La langue française

Enquerre

Définitions du mot « enquerre »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENQUERRE, verbe trans. et subst. masc.

I.− Emploi verbal trans. Variante de enquêrir. Loc. À l'enquerre. ,,Pour marquer, pour avertir qu'un mot, un fait, etc. a besoin d'être vérifié`` (Ac. 1835, 1878).
BLAS. Armes à enquerre. ,,Armes qui ne sont pas selon les règles ordinaires du blason et qui offrent métal sur métal, ou couleur sur couleur`` (ibid.), faites ainsi pour attirer l'attention sur un fait remarquable dont on doit s'enquérir. Enquerre (armes à). Se dit de celles qui ne respectent pas la loi d'alternance des émaux et métaux (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 760).
Rem. Absent de Ac. 1932. Les dict. notent les var. armes enquerrées ou enquérantes. On relève aussi chez Sand : Cet écusson est d'enquerre; c'est-à-dire métal sur métal, ce qui est peu usité (Corresp., 1856, p. 93).
II.− Emploi subst. masc. Recherche de la signification, vérification. Faire enquerre d'un terme d'art, mettre un mot à l'enquerre (Ac. 1798). DR. Recherche de l'origine. Faire l'enquerre (Littré).
Rem. On rencontre ds la docum. enquerre, subst. fém. (à la rime et dans un cont. fam.). Enquête. Après une rapide enquerre, Nous aperçûmes, dans les coins, Des êtres du genre moukère, S'épuisant en des baragouins (Ponchon, Muse cabaret, 1920, p. 225).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃kε:ʀ]. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1690 hérald. à enquerre (Fur.). Verbe enquerre, v. enquérir.

Wiktionnaire

Verbe

enquerre \ɑ̃.kɛʁ\ 3e groupe, défectif (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Sur lequel il faut s’enquérir du sens ou du pourquoi de la situation.
    • Mettre un mot à l’enquerre.
  2. (Héraldique) Enquérir, enquêter sur le pourquoi une arme a été réalisée contre les règles du blasonnement.
    • C’est une arme à enquerre.
Notes[modifier le wikicode]
Le verbe est hautement défectif puisqu'il ne s’utilise plus qu’à l’infinitif, voire presque uniquement substantivement[2].

Nom commun

enquerre \ɑ̃.kɛʁ\ masculin

  1. (Vieilli) Requête, recherche.
    • Faire enquerre d’un terme d'art.
    • Après une rapide enquerre,
      Nous aperçûmes, dans les coins,
      Des êtres du genre moukère,
      S'épuisant en des baragouins. — (Raoul Ponchon,
      La Muse au cabaret, 1920, page 225)
  2. (Héraldique) Nom donné aux armoiries qui ne respectent pas volontairement les règles du blason. Si l’enquerre est involontaire, on parle d’armes fautives. Comme le caractère involontaire de la réalisation est difficile à établir, l’enquerre est devenu synonyme de faux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENQUERRE (an-kê-r')
  • 1 V. a. Terme de blason. Armes à enquerre ou à enquérir, armes qui, étant contre les règles ordinaires, font qu'en les voyant on se demande la raison de cette manière extraordinaire.
  • 2 S. m. Ancien terme de pratique. Recherche de l'origine. Faire l'enquerre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enquerre »

Enquerre est l'ancien infinitif que nous disons enquérir (voy. l'historique d'ENQUÉRIR) ; armes à enquerre, sont des armes dont il faut s'enquérir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1690)[1] Attesté pour la première fois dans le Dictionnaire de Furetière[1]. Variante du verbe enquérir[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enquerre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enquerre ɑ̃kɛr

Évolution historique de l’usage du mot « enquerre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enquerre »

  • Depuis la fin du XIXe siècle (voir par ailleurs), les communes ont en effet le pouvoir sur le choix de leur blason. Baguette en main, Robert Louis présente alors les différents blasons qui défilent sur le pupitre dressé dans son salon. ''Parlantes'', ''allusives'', ''mystiques'' ou ''politiques'' les armoiries obéissent à des codes de conception très précis, qu’il serait fastidieux d’énumérer ici. « À l’image du blason des rois de Jérusalem, dont le premier fut Godefroy de Bouillon, certains sont à enquerre, c’est-à-dire qu’ils sont en dehors des règles héraldiques », complète Robert Louis. , Société | L’historien et l’héraldiste qui décorent les communes du département
  • Armé de son plus grand et mielleux sourire, et d’une angoissante paire de ciseaux, le coiffeur fait toujours mine de vous écouter, dans un premier temps, pour mieux vous endormir. On les coupe comment, aujourd’hui, s’enquerre-t-il alors. « Une question purement formelle, posée par le vil coiffeur pour vous mettre en confiance et endormir votre vigilance avant qu’il n’accomplisse son méfait. » Plongé dans votre Gala, lorsque vous découvrirez votre iroquoise, il sera trop tard… , Ces (petits) mensonges des métiers - Terrafemina

Traductions du mot « enquerre »

Langue Traduction
Anglais inquiry
Espagnol investigación
Italien inchiesta
Allemand anfrage
Chinois 查询
Arabe تحقيق
Portugais inquérito
Russe запрос
Japonais 問い合わせ
Basque kontsulta
Corse indagazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « enquerre »

Source : synonymes de enquerre sur lebonsynonyme.fr

Enquerre

Retour au sommaire ➦

Partager