La langue française

Drageoir

Sommaire

  • Définitions du mot drageoir
  • Étymologie de « drageoir »
  • Phonétique de « drageoir »
  • Évolution historique de l’usage du mot « drageoir »
  • Images d'illustration du mot « drageoir »
  • Traductions du mot « drageoir »
  • Synonymes de « drageoir »

Définitions du mot drageoir

Trésor de la Langue Française informatisé

DRAGEOIR, subst. masc.

Vieux
A.− Coupe, vase aux bords relevés, souvent en orfèvrerie, dans lequel on servait les dragées et autres confiseries. Le Drageoir aux épices (roman de Huysmans, 1874) Ses verres de Venise aux pieds en spirale, ses drageoirs à épices et ses mets d'où montaient des fumées odorantes (Gautier, Fracasse,1863, p. 439).De grands drageoirs de nacre et d'orfèvrerie qui débordaient de mille sucreries (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 36) :
... on se serait cru au fond d'un drageoir, dans quelque précieuse boîte à bijoux, ... Zola, La Curée,1872, p. 479.
B.− P. ext. Boîte ou cornet dans lequel on portait sur soi des dragées. Alors le comte tira de la poche de son gilet le drageoir, en émeraude, souleva son couvercle d'or (Dumas père, Monte-Cristo,t. 2, 1846, p. 569).Donnez-moi la première babiole que vous aurez sur vous... Tenez, ce petit drageoir d'ivoire émaillé que vous avez là en main! (Sand, Beaux MM. Bois-Doré,1858, p. 167).
Prononc. et Orth. : [dʀaʒwa:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1360 drageoir (Inv. de Charles V, no655 ds Gay t. 1). Dér. du rad. de dragée*; suff. -oir*; cf. 1328 dragier (Inv. de Clémence de Hongrie, p. 19, ibid.). Fréq. abs. littér. : 16.

Wiktionnaire

Nom commun

drageoir \dʁa.ʒwaʁ\ masculin

  1. (Vieilli) Sorte de soucoupe à rebords élevés, et ordinairement d’argent, dans laquelle on servait autrefois des dragées, à la fin du repas.
    • Compagnon de fortune, le divin marquis de Sade était aussi, par bonheur, au banquet. […] L’homme au drageoir rempli de friandises à la cantharide, le familier de la Bastille, est un mangeur singulier. — (Michel Onfray, Le Ventre des philosophes, 1989)
  2. (Technique) Rainure pratiquée à l’intérieur ou à l’extérieur d’un objet dans le but d'y faire tenir par emboîtement une autre pièce.

Nom commun

drageoir \dræˈʒwɑː\

  1. Drageoir, petite boîte à sucreries.
    • Wordlessly, Johanna handed me two E capsules from a little gold drageoir. — (Kyril Bonfiglioli, After You with the Pistol, Penguin, 2001)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DRAGEOIR. n. m.
Espèce de soucoupe à rebords élevés, et ordinairement d'argent, dans laquelle on servait autrefois des dragées, sur la fin du repas.

Littré (1872-1877)

DRAGEOIR (dra-joir) s. m.
  • Sorte de soucoupe dans laquelle on servait des dragées sur la fin du repas.

    Sorte de cornet dans lequel on portait sur soi des dragées.

HISTORIQUE

XIVe s. Aiguieres, hanaps à pié, deux dragouers, Ménagier, II, 4. Un drageoir d'or, à deux cuillers d'or, à donner espices, De Laborde, Émaux, p. 255. Un grand dragoer d'argent doré, esmaillé dedens et dehors à tournois de seigneurs et de dames, De Laborde, ib.

XVIe s. Un grand drajouer qui chemine [c'est-à-dire roulant], garny de lapiz et de cristal, au bas du drajouer il y a une tortue, De Laborde, ib. p. 256.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DRAGEOIR, s. m. (Horlog.) nom que plusieurs artistes, & les Horlogers en particulier, donnent à un filet formé de la maniere représentée dans le profil ecf de la fig. 51. Pl. X. de l’Horlogerie. Ils donnent encore ce nom à une rainure dont la forme répond à celle du filet, mais qui est faite dans l’intérieur d’un cercle, au lieu que la premiere est faite à l’extérieur.

La figure de ce filet ou de cette rainure sert à faire tenir ensemble deux pieces, comme le couvercle du barrillet d’une montre, & sa virole ; la lunette d’une boîte de montre, avec la cuvette, quand il n’y a pas de ressort de boîte : c’est aussi, par le même moyen, que les deux parties d’une tabatiere sans charniere, circulaire ou ovale, bien faite, tiennent ensemble.

Pour faire entendre comment cet effet a lieu dans les deux cas, nous expliquerons seulement celui où la rainure est tournée en drageoir, parce que celui-ci bien entendu, l’autre sera facile à comprendre, n’en étant que l’inverse. Supposant donc que ecf, fig. 51. représente le profil d’une rainure tournée en drageoir dans une espece de boîte flexible, dont bot est la coupe ou section par le diametre ; que ll plus grand que cc, soit aussi une section faite de la même façon d’une plaque ou couvercle que l’on veut faire entrer dans la rainure, & que son bord l soit plus mince que la hauteur ef, il est clair que le diametre ll de ce couvercle étant un peu plus grand que celui cc de la rainure, on ne pourra l’y faire entrer sans exercer un effort qui fera plier un peu le couvercle, & fera de même ouvrir un peu la boîte ; de maniere par-là que le diametre du premier diminuant, tandis que celui de la rainure augmente, le couvercle pourra y entrer, & parvenir jusqu’à son fond ff ; mais l’effort ne subsistant plus, le couvercle & la boîte par leur propre ressort se rétabliront l’un & l’autre dans leur premier état : alors le couvercle étant plus grand que l’ouverture cc de la rainure, il y sera retenu fermement, & n’en pourra sortir que par un nouvel effort. On voit par-là que l’excès de la grandeur du couvercle sur celle de la rainure, est déterminé par la quantité dont ils peuvent plier l’un & l’autre, lorsque l’on fait effort pour faire entrer le premier dans le second.

On dit tourner quelque chose en drageoir, pour dire lui donner une forme semblable à celle du filet f e c. On dit aussi qu’une piece s’ajuste dans une autre à drageoir, pour dire qu’elles tiennent ensemble de la maniere que nous venons d’expliquer. (T)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « drageoir »

Dragée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de dragée avec le suffixe -oir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « drageoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
drageoir draʒwar

Évolution historique de l’usage du mot « drageoir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « drageoir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « drageoir »

Langue Traduction
Anglais bezel
Espagnol bisel
Italien smussatura
Allemand lünette
Chinois 边框
Arabe حافة
Portugais moldura
Russe гнездо
Japonais ベゼル
Basque bezela
Corse bisellu
Source : Google Translate API

Synonymes de « drageoir »

Source : synonymes de drageoir sur lebonsynonyme.fr
Partager