La langue française

Dilayer

Sommaire

  • Définitions du mot dilayer
  • Étymologie de « dilayer »
  • Phonétique de « dilayer »
  • Traductions du mot « dilayer »
  • Synonymes de « dilayer »

Définitions du mot dilayer

Trésor de la Langue Française informatisé

DILAYER, verbe trans.

Vx. ,,Différer, remettre à un autre temps`` (Ac. 1798-1878). Dilayer un payement. Dilayer un jugement, etc. Il se dit plus souvent quand il s'agit d'affaires; (...) il est quelquefois neutre; et alors il signifie, user de remise. C'est un homme qui dilaye toujours. Il ne fait que dilayer`` (Ac. 1798-1878).
Rem. Le mot est attesté également par Littré et DG qui soulignent son archaïsme.
Prononc. et Orth. Dernière transcr. ds DG : di-lè-yé. Var. anc. dilaier en plus de dilayer ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-20e. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1878. Conjug. cf. balayer et bégayer. Étymol. et Hist. 1509 dilayee (J. Le Maire de Belges, Illustr., III, 2 ds Hug.). Altération de l'a fr. delaiier (v. délai*), sous l'infl. de dilatoire, dilation. Bbg. Gohin 1903, p. 307.

Wiktionnaire

Verbe

dilayer \di.le.je\ ou \di.lɛ.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) (Rare) Renvoyer à plus tard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DILAYER (di-lè-ié), je dilaye, tu dilayes, il dilaye ou il dilaie, nous dilayons, vous dilayez, ils dilayent ou dilaient ; je dilayais, nous dilayions, vous dilayiez ; je dilayai ; je dilayerai ou dilaierai ou dilaîrai ; je dilayerais ou dilaierais ou dilaîrais ; dilaie, dilayez ; que je dilaye, que nous dilayions, que vous dilayiez, qu'ils dilayent ; que je dilayasse ; dilayant ; dilayé v. a.
  • Renvoyer à un temps plus éloigné. Dilayer un payement.

    Absolument. User de remise. [Le vieillard] imbécile, douteur, qui voudrait et qui n'ose, Dilayant, qui toujours a l'œil sur l'avenir, Régnier, Sat. v.

    Vieux et se dit à peine, même en parlant d'affaires.

HISTORIQUE

XVIe s. Je luy ordonnerois cette recepte, pour l'esveiller et tenir en force bien avant dans les ans, et le dilayer des prinses de la vieillesse, Montaigne, III, 379. Ce que je veulx faire pour le service de la mort, je n'oserois le dilayer d'un seul jour, Montaigne, IV, 118. Les ambassadeurs, dilayans ainsi soubs ces couleurs, corrompirent deux des plus anciennes maisons de la ville, Amyot, Publ. 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dilayer »

En ancien français dilaier. Voir aussi l’anglais to delay.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. DÉLAI. La plus ancienne formation était delaier : Ces pensées, qui m'ont occupée, m'ont éloigné et délayé celles que j'avais apportées de Provence, Sévigné, Lett. 27 oct. 1673.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dilayer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dilayer dilaje

Traductions du mot « dilayer »

Langue Traduction
Anglais dilate
Espagnol dilatar
Italien dilatare
Allemand erweitern
Chinois 扩张
Arabe تمدد
Portugais dilatar
Russe расширять
Japonais 拡張する
Basque dilatatu
Corse dilate
Source : Google Translate API

Synonymes de « dilayer »

Source : synonymes de dilayer sur lebonsynonyme.fr
Partager