La langue française

Fataliste

Sommaire

  • Définitions du mot fataliste
  • Étymologie de « fataliste »
  • Phonétique de « fataliste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fataliste »
  • Citations contenant le mot « fataliste »
  • Traductions du mot « fataliste »
  • Synonymes de « fataliste »

Définitions du mot fataliste

Trésor de la Langue Française informatisé

FATALISTE, subst. masc. et adj.

I.− Subst. masc.
A.− Adepte du fatalisme :
1. La doctrine de la rénovation des choses, et de la résurrection des corps, après l'incendie général du globe, se tire de la secte de Zénon, ou des fatalistes. Chateaubr., Essai Révol.,t. 2, 1797, p. 348.
B.− Personne qui s'abandonne aux événements avec fatalisme :
2. Fataliste comme un Turc, je crois que tout ce que nous pouvons faire pour le progrès de l'humanité, ou rien, c'est absolument la même chose. Flaub., Corresp.,1846, p. 225.
II.− Adjectif
A.− Relatif au fatalisme. Doctrine fataliste. Le calvinisme, avec son effroyable doctrine fataliste, était condamné dans la conscience des hommes justes (Sand, Beaux MM. Bois-Doré,t. 1, 1858, p. 306).
B.− Qui révèle une croyance au fatalisme. Synon. résigné.Attitude fataliste. Or le monde, la société, les hommes pris dans leur ensemble, sont fatalistes; ils adorent l'événement (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 711).
Prononc. et Orth. : [fatalist]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1584 (Benedicti, Somme des pechez, 38, édit. 1595 ds Rom. Forsch. t. 32, p. 65), attest. isolée av. le xviiies. 1759 (Diderot, Lettre à S. Volland, p. 85). Dér. de fatal*; suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 85.

Wiktionnaire

Nom commun

fataliste \fa.ta.list\ masculin et féminin identiques

  1. Celui qui professe le fatalisme, la fatalité, le destin.

Adjectif

fataliste \fa.ta.list\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est un fataliste, qui croit au destin.
    • En cela, d'ailleurs, il obéissait à sa nature, et nous avons de bonnes raisons de croire qu'il était un peu fataliste, mais d'un fatalisme très orthodoxe, comptant sur lui, et même sur la Providence ; … — (Jules Verne, Cinq semaines en ballon, J. Hetzel et Cie, Paris, 1863)
    • Il est fataliste et peu confiant, dans un temps où « tout ce qui est vieux s’écroule et où il n’y a pas encore de neuf » . — (Louis Barthou, Lamartine orateur, Hachette, 1916, page 8.)
  2. Relatif au fatalisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FATALISTE. n. des deux genres
. Celui qui professe le fatalisme. Adjectivement, Doctrines fatalistes. Système fataliste.

Littré (1872-1877)

FATALISTE (fa-ta-li-st') s. m.
  • 1Celui qui croit au fatalisme. Si Dieu est libre, comme les fatalistes même doivent l'avouer, pourquoi Dieu ne pourra-t-il pas communiquer à l'homme un peu de cette liberté ? Voltaire, Lett. prince de Prusse, 46.
  • 2 Adj. Un esprit fataliste. Système fataliste.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fataliste »

Du latin "fari, fatus sum" au participe futur, traduit littéralement par "ce qui a été dit".
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fataliste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fataliste fatalist

Évolution historique de l’usage du mot « fataliste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fataliste »

  • Le fataliste est celui qui lave son âme dans son urine. De Achille Chavée / Décoctions II
  • Comme la plupart des Chinois, je suis fondamentalement fataliste : trop sophistiqué pour la religion et trop supersticieux pour nier l’existence des dieux. De Bette Bao Lord / Sprong Moon
  • Etre fataliste, ce n'est pas tellement croire en Dieu. C'est bien plutôt une sorte de lassitude, une forme du dilettantisme et un manque presque total de volonté. De Sacha Guitry
  • Je crois au destin : le jour où l’on doit mourir, on meurt (…) Je suis fataliste. Ce n’est pas en freinant la vie qu’on évite la mort. De Florence Arthaud / Paris Match, 25 mars 1993
  • Aujourd’hui est qualifié de Cassandre quelqu’un qui s’inquiète trop, un fataliste qui voit tout en noir. On dénonce ces « prophètes de malheur », oubliant que Cassandre avait raison. Dans le mythe grec, même si personne ne l’écoute, Cassandre annonce ce qui adviendra : la chute de Troyes. Nous devrions écouter les vraies Cassandres et agir en conséquence, rappellent R.P. Eddy et Richard Clarke, anciens conseillers de la sécurité nationale américaine reconvertis dans le renseignement privé. Books, Pourquoi il faut écouter les Cassandre
  • "La crise n'est pas finie pour l'ensemble de notre secteur, voyagistes, agences de voyage, tour opérator. On s'apprête à vivre un été très difficile." C'est le constat très fataliste de Jean-Pierre Mas, ce vendredi 10 juillet sur France Bleu Paris. Malgré le début des vacances et le besoin de grand air des Français déconfinés, "les réservations reprennent très difficilement" dans les boutiques du président des entreprises de voyage. France Bleu, La relance éco : le très timide redémarrage des agences de voyage
  • Mélanie : Pour moi non, je n'ai jamais eu peur de contracter la maladie. J'étais plutôt fataliste : sans masque FFP2 et vue la proximité avec les patients (lorsqu’on réalise essentiellement des toilettes), j'avais de fortes chances d'être infectée s’ils l'étaient. J'ai surtout eu peur de contaminer mes enfants, ne sachant pas comment la maladie était susceptible d’évoluer chez eux. Infirmiers.com, Une IDEL contaminée par le coronavirus raconte comment elle a vécu la crise sanitaire
  • En entrevue par écrans interposés, Déborah Lukumuena affiche un t-shirt Jurassic Park silhouetté en jaune et noir. On se souvient l’avoir découverte dans Divines, au cœur d’une chronique sociale ambiguë, poétique et fataliste, dans laquelle deux pieuses adolescentes sont cruellement défaites alors qu’elles tentent de s’émanciper. «Mon personnage Maimouna choisit de se soustraire à l’autorité paternelle d’un imam. Amour et amitié la guident, suivant son amie dans un combat périlleux Le Courrier, Déborah Lukumuena, Noire n'est pas son métier - Le Courrier

Traductions du mot « fataliste »

Langue Traduction
Anglais fatalistic
Espagnol fatalista
Italien fatalista
Allemand fatalistisch
Chinois 宿命论
Arabe قدري
Portugais fatalista
Russe фаталистический
Japonais 致命的な
Basque fatalistic
Corse fatalistica
Source : Google Translate API

Synonymes de « fataliste »

Source : synonymes de fataliste sur lebonsynonyme.fr
Partager