La langue française

Esquille

Sommaire

  • Définitions du mot esquille
  • Étymologie de « esquille »
  • Phonétique de « esquille »
  • Évolution historique de l’usage du mot « esquille »
  • Citations contenant le mot « esquille »
  • Traductions du mot « esquille »

Définitions du mot esquille

Trésor de la Langue Française informatisé

ESQUILLE, subst. fém.

MÉD. Petit fragment qui se détache d'un os fracturé ou cassé. Il est sorti une esquille de la plaie; on lui a tiré plusieurs esquilles de la jambe (Ac.). Le médecin des eaux croit que l'os a été brisé (...) et qu'il faut que de petites esquilles en sortent (Balzac, Corresp.,1832, p. 130).On lui tira vingt-sept esquilles rien que du bras gauche (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 732):
Héquet avait débridé la plaie, relevé les os fracturés dont les esquilles s'enfonçaient profondément dans la substance cérébrale, et, même, il s'était décidé à tenter la trépanation. Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 183.
P. anal. [Avec un compl. indiquant la substance] Fragment. Esquille de roche, de mélèze. Devant le mur du cimetière, où des esquilles de pierrailles trouent le plâtre, il y a une porte en bois (Goncourt, Journal,1864, p. 88).Tous les miroirs étaient brisés et la moquette, jonchée d'esquilles de verre (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 418).
Rem. La docum. atteste a) Esquillé, ée, adj. au fig. Garni d'esquilles. Une masure, la maison; une bâtisse de plâtre rapiécée, recrépie par places, esquillée de lattes, avec des poutres grises (Goncourt, Journal, 1866, p. 300). b) Esquillectomie, subst. fém., chir. Ablation d'une esquille. Il faut distinguer parmi les pertes de substance, celles qui succèdent à des esquillectomies excessives au cours des fractures et celles qui sont consécutives à des exérèses pour des tumeurs d'origine dentaire ou non dentaire (M. Dechaume, Précis de stomatologie, Paris, Masson, 1966, p. 497). L'apparition d'une pseudarthrose est cependant toujours à prévoir, bien que cette éventualité soit rare, lorsque aucune esquillectomie n'a été pratiquée (Encyclop. médico-chirurgicale, Stomatologie, Paris, t. 1, vol. 2, fasc. 22073 A10, déc. 1958, p. 7),
Prononc. et Orth. : [εskij]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1478 « éclat d'os » (N. Panis, Trad. de la grande chirurgie de Guy de Chauliac, fo144 ds Sigurs, p. 397). Empr. au lat. class. schidia, le plus souvent plur. schiadiae, arum (gr. σ χ ι ́ δ ι α) avec altération de la termin., d'apr. la finale -ille plus cour. que -idie. Fréq. abs. littér. : 21.
DÉR.
Esquilleux, euse, adj.,méd. Qui présente des esquilles. Fracture esquilleuse; os esquilleux (Lar. 19e). P. anal. [En parlant des minéraux] Qui présente des fragments semblables à des esquilles. Roche esquilleuse. Lorsque la cassure est écailleuse ou esquilleuse ou en éventail, la taille est difficile (Bourde, Trav. publ.,1928, p. 95). [εskijø], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1478 (Le Guidon en français, trad. N. Panis, f. 103 ds Sigurs, p. 436); de esquille, suff. -eux*.

Wiktionnaire

Nom commun

esquille \ɛs.kij\ féminin

  1. Petit fragment acéré de bois, de pierre, etc.
    • On fit donc grâce à la malheureuse des esquilles de bois enfoncées sous les ongles, […], d’autres tortures encore. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Les glaces s'étant rapprochées, il fallut user des grands moyens pour nous dégager, intervention d'espars, carambolages, chocs violents ; notre soufflage y laissa quelques esquilles. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (En particulier) (Chirurgie) Petit fragment qui se détache d’un os fracturé ou carié.
    • Il est sorti une esquille de la plaie.
    • Le chef shawnee brandit son tomahawk et l'abat sur le crâne luisant de Bournemouth, qui éclate comme une pastèque trop mûre. Rudy s'est reculé – pas assez vite : il reçoit des giclées de sang, d’esquilles et de cervelle. — (Jean-Marc Ligny, AquaTM, Gallimard, 2018 [2006], page 939.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESQUILLE. n. f.
T. de Chirurgie. Petit fragment qui se détache d'un os fracturé ou carié. Il est sorti une esquille de la plaie. On lui a tiré plusieurs esquilles de la jambe.

Littré (1872-1877)

ESQUILLE (è-ski-ll', ll mouillées, et non è-skiye) s. f.
  • Terme de chirurgie. Petit fragment d'un os carié ou fracturé.

HISTORIQUE

XVIe s. Les pieces ou esquilles rompues quelques fois ont leur bout mousse, et autres fois agu et pointu, Paré, XIII, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ESQUILLE, s. f. (Chirurgie.) petit morceau détaché d’un os dans une fracture. Lorsque les esquilles picotent & irritent le périoste ou les chairs qui entourent l’os, & qu’on ne peut pas les réduire & les appliquer à l’os dont elles sont une continuité, on est obligé d’en faire l’extraction ; & pour cet effet, s’il n’y a point de plaie, on fait une incision.

On appelle aussi du mot d’esquilles, des petites portions d’os qui s’exfolient les unes après les autres. Voyez Exfoliation. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « esquille »

(1503) Du latin schidiae (« copeaux »), d’un radical grec qui nous donne schisme, schiste et schizo-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. échille ; du lat. schidiæ ; du grec σχίδιον, σχίδη, fragment, de σχίζειν, fendre, en latin scindere (voy. SCINDER) ; comparez l'ital. scheggia, copeau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « esquille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
esquille ɛskij

Évolution historique de l’usage du mot « esquille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « esquille »

  • Un nouvel objet a fait son apparition avec le Patch 8.3 : Visions of N'Zoth : N'lyeth, esquille de N'Zoth. Celle-ci permet aux joueurs de World of Warcraft : Battle for Azeroth de succomber à l'appel de N'Zoth et massacrer les joueurs alliés... Un véritable délice pour tous les joueurs PvP ! Millenium, WoW : N'lyeth, esquille de N'Zoth, PvP intra-faction - Millenium
  • La carte pingouins permet d'avoir les super esquille d'âme seul car un seul pingouin apparait. Millenium, WoW BFA : Monture Bruce, Guilde des Bastonneurs - Millenium
  • Pour les plats cuisinés à base de confit, le non-respect des exigences fixées par le Centre technique des conserves et des produits agricoles (CTCPA). Principalement, provient des excès de sicots (racines des plumes) et des défauts de plumage qui ont été constatés sur les manchons présents dans les confits. En revanche, aucune présence d’esquille d’os n’a été détectée. SudOuest.fr, Foies gras et confits de canard : plus de 50% des produits analysés sont non-conformes
  • Pour le décor de leur restaurant de la rue de L’esquille Aziz Moktari et son associé Vincent Tenes ont opté pour le matériau brut. Parpaing, acier, tables de formica rouge et murs gris : le tout dégage une ambiance de simplicité réfléchie qui balise l’esprit maison : «une cuisine sincère, sans esbroufe». Derrière ses fourneaux ouverts sur la salle, Aziz revisite les vieux plats canailles et réinvente au fil du marché une «bistronomie» audacieuse et créative. Ici la tête de veau reste ravigote mais se sert en carpaccio, les coques partagent leur crème avec les copeaux de jambon, et les topinambours cohabitent avec le foie gras dans un doux velouté. «Je pratique une cuisine comme je la sens, avec ce que j’ai appris, avec ce que j’ai goûté.» À mi-chemin de Victor Hugo et du Crystal, le Petit Fayot vit au rythme des marchés qui lui dictent ses plats du jour au fil des arrivages. Et dans une ville fière de son ancrage terrien l’impétueux Aziz revendique haut et fort sa toque de «chef décomplexé» passionné par «les cuissons courtes et précises du poisson». ladepeche.fr, Toulouse. Au Petit Fayot, la cuisine se joue carte sur table - ladepeche.fr

Traductions du mot « esquille »

Langue Traduction
Anglais splinter
Espagnol astilla
Italien scheggia
Allemand splitter
Chinois 碎片
Arabe منشقة
Portugais lasca
Russe осколок
Japonais 破片
Basque printza
Corse splinter
Source : Google Translate API
Partager