La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « déni de service »

Déni de service

Variantes Singulier Pluriel
Masculin déni de service dénis de service

Définitions de « déni de service »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

déni de service \de.ni də sɛʁ.vis\ masculin

  1. Attaque contre une ressource informatique en ligne dans le but de rendre un service (par exemple, un site Web) inaccessible à sa clientèle cible.
    • Le déni de service (DoS) fait généralement référence à une attaque qui tente de rendre une ressource informatique indisponible pour les utilisateurs auxquels elle est destinée en inondant un réseau ou un serveur de demandes et de données. — (Déni de service, F5, 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « déni de service »

(Date à préciser) Composé de déni, de et service.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déni de service »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déni de service deni dœ sɛrvis

Évolution historique de l’usage du mot « déni de service »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déni de service »

  • La société de cybersécurité Imperva a déclaré vendredi qu’elle avait récemment atténué une attaque par déni de service distribué (DDoS) contre rançon ciblant un site Web sans nom qui a culminé à 2,5 millions de requêtes par seconde (RPS). Tech Tribune France, Imperva Déjoue 2,5 Millions D'attaques D'extorsion DDoS Avec Rançon RPS - Tech Tribune France
  • Une nouvelle technique d’attaque par déni de service distribué (DDoS) commence à être mise en œuvre par les pirates, et elle risque d’augmenter sensiblement la pression sur les administrateurs réseau. Cette technique s’appuie sur des serveurs intermédiaires (appelés middleboxes) qui filtrent les flux TCP/IP. Ces appareils sont principalement utilisés par les gouvernements et les entreprises pour surveiller et censurer des flux Internet. Le problème, c’est qu’ils ne respectent pas les règles du protocole TCP, et notamment le fameux three-way handshake, qui assure l’établissement de la connexion. Ce qui ouvre la porte à des attaques DDoS par réflexion et amplification. 01net, Comment les attaques en DDoS vont devenir bien plus puissantes grâce à une nouvelle technique dévastatrice
  • Le ministère ukrainien de la Défense et plusieurs banques d'Etat ont été touchés ce mardi par des incidents ou des perturbations dus à une attaque par déni de service distribué (DDoS). Le site web du ministère de la Défense a été mis hors service, et le gouvernement a confirmé que ce dernier a été victime d'une attaque, dans un contexte de très grande tension avec la Russie voisine. « Le site web du ministère de la Défense a probablement été attaqué par un DDoS. Un nombre excessif de requêtes par seconde a été enregistré. Des travaux techniques visant à rétablir le fonctionnement normal sont en cours », a déclaré le ministère ukrainien de la Défense mardi après-midi. ZDNet France, Les banques d'Etat ukrainiennes victimes d'une attaque DDoS de grande envergure - ZDNet
  • Attaques par déni de service distribué (DDoS) utilisant une nouvelle technique d’amplification appelée Réflexion du boîtier intermédiaire TCP ont été détectés pour la première fois dans la nature, six mois après la présentation théorique du nouveau mécanisme d’attaque. Tech Tribune France, Les Pirates Commencent à Armer La Réflexion TCP Middlebox Pour Des Attaques DDoS Amplifiées - Tech Tribune France
  • Les attaques par déni de service contre les sites du gouvernement et des entreprises russes se multiplient, en réponse aux attaques contre les sites du gouvernement et des entreprises ukrainiennes. Pour le moment du moins, les infrastructures critiques des deux pays semblent épargnées par les attaques, les quelques wipers et ransomware repérés n’ayant qu’une portée limitée. MacGeneration, Guerre en Ukraine : les plateformes numériques entrent dans une guerre de positions | MacGeneration
  • L’Ukraine continue de se défendre contre l’envahisseur russe et compte notamment sur des cybervolontaires pour protéger ses infrastructures numériques des hackers. Mais aussi pour déstabiliser la Russie, en perpétrant des cyberattaques ciblées. Parmi les méthodes employées, il y a les fameuses «attaques par déni de service», plus connues sous l’acronyme DDoS (distributed denial of service attack). , L'ubérisation des attaques DDoS pourrait entraîner une escalade du conflit - Heidi.news
  • Ces attaques consistent en un "déni de service" (DDOS), ce qui rend inaccessibles les sites visés. France 24, Les hackers Anonymous revendiquent une cyberattaque contre des médias russes
  • Certaines armes numériques utilisées par les belligérants ne font pas dans le détail. Ce sont des « wipers » (effaceurs), dont le but est de détruire le contenu des disques durs sur lesquels ils se propagent. Les entreprises de cybersécurité Eset et Symantec en ont détecté plusieurs. L’un d’eux, HermeticWiper, s’est activé sur des centaines d’ordinateurs ukrainiens le 24 février, premier jour de l’invasion par l’armée russe, après une attaque massive par déni de service (DDOS) commencée dans la nuit du 23 au 24. Des millions de requêtes répétées en boucle avaient alors saturé les sites et serveurs des ministères ukrainiens de la Défense, des Affaires étrangères, comme de la Sécurité extérieure, parmi d’autres. Profitant de la pagaille, HermeticWiper s’est répandu sur les réseaux, détruisant les données de centaines d’ordinateurs dans cinq administrations cruciales. L'Humanité, Propagande, logiciels malveillants... Comment le conflit en Ukraine se propage sur les réseaux | L'Humanité

Images d'illustration du mot « déni de service »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déni de service »

Langue Traduction
Anglais denied service
Espagnol servicio denegado
Italien servizio negato
Allemand dienst verweigert
Chinois 拒绝服务
Arabe رفض الخدمة
Portugais serviço negado
Russe отказ в обслуживании
Japonais 拒否されたサービス
Basque zerbitzua ukatua
Corse serviziu denegatu
Source : Google Translate API

Déni de service

Retour au sommaire ➦

Partager