Déport : définition de déport


Déport : définition du Wiktionnaire

Nom commun

déport \de.pɔʁ\ masculin

  1. (Droit féodal) Privilège dont jouissait un seigneur, pour une certaine durée, en s’appropriant le revenu d’un fief, lors du décès du possesseur.
  2. (Droit canon) Privilège d’un ecclésiastique, notamment d’un évêque, qui percevait, pour une certaine durée, les revenus des bénéfices de son diocèse.
  3. (Bourse) Prix que l’on paie pour emprunter des titres dont on a besoin dans une opération de vente à découvert.
  4. (Géologie) Distance entre la source et le récepteur sur une ligne sismique.
  5. (Finance) Différence négative entre le cours à terme d’un actif et son cours au comptant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déport : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPORT. n. m.
T. de Bourse. Prix que l'on paie pour emprunter des titres dont on a besoin dans une opération de vente à découvert.

Déport : définition du Littré (1872-1877)

DÉPORT (dé-por ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's ne se lie pas) s. m.
  • 1 Terme de procédure. Action de se récuser soi-même. Le déport d'un juge, d'un expert.
  • 2 Terme féodal. Droit qu'avait un seigneur de jouir du revenu d'un fief, la première année après la mort du possesseur.

    Terme d'église. Droit que certains évêques avaient de prendre le revenu des èglises paroissiales qui vaquaient par mort, à cause qu'ils avaient soin d'y faire célébrer l'office divin. Imposer des taxes sur les bénéfices sous le nom de successions, déports, incompatibilités, Voltaire, Louis XIV, 35.

  • 3 Terme de procédure. Délai, retardement ; il ne s'emploie que dans la locution adverbiale : sans déport, c'est-à-dire incontinent, surle-champ.
  • 4 Terme de bourse. Différence du loyer des titres sur l'intérêt de l'argent quand elle est à l'avantage des titres, l'acheteur à découvert voulant continuer son opération et se trouvant dans la néce sité d'emprunter des titres. La quantité de titres de chaque nature est limitée ; ainsi il y a un nombre limité de rentes, un nombre limité d'actions ou d'obligations de chaque chemin de fer, etc. : supposons que l'on ait vendu à terme et à une même époque une certaine somme de rentes sans avoir les titres en main, ce qui s'appelle, en termes de bourse, vendre à découvert ; comme on ne doit livrer ces titres qu'à l'expiration du marché à terme, on conçoit parfaitement qu'une personne, dans l'espérance de voir les cours baisser avant l'expiration du marché, ait vendu à découvert, c'est-à-dire sans posséder de titres, se promettant de racheter avant l'arrivée de la liquidation ; mais si, loin de baisser, les cours se soutiennent, ou montent même, il est certain qu'à l'expiration du marché il faudra, ou que le vendeur perde une différence en rachetant ce qu'il a vendu à découvert, ou bien qu'il continue son opération, comptant réussir à ne pas perdre ou même à gagner s'il a du temps devant lui. Dans ce dernier cas il devra chercher des prêteurs de titres, leur offrant un avantage qui sera d'autant plus fort que le nombre des personnes dans le même cas sera plus grand, que le nombre des prêteurs sera restreint, et surtout que ces prêteurs auront intérêt à faire monter les cours, et pour cela à contraindre les vendeurs à découvert à s'exécuter, c'est-à-dire à racheter. C'est le prix du service rendu, en ce cas, par le prêteur de titres que l'on appelle déport, Courtois, Des opérations de bourse.
  • 5Nom donné, dans certains départements, à une portion de terrain imposable, enclose ou non, attenant soit à une maison d'exploitation rurale, soit à une simple maison rurale, et servant de lieu de décharge ou de lieu de dépôt. Cette maison de ferme contient un are soixante centiares, sous-sol et déport, Legoarant

HISTORIQUE

XIIIe s. Je desparti de lui [d'elle] outre mon gré ; C'estoit la riens dont je plus me douloie ; Or a la mort le deport confermé, Anonyme, dans Couci. Et quant vint au jour, si contremanda un jour de deport [délai], Chron. de Rains, 240. Et s'ele a trop grosses espaules, Por plaire as dances et as baules, De delié drap robe port, Si perra de mains lait deport, la Rose, 13546. Ge ne di pas que bien n'en port, Et par solas et par deport, Ung joelet, se ses amis Le li a donné ou tramis, ib. 4596. Et il avenoit que, quant li segneur commandoient au sergant qu'il meïst sor aucun quatre gardes, il n'i en metoit que deus, par deport ou por bonté qu'il en avoit, Beaumanoir, LIV, 11. Deux jovenciaux mena au port, Où mener soloit son deport [amusement], Rutebeuf, II, 110.

XVe s. Sitost que j'encontrerai un homme, et je vous fais un tel signe, si le tuez sans deport [délai], comme grand ni comme haut qu'il soit, sans attendre autre parole, Froissart, I, I, 65. Car, par son bon commandement, Lieutenant vous veult ordonner De son cueur, en joyeulx deport, Orléans, Bal. 68.

XVIe s. Pour toute aultre chose, on les empale, ou descapite sans deport, Montaigne, IV, 200. Le pape ne peut lever aucune chose sur le revenu du temporel des benefices, sous pretexte d'emprunt, impost, vacant, despouille, succession, deport, incompatibilité, P. Pithou, 14.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉPORT. Ajoutez :
6Action de se démettre d'une fonction occupée ; expression usitée particulièrement en ce qui concerne les arbitres.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déport : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉPORT, s. m. (Jurisprudence.) est de plusieurs sortes.

Déport en matiere bénéficiale, est une espece de droit d’annate dont les évêques ou leurs archidiacres, archiprêtres, ou grands vicaires, & en quelques endroits les chapitres jouissent, tant sur les cures que sur les prébendes, & autres bénéfices.

Ce droit paroît avoir la même origine que les annates dont on attribue l’invention à Jean XXII. lequel en son extravagante suscepti de elect. reçoit ex laudabili consuetudine privilegio statuto annalia, qui étoient les fruits de la premiere ou de la seconde année des bénéfices vacans.

On s’est souvent récrié contre ces droits de déport, aussi-bien que contre les annates qui furent abolies par les conciles de Constance & de Bâle, & défendues par un decret de la pragmatique sanction. Yves de Chartres en son épitre xcjv, Dumoulin, part. VII. styli parlam. arrêt 108, les condamnent formellement.

Cependant le concordat ayant en quelque sorte abrogé la pragmatique, le pape jouit du droit d’annate sur les grands bénéfices ; & à l’égard de l’annate ou dépôt des collateurs ordinaires, cette coûtume a été appellée loüable par le clergé, & comme telle admise dans le droit canon, & confirmée par plusieurs arrêts ; mais l’usage n’est pas par-tout uniforme, & dépend des titres & de la possession.

Dans le ressort du parlement de Paris, les archidiacres jouissent du déport sur les cures seulement, & non sur d’autres bénéfices.

En Normandie la plûpart des chapitres ont le droit de déport sur leurs prébendes.

Le déport n’a lieu qu’en deux cas ; l’un est pendant la vacance de la cure, l’autre est pendant le litige.

Dans le premier cas, l’archidiacre a soin de faire desservir la cure qui est vacante ; & c’est sans doute par cette considération qu’on lui a attribué les fruits de la cure pendant la vacance.

Dans le cas de litige, il ne joüit des fruits que jusqu’au jour que l’un des contendans est maintenu en possession ; & celui qui a donné lieu au déport par sa mauvaise contestation, doit être condamné à rendre à l’autre la valeur des fruits qu’il lui a fait perdre. Voyez la glose de la pragmatique in verbo consuetudinis in fine ; Probus, tr. des régales, quæst. 51 ; les recherche de la Fr. par Pasquier, liv. III. chap. xxv ; Ragueau, en son glossaire, au mot déport ; Chopin, liv. I. de sacra polit. tit. viij. num. 18. 19. & seq. Le Maître, traité des fiefs, chap. jv. sur la fin ; Rebuffe, sur le concordat, tit. de collat §. volumus, verbo beneficium ; Loüet, let. D. num 62. code des curés, arrêt du 30 Août 1706, aux privileges définit canon, au mot. déport. Voyez ci-après Dépouille. (A)

Déport, signifie quelquefois délai ; sans déport, c’est-à-dire sans délai, ou plûtôt sans desemparer, quand on prononce une amende & qu’on ajoute payable sans déport, il faut qu’elle soit payée sur le champ, sous peine de prison. (A)

Déport d’un Juge, d’un Arbitre, d’un Expert, ou autre officier commis par le juge, est l’acte par lequel le juge ou autre officier déclare qu’il n’entend point connoître de l’affaire qui étoit devant lui pour quelque raison particuliere qui l’en empêche, comme pour cause de parenté ou alliance, ou parce qu’il a une affaire semblable en son nom : il est beaucoup plus séant à un juge de se déporter lui-même que d’attendre qu’on le recuse. (A)

Déport de minorité dans les coûtumes d’Anjou & du Maine, est un droit seigneurial consistant dans la jouissance qui appartient au seigneur dominant des fruits d’une année pour son droit de rachat du fief d’un mineur, à la charge néanmoins d’en donner le tiers au mineur pour sa nourriture.

Ce droit a été introduit pour récompenser le seigneur du soin qu’il doit avoir de faire pouvoir de curateur à son vassal mineur quand les pere & mere auquel le bail ou garde est déféré par la coûtume s’abstiennent & se déportent du bail ; mais si le pere ou la mere en qualité de bail ont fait la foi & hommage, & qu’ils s’abstiennent du bail acceptant seulement la tutelle, le seigneur ne peut plus prétendre le déport parce que le fief est couvert.

Quelques seigneurs ont voulu étendre ce droit, prétendant qu’il avoit lieu pour tous héritages féodaux échûs à des mineurs ; mais il n’est dû que quand la foi & hommage n’est pas faite.

Suivant l’art. II. des arrêtés de M. de la Moignon, tit. de la garde, le droit seigneurial de déport devoit être abrogé ; & par le refus du pere ou de la mere survivant d’accepter la garde, les enfans ne devoient plus tomber en la garde du seigneur. Voyez la coûme d’Anjou, art. 107 & suiv. & celle du Maine, art. 119. & les commentateurs sur ces articles ; Renusson, du droit de garde, chap. ij. journal du palais, arrêt du 30 Mars 1695. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Déport : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « déport » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « déport »

Étymologie de déport - Littré

Voy. DÉPORTER ; Berry, déport, retard ; provenç. deport, amusement ; espagn. deporte ; ital. diporto. Outre le sens de délai, déport, dans l'ancienne langue, a le sens de manière d'être du corps et celui d'amusement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déport - Wiktionnaire

Déverbal de déporter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déport »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déport depɔr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « déport »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déport »

  • Le dernier modèle développé est le TLF15, nacelle sur fourgon de 15,2 m de hauteur de travail. Dotée d’un jib, elle atteint un déport de 8,6 m.  JDL Groupe.com, Movex dévoile sa nouvelle nacelle sur fourgon
  • Par sa conception propre à Mecalac, le ratio compacité/performance n’a pas d’équivalent sur le marché. Si l’on parle de vélocité, la vitesse de translation maximale de 10 km/h est le double de celle d’une mini-pelle sur chenilles conventionnelle. Si l’on parle de polyvalence, c’est une pelle qui peut se transformer en chargeur compact, grâce à la cinématique particulière de sa flèche. Elle peut également remplacer un chariot élévateur à déport de charge ultra compact, avec un maintien des fourches parallèles au sol. La machine est homologuée pour le levage des palettes, les abaques étant affichés dans la cabine. C’est donc une machine 3 en 1. Si l’on parle de compacité, qui est un critère de choix important de nos jours, nous offrons un vrai plus avec une compacité à l’avant et à l’arrière de la machine. Le déport en pied de flèche et la flèche à volet variable sont la marque de fabrique, caractérisé entre autre, par l’implantation du vérin de balancier sur la face inférieure. Chantiers de France, Mecalac 6MCR - Trois questions à Véronique Kennerson, Spécialiste Produits Pelles chez Mecalac
  • Dans un premier -qualifié d'intermédiaire par le PNF-, daté du 7 juin 2019 et faisant 34 pages, un enquêteur écrit par exemple que M. Kohler "ne prend aucune mesure pour organiser un déport formalisé", à savoir ne pas intervenir sur les questions liées à MSC lorsqu'il travaille pour le ministre Pierre Moscovici ou qu'il "ne met en place aucun déport" quand il est ensuite directeur de cabinet d'Emmanuel Macron. France 24, Affaire Kohler: Anticor obtient la relance des investigations - France 24
  • Déjà dotée de 40 caméras de vidéosurveillance et d’un Centre de Supervision Urbain (CSU), la ville de Lourdes va renforcer le dispositif en raccordant le CSU à la police nationale de manière à permettre le déport des images vers le commissariat. Pour financer l’opération, d’un coût de 58 300 € HT, (70 000 €TTC), la ville sollicite le soutien de l’Etat au titre de la Dotation de soutien à l’investissement local (DSIL 2020) à hauteur de 80 %, soit 46 640 €. Comme il est rappelé dans la délibération du dernier conseil municipal, c’est "suite aux attentats terroristes de 2015 à Paris puis de 2016 en région que la ville, avec le soutien de l’État, a été dans l’obligation de renforcer la sécurité de l’espace public à Lourdes au vu de son caractère potentiel de cible dans le contexte terroriste international". D’où l’installation des 40 caméras de vidéosurveillance, la création du Centre de Supervision Urbain (CSU) et la mise en place de bornes escamotables. Et donc bientôt ce raccordement entre le CSU de la police municipale et le commissariat de la police nationale de Lourdes "pour permettre ainsi à la police nationale d’accéder aux images de vidéoprotection, notamment lors des horaires de fermeture du CSU, et ceci dans le cadre d’une convention de coordination qui sera soumise ultérieurement au conseil municipal". À noter que la municipalité mise aussi sur cet "effort de sécurisation" pour favoriser la fréquentation touristique. Le projet s’inscrit d’ailleurs dans le cadre de la convention de site touristique signée le 9 janvier 2019 entre l’État, l’association diocésaine et la Ville de Lourdes. nrpyrenees.fr, La police nationale associée à la vidéoprotection - nrpyrenees.fr
  • VILLECOMTAL-SUR-ARROS  - 16 h 10, ce mercredi, le conducteur d'un poids lourd a perdu le contrôle de son véhicule sur la RN 21 en sortie de virage alors qu'il circulait dans le sens Miélan-Villecomtal. Un accident probablement dû au déport de la remorque sur la chaussée glissante. Le véhicule a fini sa course dans un champ, les dommages matériels sont spectaculaires, mais, fort heureusement,  le chauffeur est  indemne et avait pu s'extraire du véhicule avant l'arrivée des secours. , Faits divers - Le journal du Gers
  • Le vélorail est ouvert, juillet et août, tous les jours déport 11h, 14h et 16h. Ensuite ouverture le week end, vacances scolaires et jours fériés. France Bleu, Système C: Le vélorail électrique du Viaduc des Fades
  • C’est tout à fait extraordinaire qu’il ait fallu attendre Jacques Chirac pour que soit reconnue la responsabilité de l’Etat français dans la déportation des juifs. De Simone Veil / L'Obs - 27 octobre 2007
  • La déportation m’a appris ce que pouvait être le sens d’une vie humaine : combattre pour sauvegarder ce filet d’esprit que nous recevons en naissant et que nous rendons en mourant. De Hélie de Saint Marc / Toute une vie

Images d'illustration du mot « déport »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déport »

Langue Traduction
Corse offset
Basque desplazamendu
Japonais オフセット
Russe смещение
Portugais deslocamento
Arabe عوض
Chinois 抵消
Allemand versatz
Italien compensare
Espagnol compensar
Anglais offset
Source : Google Translate API

Antonymes de « déport »


Mots similaires