La langue française

Étoupe

Sommaire

  • Définitions du mot étoupe
  • Étymologie de « étoupe »
  • Phonétique de « étoupe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « étoupe »
  • Citations contenant le mot « étoupe »
  • Traductions du mot « étoupe »

Définitions du mot étoupe

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTOUPE, subst. fém.

Résidu grossier de fibres textiles obtenu lors du traitement de la filasse, en particulier de chanvre ou de lin. Mèche, tampon d'étoupe; l'étoupe d'un briquet. On évitera surtout, et en toutes circonstances, d'imprégner des étoupes de liquide médicamenteux (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896, p. 639).Les vieilles riaient dans le veilloir, arrêtant le mouvement de leurs pauvres mains tremblantes, qui tricotaient des bas ou filaient de l'étoupe (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 17):
Après quoi, Gilliatt empila du charbon et du bois dans ce foyer, battit le briquet sur le rocher même, fit tomber l'étincelle sur une poignée d'étoupe, et, avec l'étoupe allumée, alluma le bois et le charbon. Hugo, Travaill. mer,1866, p. 273.
Rem. 1. Les dict. gén. consultés attestent la loc. vieillie mettre le feu aux étoupes. Déclencher un conflit, déterminer des sentiments violents, des passions. (Quasi-)synon. mettre le feu aux poudres. Ac. indique ,,On dit dans un sens analogue le feu prend aux étoupes``. 2. La docum. atteste étoupette, subst. fém. Il coule une espèce de jus [de la viande] sur la table. C'est la maladie. On la balaye avec une étoupette de bruyère et on jette l'étoupette au feu (Giono, Eau vive, 1943, p. 20).
En partic. Étoupe blanche. ,,Résidu du chanvre travaillé dans les corderies`` (DG). Étoupe noire (mar.). Filasse obtenue à partir de vieux cordages servant notamment au calfatage. On rend [les planches formant le bordé des bateaux] étanches en introduisant à force l'étoupe dans les interstices (Le Clère, 1960).
P. compar., loc. D'étoupe, en étoupe (cf. coton)
[En parlant des cheveux, des poils] Touffus et emmêlés. Un long dépendeur d'andouilles aux cheveux d'étoupe (Huysmans, À rebours,1884, p. 176).Qui donc dans cet autre colosse [Tourguéneff] aux sourcils d'étoupe, aux méplats immenses, aurait deviné la femme (A. Daudet, Trente ans Paris,1888, p. 334).
[En parlant d'une pers., de ses attributs] Sans force. Je ne me rappelle pas m'être servi de mes jambes d'étoupe pour monter l'escalier (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 422).Sans caractère, sans volonté. En quelles mains d'étoupe le sceptre de Guillaume le Conquérant était-il tombé! (Druon, Louve Fr.,1959, p. 237).
P. anal.
Ce qui étouffe le bruit. Le monde entier semble assoupi. Les voitures roulent dans l'étoupe (Duhamel, Journal Salav.1927, p. 107).
Brouillard épais, nuage. Le pilote en panne, s'enfonçant dans l'étoupe blanche, eût tamponné les sommets sans les voir (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 142).
Prononc. et Orth. : [etup]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1119 estupe « partie la plus grossière de la filasse de chanvre ou de lin » (Ph. de Thaon, Comput, 663 ds T.-L.). Du lat. class. stuppa « id. ». Fréq. abs. littér. : 99. Bbg. La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 274. − Vidos (B.E.). Mots créés, mots empruntés et curiosités lexicol. R. port. Filol. 1951, t. 1, vol. 4, pp. 269-309.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTOUPE, subst. fém.

Résidu grossier de fibres textiles obtenu lors du traitement de la filasse, en particulier de chanvre ou de lin. Mèche, tampon d'étoupe; l'étoupe d'un briquet. On évitera surtout, et en toutes circonstances, d'imprégner des étoupes de liquide médicamenteux (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896, p. 639).Les vieilles riaient dans le veilloir, arrêtant le mouvement de leurs pauvres mains tremblantes, qui tricotaient des bas ou filaient de l'étoupe (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 17):
Après quoi, Gilliatt empila du charbon et du bois dans ce foyer, battit le briquet sur le rocher même, fit tomber l'étincelle sur une poignée d'étoupe, et, avec l'étoupe allumée, alluma le bois et le charbon. Hugo, Travaill. mer,1866, p. 273.
Rem. 1. Les dict. gén. consultés attestent la loc. vieillie mettre le feu aux étoupes. Déclencher un conflit, déterminer des sentiments violents, des passions. (Quasi-)synon. mettre le feu aux poudres. Ac. indique ,,On dit dans un sens analogue le feu prend aux étoupes``. 2. La docum. atteste étoupette, subst. fém. Il coule une espèce de jus [de la viande] sur la table. C'est la maladie. On la balaye avec une étoupette de bruyère et on jette l'étoupette au feu (Giono, Eau vive, 1943, p. 20).
En partic. Étoupe blanche. ,,Résidu du chanvre travaillé dans les corderies`` (DG). Étoupe noire (mar.). Filasse obtenue à partir de vieux cordages servant notamment au calfatage. On rend [les planches formant le bordé des bateaux] étanches en introduisant à force l'étoupe dans les interstices (Le Clère, 1960).
P. compar., loc. D'étoupe, en étoupe (cf. coton)
[En parlant des cheveux, des poils] Touffus et emmêlés. Un long dépendeur d'andouilles aux cheveux d'étoupe (Huysmans, À rebours,1884, p. 176).Qui donc dans cet autre colosse [Tourguéneff] aux sourcils d'étoupe, aux méplats immenses, aurait deviné la femme (A. Daudet, Trente ans Paris,1888, p. 334).
[En parlant d'une pers., de ses attributs] Sans force. Je ne me rappelle pas m'être servi de mes jambes d'étoupe pour monter l'escalier (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 422).Sans caractère, sans volonté. En quelles mains d'étoupe le sceptre de Guillaume le Conquérant était-il tombé! (Druon, Louve Fr.,1959, p. 237).
P. anal.
Ce qui étouffe le bruit. Le monde entier semble assoupi. Les voitures roulent dans l'étoupe (Duhamel, Journal Salav.1927, p. 107).
Brouillard épais, nuage. Le pilote en panne, s'enfonçant dans l'étoupe blanche, eût tamponné les sommets sans les voir (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 142).
Prononc. et Orth. : [etup]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1119 estupe « partie la plus grossière de la filasse de chanvre ou de lin » (Ph. de Thaon, Comput, 663 ds T.-L.). Du lat. class. stuppa « id. ». Fréq. abs. littér. : 99. Bbg. La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 274. − Vidos (B.E.). Mots créés, mots empruntés et curiosités lexicol. R. port. Filol. 1951, t. 1, vol. 4, pp. 269-309.

Wiktionnaire

Nom commun

étoupe \e.tup\ féminin

  1. (Textile) Partie la plus grossière de la filasse.
    • Les chevaux dont on se sert sont des rosses de réforme que l’on achète à bas prix. Avant d’entrer dans l’arène, de peur que les cris de la multitude et que la vue des taureaux ne les effarouchent, on leur bande les yeux et l’on emplit leurs oreilles d’étoupes mouillées. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 37)
    • Avec une palette en bois mince, on fait tomber la chènevotte broyée, et il ne reste plus qu'à peigner la filasse ainsi mise à nu. On la divise ordinairement en deux qualités ; la plus pure est le brin, la plus grossière est l’étoupe. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 151)
    • Elle courut à sa hutte, elle prit une de ces torches faites d'étoupe et de résine dont les Esquimaux se servent pour leurs pêches de nuit, elle l'enflamma. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • J'obstrue avec du coton et de l’étoupe la brèche que présente le pont. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Tout le monde sait que Rose a tué de ses mains, en l’étouffant avec une étoupe de laine brune, un petit bâtard, ce qui ne l'empêche pas de vouloir se marier, comme tout le monde, en grandes pompes, mais sur le passage du cortège les paysans ont suspendu aux buissons des marmots en papier, découpés dans des almanachs et leur ont collé une étoupe de laine brune aux lèvres. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 327)
  2. (Par extension) Morceau de ce textile.
    • Puis les praticiens bourrèrent d’étoupes trempées dans de l’absinthe les intestins et recousirent le tout avec une aiguille et du fil. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Le voyage a été fort bon, même le golfe de Gascogne s'est montré aimable pour le capitaine Bates et ses passagers, mais à peine le feu du cap Saint-Mathieu s'est-il vissé sur l'horizon, qu'une forte houle a accouru de l'Atlantique, et qu'une vilaine brouillasse a empaqueté le cargo, comme dans de l'étoupe humide. — (Jean Ray, Harry Dickson, La Flèche fantôme, 1932)
    • Il prit le briquet, tira l’étoupe et commença à rouler la molette sous son pouce, provoquant des étincelles qui finiraient par allumer la mèche. — (Pierre Lemaître, Au revoir là-haut, Albin Michel, Paris, 2013, page 506)
    • La balle dont vous l’avez frappé ne pouvait pas lui faire de mal. Elle était faite d’étoupe.— (William Makepeace Thackeray, ‎William Thackeray, Barry Lyndon, 2016)

Forme de verbe

étoupe \e.tup\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de étouper.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de étouper.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de étouper.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de étouper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de étouper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTOUPE. n. f.
La partie la plus grossière de la filasse. Étoupe de chanvre. Étoupe de lin. Paquet d'étoupe. Fil d'étoupe. Toile d'étoupe. Boucher avec de l'étoupe. Fig. et fam., Mettre le feu aux étoupes, Déterminer tout à coup quelque mouvement impétueux, comme la colère, un amour violent, etc. Quand les esprits sont aigris, il faut peu de chose pour mettre le feu aux étoupes. On dit dans un sens analogue Le feu prend aux étoupes.

Littré (1872-1877)

ÉTOUPE (é-tou-p') s. f.
  • 1La partie la plus grossière de la filasse. Étoupe de chanvre, de lin. Boucher avec de l'étoupe. Et l'étoupe enflammée et la poix odorante D'une lente fumée exhalent la vapeur, Delille, Énéide, V.

    Fig. Mettre le feu aux étoupes, exciter à la sédition, aux querelles, aux procès, à faire l'amour, à satisfaire quelque passion emportée. Je la regardais quelquefois du coin de l'œil, d'une manière qui mettait le feu aux étoupes ; car le jeu commençait à me plaire, Lesage, Gil Blas, II, 2. Cette fausse dévote, vrai suppôt de Satan, mit le feu aux étoupes en parlant sans cesse à la dame de l'amour et de la persévérance du Génois, Lesage, Guzm. d'Alf. I, 3.

    On dit dans le même sens, le feu prend aux étoupes.

  • 2 Terme de marine. Produit de la décomposition de vieux cordages dont on détord les torons et filets. Étoupe noire, celle qui résulte des cordages goudronnés.
  • 3 Terme de botanique. Substance filamenteuse et compacte que l'on trouve au collet ou dans le fruit de certaines plantes.

HISTORIQUE

XVe s. Regardez et entendez que monseigneur m'escrit… Si m'aïst Dieu et les saints, il n'en fera rien ; il aura en bref temps autres estoupes en sa quenouille ; de ce que fol pense assez remaint [reste], Froissart, III, IV, 17.

XVIe s. Cela n'estoit que mettre le feu auprès des estoupes, Despériers, Contes, VI. Ils avoient porté force estouppe et souffre, avec grande quantité d'argent en la maison de Cethegus, Amyot, Cicéron, 21.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étoupe »

(Siècle à préciser) Du latin stuppa.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, sitop, stop ; provenç. estopa, stopa ; espagn. estopa ; ital. stoppa ; du latin stuppa, étoupe, en grec στύπη, partie de l'écorce du chanvre la plus voisine du tronc, στύπος, tronc, en latin stipes (voy. ÉTEULE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « étoupe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étoupe etup

Évolution historique de l’usage du mot « étoupe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étoupe »

  • L’homme est de feu, la femme d’étoupe et le diable souffle. De Proverbe occitan
  • L’homme est de feu, la femme d’étoupe, le diable arrive et souffle. De Miguel de Cervantès / Les nouvelles exemplaires
  • Le rapport de recherche du marché mondial Presse-étoupe Fiches 2020 est une étude professionnelle et approfondie sur l’état actuel de l’industrie mondiale Presse-étoupe Fiches. Le rapport sur le marché Presse-étoupe Fiches est une recherche complète qui fournit des informations sur la taille, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les revenus et les prévisions 2026 du marché Presse-étoupe Fiches. Ce rapport présente en outre les spécifications du produit, la méthode de production et la structure des coûts des produits. La production est séparée par régions, technologies et applications. Le rapport mondial sur le marché Presse-étoupe Fiches 2020 fournit des statistiques vitales exclusives, des données, des informations, des tendances et des détails sur le paysage concurrentiel dans ce secteur de niche. , Marché Presse-étoupe Fiches 2020: tendances mondiales de l’industrie, taille, applications, analyse SWOT par les principaux acteurs clés et rapport de prévision jusqu’en 2026 – InFamous eSport
  • L’analyse du marché Presse-étoupe antidéflagrant mondial de 2015 à 2017 est un rapport de marché qui a été compilé via l’étude et la compréhension de tous les facteurs qui influent le marché de manière positive comme négative. Certains des facteurs principaux qu’il faut prendre en compte sont : divers rudiments orientant le marché, les opportunités à venir, les freins, les analyses régionales, divers types & applications, l’analyse des impacts du COVID-19 et les principaux acteurs clefs du marché Presse-étoupe antidéflagrant.se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Instant Interview, Étude du marché Presse-étoupe antidéflagrant de juin 2020 avec les impacts de l’épidémie de COVID-19 sur la Production et les Ventes pour les meilleurs acteurs Amphenol Industrial Products, Caledonian Cables (Addison Cables), CMP Products, Cortem, Eaton – Instant Interview
  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Écrous de blocage de presse-étoupe. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Écrous de blocage de presse-étoupe est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Marché mondial des machines et équipements 2020 – Impact du COVID-19, analyse de la croissance future et défis | SES, Altech, Lapon, SIB, SES Sterling – Journal l'Action Régionale
  • Étudiez des informations précises sur le marché Bouchons de presse-étoupe: statistiques, faits et chiffres, aperçu de la croissance, taille, principaux acteurs, analyse Swot, perspectives de l’industrie et analyse régionale, et prévisions jusqu’en 2029. Étude approfondie sur l’impact du nouveau coronavirus (COVID- 19) pandémie sur le marché Bouchons de presse-étoupe à l’origine basée sur les recherches actuelles sur les défis de croissance potentiels et les progrès futurs jusqu’en 2029. the walkingdeadfrance, Demande croissante pour Mondial Bouchons de presse-étoupe Marche (2020-2029) || Lapp, RS Pro, Phoenix Contact - the walkingdeadfrance
  • Le rapport Global Compression Gland Market est une étude complète de l’industrie des moteurs de croissance, de la demande actuelle sur le marché et des restrictions. Il intègre l’étude des dernières améliorations en matière d’innovation, des profils complets des principaux concurrents et une étude de modèle unique. Il propose une prévision du marché des presse-étoupe pour les années à venir. Le rapport couvre en outre une enquête sur les caractéristiques principales et mineures pour les acteurs du marché des presse-étoupes établis et les industries émergentes, avec une analyse pointue de la chaîne de valeur. Electroziq, Marché mondial des presse-étoupe 2020-2026 Wilmar, MECHTRIC, TransNet, PMS Instrument Company – Electroziq
  • Le rapport sur le marché des presse-étoupes aide également les clients à atteindre une croissance écologique dans les zones respectives. Il s’agirait d’une enquête approfondie et d’un aperçu détaillé de l’industrie mondiale des presse-étoupes qui représente également l’étendue du marché, les perspectives actuelles du marché et l’état prévisionnel jusqu’en 2026. En outre, les aspects cruciaux tels que la croissance du marché des presse-étoupe, les menaces , l’analyse des principaux concurrents et les facteurs de risque sont brièvement mis en évidence dans ce rapport. Instant Interview, Impact de COVID-19 sur la marge brute du marché mondial des presse-étoupes 2020: Wilmar, WISKA, ACDC, MECHTRIC, TransNet – Instant Interview
  • Sur les réseaux sociaux, l'étoupe ne tarda pas à s'enflammer. Les centres d'appels d'urgence furent submergés. On l'avait vu passer par ici, promis juré, on assu... Le Point, Peggy Sastre – Il était une fois un raton laveur obèse - Le Point

Traductions du mot « étoupe »

Langue Traduction
Anglais tow
Espagnol remolcar
Italien trainare
Allemand abschleppen
Chinois
Arabe سحب
Portugais rebocar
Russe кудель
Japonais 牽引
Basque tow
Corse rimorchio
Source : Google Translate API
Partager