La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « étrille »

Étrille

Définitions de « étrille »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTRILLE, subst. fém.

Instrument muni d'un manche court et portant des rangées de petites lames dentelées disposées parallèlement sur une plaque de métal, avec lequel on nettoie la robe de certains animaux (cheval, mulet...). Donner un coup d'étrille à un cheval (Ac.).Un homme, qui tenait à la main une étrille, Pansait une jument attachée à la grille (Hugo, Légende,t. 1, 1859, p. 206).
[P. anal. de forme] ZOOL. ,,Crabe comestible, à carapace rugueuse, à yeux rouges, et dont la dernière paire de pattes est aplatie en palettes natatoires`` (Davau-Cohen 1972). Synon. portune.Cf. Cuvier, Anat. comp., t. 4, 1805, p. 128.
Prononc. et Orth. : [etʀij]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1245 estrille « brosse pour étriller » ici fig. (H. de Cambrai, Regrets N. D., 59, 9 ds T.-L.); 2. 1769 « sorte de crabe » (Duhamel du Monceau, Traité des pêches, 3esection, p. 64). Du lat. pop. *strigila, réfection du class. strigilis « sorte d'étrille » d'apr. strigilare, v. étriller. Fréq. abs. littér. : 16.

Wiktionnaire

Nom commun - français

étrille \e.tʁij\ féminin

  1. Instrument de fer avec lequel on gratte et nettoie la peau et le poil des chevaux, des mulets, etc.
    • Les bons effets du pansage sont parfaitement démontrés par la physiologie. Cette science nous apprend que la répercussion produite par l’étrille sur la peau, a des effets marqués sur les animaux. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Ce n’était point une linition douce, une fomentation onctueuse, mais un massage vigoureux, pratiqué à bras raccourcis, et qui rappelait plutôt les éraillures de l’étrille que les caresses de la main. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Une femme ne se rase pas, tandis que cet hybride avait recours au rasoir, et assez rarement sans doute, car son menton ressemblait à une étrille. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842, traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Le cheval de la jeune femme était également très robuste quoique plus fin. Il allait aussi plus au fond des choses. Il se pavana un peu sous l’étrille et fit quelques bonnes manières à la main qui le soignait. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 325)
  2. (Zoologie) (Cuisine) Espèce de crabe de la famille des macropipidés, à pattes postérieures aplaties en palettes.
    • L’étrille est très commune dans la zone de balancement des marées mais peut se rencontrer jusqu’à 50 mètres de profondeur. — (L’Étrille, dielette.fr, 20 septembre 2014)
    • L’étrille doit son nom courant à sa carapace qui se termine au-dessus de ses yeux par une ligne de piquants rappelant l’outil avec lequel on carde la laine ou on soigne la robe des chevaux. — (Georges Fleury, La Pêche à pied, Grasset, 1997)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTRILLE. n. f.
Instrument de fer avec lequel on gratte et nettoie la peau et le poil des chevaux, des mulets, etc. Donnez un coup d'étrille à ce cheval. Ce cheval n'a pas eu un coup d'étrille aujourd'hui.

Littré (1872-1877)

ÉTRILLE (é-tri-ll', ll mouillées, et non é-tri-ye) s. f.
  • 1Sorte de brosse en fer, employée dans le pansage des grands animaux domestiques et surtout des solipèdes.

    Cela ne vaut pas le manche d'une étrille, cela n'a aucune valeur.

  • 2 Fig. Un cabaret où l'on paye trop cher. Être logé à l'étrille, l'être en une hôtellerie où l'on fait payer trop cher.
  • 3Tôle demi-forte.
  • 4Nom d'une espèce de crabe bon à manger, sur les côtes entre Caen et le Havre.

HISTORIQUE

XIIIe s. Or faut roussin, or faut estrilles, Espece à porter par la ville, Choses qui faillent en ménage.

XVIe s. Le malheur fut qu'il s'attaqua à celle [la cornette] des valets, qui portent l'estrille à leur drapeau, D'Aubigné, Hist. III, 64.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉTRILLE. Ajoutez : - REM. Le nom scientifique de l'étrille, espèce de crabe, est portunus corrugatus, Penn.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étrille »

Wallon, sitreie ; cat. estrijol ; ital. streglia, stregghia ; du latin strigilis, qui a l'accent sur stri.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français estrille (XIIIe siècle). Du latin populaire strigila, classique strigilis, « racloir ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « étrille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étrille etrj

Évolution historique de l’usage du mot « étrille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étrille »

  • Notre morale ? Une houppette pour nous-mêmes, une étrille pour les autres. De Ernest Jaubert / Menuailles
  • Avant de faire le choix d’une herse étrille de 27,20 m (achetée en Cuma), nous étions parfaitement satisfaits de notre précédente herse étrille Treffler en 9 m. Nous voulions garder la même marque et démultiplier par trois la largeur de travail. Treffler a donc conçu ce modèle à notre demande, explique Yoann Gauchery, son propriétaire. Elle tourne quasiment tous les jours depuis sa livraison en avril, que ce soit pour les faux-semis (30 ha/h en moyenne) ou pour nettoyer les cultures (15 ha/h en moyenne). La vitesse de travail va de 5 km/h pour un premier passage sur soja, à 10 km/h pour les faux-semis. En une journée de 10 heures, on peut facilement faire 250 ha. En une semaine, le tour de l’exploitation est fait ! GrosTracteursPassion, Une herse étrille XXL de 27 m | GrosTracteursPassion

Traductions du mot « étrille »

Langue Traduction
Anglais currycomb
Espagnol almohaza
Italien striglia
Allemand striegel
Chinois 咖喱梳
Arabe كاري كومب
Portugais currycomb
Russe скребница
Japonais カリーコーム
Basque currycomb
Corse currycomb
Source : Google Translate API

Synonymes de « étrille »

Source : synonymes de étrille sur lebonsynonyme.fr

Étrille

Retour au sommaire ➦

Partager