La langue française

Drupe

Sommaire

  • Définitions du mot drupe
  • Étymologie de « drupe »
  • Phonétique de « drupe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « drupe »
  • Citations contenant le mot « drupe »
  • Images d'illustration du mot « drupe »
  • Traductions du mot « drupe »
  • Synonymes de « drupe »

Définitions du mot « drupe »

Trésor de la Langue Française informatisé

DRUPE, subst. fém.

BOT. Fruit charnu, indéhiscent, renfermant un seul noyau. L'abricot, la pêche, la cerise, la prune, sont des drupes (DG). Le tanguin de Madagascar, employé par les Malgaches dans les épreuves judiciaires, est la drupe du Tangénia (Wurtz, Dict. chim.,t. 3, 1878, p. 186).
Rem. Certains aut. et lexicographes (dont Ac. 1835-1932) attribuent à ce terme le genre masc. : Comme le dattier, le doum sert à tous les usages. Son fruit est un drupe ligneux, désagréable sous la dent et dont la saveur affaiblie rappelle celle du pain d'épice (Du Camp, Nil, 1854, p. 297). Pour la majorité des dict. gén. et spécialisés du xxes., ainsi que pour la plupart des botanistes (cf. Quillet 1965), il est du genre fém. (cf. Lar. 20e-Lar. Lang. fr., Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 372, Méd. Biol. t. 1 1970).
Prononc. et Orth. : [dʀyp]. Ds Ac. 1835-1932. Var. droupe ds Land. 1834. Étymol. et Hist. 1796 (Encyclop. méthod. Agric. d'apr. DG). Empr. au lat. impérialdrupa [oliva] et absol. drupa « olive mûre ». Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. Laboriat (J.). Le Sexe des anges. Déf. Lang. fr. 1974, no74, p. 14; Vocab. hermaphrodite. Vie Lang. 1972, p. 79.

Wiktionnaire

Nom commun

drupe \dʁyp\ féminin

  1. (Botanique) Fruit indéhiscent, charnu et comportant un noyau.
    • Les fruits de l’abricotier, du cerisier et du prunier sont des drupes.
    • Chacun des petits grains d’une framboise, d’une mûre est en fait une petite drupe appelée drupéole.
    • Je rapportai à la maison notre cueillette, qui fit l’admiration de tous. Mon père en profita pour nous apprendre que l’olive est une « drupe » comme la prune ou la pêche. Ce mot me parut triste et dur, mais je fus charmé par « olivaison », qui nomme la saison des olives. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 215)
    • Dans une baie, l’endocarpe reste tendre tandis que, dans une drupe, il se lignifie et devient dur comme du bois. — (Sylvie Hampikian, Les baies, 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DRUPE. n. m.
T. de Botanique. Fruit charnu succulent, à noyau unique, comme les prunes, les cerises, les pêches.

Littré (1872-1877)

DRUPE (dru-p') s. m.
  • Terme de botanique. Fruit charnu indéhiscent, qui renferme un noyau, comme la cerise, la pêche et la noix revêtue de son brou.

    Quelques auteurs font drupe du féminin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « drupe »

Latin, drupa ou druppa, de δρυπεπὴς, de δρῦς, arbre, et πέπτειν, mûrir, cuire : qui mûrit sur l'arbre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin drupa oliva (« olive mûre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « drupe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
drupe dryp

Évolution historique de l’usage du mot « drupe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « drupe »

  • L’étourneau sansonnet picore la drupe et se gave sur l’arbre. Il n’y a pas de noyaux de cerises dans un nid d’étourneaux : sa nichée n’est pas frugivore. Les oisillons se nourrissent à la becquée de vers. Journal L'Union, Comment protéger votre cerisier des gourmands étourneaux
  • Les fruits - des drupes - rouges, ovales, mesurant 3cm maximum, arrivent à maturité de l'automne jusqu'au printemps. Leur chair blanche enserre une grosse graine allongée. C'est donc ce fruit miracle qui dispose d'un atout original : lorsque vous le mangez, sa pulpe, qui n'a pas de goût particulier, va recouvrir les papilles gustatives de votre langue et ainsi supprimer, durant 30mn à 2 heures environ, toutes les sensations d'amertume ou d'acidité que vous devriez ressentir normalement en mangeant un agrume par exemple. Ce phénomène est du à la miraculine, une glycoprotéine contenue dans la drupe, d'où le nom de fruit miracle. Binette & Jardin, Fruit miracle (Synsepalum dulcificum), baie du miracle : culture, entretien
  • Les cerisiers à fleurs produisent des fructifications en quantité moindre que les cerisiers à fruits. Le fruit du cerisier du Japon se présente sous la forme d’une drupe de petite taille, ovée à ellipsoïdale qui devient noire à maturité (elle ressemble à une petite olive). , Environnement | Cerisier du Japon bicolore
  • J'aurais tellement assisté à ce congrès où les camarades mylokaphéphiles ont dénoncé les crimes des usurpateurs molafabophiles afin de pouvoir, pour les siècles à venir, broyer leurs drupes en pleine lumière. Slate.fr, Confinement, jour 2 | Slate.fr

Images d'illustration du mot « drupe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « drupe »

Langue Traduction
Anglais drupe
Espagnol drupa
Italien drupa
Allemand steinfrucht
Chinois 核果
Arabe دروب
Portugais drupa
Russe косточковый плод
Japonais だるい
Basque drupe
Corse drupa
Source : Google Translate API

Synonymes de « drupe »

Source : synonymes de drupe sur lebonsynonyme.fr
Partager