Désapprendre : définition de désapprendre


Désapprendre : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSAPPRENDRE, verbe trans.

A.− Oublier ce que l'on a appris par l'étude ou l'expérience. D'autre part [dans les opéras], les chanteurs ont désappris à dire le récitatif (Saint-Saëns, Harm. mélod.,1885, p. 179):
Il est fort heureux qu'en général les agriculteurs et les bergers n'aient pas désappris les anciennes méthodes de chasse et de pêche. Lowie, Manuel d'anthropol. culturelle,1936, p. 32.
Rare, emploi pronom. réfl. à valeur passive. [Le suj. désigne une chose] Le « candidat » est arrêté par la grippe de Delannoy! Il a dit à Émile (qui vient d'aller chez lui) qu'il espérait reprendre les répétitions mercredi ou jeudi; je n'en sais pas plus! La pièce se désapprend. C'est déplorable (Flaub., Corresp.,1874, p. 120).
B.− P. ext. Perdre l'habitude de (faire) quelque chose (qui en général a son prix). Désapprendre à/de dormir. La pratique des affaires désapprend les grandes théories (Claudel, Corresp.[avec Gide] 1899-1926, p. 117).Les spectateurs ont désappris de voir avec l'œil de l'appareil de prise de vues; tandis qu'ils n'ont pas encore appris à entendre avec l'oreille de l'appareil de prise de sons (Arts et litt.,1936, p. 3402).
P. anal., dans la langue cultivée, poétique. Désapprendre le bonheur; désapprendre d'être aimé. Dans un an n'aurai-je pas oublié de m'exalter, désappris de désirer (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p. 118).Oui, maintenant ta vie est à ce prix. Il te faudrait, pour la supporter, non seulement oublier l'amour, mais désapprendre qu'il existe (Musset, Confess. enf. s.,1836, p. 362).
Prononc. et Orth. : [dezapʀ ɑ ̃:dʀ ̥], (je) désapprends [dezapʀ ɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1798 puis 1878 et 1932. Conjug. cf. apprendre et prendre. Étymol. et Hist. 1erquart xiiies. desapris « qui a oublié ce qu'il sait » (Reclus de Molliens, Carité, 139, 2 ds T.-L.); 1erquart xiiies. « faire oublier » (Id., Miserere, 124, 7, ibid.). Dér. de apprendre*; préf. dé(s)-*. Fréq. abs. littér. : 45.

Désapprendre : définition du Wiktionnaire

Verbe

désapprendre \de.za.pʁɑ̃dʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Oublier ce qu’on a appris.
    • J’ai craint de ressembler à ces voyageurs qui, dans les courses d’une vie errante, ont désappris la douceur de l’accent natal, et sont comme dépaysés en rentrant dans leur patrie. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française dans ses rapports avec les littératures étrangères au Moyen Âge, Revue des deux Mondes, 1833, tome 1)
    • Elle garde le silence comme si elle avait complètement désappris de parler. — (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, page 19.)
    • Comment voulez-vous enseigner quoi que ce soit à un être qui « désapprend » tout ? — (David Dosa, Un chat médium nommé Oscar, traduction de Blandine Roques, 2010, chapitre 15)
  2. Faire oublier ce qu’on a appris, intériorisé.
    • La deuxième leçon, liminaire, du Towazugatari, est de nous désapprendre les réflexes conditionnés de la pensée alternative. — (Dame Nijō, Splendeurs et misères d’une favorite, traduit par Alain Rocher, édition Picquier, 2004, Introduction, page 9)
  3. Perdre ce qui avait été acquis.
    • — Pourquoi cessons-nous de voir en grandissant?
      — Précisément parce que nous grandissons. Nous apprenons les dures lois de la survie qui nous forcent à nous focaliser sur ce qui est utile. Nos yeux désapprennent la beauté. Grâce aux champignons, nous retrouvons nos perceptions de petit enfant.
      — (Amélie Nothomb, Le Voyage d'hiver, Albin Michel, 2009, pp. 94-95)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Désapprendre : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSAPPRENDRE. (Il se conjugue comme PRENDRE.) v. tr.
Oublier ce qu'on avait appris. Il a désappris ce qu'il savait. Absolument, Cet enfant, bien loin d'apprendre, désapprend tous les jours.

Désapprendre : définition du Littré (1872-1877)

DÉSAPPRENDRE (dé-za-pren-dr'), je désapprends, tu désapprends, il désapprend, nous désapprenons, vous désapprenez, ils désapprennent ; je désapprenais ; je désappris ; je désapprendrai ; je désapprendrais ; désapprends, désapprenons ; que je désapprenne, que nous désapprenions ; que je désapprisse ; désapprenant ; désappris v. a.
  • 1Oublier ce qu'on avait appris. Antisthène disait que la science la plus difficile était de désapprendre le mal, Fénelon, Antisth.

    Absolument. Quand l'écolier se néglige, il désapprend.

  • 2Se désapprendre, v. réfl. Être désappris. Une langue étrangère se désapprend vite, si on ne continue à lire ou à parler.

HISTORIQUE

XIVe s. Je puis faire d'un fol un sage, Se je le met en mon servage ; Car nulz n'iert jà si desapris, Se je le preing, ne soit apris De sens, d'onneur, de courtoisie, Machaut, p. 18.

XVIe s. La response d'Antisthenes à celuy qui luy demandoit le meilleur apprentissage : desapprendre le mal, Montaigne, II, 123.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉSAPPRENDRE. - HIST. Ajoutez : XIIIe s. Dediscere, desaprendre, Chassant, Petit vocabul. lat.-français, p. 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désapprendre »

Étymologie de désapprendre - Littré

Dés… préfixe, et apprendre ; provenç. desaprendre, desaprenre, desaprener ; espagn desaprender ; ital. disapprendere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de désapprendre - Wiktionnaire

(XIIIe siècle)[1] Dérivé de apprendre avec le préfixe dés-[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désapprendre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désapprendre desaprɑ̃dr play_arrow

Conjugaison du verbe « désapprendre »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe désapprendre

Évolution historique de l’usage du mot « désapprendre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désapprendre »

  • Pendant les 20 premières années de ma carrière, je n’ai jamais pris de cours de chant. Puis j’en ai pris il y a une dizaine d’années. Avec ces spectacles acoustiques, j’ai repris contact avec mon ancien professeur de chant pour essayer de comprendre pourquoi je peux faire un spectacle de trois heures et demie de Machine Head, mais je n’arrive pas à chanter normalement pendant la même durée. C’est une occasion de désapprendre toutes les mauvaises habitudes et faire les choses correctement. MetalZone, Écoutez Robb Flynn de Machine Head jouer des reprises acoustiques de Slipknot, Pearl Jam, Deftones et Staind
  • A la lisière de ces trois schémas types, chacun a l'occasion de «désapprendre» ce qu'il sait ou croyait savoir et opérer ainsi une bifurcation vis-à-vis de ses schémas de pensée habituels. Nous gagnerions notamment à prendre davantage conscience de «l'utilité de l'inutile», selon la belle expression du philosophe italien Nuccio Ordine : selon lui, des pratiques et des savoirs réputés inutiles, sous prétexte qu'ils ne sont pas une source de profit immédiat, ont en réalité une importance de premier plan. Capital.fr, Sens du travail, utilité sociale des métiers... les questions soulevées par le confinement - Capital.fr
  • Apprendre à devenir poète, c'est désapprendre à vivre. De Michel Houellebecq / Rester vivant
  • La science la plus difficile est de désapprendre le mal. De Fénelon / Antisthène

Traductions du mot « désapprendre »

Langue Traduction
Corse unlearn
Basque desikasi
Japonais 習う
Russe разучиться
Portugais desaprender
Arabe لا تعلم
Chinois 忘记
Allemand verlernen
Italien dimenticare
Espagnol desaprender
Anglais unlearn
Source : Google Translate API

Synonymes de « désapprendre »

Source : synonymes de désapprendre sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « désapprendre »


Mots similaires