La langue française

Échelette

Définitions du mot « échelette »

Wiktionnaire

Nom commun

échelette \e.ʃlɛt\ féminin

  1. Petite échelle.
    • Compte par échelette, compte dans lequel les à-compte sont imputés sur les intérêts avant de l'être sur le capital.
    1. Petite échelle que l’on attache à côté du bât d’une bête de somme pour y placer, y accrocher, ce qu’on veut transporter, comme des gerbes, des bottes de foin ou de paille.
    2. Ridelle qu’on met sur le devant et sur l'arrière d’une charrette et qui sert à retenir le foin, la paille, les gerbes… pendant le transport.
    3. (Industrie) Instrument utilisé pour faciliter la lecture et le report des dessins dans les ateliers de tapisserie.
    4. (Musique) Régale, instrument formé de lames de bois dur qu'on touche avec une petite boule d'ivoire attachée à une petite baguette.
  2. (Marine) Laize de toile de voile dont le droit fil ne correspond pas à celui de la laize qui est au dessous.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Ornithologie) Tichodrome échelette, oiseau escaladeur dit aussi grimpereau.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCHELETTE. n. f.
Sorte de petite échelle que l'on attache à côté du bât d'une bête de somme pour y placer, y accrocher ce qu'on veut transporter, comme des gerbes, des bottes de foin, de paille. Il désigne aussi une Sorte de ridelle qu'on met sur le devant d'une charrette et qui sert à retenir le foin, la paille, les gerbes dont la charrette est chargée.

Littré (1872-1877)

ÉCHELETTE (é-che-lè-t') s. f.
  • 1Sorte de petite échelle attachée à côté du bât pour y accrocher des gerbes, des bottes de foin ou des légumes, etc.
  • 2Ridelle qu'on met sur le devant d'une charrette, et qui sert à retenir la charge.
  • 3Outil de passementier.
  • 4 Terme de musique. Instrument dit aussi régale, formé de lames de bois dur qu'on touche avec une petite boule d'ivoire attachée à une petite baguette.
  • 5 Terme de marine. Laize de toile à voile, dont la tête ne correspond pas, suivant le droit fil, à la laize qui est au-dessus.
  • 6Grimpereau de muraille, oiseau.

HISTORIQUE

XIIe s. Et li poitrax fu à or estelé, Tot environ d'escheletes ovré ; Quant li chevax a un petit alez, L'or retentist et a un son geté, golant, dans DU CANGE, Gloss. fr.

XVIe s. Les rasteliers ou escheletes, ou draches, diversement nommées, esquelles les grains des raisins se tiennent, De Serres, 208. On y accomodera au devant une eschelete portant de petits degrés, par lesquels la poulaille se rendra aisément dans le gelinier, De Serres, 348.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉCHELETTE. Ajoutez :
7Compte par échelette, compte dans lequel les à-compte sont imputés sur les intérêts avant de l'être sur le capital.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « échelette »

 Dérivé de échelle avec le suffixe -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif d'échelle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « échelette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
échelette eʃœlɛt

Évolution historique de l’usage du mot « échelette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « échelette »

  • Il vous est peut-être arrivé d’apercevoir des photographes, équipés d’énormes objectifs et revêtus de vêtements de camouflage, tourner autour de la cathédrale de Chartres. Ne cherchez plus : ces amateurs de photo naturaliste sont en quête du tichodrome échelette. www.lechorepublicain.fr, L'oiseau-papillon, un amoureux de la cathédrale de Chartres qui fascine les photographes - Chartres (28000)
  • Seul représentant de sa famille, le tichodrome échelette, "ticho" pour les intimes [prononcez tiko], vit en haute montagne, dans les Alpes ou dans les Pyrénées, jusqu'à 3 000 mètres, mais descend passer la saison froide chez nous. C'est un solitaire, et un petit gabarit : il ne pèse guère plus de 18 grammes sur la balance – oui, mais 18 grammes de poésie ! À le voir, on le croirait sorti du bestiaire fantastique de [l'artiste ponot] Philippe Kaeppelin, mis en mots par Alexandre Vialatte (à croire d'ailleurs que c'est Vialatte qui a imaginé un nom pareil, "tichodrome échelette" !). Une drôle de petite souris grise à laquelle on aurait épinglé, en guise d'ailes, deux éventails empruntés à une danseuse de flamenco. Ailes repliées, le tichodrome est à vrai dire d'un mimétisme absolu et se confond avec le milieu rupestre dans lequel il évolue. La femelle a la gorge claire (comme sur le cliché, pris au Mézenc), le mâle l'a sombre. On ne les distingue pas autrement. Mais qu'il se mette à papillonner et la scène devient espagnole : le rouge, le noir et le blanc de ses ailes se mêlant dans un effet stroboscopique saisissant. , Veine Verte : le visiteur de l'hiver (Opinion) sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
  • Le tichodrome échelette est très peu connu dans notre région en raison de sa rareté. Il niche jusqu’à 3 000 m d’altitude dans les falaises et les parois escarpées des Alpes, des Pyrénées ou encore en plus petit nombre dans le Jura et le Massif Central. À la fin de l’automne, il quitte généralement son habitat pour hiverner en plus faible altitude dans des murailles, des anciens édifices ou des falaises. C’est le cas avec ce très beau spécimen photographié le samedi 2 mars à Vennes. De la taille d’un moineau, l’oiseau se confond avec la roche en raison de sa couleur grise. Grâce à ses ongles recourbés il grimpe le long des parois rocheuses avec des battements d’ailes saccadés qui laissent apparaître de magnifiques taches rouge vif et de gros points blancs. Son long bec fin et courbé lui permet d’atteindre les insectes et leurs larves dans les crevasses des rochers. En hiver, les deux sexes se ressemblent. Ils ont tous les deux la gorge blanche. Cette dernière devient noire chez le mâle en période nuptiale. Au mois de mai ce dernier est chargé de trouver l’emplacement du nid dans une crevasse ombragée en zone humide alors que la femelle le construit seule en moins d’une semaine à l’aide d’herbes sèches et de mousse qu’elle garnit de laine, de poils et de plumes. Elle pond 3 à 4 œufs qu’elle couve durant 20 jours. Les jeunes seront nourris par les deux parents pendant 3 à 4 semaines et deviennent indépendants au mois d’octobre. , Edition Besançon | Vennes : connaissez-vous le tichodrome échelette ?

Vidéos relatives au mot « échelette »

Traductions du mot « échelette »

Langue Traduction
Anglais ladder
Espagnol escalera
Italien scala
Allemand leiter
Chinois 阶梯
Arabe سلم
Portugais escada
Russe лестница
Japonais はしご
Basque eskailera
Corse scala
Source : Google Translate API

Synonymes de « échelette »

Source : synonymes de échelette sur lebonsynonyme.fr

Échelette

Retour au sommaire ➦

Partager