon Hourriez, pas gardienne d’ordinaire, ne pouvait faire grand chose. Faute de quoi, il était compliqué de maintenir l’équipe en vie sur la seconde période. Flavigny a pu parfaire sa cohésion et profiter des erreurs chaumontaises pour creuser l’écart (16-30, 45′). Celles-ci, toujours capables de belles phases de jeu, ont buté sur une formation flavinéenne qui jouait sa partie justement. JHM, Handball : Pas deux à la suite - JHM
  • Les coéquipiers de Mathieu Jouham ne devront pas se laisser piéger et concrétiser leurs chances dès samedi, faute de quoi, il faudra repasser par un ultime match faisant office de finale pour départager les deux équipes. Une possibilité dont les Griffons ne veulent même pas entendre parler et ne souhaitent qu’une seule chose : terminer la saison devant leur public sur une très bonne note. Réponse ce samedi soir ! , Roller Hockey. Les Griffons bisontins ont leur destin en main
  • Walter Lippmann écrivait en 1943 que toute politique étrangère devait être solvable : une puissance qui choisit de déployer une véritable politique extérieure doit avoir les moyens de ses ambitions. Tout repose sur un équilibre entre engagement et puissance nécessaire, faute de quoi le pays pourrait n’être qu’un colosse aux pieds d’argile… Bien sûr, ce n’est pas Lippmann que j’ai en tête ce matin-là, dans les rues de Denver. Le Devoir, [Chronique d’Élisabeth Vallet] Le fossé de Lippmann | Le Devoir

Images d'illustration du mot « faute de quoi »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Faute de quoi

Retour au sommaire ➦

Partager