La langue française

Ductilité

Définitions du mot « ductilité »

Trésor de la Langue Française informatisé

DUCTILITÉ, subst. fém.

A.− [À propos de matières] Propriété de se laisser étirer, battre, travailler sans se rompre. La ductilité de l'or, du verre (Ac. 1835-1932). En résumé, le zinc possède certaines propriétés qui font défaut à la pierre lithographique : la ductilité, la flexibilité, la compressibilité (Villon, Dessin et impr. lithogr.,1932, p. 281).La ductilité de l'acier rougi (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 265).
B.− P. métaph. ou au fig. [Correspond à ductile B]
1. [À propos d'éléments inanimés] Ductilité d'un style. J'ai su donner aux mots une ductilité Que peu surpasseront (A. Pommier, Crâneries et dettes de cœur,1842, p. 120).
2. [À propos de pers.] Lui [Clemenceau] de son côté, appréciait la ductilité de Lloyd Georges (L. Daudet, Clemenceau,1942, p. 212):
Lui, Napoléon, possédait les deux facultés [de monter et de descendre] : comme l'ange rebelle, il pouvait raccourcir sa taille incommensurable pour la renfermer dans un espace mesuré; sa ductilité lui fournissait des moyens de salut et de renaissance; avec lui tout n'était pas fini quand il semblait avoir fini. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 2, 1848, p. 528.
Rem. La docum. atteste le synon. ductibilité, subst. fém., rare (cf. ductible en rem. sous ductile). Ductibilité de la fonte (cf. Arts et litt., 1935, p. 2012). Vous trouverez dans Anthines (...) les sommets de cet art unique, qui a toute la ductibilité, toutes les circonvallations des inflexions de la pensée athénienne de la grande époque (L. Daudet, Idées esthét., 1939, p. 122).
Prononc. et Orth. : [dyktilite]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1680 ductilité de métal (Rich.). Dér. de ductile*; suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. Gohin 1903, p. 358. − Quem. 2es. t. 3 1972.

Wiktionnaire

Nom commun

ductilité \dyk.ti.li.te\ féminin

  1. (Didactique) Propriété qu’a un corps d’être ductile, c'est-à-dire de se déformer sans casser.
    • La ductilité de l’or, du verre.
    • Aveuglé par une sorte de délire, il ne s’aperçut même pas de l’incroyable ductilité de la Peau de chagrin, qui, devenue souple comme un gant, se roula sous ses doigts frénétiques. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DUCTILITÉ. n. f.
T. didactique. Propriété qu'a un corps d'être ductile. La ductilité de l'or, du verre.

Littré (1872-1877)

DUCTILITÉ (du-kti-li-té) s. f.
  • Qualité de ce qui est ductile. Quoique ces deux membranes [de la tige] soient devenues solides et ligneuses par leurs surfaces intérieures, elles conservent, à leurs surfaces extérieures, de la souplesse et de la ductilité, Buffon, De la vieillesse et de la mort.

    Propriété qu'ont certains corps de s'étendre en fils sans se rompre, lorsqu'on les passe à la filière. La ductilité de l'or est telle qu'avec un gramme de ce métal on dore un fil d'argent d'un myriamètre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DUCTILITÉ, s. f. en Physique, est une propriété de certains corps, qui les rend capables d’être battus, pressés, tirés, étendus sans se rompre, de maniere que leur figure & leurs dimensions peuvent être considérablement altérées en gagnant d’un côté ce qu’elles perdent d’un autre.

Tels sont les métaux qui gagnent en long & en large, ce qu’ils perdent en épaisseur lorsqu’on les bat avec le marteau, ou bien qui s’allongent à mesure qu’ils deviennent plus minces & plus déliés, quand on les fait passer à la filiere.

Tels sont aussi les gommes, les glus, les résines, & quelques autres corps que l’on appelle ductiles, quoiqu’ils ne soient pas malléables ; car si on les ramollit par l’eau, le feu, ou quelque menstrue, on peut les tirer en filets.

Par conséquent l’on a deux classes de corps ductiles, dont l’une est composée de corps durs, & l’autre de corps souples ou qui obéissent au toucher : nous allons donner quelques remarques sur chacune de ces especes.

La cause de la ductilité est très-obscure, parce qu’elle dépend en grande partie de la dureté, dont la cause est une de celles que nous connoissons le moins. Il est vrai qu’ordinairement on rend raison de la dureté, en l’attribuant à la force d’attraction entre les particules des corps durs, & que l’on déduit la ductilité de la flexibilité des parties du corps ductile, qui sont parallelement unies les unes aux autres ; mais ces hypotheses ne sont guere satisfaisantes : car 1°. il ne paroît pas que l’attraction des parties de la matiere, quoiqu’établie par différentes expériences, puisse servir à rendre raison de la dureté ; puisqu’en supposant des particules de matiere qui s’attirent, il restera encore à savoir si ces particules sont dures ou non, & on retombera dans la question de la dureté primitive, question qui paroît au-dessus de la portée de notre esprit : 2°. à l’égard de la ductilité, ce n’est point l’expliquer que de l’attribuer à la flexibilité des corps, puisqu’on demandera de nouveau d’où vient cette flexibilité. Voyez Dureté, Cohésion, &c.

Au lieu de ces hypotheses imaginées pour expliquer la ductilité, nous allons entretenir ici notre lecteur de quelques expériences curieuses & surprenantes sur les corps ductiles, en prenant nos exemples dans l’or, le verre, la toile d’araignée.

Ductilité de l’or. Une des propriétés de l’or, est d’être le plus ductile de tous les corps : les Batteurs & les Tireurs d’or nous en fournissent un grand nombre d’exemples. Voyez Or. Le pere Mersenne, M. Rohault, M. Halley, &c. en ont fait la supputation, mais ils se sont appuyés sur les rapports des ouvriers. M. de Reaumur, dans les mémoires de l’académie royale des Sciences en 1713, a pris une route plus sûre : il en a fait l’expérience lui-même : il trouve qu’un simple grain d’or, même dans nos feuilles d’or communes, peut s’étendre jusqu’à occuper 36 pouces quarrés  ; & une once d’or, qui mise en forme de cube n’est pas la moitié d’un pouce en épaisseur, longueur ou largeur, battue avec le marteau, peut s’étendre en une surface de 146 piés quarrés & , étendue près de la moitié plus grande que celle que l’on pouvoit lui donner il y a 90 ans. Du tems du pere Mersenne on regardoit comme une chose prodigieuse, qu’une once d’or pût former 1600 feuilles, lesquelles réunies ne faisoient qu’une surface de 105 piés quarrés.

Mais la distension de l’or sous le marteau, quoique très-considérable, n’est rien en comparaison de celle qu’il éprouve en passant par la filiere. Il y a des feuilles d’or qui ont à peine l’épaisseur de de pouce ; mais partie d’un pouce est une épaisseur considérable, en comparaison de l’épaisseur de l’or filé sur la soie dans nos galons d’or.

Pour concevoir cette ductilité prodigieuse, il est nécessaire de donner à nos lecteurs quelque idée de la maniere dont procedent les Tireurs d’or. Le fil que l’on appelle communément du fil d’or, & que tout le monde sait n’être autre chose qu’un fil d’argent doré ou recouvert d’or, se tire d’un gros lingot d’argent pesant ordinairement 45 marcs. On lui donne une forme de cylindre d’un pouce & demi environ de diametre, & long de 22 pouces. On le recouvre de feuilles préparées par le Batteur d’or, les posant l’une sur l’autre, jusqu’à ce qu’il y en ait assez pour faire une épaisseur beaucoup plus considérable que celle de nos dorures ordinaires : & néanmoins dans cet état cette épaisseur est très-mince, comme il est aisé de le concevoir par la quantité d’or que l’on employe à dorer les 45 marcs d’argent : deux onces en font ordinairement l’affaire, & fort souvent un peu plus qu’une. En effet, toute l’épaisseur de l’or sur le lingot excede rarement ou partie d’un pouce, & quelquefois elle n’en est pas la partie.

Mais il faut que cette enveloppe d’or si mince le devienne bien d’une autre maniere. On fait passer successivement le lingot par les trous de différentes filieres, toûjours plus petites les unes que les autres, jusqu’à ce qu’il devienne aussi fin ou même plus fin qu’un cheveu. Chaque nouveau trou diminue le diametre du lingot ; mais il gagne en longueur ce qu’il perd en épaisseur, & par conséquent sa surface augmente ; néanmoins l’or le recouvre toujours : il suit l’argent dans toute l’étendue dont il est susceptible ; & l’on ne remarque pas même au microscope qu’il en laisse à découvert la plus petite partie. Cependant à quel point de finesse doit-il être porté, lorsqu’il est tiré en un filet dont le diametre est neuf mille fois plus petit que celui du lingot ?

M. de Reaumur, par des mesures exactes & un calcul rigoureux, trouve qu’une once de ce fil s’allonge à 3232 piés, & tout le lingot à 1163520, mesure de Paris, ou 96 lieues françoises ; étendue qui surpasse de beaucoup ce que Mersenne, Rohault, Halley, &c. avoient imaginé.

Mersenne dit qu’une demi-once de ce fil est longue de 100 toises. Sur ce pié une once de ce fil ne s’étendroit qu’à 1200 piés ; au lieu que M. de Reaumur la trouve de 3232. M. Halley dit que six piés de fil ne pesent qu’un grain, & qu’un grain d’or s’étend jusqu’à 96 verges, & que par conséquent la dix-millieme partie d’un grain fait plus d’un tiers de pouce. Il trouve que le diametre du fil est une cent quatre-vingt-sixieme partie d’un pouce ; & l’épaisseur de l’or une 154500me partie d’un pouce. Mais ce compte est encore au-dessous de celui de M. de Reaumur ; car sur ce principe l’once de fil ne devroit être que de 2680 piés.

Cependant le lingot n’est pas encore parvenu à sa plus grande longueur, la plus grande partie de l’or trait est filé ou travaillé sur soie ; & avant de le filer on l’applatit, en le faisant passer entre deux rouleaux ou roues d’un acier excessivement poli, ce qui le fait encore allonger de plus d’un septieme. M. de Reaumur trouve alors que la largeur de ces petites lames ou plaques n’est que la huitieme partie d’une ligne ou la 96e partie d’un pouce, & leur épaisseur une 3072e ; l’once d’or est alors étendue en une surface de 1190 piés quarrés ; au lieu que la plûpart des batteurs d’or, ainsi que nous l’avons observé, ne l’étendent qu’à 146 piés quarrés.

Mais quelle doit être la finesse de l’or étendu d’une maniere si excessive ? Suivant le calcul de M. de Reaumur, son épaisseur est la 175000me partie d’une ligne ou la 2100000me partie d’un pouce, ce qui n’est que la treizieme partie de l’épaisseur déterminée par M. Halley ; mais il ajoûte que cela suppose l’épaisseur de l’or par-tout égale, ce qui n’est pas probable ; car en battant les feuilles d’or, quelque attention que l’on y ait, il est impossible de les étendre également. C’est dequoi il est facile de juger par quelques parties qui sont plus opaques que d’autres ; ainsi la dorure du fil doit être plus épaisse aux endroits où la feuille est plus épaisse.

M. de Reaumur supputant quelle doit être l’épaisseur de l’or aux endroits où elle est la moins considérable, la trouve seulement d’une 3150000me partie d’un pouce ; mais qu’est-ce qu’une 3150000me partie d’un pouce ? Ce n’est pourtant pas encore la plus grande ductilité de l’or ; car au lieu de deux onces d’or que nous avons supposées au lingot, on peut n’y employer qu’une seule once ; & alors l’épaisseur de l’or aux endroits les plus minces ne seroit que la 6300000me partie d’un pouce.

Néanmoins quelque minces que soient les lames d’or, on peut les rendre deux fois plus minces, sans qu’elles cessent d’être dorées. En les pressant seulement beaucoup entre les roues, elles s’étendent au double de leur largeur, & proportionnellement en longueur ; de maniere que leur épaisseur sera réduite enfin à une treize ou quatorze millionieme partie d’un pouce.

Quelque effrayante que soit cette ténuité de l’or, il recouvre parfaitement l’argent qu’il accompagne. L’œil le plus perçant & le plus fort microscope ne peuvent y découvrir le moindre vuide ou la moindre discontinuité. Le fluide le plus subtil & la lumiere elle-même ne peuvent y trouver un passage : ajoûtez à cela que si l’on fait dissoudre dans de l’eau-forte une piece de cet or trait ou de cet or laminé, on appercevra la place de l’argent tout excavée, l’argent ayant été dissous par l’eau-forte, & l’or tout entier en forme de petits tubes.

Quant à la ductilité des corps qui ont de la mollesse, elle ne va pas à un degré si surprenant ; cependant le lecteur ne doit pas être surpris que, parmi les corps ductiles de cette classe, nous donnions la premiere place au verre, qui est de tous les corps durs le plus fragile.

Ductilité du verre. Tout le monde sait que quand le verre est bien pénétré de la chaleur du feu, les ouvriers peuvent le former & le façonner comme de la cire molle, mais ce qu’il y a de plus remarquable, c’est qu’on peut le réduire en fils d’une finesse & d’une longueur excessive.

Nos fileurs ordinaires ne font pas leurs fils de soie, de lin, ou d’autres matieres semblables, avec autant d’aisance & de célérité à beaucoup près que nos fileurs de verre qui travaillent sur une matiere si fragile.

On a des plumets de cette matiere pour orner la tête des enfans ; on en fait d’autres ouvrages beaucoup plus fins que les cheveux, qui se plient, qui se courbent, qui flotent comme eux au moindre vent.

Il n’y a rien de plus simple ni de plus aisé que la méthode de faire cette sorte d’ouvrage. On y employe deux ouvriers : le premier tient une extrémité d’un morceau de verre sur la flamme d’une lampe ; & quand la chaleur l’a amolli, un second ouvrier applique un crochet de verre au morceau en fusion ; retirant ensuite le crochet, il amene un filet de verre, qui est toûjours adhérent à la masse dont il sort. Après cela approchant son crochet sur la circonférence d’une roue d’environ deux piés & demi de diametre, il tourne la roue aussi rapidement qu’il veut ; cette roue tire des filets qu’elle dévide sur sa circonférence, jusqu’à ce qu’elle soit couverte d’un écheveau de fil de verre, après un certain nombre de révolutions.

La masse qui est en fusion au-dessus de la lampe, diminue insensiblement, étant enveloppée, pour ainsi dire, comme un peloton sur la roue ; & les parties qui se refroidissent à mesure qu’elles s’éloignent de la flamme, deviennent plus cohérentes à celles qui les suivent, & ainsi de suite. Les parties les plus proches du feu sont toûjours les moins cohérentes, & par conséquent elles cedent plus facilement à l’effort que fait le reste pour les tirer vers la roue.

La circonférence de ces filets est ordinairement une ovale plate, trois ou quatre fois aussi large qu’épaisse. Il y en a qui sont à peine plus gros que le fil d’un ver à soie, & qui ont une flexibilité merveilleuse.

De-là M. de Reaumur conclud que la flexibilité du verre croissant à proportion de la finesse des fils, si nous avions seulement l’art de tirer des fils aussi fins que ceux d’une toile d’araignée, on en pourroit faire des étoffes & des draps propres à s’habiller.

M. de Reaumur a fait quelques expériences à ce sujet ; & il est parvenu à faire des fils assez fins, & à ce qu’il croit aussi fins que ceux d’une toile d’araignée ; mais il n’a jamais pû les faire assez longs pour en fabriquer quelque chose. Voyez Verre.

Ductilité des toiles d’araignée. L’auteur dont nous venons de parler, observe que la matiere dont les araignées & les vers à soie font leurs fils, est fragile quand elle est en masse, semblable aux gommes seches. A mesure qu’elle est tirée de leur corps, elle acquiert une consistence, de même que les fils de verre se durcissent à proportion qu’ils s’éloignent de la lampe, quoique par une cause différente.

La ductilité de cette matiere & l’apprêt qu’elle demande, étant beaucoup plus extraordinaires dans les araignées que dans les vers à soie, nous nous arrêterons seulement ici à considérer la matiere de la toile d’araignée.

Vers l’anus de l’araignée il y a six mamelons ; on peut les voir à la vûe simple dans les grosses araignées : les extrémités de ces différens mamelons sont percées de trous qui font la fonction de filieres.

M. de Reaumur observe que dans une étendue égale à celle de la tête de la plus petite épingle, il y a un assez grand nombre de trous pour fournir une quantité prodigieuse de fils très-distincts. On connoît l’existence de ces trous par leurs effets : prenez une grosse araignée de jardin toute prête à pondre ses œufs ; & appliquant le doigt sur une partie de ses mamelons, en le retirant, il emportera une quantité prodigieuse de différens fils.

M. de Reaumur dit qu’il en a remarqué plusieurs fois soixante-dix ou quatre-vingt avec un microscope ; mais il s’est apperçu qu’il y en avoit infiniment plus qu’il ne pouvoit dire. En avançant que chaque extrémité d’un mamelon en fournit mille, il est persuadé qu’il seroit fort au-dessous de la réalité. Cette partie est divisée en une infinité de petites éminences, semblables aux yeux d’un papillon, &c. Il est hors de doute que chaque éminence fournit plusieurs fils ; ou plûtôt entre ces différentes éminences il y a des trous qui donnent passage aux fils, l’usage de ces éminences ou protubérances est, selon toute apparence, de faire qu’à leur premiere sortie les filets soient séparés avant que l’air les ait durcis. Ces protubérances ne sont pas si sensibles dans quelques araignées ; mais en leur place il y a des touffes de poils qui font le même office, c’est-à-dire qui tiennent les filets séparés. Quoi qu’il en soit, il peut sortir des fils de plus de mille différens endroits dans chaque mamelon ; par conséquent l’araignée ayant six mamelons, elle a des trous ou des ouvertures pour plus de six mille fils. Ce n’est pas assez que ces ouvertures soient excessivement petites, mais les fils sont déjà formés avant d’arriver au mamelon, chacun d’eux ayant sa petite gaine ou canal dans lequel il est porté au mamelon d’assez loin.

M. de Reaumur les suit jusqu’à leur source, & il fait voir le méchanisme qui les produit. Vers l’origine du ventre il trouve deux petits corps mollets, qui sont la premiere source de la soie ; leur forme & leur transparence ressemblent à celles des larmes de verre, par le nom desquels nous les designerons dans la suite.

L’extrémité de chaque larme va en tournant ; elle fait une infinité de tours & de retours en allant vers le mamelon. De la base ou de la racine de la larme vient une autre branche beaucoup plus grosse, laquelle tournant de différentes manieres forme différens nœuds, & prend son cours comme l’autre vers la partie postérieure de l’araignée. Dans ces larmes & dans leurs branches est contenue une matiere propre à former la soie, si ce n’est qu’elle est trop molle.

Le corps de la larme est une espece de reservoir, & les deux branches sont deux canaux qui en viennent. Un peu plus loin en arriere il y a deux autres larmes plus petites qui envoyent chacun de leur sommet une seule branche. Outre cela, il y a trois autres vaisseaux plus grands de chaque côté de l’araignée, que M. de Reaumur prend pour les derniers reservoirs où la liqueur vient s’amasser. La plus grosse extrémité de chacun est vers la tête de l’insecte, & la plus petite vers l’anus. Ils se terminent chacun en pointe ; & c’est des trois pointes de ces trois reservoirs que vient au moins la plus grande partie des fils qui sortent par les trois mamelons. Chaque reservoir fournit à un mamelon ; enfin à la racine des mamelons on apperçoit plusieurs tubes charnus ; probablement il y en a autant que de mamelons. Lorsque l’on enleve la membrane ou la pellicule qui semble recouvrir ces tubes, ils paroissent remplis de fils tous fort distincts les uns des autres, & qui par conséquent étant sous une enveloppe commune, ont chacun leur membrane particuliere dans laquelle ils sont retenus comme des couteaux dans leur gaine. De la quantité immense des fils qui y sont contenus, M. de Reaumur conclud, en suivant leur cours, qu’ils ne viennent pas tous des pointes des reservoirs ; que quelques-uns viennent de tous les tours & de tous les angles, & même probablement de chacune de leurs parties. Mais il reste pourtant à découvrir par quels canaux la liqueur vient se rendre dans les grains, & de-là dans les reservoirs.

Nous avons déjà observé que le bout de chaque mamelon peut donner passage à plus de mille fils ; néanmoins le diametre de ce mamelon n’excede pas la tête d’une petite épingle : mais nous ne considérions que les plus grosses araignées.

Si nous examinons les jeunes araignées, les araignées naissantes qu’elles produisent, nous verrons qu’elles n’ont pas plûtôt quitté leur œuf, qu’elles commencent à filer : à la vérité on peut à peine appercevoir leurs fils ; mais les toiles qui en sont faites sont assez visibles. Elles sont fort souvent aussi épaisses & aussi serrées que celles des araignées ordinaires ; & cela ne doit pas surprendre ; il y a souvent quatre ou cinq cents petites araignées qui concourent au même ouvrage. Quelle doit être l’énorme petitesse des trous de leurs mamelons ? L’imagination peut à peine se représenter celle des mamelons même. La jeune araignée prise en entier, est plus petite qu’un des mamelons de la mere dont elle prend sa naissance. Il est facile de s’en convaincre. Chaque araignée grosse ou enceinte pond quatre ou cinq cents œufs : ces œufs sont tous enveloppés dans un sac ; aussi-tôt que les jeunes araignées ont rompu leur sac ou leur enveloppe, elles se mettent à filer. Quelle doit être la finesse de leurs fils !

Cependant ce ne sont pas-là encore les bornes de la nature ; il y a des especes d’araignées si petites à leur naissance, qu’on ne sauroit les discerner qu’avec le microscope. On en trouve ordinairement une infinité en un peloton. Elles ne paroissent que comme une multitude de points rouges ; il y a pourtant des toiles sous elles, quoiqu’elles soient presque imperceptibles. Quelle doit être la ténuité ou la finesse de l’un des fils de ces toiles ? le plus petit cheveu doit être à l’un de ces fils ce que la barre la plus massive est au fil d’or le plus fin, dont nous avons parlé ci-dessus.

On a observé que la matiere dont les fils sont formés, est un suc visqueux ; les grains sont les premiers reservoirs où ce suc s’amasse, & l’endroit où il a le moins de consistence : il en a beaucoup plus quand il vient dans les six grands reservoirs où il est porté au moyen des canaux qui partent des premiers reservoirs ; il acquiert beaucoup de cette consistence dans son passage, une partie de l’humidité se dissipant en chemin, ou la secrétion s’en faisant par des organes destinés à cet usage.

Enfin la liqueur se seche encore plus & devient fil dans le trajet qu’elle fait par les canaux respectifs des mamelons. Quand ces fils paroissent d’abord au-dehors des trous, ils sont encore glutineux, tellement que ceux qui sortent par les trous voisins, s’attachent ensemble. L’air acheve de les sécher.

Tout cela se prouve en faisant bouillir une araignée plus ou moins ; la liqueur acquiert plus ou moins de consistence, qui la rend propre à être tirée en fils ; car elle est trop fluide pour cet usage dans le tems qu’elle est renfermée dans ses reservoirs.

La matiere contenue dans ces reservoirs, lorsqu’elle est bien seche, ressemble à une gomme ou à une glu transparente, qui casse lorsqu’on la plie beaucoup ; semblable au verre, elle ne devient flexible qu’en la divisant en fils très-fins ; & c’est probablement dans cette vûe que la nature lui a destiné ce nombre de trous si immense. Voyez Divisibilité. Voyez Araignée. Chambers. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ductilité »

De ductile et suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ductile ; catal. ductilitat ; espagn. ductilidad ; ital. duttilità.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ductilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ductilité dyktilite

Évolution historique de l’usage du mot « ductilité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ductilité »

  • «S’ils sont moins cassants et qu’il est possible de les souder, entièrement ou partiellement, alors ils peuvent parfaitement remplacer l’acier inoxydable à haute ductilité, mais, en étant plus durs et plus légers, ils seraient meilleurs que ce dernier», indique M. Charitidis. , Une nouvelle génération de matériaux pour remplacer l'acier inoxydable - Achats-industriels.com
  • Etre flexible, c'est avoir par sa ductilité de l'affinité avec l'or. De Francis Bacon / De dignitate et augmentis scientiarum
  • Scalmalloy® est un alliage d’aluminium-magnésium-candium qui présente une très haute résistance à la traction (UTS 520 MPa) et une limite d’élasticité (480 MPa). Sa faible densité confère au métal des propriétés spécifiques qui sont supérieures à celles des autres alliages d’aluminium. En outre, le Scalmalloy® conserve une excellente ductilité (Allongement 13%). Il est résistant à la corrosion et offre un degré élevé de stabilité micro-structurelle par rapport au vieillissement thermique. La haute résistance et la faible densité permettent d’optimiser la topologie des composants structurels légers, ce qui peut permettre d’obtenir une meilleure répartition des masses dans la limite du poids réglementaire. 3D ADEPT MEDIA, Le matériau de fabrication additive Scalmalloy® est approuvé pour la Formule 1 | 3D ADEPT MEDIA
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Machines dessai de ductilité actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Instant Interview, Le marché mondial des Machines d’essai de ductilité 2020 connaîtra une croissance énorme d’ici 2026 | Cooper Technology, Humboldt, ELE International, Everest Scissors, GlobeTrek Engineering Corporation – Instant Interview
  • Le romantisme est son monde et l’allemand, sa culture. Schubert lui convient donc naturellement, dans l’exercice de la solitude vocale. Même si le grand répertoire scénique le révèle à son meilleur, par sa puissance de projection, son intensité expressive et son incroyable ductilité de voix, le chanteur manie habilement l’art de la suggestion. Le Temps, Jonas Kaufmann l’inespéré clôt la saison du Grand Théâtre - Le Temps
  • Le cadmium est un composé inorganique d’aspect solide rouge-noir et il est classé comme semi-conducteur de type n. La formule chimique du cadmium est le CdSe. Le cadmium est utilisé dans diverses applications telles que la fabrication de peintures et de batteries industrielles. La demande croissante de cadmium dans les semi-conducteurs et l’électronique est due à ses propriétés de malléabilité et de ductilité. Le cadmium est également utilisé comme revêtement protecteur sur les métaux sur le marché de l’électronique et des semi-conducteurs en raison de sa propriété de résistance à la corrosion. Les départements de recherche et développement se concentrent davantage sur ses nanoparticules pour diverses nouvelles applications. La demande croissante de cadmium dans les semi-conducteurs et l’électronique pour diverses applications telles que le tellurure de cadmium-zinc est utilisée dans la fabrication de détecteurs de rayonnement à semi-conducteurs, de modulateurs électro-optiques, de réseaux photoréfractifs, de génération et de détection térahertz et de cellules solaires. De plus, l’oxyde de cadmium est utilisé dans la fabrication de films minces dans la production de conducteurs transparents, qui sont à nouveau utilisés dans des applications telles que les photodiodes, les cellules photovoltaïques, les écrans à cristaux liquides, les phototransistors, les revêtements anti-reflet et les détecteurs IR. En outre, l’augmentation du revenu par habitant et la demande croissante de produits électroniques devraient alimenter la croissance du cadmium mondial sur le marché des semi-conducteurs et de l’électronique. Instant Interview, Cadmium dans les semi-conducteurs et l’électronique Marché: taux de croissance des principales tendances commerciales rentables et principaux acteurs clés – LG Electronics, DOW Electronics, Hunan Jufa Technology – Instant Interview
  • Cette ductilité explique la capacité du matériau composant le manteau supérieur à se déformer sous l’influence des contraintes induites par le déplacement des plaques tectoniques. En 2013, l’étude de la ductilité de l’olivine à une température de 850 à 1100°C a révélé une résistance moindre que celle que l’on attendait, ce qui pourrait expliquer que les contraintes supposées régner dans le manteau suffisent à déformer ce minéral. Pourlascience.fr, La déformation de l’olivine mieux comprise | Pour la Science
  • Le populisme est soumis aux lois de la physique. Ainsi, il ne suffit pas de piétiner le « système » pour l’écraser. Après avoir subi une contrainte, cette structure, plus robuste qu’il n’y paraît, finit par reprendre sa forme originelle. En Italie, Matteo Salvini vient de faire l’expérience de cette résistance des matériaux. Lui qui pensait l’heure de la Ligue venue a sous-estimé la ductilité d’un vieux parlementarisme pas si vermoulu. Il a suffi d’un renversement d’alliance aboutissant au rapprochement du Mouvement 5 Etoiles et du Parti démocrate pour éloigner la perspective d’élections anticipées qui auraient pu voir triompher l’ancien ministre de l’Intérieur antimigrants. L'Obs, Face au populisme, l’élasticité des démocraties
  • D’abord, il est clair pour moi que la parole décomplexée n’est pas une parole pénalement répréhensible. Je sais bien que compte tenu de ce qu’est le droit de la presse et de son infinie souplesse et ductilité, on peut s’interroger, quand on parle ou que l’on écrit, sur le caractère répréhensible ou non de ce qu’on a déclaré. Il n’empêche que dans la plupart des cas le doute n’est guère possible. Par exemple, si on traite quelqu’un de « salaud » dans une confrontation, la conscience de proférer une insulte est indiscutable. Contrepoints, L’appauvrissement du langage ne permet plus de critiquer avec finesse | Contrepoints
  • A Mexico comme à Tokyo, des normes s’appliquent aux nouveaux bâtiments pour limiter les effets d'un séisme. Leur principe : apporter de la ductilité pour éviter l'effondrement. France Inter, Comment bâtir en zone sismique
  • Selon la presse anglaise, Manchester United, Manchester City et Liverpool seraient intéressés à embaucher la figure de Wolverhampton, Adama Traoré. L’Espagnol a écarté le sien et les étrangers avec sa puissance, ses capacités et sa ductilité. Breakingnews.fr, City, United et Liverpool «en guerre» pour le joyau de la Premier League
  • Le quartier de Porta Nuova confirme l’extraordinaire ductilité de cette ville de Milan qui s’est développée par cercles concentriques autour d’un noyau originel, et a su intégrer l’architecture moderne à son tissu historique. Symboles du renouveau économique de l’Italie d’après-guerre, des tours comme la Pirelli de Gio Ponti ou la Velasca de BBPR sont ainsi devenues les nouveaux emblèmes de la ville. Réalisées en 2014, les « forêts verticales » de Stefano Boeri prennent aujourd’hui le relais. Le Monde.fr, Milan, terrain de jeu des architectes stars
  • De plus, l'acier inoxydable laminé à froid permet de modifier les propriétés mécaniques du matériau et la possibilité de faire des combinaisons arbitraires de dureté, résistance, rigidité ou ductilité. Breakingnews.fr, Tesla Cybertruck: tout ce que nous savons
  • De par ses propriétés physicochimiques de légèreté, de ductilité, de conductibilité électrique et de résistance à la corrosion, l’Aluminium est un métal de plus en plus utilisé dans les industries de l’aéronautique en forte croissance, dans la conception des véhicules de transports routiers et dans divers modes de conditionnement. Techniques de l'Ingénieur, La consommation mondiale d’aluminium, un indicateur du dynamisme de l’économie mondiale | Techniques de l'Ingénieur
  • Plus de dix ans après, ces chiffres comme ces déclarations se regardent avec beaucoup de perplexité. Les différentes enquêtes menées sur le long terme depuis 2008 ont montré qu’il n’y avait pas eu de modifications profondes des préférences économiques ou politiques des citoyens, et ce dans la plupart des pays occidentaux. Autrement dit, l’anticapitalisme latent de 2008 n’a pas eu de lendemains qui chantent au sein de l’opinion.Cela est lié à la forte ductilité des attitudes économiques qui sont très sensibles aux circonstances économiques mais tendent à retrouver leur niveau initial une fois passées ces circonstances. Aux États-Unis, pays très frappé par la Grande Récession, l’opinion publique est d’abord devenue plus favorable à la redistribution et plus hostile à l’économie de marché, y compris les pans de l’électorat les plus acquis au libéralisme. En particulier les salariés qui perdirent leur emploi furent nettement plus favorables à une augmentation des dépenses sociales dans un premier temps. Mais, une fois que la situation d’emploi de ces personnes s’est améliorée, leurs opinions ont retrouvé leur niveau antérieur. En Europe, durant la même période, aucun retournement massif des opinions publiques nationales ne s’est produit. Loin de l’idée d’une réaction thermostatique aux fluctuations de l’environnement économique, les mouvements de l’opinion sur les grandes orientations politiques sont restés très modérés en Europe pendant et après la crise de la Grande Récession, notamment sur la question cruciale de la redistribution ou des inégalités*. En vérité, les quelques changements politiques observés poursuivent en les amplifiant des tendances largement amorcées avant la crise, et c’est ce qui risque de se passer après le Grand Confinement, même si la magnitude de la crise économique à venir reste à préciser. Marianne, La crise de 2008 nous enseigne qu'il n'y aura probablement pas de "monde d'après" | Marianne
  • Vous travaillez seulement l’or ? Sara Bran : Je travaille aussi l’argent, mais l’or du fait de sa ductilité (qui peut être étiré sans se rompre) permet de travailler plus dans la finesse des détails et sur des épaisseurs approchant celle de la dentelle textile. Pour arriver à ce résultat, j’ai mené des recherches sur les alliages d’or pour leur conférer la souplesse des textiles et l’élasticité. Guide Joailliers, Exposition « L’or des Secrets » de Sara Bran à Rouen - Guide Joailliers
  • possibilités: on n'en peut plus… La fatigue s'oppose bien sûr à la forme. L'homme en pleine forme est comme le vieux Faust retrouvant un corps jeune: il sent en lui «pétiller une liqueur nouvelle». S'ouvre à lui une quasi infinité de possibilités également joyeuses: courir ou ne pas courir, écouter de la musique ou travailler, méditer ou aimer: faire mille choses ou n'en faire aucune et jouir du simple bonheur d'exister. Mais l'homme fatigué sent lui se fermer l'éventail des possibles. La fatigue? Une perte momentanée de fraîcheur, de lumière, de vivacité, de légèreté, de célérité, de souplesse, de lucidité, de ductilité, de discernement - c'est-à-dire au fond de possibilités. Comme si la fatigue était une petite et passagère vieillesse… Le Figaro.fr, Du burn-out à la joie de l'effort: ce que la fatigue révèle de la condition humaine
  • Le cuivre a des caractéristiques de ductilité imbattable. Cela conduit à améliorer le champignonnage à faible vitesse lors des tirs longue distance et en fait la balle de choix pour les tireurs à la recherche d’une option sans plomb sans compromettre les performances. Chasse Passion, Sako Powerhead Blade : la nouvelle munition sans plomb finlandaise - Chasse Passion
  • Ce confinement à l’échelle nanométrique des chaînes de polymère semi-conducteur est censé les rendre plus flexibles et empêcher leur cristallisation, leur conférant une plus grande ductilité, expliquent en substance les chercheurs. usinenouvelle.com/, Vers une électronique à fleur de peau - Electronique
  • À juste titre, toute la classe culturelle et musicale, française en particulier, célèbre les centenaires de Debussy et de Leonard Bernstein, à l’apogée de leur gloire posthume, et le bicentenaire de Gounod. Mais qui vraiment se préoccupe du centenaire de Lili Boulanger (1893-1918) dans l’infinie ductilité de sa jeunesse emportée par la maladie de Crohn, qui ne fera qu’amplifier la grave pneumonie qui la mine depuis l’enfance ? Être Femme et compositeur à cette époque témoignait d’une opiniâtreté à toute épreuve. Voici pourtant que la firme allemande Carus-Verlag a édité cette année un CD dédié à la compositrice, qui fait suite à celui de 2015 – pour une part dédié également à Fanny Hensel[1] (1805-1847). L’éditeur de musique chorale réputé mondialement a entrepris par ailleurs l’immense travail de publier les partitions de l’œuvre chorale de Bach et, en CD, l’Œuvre complète de Heinrich Schütz. En même temps que ce CD Lili Boulanger, ils éditent un CD d’œuvres pour chœur de Gounod (1818-1893). La Règle du Jeu, Michaël de Saint-Cheron, Un centenaire oublié ? La grande musicienne Lili Boulanger - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Grand amateur de sandwichs jambon-beurre, Jerry Lewis s’était encore rendu en France il y a quatre ans, pour recevoir un hommage au Festival de Cannes. Avec force mimiques d’une inimitable ductilité, il avait comme toujours assuré le spectacle, à l’occasion de la sélection hors compétition du film Max Rose, de Daniel Noah, où il incarnait un vieux jazzman. La Croix, Jerry Lewis, la révérence d’un pitre
  • Le deuxième élément est sa capacité à plier sans se casser. Des bétons de ce type existent déjà, mais l'équipe de Sobolev a atteint un niveau de ductilité supérieur grâce à des fibres d'alcool polyvinylique non tissées, chacune de la taille d'un cheveu humain, qui sont mélangées au béton pour le renforcer. Lorsque des fissures apparaissent, les fibres les empêchent de s'élargir. industrie-techno.com, Du béton intelligent qui dure plus d'un siècle
  • Composant clef du moteur, la chambre de combustion a entièrement été fabriquée à l’aide d’une imprimante 3D métal EOS. Combinée à l’utilisation du super alliage Inconel, l’impression 3D offrirait une résistance et une ductilité supérieures aux méthodes traditionnelles. PRIMANTE 3D, SpaceX : sa capsule spatiale équipée de moteurs imprimés en 3D
  • Atteindre les seuils fixés par la RT 2012 et les labels thermiques avec une isolation par l’intérieur nécessite de traiter efficacement les ponts thermiques. En particulier ceux des connexions planchers/façades ou balcons/façades. C’est dans ce contexte que Franck Palas, responsable de la direction technique du groupe Legendre a mis au point avec le bureau d’études Ingénova (filiale du groupe Legendre) le Slabe. Ce boîtier étanche, isolant et structurel permet de continuer à isoler par l’intérieur les constructions en béton. Tout d’abord grâce à son boîtier étanche en PVC qui assure stabilité et calage lors des phases de coulage sans changer les habitudes de pose sur les chantiers. Isolant grâce à 60 mm de laine de roche, il affiche un coefficient de conductivité thermique de 0,035 W/m.K. Enfin, c’est le profil spécifique en position Z ou N qui permet la reprise simultanée des efforts verticaux dus aux charges de planchers et les efforts horizontaux liés aux actions climatiques appliquées aux façades (vent, thermique, séisme…). Les barres HA 10 tous les 25 cm, en acier inoxydable, confèrent une forte ductilité et une faible conductivité au produit. Les profilés en Z brevetés sont également en inox et présentent une haute capacité de dissipation apte à reprendre les efforts dans toutes les directions. lemoniteur.fr, Un boîtier isolant structurel succède aux rupteurs de ponts thermiques à barres
  • L’arrangement des atomes va jouer sur les propriétés comme la résistance mécanique (ductilité), la résilience (résistance à l’endommagement), la durabilité du matériau et son vieillissement. Il faut savoir qu’avec le temps, le matériau devient de plus en plus cassant. Un objectif est de pouvoir contrôler ces différents paramètres et ainsi permettre d’avoir un matériau d’une meilleure qualité en fonction de l’utilisation qui en sera faite. , La métallurgie, c'est sexy ! | ECHOSCIENCES - Grenoble
  • Deux équipes de l’Université de Gand (Belgique), PPSUsual et PPSUPER, ont remporté respectivement la deuxième et la troisième place. L’écart s’est avéré réduit entre les deux équipes qui ont obtenu la deuxième meilleure performance en termes de module d’élasticité, de résistance à la traction et de ductilité. PRIMANTE 3D, Solvay dévoile les lauréats de son concours de fabrication additive
  • D’autres bonnes ou mauvaises langues parlent d’un bizutage spécial consistant, tant à se faire « enculer » en guise d’adoubement, qu’à transformer en gitons de jeunes camerounais avides de faire carrière en politique même s’ils sont hétérosexuels. Votre parrain en politique devenant ainsi celui qui vous domine à la fois hiérarchiquement et sexuellement par la sodomie comme acte de soumission et/ou de caporalisation. Suivre cette opinion publique dont la ductilité dit quelque chose des informations qu’elles véhicule depuis une trentaine d’années, pousse à conclure que l’élite qui dirige le Cameroun depuis 1982 est à la fois une secte au sens où il faut montrer patte blanche pour l’intégrer en payant un impôt sous forme de bizutage rituel, et un groupe sectaire au sens où seuls ceux qui ont l’odeur de la meute sont sélectionnés pour la « mangeoire ». Le fonctionnement sectaire devient ainsi une des multiples caractéristiques du « Biyaïsme » dont les adeptes ne jurent que par la perpétuation au pouvoir de leur gourou Paul Biya. camer.be, CAMEROUN :: Une secte peut en cacher une autre :: CAMEROON
  • Dans un opéra plein à craquer, Marko Letonja et ses troupes (accompagnés de guitare, batterie, piano, accordéon…) ouvrirent les débats par un medley symphonique, montrant la ductilité de la phalange strasbourgeoise. Puis Elsa Kopf s’avança. Pieds nus, la jeune chanteuse alsacienne qui cartonne en Asie donna de voluptueuses versions de La Chanson des vieux amants et du Prochain amour, avant que Lisa Portelli ne titube avec bonheur dans les mots du grand Jacques (J’en appelle et Je ne sais pas), portée par les musiciens : « J’ai l’impression d’avoir un groupe de rock derrière moi », s’amusa-t-elle. , Bibliothèques Idéales | [DIAPORAMA] Pour l’amour de Brel: retour en mots et en images sur la soirée événement
  • Les cuves sont constituées de plusieurs pièces élémentaires : viroles, anneau, brides, tubulures et calottes, fabriquée la plupart par forgeage. Ces pièces sont assemblées par soudage. La surface intérieure des cuves est revêtue d’acier inoxydable d’environ 8 mm d’épaisseur. Pour l’ensemble des situations de fonctionnement du réacteur, y compris les situations accidentelles, un dossier de justification mécanique doit être établi pour garantir la tenue mécanique de la cuve en toutes circonstances. En particulier, le risque de rupture brutale doit être analysé en tenant compte du rayonnement neutronique du coeur qui induit une baisse de ductilité de l’acier des viroles de cuve (situées au droit du coeur). , Réexamen de sûreté des réacteurs de 900 MWe : Foire aux questions
  • Après une ample présentation dès le deuxième tableau d’un chœur particulièrement puissant lors des cinq actes, tant en parties mixtes qu’avec les femmes ou les hommes seuls, Karine Deshayes entre en scène à la suite du roi, pour un premier trio avec son futur mari et son futur amant. La ductilité de la ligne alliée à l’éclat du timbre magnifie l’air de l’acte III, « Me voilà enfin seule », autant qu’ils lui permettent de ressortir des ensembles. La souplesse des vocalises démontre l’agilité d’une technique bel cantiste qui permet d’impressionnantes montées à l’aigu, supérieures en volume à un orchestre pourtant jamais sur la réserve. , Karine Deshayes sublime La Reine de Saba à Marseille « La Scène « ResMusica
  • Parmi ses autres propriétés, on lui reconnaît une résistance mécanique, résistance à la corrosion, ductilité, recyclabilité. KHELYS sera notamment présentée avec un volet roulant solaire. , DU 1 ER AU 3 AVRIL 2020, LORILLARD ENTREPRISE ET LOREBAT REPRÉSENTERONT LE GROUPE LORILLARD – BatiPresse
  • La soprano chinoise Hui He s’empare du redoutable rôle d’Elvira avec efficacité, armée d’un legato à tomber, et d’une puissance qui n’exclut en rien la nuance et un grand sens dramatique. Longuement applaudi, la basse Alexander Vinogradov délivre un époustouflant Silva. Tout y est ; noblesse, passion dévorante, jalousie du vieillard repoussée, le tout soutenu par un art consommé du chant verdien. Enfin, cerise sur un gâteau déjà bien goûtu, voici, impérial dans tous les sens du terme, Ludovic Tézier qui offre à Marseille, sa ville natale, un Don Carlo (Charles Quint) qui est à lui seul un rêve d’opéra. Lui qui a triomphé dans le Posa du Don Carlos de Bastille, il vient ici délivrer une de ces leçons de chant dont on a du mal à se remettre. Sa grande méditation, répétition de ce qui sera plus tard le Philippe II du drame de Schiller, subjugue par une aisance désarmante de facilité, de ductilité souple du timbre et de profondeur d’intention. www.lamarseillaise.fr, [Lyrique ] Une bataille pour Ernani à Marseille
  • La diva paraît dans une grande robe de soie fleurie, pressant contre elle un épais bouquet de roses, anticipation d’un triomphe inéluctable. Les premiers airs de Rachmaninov manquent justement de cette fraicheur florale. Les aigus somptueux de Netrebko ne cachent pas le manque de ductilité d’un instrument devenu opulent qui transforme la mélancolie doucereuse de ces chansons en airs épiques. En dépit de ses efforts, Malcolm Martineau ne peut restituer au piano l’entrelacement langoureux de la voix et de l’orchestration prévu par le compositeur. , Récital Anna Netrebko - New York - Critique | Forum Opéra

Traductions du mot « ductilité »

Langue Traduction
Anglais ductility
Espagnol ductilidad
Italien duttilità
Allemand duktilität
Chinois 延展性
Arabe ليونة
Portugais ductilidade
Russe тягучесть
Japonais 延性
Basque ductility
Corse ductilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « ductilité »

Source : synonymes de ductilité sur lebonsynonyme.fr

Ductilité

Retour au sommaire ➦

Partager