La langue française

Fauconnier

Sommaire

  • Définitions du mot fauconnier
  • Étymologie de « fauconnier »
  • Phonétique de « fauconnier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fauconnier »
  • Citations contenant le mot « fauconnier »
  • Traductions du mot « fauconnier »
  • Synonymes de « fauconnier »

Définitions du mot fauconnier

Trésor de la Langue Française informatisé

FAUCONNIER, subst. masc.

CHASSE. Personne chargée de dresser les faucons pour la chasse. Etienne Barbette, aura ses écuyers et son fauconnier, tout comme un seigneur (Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 61).
Grand fauconnier. ,,Chef de la fauconnerie royale`` (Ac. 1932).
Monter à cheval en fauconnier. ,,Monter du côté droit, du pied droit, comme faisaient les fauconniers, parce qu'ils tenaient l'oiseau sur le poing gauche`` (Ac.).
Prononc. et Orth. : [fokɔnje]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1165 fauconier ([Chr. de Troyes], G. d'Angleterre, éd. M. Wilmotte, 1260). Dér. de faucon*; suff. -ier*, ou empr. au lat. médiév. falconarius (début ixes. ds Nierm.). Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Nom commun

fauconnier \fɔ.kɔ.nje\ masculin (pour une femme on dit : fauconnière)

  1. Celui, celle qui dresse et gouverne les oiseaux de proie et qui les fait voler.
    • L'opération principale était la ciliure, qui consistait à coudre les paupières de l'oiseau; on lui rendait l'usage de la lumière quand il était habitué à obéir à la voix du fauconnier; […]. — (Album historique, publié sous la direction de M. Ernest Lavisse, Le moyen âge (du IVe au XIIIe siècle), 2e éd. (1900), Librairie Armand Colin, 1905, p. 192)
    • Monter à cheval en fauconnier : Monter du côté droit, du pied droit, comme faisaient les fauconniers, parce qu’ils tenaient l’oiseau sur le poing gauche.
    • Grand fauconnier : Le chef de la fauconnerie royale.

Adjectif

fauconnier

  1. Relatif à Faucon-du-Caire, commune française située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FAUCONNIER. n. m.
Celui qui dressait et gouvernait les oiseaux de proie et qui les faisait voler. Des gants de fauconnier. Monter à cheval en fauconnier, Monter du côté droit, du pied droit, comme faisaient les fauconniers, parce qu'ils tenaient l'oiseau sur le poing gauche. Grand fauconnier, Le chef de la fauconnerie royale.

Littré (1872-1877)

FAUCONNIER (fô-ko-nié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des fô-ko-nié-z intelligents) s. m.
  • Celui qui dresse et gouverne les oiseaux de proie.

    Le grand fauconnier, officier de la maison du roi, qui présidait la fauconnerie royale.

    Terme de manége. Monter en fauconnier, monter à cheval du côté droit et du pied droit, comme les fauconniers, parce qu'ils portent l'oiseau sur le poing gauche.

HISTORIQUE

XIVe s. Le faulconnier est toujours prest De fuyr après son faulcon, Modus, f° CIV.

XVe s. Or chiet le bon homme [le mari] en vieillesse, et sera moins prisé que davant ; et sera reboutté lors comme un vieil faulconnier, qui ne vaut plus à nul mestier, Les 15 joyes du mariage, p. 109.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FAUCONNIER, s. m. (Hist. mod.) maître fauconnier du roi, aujourd’hui grand fauconnier de France. L’origine de fauconnier du roi est de l’an 1250. Jean de Beaune a exercé cette charge depuis ce tems jusqu’en 1258 ; Etienne Grange étoit maître fauconnier du roi en 1274. Tous ses successeurs ont eu la même qualité, jusqu’à Eustache de Jaucourt, qui fut établi grand fauconnier de France en 1406.

Le grand fauconnier de France a différentes sortes de gages ; outre les gages ordinaires, & ceux pour son état & appointemens, il en a comme chef du vol pour corneille, & l’entretien de ce vol ; pour l’entretien de quatre pages, pour l’achat & les fournitures de gibecieres, de leurres, de gants, de chaperons, de sonnettes, de vervelles & armures d’oiseaux, & pour l’achat des oiseaux. Il prete serment de fidélité entre les mains du roi : il nomme à toutes les charges de chefs de vol, lorsqu’elles vaquent par mort ; à la reserve de celles des chefs des oiseaux de la chambre & du cabinet du roi, & de celles de gardes des aires, des forêts de Compiegne, de l’Aigle, & autres forêts royales. Le grand fauconnier a seul le droit de commettre qui bon lui semble, pour prendre les oiseaux de proie en tous lieux, plaines, & buissons du domaine de sa majesté.

Les marchands fauconniers françois ou étrangers, sont obligés, à peine de confiscation de leurs oiseaux, avant de pouvoir les exposer en vente, de les venir présenter au grand fauconnier, qui choisit & retient ceux qu’il estime nécessaires, ou qui manquent aux plaisirs du roi.

Le grand-maître de Malte fait présenter au roi tous les ans douze oiseaux, par un chevalier de la nation, à qui le roi fait présent de mille écus, quoique le grand-maître paye à ce même chevalier son voyage à la cour de France.

Le roi de Danemark & le prince de Curlande envoyent aussi au roi des gerfauts, & autres oiseaux de proie.

Si le roi, étant à la chasse, veut avoir le plaisir de jetter lui-même un oiseau, les chefs pourvûs par le grand fauconnier, présentent l’oiseau au grand fauconnier, qui le met ensuite sur le poing de sa majesté. Quand la proie est prise, le piqueur en donne la tête à son chef, & le chef au grand fauconnier, qui la présente de même au roi. Voyez Etat de la France.

Le grand fauconnier de France d’aujourd’hui est Loüis César le Blanc de la Baume, duc de la Valliere, chevalier des ordres du Roi 2 Février 1749, capitaine des chasses de la varenne du louvre en Mars 1748, grand fauconnier de France en Mai de la même année.

Fauconnier, (Fauconn.) se dit de celui qui soigne & qui instruit toutes sortes d’oiseaux de proie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fauconnier »

Mot dérivé de faucon avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Faucon ; provenç. falconier ; espagn. falconero ; portug. falconeiro ; ital. falconiere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fauconnier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fauconnier fɔkɔnje

Évolution historique de l’usage du mot « fauconnier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fauconnier »

  • L’effarouchement (régulation naturelle de la population de pigeons) au service de l’environnement a permis aux élèves de l’école de mieux connaître cet art. Timothée Josselin spécialiste du monde aviaire et cynégétique, a expliqué son rôle aux écoliers ainsi qu’à leur institutrice et aux adultes présents dont Lydie Martin, maire de la commune accompagnée d’une délégation d’élus municipaux. Le fauconnier et son animal, en l’occurrence ce jour-là, il s’agissait d’un jeune tiercelet mâle, Dallas, a fait évoluer dans la cour de l’école le volatile pour le plaisir des spectateurs, grands et petits. , Éducation | Coulmier-le-Sec : un spectacle de fauconnerie et des calculettes pour les élèves

Traductions du mot « fauconnier »

Langue Traduction
Anglais falconer
Espagnol halconero
Italien falconiere
Allemand falkner
Chinois 猎鹰
Arabe الصقار
Portugais falcoeiro
Russe сокольничий
Japonais 鷹匠
Basque falconer
Corse falcadore
Source : Google Translate API

Synonymes de « fauconnier »

Source : synonymes de fauconnier sur lebonsynonyme.fr
Partager