La langue française

Épamprer

Définitions du mot « épamprer »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPAMPRER, verbe trans.

VITIC. Débarrasser les ceps des jeunes pousses et des feuilles inutiles. Il faudra épamprer cette vigne (Ac.). Épamprer à la serpette. Synon. tailler, effeuiller.On a épampré voilà huit jours. Faudrait déjà recommencer (Hamp, Champagne,1909, p. 116).On le [raisin] suit jour par jour, on épampre et on écime la souche afin que toute la sève reflue vers le fruit (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 113).
Rem. On rencontre ds la docum. épampreur, subst. masc. Ouvrier agricole, vigneron qui épampre la vigne. Elles (...) la poussent (...) au rang d'art et le moindre épampreur (...) s'en pique autant que le châtelain de ses bouchons particuliers (Arnoux, Calendrier Fl., 1946, p. 26).
Prononc. et Orth. : [epɑ ̃pʀe], (j')épampre [epɑ ̃:pʀ ̥]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. Ca 1550 (ds FEW t. 7 p. 533b); 1571 « débarrasser la vigne des pampres » (Bellefor., Secr. de l'agric., p. 319 ds Gdf. Compl.). Dér. de pampre* « branche de vigne avec ses feuilles »; préf. é-* privatif. Fréq. abs. littér. : 2.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPAMPRER, verbe trans.

VITIC. Débarrasser les ceps des jeunes pousses et des feuilles inutiles. Il faudra épamprer cette vigne (Ac.). Épamprer à la serpette. Synon. tailler, effeuiller.On a épampré voilà huit jours. Faudrait déjà recommencer (Hamp, Champagne,1909, p. 116).On le [raisin] suit jour par jour, on épampre et on écime la souche afin que toute la sève reflue vers le fruit (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 113).
Rem. On rencontre ds la docum. épampreur, subst. masc. Ouvrier agricole, vigneron qui épampre la vigne. Elles (...) la poussent (...) au rang d'art et le moindre épampreur (...) s'en pique autant que le châtelain de ses bouchons particuliers (Arnoux, Calendrier Fl., 1946, p. 26).
Prononc. et Orth. : [epɑ ̃pʀe], (j')épampre [epɑ ̃:pʀ ̥]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. Ca 1550 (ds FEW t. 7 p. 533b); 1571 « débarrasser la vigne des pampres » (Bellefor., Secr. de l'agric., p. 319 ds Gdf. Compl.). Dér. de pampre* « branche de vigne avec ses feuilles »; préf. é-* privatif. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Verbe

épamprer \e.pɑ̃.pʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Viticulture) Débarrasser une vigne des pampres, des feuilles qui empêchent le raisin de mûrir.
    • Elle s’active pendant que Léon fait la sieste dans les champs de vignes avec Gaston, afin d’épamprer. — (Maguy Davico, Léon Bouteille, vigneron, 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPAMPRER. v. tr.
T. de Viticulture. Débarrasser une vigne des pampres, des feuilles qui empêchent le raisin de mûrir.

Littré (1872-1877)

ÉPAMPRER (é-pan-pré) v. a.
  • Terme d'agriculture. Ôter de la vigne les pampres, les feuilles inutiles.

    Par extension, diminuer, au printemps, l'excès de végétation herbacée des blés. On épampre, soit en coupant à la faux ou à la faucille le sommet des feuilles ou des jeunes tiges, soit en faisant passer un troupeau de moutons dans le champ.

HISTORIQUE

XVIe s. Sera bon en mesme temps qu'on bine la vigne, qu'en certains endroits du Languedoc on appelle reclorre, de la faire espamprer et esbourgeonner, De Serres, 174.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « épamprer »

É- pour es- préfixe, et pampre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « épamprer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épamprer epampre

Évolution historique de l’usage du mot « épamprer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épamprer »

  • La première est spécifiquement adaptée aux plantations dans lesquelles les pieds de vigne sont entourés de caches de protection. L’outil se compose d’une canne au bout de laquelle des brosses en plastique rigide sont prévues pour détacher les pampres. Le tout peut faire penser à une sorte de goupillon. Selon Dabayama, l’outil permet d’épamprer entre 600 et 700 pieds par heure, sans avoir à retirer le pochon et sans que l’opérateur ait à se baisser. La brosse reste efficace pour 50 000 pieds. mon-ViTi, Dabayma propose deux outils pour épamprer sans se baisser | mon-ViTi
  • Ces jours derniers, 35 aides viticoles ont été recrutés à Graves-Saint-Amant, 8 à Genac-Bignac, 12 à Lignières-Sonneville pour épamprer, égourmander ou relever la vigne. Des postes de saisonniers, débutants acceptés, temps plein, à pourvoir entre la mi-mai et début juin, souvent après les Saints de glace (gelées tardives de mai). SudOuest.fr, Agriculture en Charente : "95% des offres dans la viticulture"
  • Le système David, monté sur un cadre à l’arrière du tracteur, est composé de fils en nylons disposés autour d’un axe horizontal. L’outil permet d’épamprer deux demi-rangs par passage. Les systèmes Magnetto et Ferrand, montés sur un arceau pendulaire à l’avant du tracteur, sont composés de lanières crantées disposées autour d’un axe vertical. La machine Magnetto travaille avec deux têtes d’épamprage, tandis que Ferrand travaille avec quatre têtes. Entraid' : le média des cuma et du matériel agricole, Démo épamprage, une efficacité variable

Images d'illustration du mot « épamprer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « épamprer »

Langue Traduction
Anglais suck
Espagnol chupar
Italien succhiare
Allemand saugen
Chinois
Arabe مص
Portugais chupar
Russe сосать
Japonais 吸う
Basque zurrupatu
Corse succhia
Source : Google Translate API

Synonymes de « épamprer »

Source : synonymes de épamprer sur lebonsynonyme.fr

Épamprer

Retour au sommaire ➦

Partager