La langue française

Embaumement

Sommaire

  • Définitions du mot embaumement
  • Étymologie de « embaumement »
  • Phonétique de « embaumement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « embaumement »
  • Citations contenant le mot « embaumement »
  • Traductions du mot « embaumement »
  • Synonymes de « embaumement »

Définitions du mot embaumement

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBAUMEMENT, subst. masc.

A.− [Correspond à embaumer I]
1. Domaine funéraire.Action d'embaumer un cadavre pour l'empêcher de se corrompre; résultat de cette action. Le cortège funèbre vint prendre le corps du jeune prince pour l'emporter au quartier des Memnonia, où il devait subir les préparations de l'embaumement, qui durent soixante-dix jours (Gautier, Rom. momie,1858, p. 336).Les procédés d'embaumement employés pour le compte d'Antinéa diffèrent des procédés usités dans l'ancienne Égypte. Ici, point de natron, point de bandelettes, point d'aromates (Benoit, Atlant.,1919, p. 162):
... si vous voulez revoir votre ami, tel qu'il était de son vivant (...) il ne lui manquera que la parole, reprit le courtier d'embaumement; mais il restera pour l'éternité comme l'embaumement vous le montrera. L'opération exige peu d'instants. Une incision dans la carotide et l'injection suffisent; mais il est grand temps... Si vous attendiez encore un quart d'heure, vous ne pourriez plus avoir la douce satisfaction d'avoir conservé le corps... − Hâlez-fis-en au tiaple! (...) − Cet homme est sans aucune reconnaissance, dit le jeune courtier d'un des rivaux du célèbre Gannal en passant sous la porte cochère; il refuse de faire embaumer son ami! Balzac, Le Cousin Pons,1847, p. 285.
2. P. anal. Action de traiter quelque chose ou quelqu'un avec divers procédés (chimiques, cosmétiques, etc.) permettant de garder intacte son apparence extérieure; résultat de cette action. C'était un grand « vieillard » que des soins extraordinaires, une sorte d'embaumement persévérant, maintenaient dans un aspect à première vue satisfaisant, mais qui ensuite devenait insupportable (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 136).Les dates qu'on fête, en province, par les nettoyages à fond, la lessive, l'embaumement des lainages et des fourrures (Colette, Sido,1929, p. 17).
3. P. métaph. Action de préserver de toute dégradation, de rendre immuable; résultat de cette action. Rêver la prolongation indéfinie des choses défuntes et le gouvernement des hommes par embaumement, restaurer les dogmes en mauvais état, redorer les châsses (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 614).Le cœur se sature d'amour comme d'un sel divin qui le conserve (...) Il existe un embaumement d'amour (Hugo, Homme qui rit,t. 2, 1869, p. 152).
B.− [Correspond à embaumer II] Action d'embaumer, d'imprégner (quelque chose) d'une odeur suave, d'un parfum; fait d'être odorant. Une inscription, qui témoigne de l'importance donnée dans les pays bouddhiques au brûlement des parfums, et à la volupté, que cet embaumement factice de l'air procure à l'homme et au dieu (E. de Goncourt, Mais. artiste,1881, p. 168).Un beau jardin fou (...) derrière toute cette verdure et tout cet embaumement (G. Leroux, Parfum,1908, p. 38).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃bommɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1575 embaumement (Paré, éd. J.-F. Malgaigne, t. III, p. 482 b). Dér. du rad. de embaumer*; suff. -(e)ment1*; cf. a. fr. enbassement, fin xiiies. et enbalsement, xives., ds Gdf., s.v. embalsement. Fréq. abs. littér. : 37.

Wiktionnaire

Nom commun

embaumement \ɑ̃.bom.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’embaumer un corps mort.
    • C'est lui qui invente le culte de Lénine, […], l'embaumement, les défilés de foules recueillies devant la momie peinte, semblable à une figure de cire, amenuisée par le travail des embaumeurs. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBAUMEMENT. n. m.
Action d'embaumer un corps mort.

Littré (1872-1877)

EMBAUMEMENT (an-bô-me-man) s. m.
  • Action d'embaumer un corps. L'art des embaumements. L'état des chairs [de Cromwell] après l'embaumement empêcha de porter le cadavre à Westminster, Chateaubriand, Stuarts, 283.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils ne sont coustumiers d'user de telle ceremonie d'embaumement, Paré, Mumie, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « embaumement »

 Dérivé de embaumer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Embaumer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embaumement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embaumement ɑ̃bɔmmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « embaumement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embaumement »

  • J’ai dit à l’enseignante que je préférerais qu’on amène les élèves de sixième directement à la maison funéraire parler d’embaumement. On a mis trois ans pour convaincre le conseil scolaire ! Finalement depuis, les élèves de sixième année viennent chaque année visiter le service funéraire. Ils sont contents, posent des questions. Ils peuvent toucher les cercueils, en savoir plus sur l’embaumement. Ce sont les adultes qui en fait méprisent la mort. , Yves Berthiaume, démystifier la mort et prôner l'optimisme | ONfr+
  • Létude sur le marché mondial embaumement Chemicals 2020 contient une création sur les nouvelles tendances qui peuvent aider les entreprises de mise en œuvre dans lindustrie pour comprendre le marché embaumement Chemicals et rendre les politiques de leur évolution commerciale en conséquence. Le rapport de recherche analyse la taille du marché, la part de lindustrie embaumement Chemicals, les conducteurs principaux pour lextension, les principaux secteurs et CAGR. , Impact de Covid-19 sur embaumement Chemicals Industrie 2020: croissance mondiale du marché, Taille, action, demande, Tendances et prévisions pour 2026 – JustFamous
  • Cette absence d’embaumement obligera les salons funéraires à exposer les dépouilles un maximum de trois heures sur une période de 48 heures après le décès, explique le ministère de la Santé. Les contacts directs avec le corps seront interdits.     TVA Nouvelles, Pas d'embaumement pour les victimes de la COVID-19 | TVA Nouvelles
  • Ni l’effondrement de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), en 1991, ni le relâchement des liens avec ses anciennes puissances alliées n’ont interrompu le travail de conversation des scientifiques russes. Alexei Yurchak, professeur d’anthropologie à l’université de Californie, à Berkeley, explique ainsi à Reuters que le réembaumement régulier de la lignée Kim est toujours assuré par les scientifiques du laboratoire de Moscou. Lesquels effectuent également une « maintenance annuelle » sur la dépouille du leader vietnamien. Le Monde.fr, Embaumement des dirigeants nord-coréens : les scientifiques russes à la manœuvre
  • «Dès le départ de la crise, nous étions un service essentiel. On a toujours pu poursuivre nos activités tant pour l’exposition, l’incinération que pour les cérémonies dans nos chapelles», avance d’emblée Isabelle Pronovost, directrice générale de la Coopérative funéraire de la Mauricie, tout en précisant que pour les décès reliés à la COVID-19, aucun embaumement n’est permis. L'Écho de la Tuque, La pandémie et l’industrie funéraire - L'Écho de la Tuque

Traductions du mot « embaumement »

Langue Traduction
Anglais embalming
Espagnol embalsamamiento
Italien imbalsamazione
Allemand einbalsamierung
Chinois 防腐
Arabe التحنيط
Portugais embalsamamento
Russe бальзамирование
Japonais 防腐処理
Basque baltsamatzea
Corse imbalsamazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « embaumement »

Source : synonymes de embaumement sur lebonsynonyme.fr
Partager