La langue française

Émerillon

Définitions du mot « émerillon »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉMÉRILLON1,(ÉMERILLON, ÉMÉRILLON) subst. masc.

Petit rapace diurne du genre des faucons, que l'on dressait autrefois pour la chasse. Les faucons et les émérillons s'ennuient sur le poing des écuyers (Quinet, Ahasverus,1833, 1rejournée, p. 104).
P. comp. [En parlant d'une pers.] Vingt-trois ans. Figure violente de santé, cheveux noirs, œil d'émérillon, maigre et chétif (Balzac, Œuvres div.,t. 3, 1850, p. 118).Cf. émerilloner (s'), émerillonné :
« Allons, tète-moi ce petit-lait; deux ou trois gorgées encore, et tu seras vif comme un émerillon qu'on décapuchonne. » Le généreux breuvage agit bientôt sur le spadassin, ... Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 414.
Prononc. et Orth. : [emʀijɔ ̃] ou [εmʀijɔ ̃]. Passy 1914 n'indique pas la prononc. en [ε] ouvert comme pour émeri*. Le mot est admis ds Ac. 1694 et 1718 qui écrivent encore esmerillon. Noter que Ac. 1694 consacre à emerillon une vedette de renvoi à esmerillon. Admis ds Ac. 1740 sous la graph. émérillon, ds Ac. 1762-1932 sous la forme mod. La graph. émérillon est également celle de Fér. 1768, Land. 1834, Gattel 1841, Besch. 1845 qui souligne cependant : ,,prononcer [emeʀijɔ ̃]``. Étymol. et Hist. 1. Ca 1165 esmerillon ornith. (B. de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 7826); 2. début du xvies. « pièce d'artillerie légère » (J. d'Auton, Chronique, t. 3, part. 6, ch. 8 ds Gay); 3. 1680 « crochet rivé par une petite tige dans une bague, de façon à pouvoir y tourner librement » (Rich.). Dér. de l'a. fr. esmeril, au sens 1 (ca 1200 ds T.-L.); suff. dimin. -on*; esmeril vient de l'a. b. frq. *smiril, de même sens, cf. l'a. h. all. smiril (Graff t. 6, col. 834; FEW t. 17, p. 157b). Fréq. abs. littér. : 14.

ÉMÉRILLON2,(ÉMERILLON, ÉMÉRILLON) subst. masc.

TECHNOL. Anneau ou crochet fixé sur une tige à l'aide d'une bague, de façon à pouvoir tourner librement. Pour filer une corde à boyau, on utilise le rouet à émerillon (Bouasse, Cordes et membranes,1926, p. 147).
Spécialement
MAR. Poulie, croc à émerillon, servant à défaire cordages et filins. Les poulies dites à émerillon sont munies en général d'une estrope métallique qui se termine par un croc d'émerillon pouvant prendre toutes les directions (Galopin, Lang. mar.,1925, p. 43).
PÊCHE Gros hameçon utilisé pour la pêche au requin. Les pêcheurs jettent l'émérillon à la mer; et bientôt ils amènent à bord un énorme requin, ennemi juré du matelot (Dumont d'Urville, Voy. Pôle Sud,t. 8, 1845, p. 72).
Prononc. et Orth. : Pour la prononc. cf. émérillon1. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. Cf. émérillon1. Bbg. Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 168; t. 2 1972 [1925], p. 159, 160, 400.

Wiktionnaire

Nom commun 1

émerillon \ɛm.ʁi.jɔ̃\ masculin

  1. (Ornithologie) Synonyme de faucon émerillon (oiseau).
  2. (Héraldique) Meuble représentant le faucon du même nom dans les armoiries. À rapprocher de aiglat, aigle, aiglette, aiglettes, aiglons, épervier, faucon, gerfaut et vautour.
    • D’azur à une fasce ondée d’argent accompagnée de trois émerillons d’or chaperonnés et grilletés de gueule deux en chef et un en pointe, qui est de la commune de Beausse du Maine-et-Loire → voir illustration « armoiries avec 3 émerillons »

Nom commun 2

émerillon \ɛm.ʁi.jɔ̃\ masculin

  1. Crochet rivé par une petite tige dans une bague pouvant tourner librement
  2. Accessoire métallique équipé d’un axe permettant de joindre deux cordes tout en laissant libre un mouvement de rotation.
  3. Sorte d’hameçon utilisé pour la pêche au requin.
    • Les matelots jetèrent par-dessus les bastingages de tribord une forte corde, munie d’un émerillon amorcé avec un épais morceau de lard. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1868)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉMERILLON. n. m.
Oiseau de proie qui est des plus petits et des plus vifs.

Littré (1872-1877)

ÉMERILLON (é-me-ri-llon, ll mouillées, et non é-me-ri-yon) s. m.
  • Femelle du faucon aesalon, dont le mâle est appelé rochier.

HISTORIQUE

XIIe s. Comme l'aloe qui ne puet Devant l'esmerillon durer, la Charrette, V. 2744.

XIIIe s. Il a non Godefrois, ensi l'apele-on ; Ainc mieudres chevaliers ne chauça esperon ; Plus desire bataille que or fin ne mangon, Ne deduit de pucele ne vol d'esmerillon, Ch. d'Ant. VIII, 272.

XIVe s. Girarz joins en ses armes comme uns amerillon, Girart de Ross. V. 4947. Je qui tien sur mon poign cest noble esmerillon, ib. V. 285. Une demoisielle… Qui plus iert [était] qu'esmerillons cointe, Jean de Condé, p. 38.

XVe s. Si j'esse esté esmerillon, Ou que j'eusse eu aussi bonne aile, Je me feusse gardé de celle Qui me bailla de l'aguillon, Orléans, Rond. 74.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « émerillon »

Provenç. esmerillo, esmirle ; catal. esmerenyon ; espagn. esmerejon ; portug. esmerilhão ; ital. smeriglio, smeriglione, smerlo ; allem. Schmerl ; angl. merlin ; anc. angl. marlyon ; de merla, contraction du latin merula, merle, avec une s épenthétique, le nom des animaux passant très facilement d'une espèce à une autre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) Du moyen français esmerillon, diminutif de l’ancien français esmeril, emprunté au francique *smeril, à comparer à l’allemand Schmerl, l’islandais smyrill.
(Nom 2) De l’ancien français esmeril (« crochet de bague »), du francique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « émerillon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
émerillon emœrilɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « émerillon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « émerillon »

  • Ronstan vient de lancer de nouvelles poulies à émerillon textile qui offrent un rapport poids/charge de rupture exceptionnel, le plus élevé de toute la gamme. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Ronstan. Des poulies à émerillon textile
  • On commence par frapper le point de drisse sur l’émerillon du profil d’enrouleur. On souque le manillon sans le forcer… , Les bons gestes pour gréer les voiles. Ep. 4 : Hisser le génois - Voile & Moteur

Traductions du mot « émerillon »

Langue Traduction
Anglais swivel
Espagnol girar
Italien perno
Allemand schwenken
Chinois 旋转的
Arabe يدور على محور
Portugais girar
Russe поворотный
Japonais 旋回
Basque birakaria
Corse girottu
Source : Google Translate API

Synonymes de « émerillon »

Source : synonymes de émerillon sur lebonsynonyme.fr

Émerillon

Retour au sommaire ➦

Partager