La langue française

Emmurement

Sommaire

  • Définitions du mot emmurement
  • Phonétique de « emmurement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « emmurement »
  • Citations contenant le mot « emmurement »
  • Traductions du mot « emmurement »
  • Synonymes de « emmurement »

Définitions du mot emmurement

Trésor de la Langue Française informatisé

Emmurement, subst. masc.Emprisonnement de longue durée. La prison à laquelle ils avaient condamné Jeanne, la prison expiatoire, l'emmurement salutaire, c'était la chartre d'église, les cachots de l'officialité (France, J. d'Arc,t. 2, 1908, p. 372). [ɑ ̃myʀmɑ ̃]. 1reattest. 1900 (Nouv. Lar. ill.); du rad. de emmurer, suff. -(e)ment*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

emmurement \ɑ̃.myʁ.mɑ̃\ masculin

  1. Enfermement entre des murs.
    • Pour former une personnalité il faut une certaine période d’isolement, d’obligation à une existence défensive et en armes, quelque chose comme un emmurement, une grande force de réclusion ; et, avant tout, une impressionnabilité bien inférieure à celle de l’homme moyen, dont l’humanité est contagieuse. — (Friedrich Nietzsche, La Volonté de puissance, Mercure de France, 1903, p. 205)
    • « Soixante dix jours rituels dans un bain de natron ; injections et garnitures d’aromates ; intérieur du corps farci d’amulettes et de petites statuettes ; bijoux de toutes sortes ; entourage de figurines. Puis, après trois mois de préparations : onction d’huile sainte ; dorure du visage et des mains ; parfums ; emmaillottement ; revêtement de bandelettes ; linceul peint ; gaine de carton ; cercueil orné de peintures magiques, sarcophage ; enfin emmurement dans le tombeau le plus compliqué, le plus scellé, le plus dissimulé du monde — voilà ce que c’est qu’une momie royale au fond de sa maison d’éternité. » — (Lucie Delarue-Mardrus, El Arab, l’Orient que j’ai connu, Lugdunum, 1944, page 230)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « emmurement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
emmurement ɑ̃myrœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « emmurement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « emmurement »

  • Si tout va comme prévu, l'emmurement devrait être complété au début de 2020, bien avant les dates de débâcle. Il est à prévoir que le service à l'auto sera fermé pour une certaine période, que Mme Jacques espère la plus courte possible, afin de procéder aux travaux de mise en place de la cloison bétonnée. EnBeauce.com, L'emmurement du Tim Hortons de Beauceville est commencé | EnBeauce.com
  • On connaît la longue énumération de ses principes, dont la proportionnalité des délits et des peines : un barème. L’heure du chiffre et de la boutique avait sonné. Le mètre-étalon à Sèvres (1793), le franc (1795) pour César Birotteau et l’emmurement à temps (1,3,5,7,10,20 ans) pour les auteurs d’une infraction pénale. Opinion Internationale, Pour en finir avec la prison. Chronique de la nouvelle époque par Jean-Philippe de Garate - Opinion Internationale
  • En 1953, dans son premier recueil publié, Gatien Lapointe (1931-1983) écrit qu’« il est malaisé d’être, de sortir de son propre emmurement et d’accéder au monde ». C’est le « jour malaisé » qui inspire le poème, mais c’est le désir de le surmonter qui commande son écriture et son partage. Au cœur de l’acte littéraire, comme au cœur de la vie, joie et tristesse, désir et satisfaction constituent un écheveau qui tient du mystère. Lapointe, dans un recueil de jeunesse, affirme qu’il veut reprendre les « mots faciles de tout le monde » pour réconcilier tout ça. « Une parole de culture, dit-il dans une entrevue, c’est compliqué, mais une parole de vie, c’est complexe. » Le Devoir, Poésie du confinement | Le Devoir
  • Le dire fait-il le sacré ? Ce questionnement révèle l’œuvre poétique, théâtrale et philosophique de Lucian BLAGA (1895-1961) par le sacrifice de l’amour au nom du mystère de la création. Son poème dramatique « Manole, Maître Bâtisseur » réinsuffle la complainte de l’Auteur Anonyme. Dans la ballade roumaine, le Maître Manole emmure son amoureuse pour faire durer le monastère qu’il construit et qui autrement s’effondre. Par-delà Lucian Blaga, à travers d’autres lectures de la littérature universelle, le sacrifice touche à une perception et rencontre intime de l’auteur avec le sujet de l’emmurement mythique et totalitaire dans le silence du sacré. , L. C. Tigirlas, Avec Lucian Blaga, Poète de l'autre mémoire.
  • Si la politique d’emmurement total mise en œuvre par Tel-Aviv a fait baisser le nombre de migrants, elle est loin d’être l’unique solution aux problèmes de sécurité du pays. JeuneAfrique.com, Israël : le choc des clôtures – Jeune Afrique
  • « Quand vous avez un colonel de la colonisation qui dit : ’Je coupe les têtes’, il ne parle pas de couper des têtes des artichauts, mais celles des Algériens. L’intention de liquider par le sabre et le fusil est réelle et non fictive. Les « enfumades » et les « emmurements » qui ont décimé des tribus entières, comment qualifier cela ? martèle-t-il, avant de lancer : Maghreb Online, France-Algérie : "Les crimes coloniaux étaient un génocide" - Maghreb Online

Traductions du mot « emmurement »

Langue Traduction
Anglais walling
Espagnol muros
Italien muratura
Allemand mauer
Chinois
Arabe الجدار
Portugais parede
Russe возведение стен
Japonais ウォリング
Basque walling
Corse murru
Source : Google Translate API

Synonymes de « emmurement »

Source : synonymes de emmurement sur lebonsynonyme.fr
Partager