Écheler : définition de écheler


Écheler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Écheler, verbe trans.,vx ou région. Escalader à l'aide d'une échelle; p. ext. grimper, escalader. Écheler le toit. Au bout d'un moment, la jument échela péniblement le talus et prit à travers champs un petit pas douloureux (Giono, Que ma joie demeure,1935, p. 393).Emploi abs. Il [Antonio] renversa le pétrole dans la paille. La flamme sauta tout de suite. (...) La flamme échela jusque là-haut (Giono, Chant monde,1934, p. 279).Rem. La docum. atteste échellement, subst. masc. Action d'écheler. Elle [une vieille femme] commença à parler. Elle serrait les mots les uns contre les autres (...) Ivre de son fantastique échellement sur des échafaudages de fumées, elle construisait avec une vitesse surhumaine les murailles vertigineuses de son mirage (Id., Eau vive, 1943, p. 325). [eʃ əle], (j')échelle [eʃ εl]. Conjug. Fait partie des verbes qui devant syll. muette changent [ə] du rad. en [ε] ouvert suivi de consonne double dans la graphie. 1resattest. 1274 ms. 2emoitié du xives. escheller (Chron. de St Denis, Richel. 2813, fo405 a ds Gdf.); 1359 escheller (Arch. J. J. 90, pièce 500, ibid.); de échelle, dés. -er. 2. Échelette, subst. fém. a) Petite échelle attachée à côté d'un bât d'une bête de somme. b) Ridelle placée à l'avant d'une charrette pour en retenir la charge. Ces sens sont attestés ds Ac. 1835-1932, Littré, DG, Rob. et Lar. Lang. fr. c) Oiseau grimpeur du genre des Passereaux. Échelette, grimpereau des Alpes (...) vit dans les montagnes (Coupin, Animaux de nos pays, 1909, p. 124). [eʃlεt]. Passy 1914 transcrit [eʃ εlεt] d'apr. [eʃ εl]. Ds Ac. 1694. 1reattest. 1316 « petite échelle » (J. Maillart, Roman du Comte d'Anjou, éd. M. Roques, 7811); de échelle, suff. -ette*.

Écheler : définition du Wiktionnaire

Verbe

écheler \e.ʃə.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Escalader en appliquant l’échelle.
    • Lequel donjon, qui est le principal corps et édifice de la force et habitation dudit chastel, est environné de bien hautes murailles qu'il serait impossible d’écheler, pourvues de six hautes tours belles et spacieuses d'assez antique édifice, […] — (Paul Delsalle, La Franche-Comté au temps de Charles Quint, Presses Univ. Franche-Comté, 2004, page 147)
    • L'on doit croire, et je le proteste, que Paris me seroit une prison effroyable, si j'y étois retenue contre le gré de mes légitimes supérieurs, et plutôt je tâcherois d’écheler les murailles de la ville pour m'échapper. — (Françoise-Madeleine de Chaugy, Vies des premières religieuses de la Visitation, Paris : Victor Palmé, 1865, vol.1, page 64)
    • Je ne vois écheler ni rempart ni muraille — (Parnasse des muses, dans LEROUX, Dictionnaire comique, cité par Littré)
  2. (Terme militaire) Échelonner.
  3. (Ancienne législation) Exposer un criminel sur une échelle pour lui faire faire amende honorable.
    • Celui qui a Haute-Justice a juridiction puissance & connoissance des cas requérans mort & dernier supplice, mutilation, incision de membres & autres peines corporelles comme fustiger, pilorier, écheler, bannir, marquer, déporter & autres semblables. — (Pelée de Chenouteau, Conférence de la Coutume de Sens: avec le droit romain, les ordonnances du royaume & les autres Coutumes, Sens : Veuve Tarbé & Paris : Née de la Rochelle, 1787, page 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Écheler : définition du Littré (1872-1877)

ÉCHELER (é-che-lé. L'l se double quand la syllabe qui suit est muette : j'échelle, j'échellerai) v. a.
  • 1Escalader en appliquant l'échelle. Il échelle la muraille. Je ne vois écheler ni rempart ni muraille, Parnasse des muses, dans LEROUX, Dict. comique.
  • 2 Terme militaire. Synonyme d'échelonner.
  • 3 Terme d'ancienne législation. Exposer un criminel sur une échelle pour lui faire faire amende honorable.

HISTORIQUE

XIIIe s. Pour la grant cité de Dieu prendre, Et pour les cieulx beaux escheller, Du Cange, eschallare.

XIVe s. Il perçoit [voit] le chastel qui estoit alumez, C'est assavoir qui est esclariez à tous lez, Pour la doubte de ce qu'il ne fust eschelez, Guesclin. V. 5695.

XVe s. Ains gagnoient et conqueroient villes et forts chasteaux souvent, les uns sur les autres, par force et par pourchas, par embler et par escheler de nuit ou de jour, Froissart, I, I, 324. … Mariez qui autre femme prent Est eschellez selon le droit des cours ; Dame à ami, qui fait un autre amant, Doit estre mise en l'eschielle d'amours, Deschamps, Poésies mss. dans LACURNE.

XVIe s. Nos opinions s'entent les unes sur les autres, nous eschellons ainsi de degré en degré, Montaigne, IV, 237. Au haut justicier appartient la cognoissance des cas et crimes punissables de mort, mutilation de membres et autres peines corporelles, comme fustiger, fouetter, piloriser, escheller, marquer, Coustum. génér. t. I, p. 870. Les rats eschelans le colombier plus facilement par les encoigneures de dehors, De Serres, 382.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écheler »

Étymologie de écheler - Littré

Échelle ; provenç. escalar, escaliar ; espagn. escalar ; ital. scalare. On trouve aussi escaler au XVIe siècle : Il avoit escallé une maison, ravi une fille et tué quatre ou cinq personnes de qui elle estoit heritiere, D'Aubigné, Faen. IV, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de écheler - Wiktionnaire

 Dérivé de échelle avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écheler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écheler eʃœle play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « écheler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écheler »

  • Je suis entièrement d'accord avec toi Sur la deuxième partie de ton argumentaire sur les États-Unis. Mais s'agissant de la première partie Non je ne peux pas exceptée que tu mettes Apple dans le lot de ces constructeurs adeptes de l'obsolescence programée. Apple fait des produits d'excellente qualité qui durent dans le temps. Apple n'oblige personne à écheler tous les ans un iphone. Pour le réchauffement de la planète, nous sommes tous responsables, certains plus que d'autres mais devons tous changer nos comportements et les relations que nous entretenons avec les produits numériques. Frandroid, Apple iPhone X : iOS 11 confirme les caractéristiques et révèle des nouveautés
  • Les ânes sont avant tout de super compagnons de route ! Ils possèdent une forme de pieds pouvant écheler les sentiers les plus escarpés et surtout, qui leur permettent de porter les bagages de 2 à 4 randonneurs (jusqu’à 50 kg de charge) en fonction des terrains et des dénivelés. C’est l’assurance d’une randonnée réussie, puisque les enfants fatigués ne traînent plus les pieds et peuvent même être portés à dos d'âne. leparisien.fr, Randonnée à dos d’âne : des vacances nature et insolites - Le Parisien

Images d'illustration du mot « écheler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « écheler »

Langue Traduction
Corse scala
Basque eskala
Japonais 規模
Russe масштаб
Portugais escala
Arabe مقياس
Chinois 规模
Allemand rahmen
Italien scala
Espagnol escala
Anglais scale
Source : Google Translate API

Mots similaires