La langue française

Échotier

Définitions du mot « échotier »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHOTIER, subst. masc.

Rédacteur des échos dans un journal (cf. écho B 1 b).Il racontait du de Sade à de vieux magistrats et vendait aux échotiers des informations sans initiales, d'une discrétion de prêtre quant aux personnes (Péladan, Vice supr.,1884, p. 175).Un échotier de Clartés signe « l'existentialiste » (Sartre, Existent.,1946, p. 16):
... Luigi Voudzoï, un prince poldève qui terminait ses études en France. Un échotier méchant prétendait qu'elles consistaient surtout en beuveries et bacchanales. Queneau, Pierrot mon ami,1942, p. 68.
Prononc. : [ekɔtje]. Étymol. et Hist. 1866 (J. Barbey d'Aurevilly, Les Ridicules du temps, p. 77 ds Fr. mod., t. 13, p. 127). Dér. de écho*; suff. -ier* avec -t- consonne de soutien. Fréq. abs. littér. : 8. Bbg. Darm. 1877, p. 73, 107. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 30, 326.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHOTIER, subst. masc.

Rédacteur des échos dans un journal (cf. écho B 1 b).Il racontait du de Sade à de vieux magistrats et vendait aux échotiers des informations sans initiales, d'une discrétion de prêtre quant aux personnes (Péladan, Vice supr.,1884, p. 175).Un échotier de Clartés signe « l'existentialiste » (Sartre, Existent.,1946, p. 16):
... Luigi Voudzoï, un prince poldève qui terminait ses études en France. Un échotier méchant prétendait qu'elles consistaient surtout en beuveries et bacchanales. Queneau, Pierrot mon ami,1942, p. 68.
Prononc. : [ekɔtje]. Étymol. et Hist. 1866 (J. Barbey d'Aurevilly, Les Ridicules du temps, p. 77 ds Fr. mod., t. 13, p. 127). Dér. de écho*; suff. -ier* avec -t- consonne de soutien. Fréq. abs. littér. : 8. Bbg. Darm. 1877, p. 73, 107. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 30, 326.

Wiktionnaire

Nom commun

échotier \e.kɔ.tje\ masculin (pour une femme on dit : échotière)

  1. Journaliste chargé des échos.
    • Quelques siècles avant le nôtre, le public clouait aux bornes-fontaines les oreilles des journalistes. C’était plutôt horrifiant. Aujourd’hui, les journalistes clouent leurs propres oreilles aux trous de serrures. C’est bien pire. Et, plus grave encore, les échotiers spirituels de la chronique mondaine ne sont pas les plus blâmables, mais leurs confères sérieux, pénétrés, réfléchis, qui, solennellement, dévoilent quelque incident de la vie privée d’un grand homme d’État, d’un dirigeant politique, invitant le public à commenter l’incident, à exercer son autorité en la matière, à ne pas se contenter de donner des avis, mais à exiger qu’ils soient entendus et suivis, enfin, et par-dessus tout, à régenter les hommes d’État, leur parti et le pays tout entier ; en réalité, à se rendre ridicule, agressif et nuisible. La vie privée d’hommes et de femmes n’a pas à être étalée devant le public. Celui-ci n’a rigoureusement rien à y voir. — (Oscar Wilde, L’Âme humaine, 1891. Traduction de Nicole Vallée, 2006. p. 54-55.)
    • Le jour où l’imbécillité sera disparue de la surface du Globe, on la retrouvera dans les indiscrétions du journaliste échotier, le journaliste échotier semblant s’être donné pour tâche de révéler au monde stupéfait à quelles profondeurs d’ineptie peut atteindre un homme dit d’esprit, quand il en est totalement dépourvu. — (Georges Courteline, La Philosophie de Georges Courteline, E. Flammarion, 1922, IX)
    • Depuis le début, Brook semblait protéger férocement sa vie privée et si, selon toute vraisemblance, d’innombrables tentatives avaient été menées par des échotiers en quête de sensationnel pour en percer le secret, elles avaient toutes lamentablement échoué. — (Michel Rio, La Statue de la Liberté, Seuil (1997), coll. « Points », 2000, p. 99)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « échotier »

(Siècle à préciser) D’écho, avec le suffixe -ier, avec le son épenthétique -t-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « échotier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
échotier eʃɔtie

Évolution historique de l’usage du mot « échotier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « échotier »

  • Ereinté par un métier stressant et noble, l’échotier qui a écumé des années durant les colonnes du Matin, de Compétition et du Jeune Indépendant séjourne depuis plus de dix jours au CHU de Sétif. Intransigeant et rectiligne comme sa plume acerbe et objective, le brave journaliste combat, de toutes ses forces, une maladie chronique. El Watan, Sétif : Le journaliste Djamel Gherib hospitalisé  | El Watan
  • C'est comme ça. Il est tellement coutumier du fait que les échotiers -jusqu'à sa retraite en 2017- n'attendaient que son dérapage en public. Comme en 1967, lors d'un voyage à Moscou en pleine guerre froide : "J'aimerais beaucoup aller en Russie, même si ces bâtards ont assassiné la moitié de ma famille." . Comme celui qu'il a fait en 2003. "On dirait que vous êtes prêt à aller au lit ! ", lance-t-il au président nigérian Olusegun Obasanjo, vêtu d'une tenue traditionnelle. Ou deux ans auparavant, c'est Elton John qui en prend pour son grade : "Ah, c'est vous qui conduisez cette voiture horrible ? On la voit souvent en allant au château de Windsor ". Et puis il y a celles avec une pointe de racisme. Comme celle-ci pas du tout passée inaperçue. "Ne restez pas trop longtemps, sinon vous allez avoir des yeux bridés ", recommande-t-il à des étudiants britanniques en stage en Chine en 1986. Sans parler de cette troupe de danseurs black, à qui pince sans rire, il a gentiment lâché : "Vous êtes tous de la même famille?". Bref, on l'a bien compris, rien ne l'arrêtait... Sauf sa mise en retraite. Ouf de soulagement pour son épouse... , Prince Philip, roi des gaffeurs : "De toutes façons tu es trop gros"... Ses remarques les plus osées (et choquantes) !
  • Lors de l’exposition universelle de 1958 à Bruxelles, l’infante fait le déplacement pour assister à un grand bal donné à la Cour. Les échotiers royaux voient alors se profiler une union prestigieuse entre le jeune roi Baudouin et l’infante, surtout que leurs parents entretiennent d’excellentes relations. Léopold III et la princesse Lilian étant des proches du comte et de la comtesse de Barcelone dont ils partagent des loisirs comme les croisières et le golf. , Décès de l’infante Pilar, sœur du roi Juan Carlos - DH Les Sports+
  • Au premier plan passe un chat, l’animal emblématique de Colette, et c’est le seul cliché d’un film qui s’attache à dépoussiérer l’image de l’écrivaine. L’animal ne reparaissant plus, on peut se concentrer sur la destinée de la plus fameuse femme de lettres française. Née en 1873 à Saint-Sauveur-en-Puisaye, Sidonie Gabrielle Colette a 20 ans quand elle épouse Henry Gauthier-Villars, dit Willy, de quatorze ans son aîné. Journaliste, chroniqueur musical, échotier et romancier aussi prolixe que célèbre, ce dandy flambeur et libertin dirige une petite entreprise de production littéraire employant de nombreux auteurs anonymes (Tristan Bernard ou Debussy ont fait partie de son écurie). Le Temps, Colette, femme de lettres, femme libérée - Le Temps
  • Empruntons pour une fois les chemins scabreux (Dominique Bertrand parle d’« écriture traversière »), difficilement accessibles, jalonnés de difficultés qui incitent à trébucher, sur le chemin de la foi, de la morale et de la raison, des convenances et de l’éducation, et voyons comment le voyage met l’individu hors de lui, révèle une part innommable : il se sent libéré de ses chaînes et est tenté par le plongeon dans l’Inconnu, le grand mal. Quels sont ces écrivains-voyageurs qui créent autour d’eux une aura sulfureuse, dont la renommée les précède en faisant frissonner le public d’incompréhension, d’inquiétude ou de réprobation ? Quels sont ceux qui, grâce au scandale de leurs écrits ou de leurs actes ont permis la transformation d’un monde figé, ou au contraire, sont restés scandaleusement incompris ? Que rapportent ceux qui se font les échotiers des chroniques de cours étrangères scandaleuses ? Pensons aussi aux retours des enfants prodigues et les questions que soulèvent de telles expériences. Dans le récit scandaleux, y a-t-il intégration ou perpétuation de la différence ? , Voyage et scandale
  • Quand deux « monstres », osons même le mot de génies, de la presse et de l’édition au XIXe siècle se rencontrent, il y a un parfum d’évènement dans l’air du temps. Ce fut le cas avec le journaliste-romancier Honoré de Balzac et le caricaturiste pamphlétaire Jean-Jacques Grandville. Du premier, auteur de la « Comédie humaine », que l’on peut considérer comme l’un des piliers indéboulonnables du patrimoine culturel national, on sait à peu près tout, ; en oubliant cependant qu’il fut d’abord un fertile échotier, journaliste, coureur de journaux à la recherche d’emplois précaires rémunérés à la ligne. C’est dans toutes ces feuilles d’une presse française en pleine ébullition que l’auteur des « Illusions perdues » rencontra le dessinateur, inventeur, comme lui, d’un univers à nul autre pareil et fin observateur de la société de son temps. Le Telegramme, Exposition. Balzac et Grandville, une fantaisie mordante - Cultures - Le Télégramme
  • Marion vit seule avec sa tortue et fricote vaguement avec le jeune échotier d’un journal local qui se dessèche à couvrir les prix des plus belles Tropéziennes. Les deux jeunes gens se jetteront donc la tête la première sur l’affaire. Pendant ce temps, on découvre petit à petit l’homme qui se cache. Il a la tête hallucinée que lui compose brillamment Laurent Lafitte, dort la nuit dans un trou, passe ses journées à vitupérer, à débiter des menaces sanglantes, à commettre de menus larcins et ne dispose plus à l’évidence de toute sa raison. Mais qui est-il au juste ? Un représentant local en piscines répondant au nom de Monsieur Gérard, qui vient de péter une durite et de quitter sa famille, ou l’hydre en personne, le yeti, le Landru, le monstre, le seul et véritable Paul Sanchez ? Le Monde.fr, « Paul Sanchez est revenu ! », la farce noire et fantasque de Patricia Mazuy

Traductions du mot « échotier »

Langue Traduction
Anglais echotier
Espagnol echotier
Italien echotier
Allemand echotier
Chinois 回声层
Arabe الصدى
Portugais mais ecológico
Russe echotier
Japonais エコーティアー
Basque echotier
Corse ecotier
Source : Google Translate API

Synonymes de « échotier »

Source : synonymes de échotier sur lebonsynonyme.fr

Échotier

Retour au sommaire ➦

Partager