Essartage : définition de essartage, essartement


Essartage, essartement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ESSARTAGE, ESSARTEMENT, subst. masc.

AGRIC. Action d'essarter une terre, un taillis. La forêt ne fut défrichée que plus tard, soit le long de routes d'essartage, soit en clairières propices à l'habitat isolé (Meynier, Paysages agraires,1958, p. 107).Des essartements qui avaient procuré des terres arables (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 700).
Rem. 1. Ac. 1835-1932 n'enregistre que la forme essartement. 2. Essartement a appartenu au vocab. du dr. : ,,Essartement sur 30 pieds de largeur prescrit autrefois dans la traversée des forêts par les grandes routes`` (Cap. 1936).
Prononc. et Orth. : [esaʀta:ʒ], [-təmɑ ̃] Le 2eds Ac. 1835-1932. Pour la prononc. de l'initiale, cf. essarter. Étymol. et Hist. 1611 essartement (Cotgr.); 1783 essartage (Rozier, Dict. d'agric. ds DG). Dér. du rad. de essarter*; suff. -(e)ment1* et -age*. Fréq. abs. littér. Essartage : 1.

essartage « action d'essarter, d'ôter des broussailles »; cf. essartement de même sens

Essartage, essartement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

essartage \ɛ.saʁ.taʒ\ masculin

  1. (Exploitation forestière) (Agriculture) Action d’essarter.
    • « Nous contrôlons la déforestation : ces dernières années, elle a baissé de 80% » … Certes les surfaces déboisées ont chuté de 28000 kilomètres carrés en 2004 à 4500 en 2012. Mais l’essartage est reparti de plus belle en 2013. — (olivier Libertalli, Guerre secrète en forêt amazonienne, Journal Le POINT, pages 34-38 N° 2208, 8 janvier 2015)
    • L’essartage est une pratique voisine du brûlis, mais dont on considère généralement qu’elle concerne les bois. — (Michel Vanderpooten, 3000 ans de révolution agricole: Techniques et pratiques agricoles de l’Antiquité à la fin du XIXe siècle, 2012)

Nom commun

essartement \ɛ.saʁt.mɑ̃\ masculin

  1. (Exploitation forestière) (Agriculture) Action d’essarter.
    • L’arrêté ministériel met en demeure le propriétaire forestier d’effectuer l’essartement. — (Charles Guyot, Cours de droit forestier, volume 2, 1909)
    • Si des essartements en règle ne sont plus impunément praticables, les surceneurs se rient toujours d’un contrôle irrégulier. — (Pierre Boyé, Les Hautes-Chaumes des Vosges, Rencontres transvosgiennes, 2019, ISBN 978-2-9568226-0-8)

Nom commun

essartement \ɛ.saʁt.mɑ̃\ masculin

  1. (Exploitation forestière) (Agriculture) Action d’essarter.
    • L’arrêté ministériel met en demeure le propriétaire forestier d’effectuer l’essartement. — (Charles Guyot, Cours de droit forestier, volume 2, 1909)
    • Si des essartements en règle ne sont plus impunément praticables, les surceneurs se rient toujours d’un contrôle irrégulier. — (Pierre Boyé, Les Hautes-Chaumes des Vosges, Rencontres transvosgiennes, 2019, ISBN 978-2-9568226-0-8)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Essartage, essartement : définition du Littré (1872-1877)

ESSARTAGE (è-sar-ta-j') s. m.
  • Action d'essarter.

    Essartage ou essartement, mode d'exploitation des bois, encore employé dans quelques cantons du nord-est de la France, et qui se pratique en arrachant toutes les plantes qui couvrent le sol, en écobuant ensuite, et cultivant pendant deux ou trois ans, pour essarter de nouveau après quinze ou dix-huit ans.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « essartage »

Étymologie de essartage - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) De essart avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « essartage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
essartage ɛsartaʒ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « essartage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « essartage »

  • Il est donc impossible de réaliser une typologie des paysages en distinguant le « naturel » de l’« artificiel ». La mise en valeur par l’Homme est parfois invisible à l’œil du promeneur, mais bien réelle. Il peut s’agir de l’entretien du sentier de randonnée comme de l’abattage d’arbres éventrés par la tempête, ou encore d’une occupation très ancienne avec la présence d’une clairière d’essartage 5 au milieu de nulle part. Contrepoints, Confinement : les animaux s’invitent en ville et bousculent la frontière nature/culture | Contrepoints
  •  La technique de l’essartage, un témoignage direct. Une technique de gestion forestière a laissé son nom à un grand nombre d’endroits en France : l’essartage. Mais en quoi consistait-elle ? Reporterre, le quotidien de l'écologie, Un magazine spécial forêts : de l’Amazonie aux Pyrénées, du Moyen-Âge à nos jours...
  • Cette culture oblige au nomadisme, on défriche un pan de forêt, on y met le feu, les cendres servent d'engrais puis on plante du riz et autres céréales. Actuellement, le gouvernement Vietnamien tente d'éradiquer l'essartage pour cause de déforestation et ainsi sédentariser les populations nomades comme les Hmong. ladepeche.fr, Venerque. Une exposition sur les ethnies du Viêt-Nam - ladepeche.fr
  • Ces discours sur la responsabilité des hommes dans la pandémie, détournent en réalité l’attention de questions qui sont restées depuis des décennies sans réponses, et notamment celle de la démographie humaine qui est à l’origine de ces débats. Si l’on raisonne simplement, la forte croissance démographique dans les pays en développement, entraine automatiquement plus de besoins en matière d’espaces et de ressources naturelles et agricoles… Comme nous l’avons fait en Europe au Moyen Age (le grand essartage…), on gagne des territoires agricoles au détriment des zones humides et des forêts. Peut-on faire autrement et y a-t-il des solutions pour limiter la croissance démographique ? Certains parlent de contrôle des naissances … une question très sensible du point de vue éthique et politique. Quelques pays s’y sont essayé dont la Chine avec la politique de l’enfant unique qui a été peu à peu assouplie puis abandonnée, du fait de la résistance des paysans ! Elle n’a pas été entièrement inutile puisqu’elle a ralenti la progression de la population mais cette politique par ailleurs très coercitive, a montré ses limites. En Inde, ce sont les religions qui freinent la mise en place d’une planification familiale…. Alors que peut-on faire ? Soit on tente d’imposer par la force une régulation des naissances (ce qui semble difficilement réalisable…), où alors on prend acte de cette situation, et on essaie de s’y adapter en assumant les conséquences. Vaste sujet de débat, mais dans la mesure où la transition démographique tarde à se concrétiser, même si on peut faire preuve d’un peu d’optimisme pour certains pays, il semble y avoir peu de solutions alternatives crédibles ! Quelle est alors la raison pour que des scientifiques s’entêtent depuis des décennies à recommander de manière récurrente le contrôle des naissances alors qu’un tel processus reste du domaine de la fiction au niveau de son application et sans qu’ils proposent de solutions concrètes à ce problème ? European Scientist, Covid-19 et destruction de la biodiversité : le cul de sac intellectuel !

Images d'illustration du mot « essartage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « essartage »

Langue Traduction
Corse spazzatura
Basque miaketa
Japonais 掃く
Russe подметание
Portugais varrendo
Arabe كنس
Chinois 扫地
Allemand fegen
Italien radicale
Espagnol barriendo
Anglais sweeping
Source : Google Translate API

Synonymes de « essartage »

Source : synonymes de essartage sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires