La langue française

Diantre

Définitions du mot « diantre »

Trésor de la Langue Française informatisé

DIANTRE, subst. masc.

Forme euphémique de diable1I, vieilli et fam.
A.− Emploi subst. masc., rare. Tout le diantre était contre toi, le vent et la marée, la marée et le vent (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 421).
Locutions
Envoyer qqn au diantre; (que le) diantre soit de; que le diantre m'emporte! Le diantre soit de ses sacrés signes de croix! (Verlaine, Élégies,t. 7, 1893, p. 63):
1. Un monsieur m'est tombé de la lune, pour m'acheter des bouquins et des premières éditions. Je l'ai d'abord envoyé au diantre. Toulet, Correspondance avec un ami pendant la guerre,1920, p. 132.
Le diantre, c'est que...; voilà le diantre! Oui, cela serait bon, si je ne l'aimais pas; − mais je l'aime, voilà le diantre! (Feuillet, Scènes et comédies,1854, p. 250).Le diantre, c'est que les assiégeants (...) se ravitaillaient facilement et tout le jour faisaient bombance (A. Daudet, Port-Tarascon,1890, p. 24).
Emploi subst. masc. ou fém. dans une loc. à valeur d'adj. Diantre de + subst.[En parlant d'une chose, d'un événement, d'une pers.] Qui est fâcheux, difficile, irritant ou simplement remarquable ou curieux. La diantre de calèche alloit toujours, elle n'alloit que de plus belle (Nodier, Trésor Fèves,1833, p. 49).Ce diantre d'homme avait tant de noblesse, de dignité naturelle (A. Daudet, Fromont jeune,1874, p. 25).
À la forme interr. Quel diantre de bruit est-ce là? dit Francis. On dirait des femmes qui battent du linge (Feuillet, Bellah,1850, p. 52).
B.− Interj.
1. Diantre! [Pour appuyer vivement une déclaration, pour marquer la surprise, l'admiration, la perplexité ou l'irritation] Diantre! Il [Napoléon] n'était pas fait pour planter des choux (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 120).Diantre! fit Blazius, voilà qui est étrange! (Gautier, Fracasse,1863, p. 144).
2. Que diantre! [Employé tantôt pour marquer la surprise, tantôt pour souligner énergiquement une affirmation] :
2. Pardon!... Je ne prétends pas qu'il Faille faire un dieu de son ventre, On ne doit pas, non plus, que diantre! Le traiter comme un seigneur vil. Ponchon, La Muse au cabaret,La Question culinaire, 1920, p. 116.
3. [Après des interr. (combien, comment, où, pourquoi, quand, que, qui, quoi), marquant la perplexité, l'incertitude] Où diantre m'étais-je fourré? (Lemercier, Pinto,1800, I, 10, p. 34).Au fait, pourquoi diantre y allait-il, lui, précisément lui, Édouard? (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1191).
Prononc. et Orth. : [djɑ ̃:tʀ ̥]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1524 subst. masc. « diable » (Le Pionnier de Seurdre ds Hug.); 1534 que diantre (Rabelais, Gargantua, chapitre 12, éd. Marty-Laveaux, t. 1, p. 49). Déformation p. euphém. de diable*. Fréq. abs. littér. : 99.
DÉR.
Diantrement, adv. vx,fam. [Forme euphémique de diablement] Excessivement, extrêmement. Synon. bougrement; drôlement, terriblement.Nous comptons sur votre livre, et nous avons diantrement besoin d'un succès (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 475).Il est diantrement fort, ce diable d'homme! (Zola, Conquête Plassans,1874, p. 955).Cela sent diantrement mauvais (Arnoux, Rhône,1944, p. 408). [djɑ ̃tʀ əmɑ ̃]. Ds Ac. 1932. 1reattest. av. 1700 (Gherardi, Th. ital., IV, 226 ds DG); de diantre (considéré comme adj.), suff. -ment1*; cf. diablement. Fréq. abs. littér. : 16.

Wiktionnaire

Adjectif

diantre \djɑ̃tʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) (Familier) Diabolique, mauvais.
    • 3e Diantre suivi d’un complément a le même sens que diable en un même emploi, et signifie singulier, mauvais, diabolique. Qu’on est aisément amadoué par ces diantres d’animaux-là ! Mol. Bourg. gent. III, 10. — (Émile Littré, Dictionnaire de la langue française, tome premier, seconde partie (D--H), Librairie de L. Hachette et Cie, Paris, 1863)
    • Quelle diantre de mouche vous pique à toute heure, Taxis ? — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)

Nom commun

diantre [djantɾe] masculin

  1. Diantre (diable).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIANTRE. n. m.
Interjection qui est une altération du mot Diable, et qui est tantôt une sorte d'imprécation, tantôt un signe d'étonnement, d'admiration. Au diantre soit le fou! Quelle diantre de cérémonie est-ce là? Que diantre me veut-il? Il est familier.

Littré (1872-1877)

DIANTRE (dian-tr') s. m.
  • 1Mot qu'on emploie par euphémisme pour diable. Mais quand il faut payer, au diantre le teston, Régnier, Sat. XII.

    Diantre soit de… se dit pour envoyer au diable la personne ou la chose qui importune. Que le diantre vous emporte ! Sévigné, 343. Encor ! diantre soit fait de vous ! Si… je le veux, Molière, Tart. II, 4. Diantre soit de la folle avec ses visions ! Molière, F. sav. I, 5. Diantre soit des femmes qui fourrent des épingles partout ! Beaumarchais, Mar. de Fig. IV, 9.

    On peut supprimer la préposition de. Holà ! ho ! doucement ; diantre soit la coquine ! Molière, Bourg. gent. III, 3.

    Cela ne vaut pas le diantre, cela est très mauvais. Ah ! ah ! ceci ne vaut pas le diantre pour M. Mignard, Dancourt, Cheval. à la mode, I, 3.

  • 2Il s'emploie comme une sorte d'exclamation ou de jurement. D'où diantre a-t-il sitôt appris cette aventure ? Molière, Éc. des femmes, III, 4. Et qui diantre vous pousse à vous faire imprimer ? Molière, Misanthr. I, 2. C'est une chose sacrée que l'argent du jeu ; diantre, ce sont des fonds pour le plaisir, où l'on ne touche point pour le nécessaire, Dancourt, Bourg. à la mode, I, 12. Et que diantre voulez-vous que je vous dise, mesdames ? Dancourt, ib. V, 6. Qui diantre me poussait à vouloir être de l'Académie ? Courier, I, 120.
  • 3Diantre suivi d'un complément a le même sens que diable en un même emploi, et signifie singulier, mauvais, diabolique. Qu'on est aisément amadoué par ces diantres d'animaux-là ! Molière, Bourg. gent. III, 10. Quelle diantre de cérémonie est-ce là ? Molière, Avare, III, 5. Il me sera aisé de lui faire des plaintes de ces diantres de chemins, Sévigné, 334. Le Rhône, ce diantre de Rhône, Sévigné, 39. Je voudrais que vous fussiez étranglé par votre gorge avec votre diantre de collier, Regnard, Sérén. sc. 1.

HISTORIQUE

XVIe s. Il couroit à travers pays, comme si le diantre l'eust emporté, Despériers, Contes, XXIX.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DIANTRE. Ajoutez :
4Aller au diantre, aller fort loin. Ma fille vous fait mille compliments et mille adieux ; elle s'en va au diantre en Provence, Sévigné, à Bussy, 23 janvier 1671.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « diantre »

(Date à préciser) Altération du mot diable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Altération du mot diable. À comparer avec diantre en catalan, en espagnol, et en français.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Euphémisme pour déguiser le mot diable, comme bleu pour Dieu dans corbleu (corps de Dieu).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « diantre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diantre djɑ̃tr

Évolution historique de l’usage du mot « diantre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « diantre »

  • Une unité qui disposait de six Fougas…diantre ! vous avez sûrement raison, ils doivent être légion les anciens de l’irish air corps à rouler des mécaniques comme vous le dites aux quatres coins du monde desservis par les nombreuses compagnies aériennes où ils sont reconvertis ! Même si vous en connaissez un, en particulier, qui se comporte de la sorte, c’est un peu exagéré de dénigrer, du coup, tous les autres, vous ne trouvez pas ? Il y a peu, vous généralisiez de la même façon sur les pilotes d’AirFrance issus de la filière « cadet » (tous des fils à papa, je crois….) Mais quelle légitimité avez-vous, quand bien même vous seriez le meilleur pilote du monde, élu , toutes catégories confondues, pour juger ainsi à l’emporte pièce telle ou telle population d’aviateurs ? (Et je ne suis ni cadet ni Irlandais, juste curieux). Aerobuzz, Des avions de combat pour l’Irish Air Corps ? - Aerobuzz
  • “Final album” (diantre!), d’après le label Lo Recordings, du Black Devil Disco Club de Bernard Fèvre, présent depuis la bagatelle de quarante ans et des boucles, Lucifer is a flower est…une fleur. Une rose, épineuse, poussant dans l’underground d’une électro atypique, façonnée de main de maître depuis, donc, belle lurette. Mais laissons de côté les honneurs, et penchons-nous sur ces huit titres forts, qui débutent par un Sweet sins à la fois intime et vénéneux. On retrouve, jouée avec maestria -et ça parait, tout ça, très simple: Fèvre ne force pas, il trouve la voi(e)x-, la patte légendaire du bonhomme. Dans l’ombrage mélodique, en recourant à des sonorités auxquelles nous ne sommes pas habitués, qui dévient et mettent de la vie, les fondations sont posées. On est alors envahi d’un “doute positif”: la besogne risque une fois de plus de s’orienter, tout en bifurcant allègrement, vers l’autoroute de la jubilation auditive. Berliner atoll, virevoltant, sent la funk, laisse gicler des sons acides. On a droit, ici comme ailleurs, à des chants hors-cadre. L’envoûtement est immédiat, on n’aura pas à forcer l’écoute. Dans ses champs disco dont il creuse le sillon comme personne, Black Devil Disco Club malaxe -les genres-, triture -les sons- et impose un registre précieux. MUZZART, Black Devil Disco Club "Lucifer Is A Flower" (Lo Recordings, 12 juin 2020). - MUZZART
  • Bas les masques, que diantre ! L'Echo Touristique, L’édito de Dominique Gobert : bas les masques !

Traductions du mot « diantre »

Langue Traduction
Anglais goddamn
Espagnol maldita sea
Italien dannazione
Allemand gottverdammt
Chinois 该死的
Arabe ملعون
Portugais maldito
Russe проклятие
Japonais ひどい
Basque goddamn
Corse cari
Source : Google Translate API

Synonymes de « diantre »

Source : synonymes de diantre sur lebonsynonyme.fr

Diantre

Retour au sommaire ➦

Partager