La langue française

Décérébration

Sommaire

  • Définitions du mot décérébration
  • Étymologie de « décérébration »
  • Phonétique de « décérébration »
  • Évolution historique de l’usage du mot « décérébration »
  • Citations contenant le mot « décérébration »
  • Traductions du mot « décérébration »
  • Synonymes de « décérébration »

Définitions du mot « décérébration »

Trésor de la Langue Française informatisé

Décérébration, subst. fém.Action de décérébrer et, p. méton., résultat de cette action. Décérébration expérimentale; effet, rigidité, syndrome de (la) décérébration. P. métaph. Nous voulons dénoncer cette décérébration française, ce manque de cerveau-chef par quoi sont annulées les meilleures énergies de notre malheureuse nation enrossée de parlementaires (Barrès, Scènes et doctr., t. 2, 1902, p. 96). [deseʀebʀasjɔ ̃]. 1resattest. a) 1902 fig. (Barrès, Scènes et doctr., t. 1, 1902, p. 31); b) 1925 physiol. (C. Baudouin ds Nouv. Traité Méd., fasc. 8, p. 436); de décérébrer, suff. -(a)tion*. Au sens b dès 1900 en angl. (NED Suppl.2).

Wiktionnaire

Nom commun

décérébration \de.se.ʁe.bʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de décérébrer, de faire une ablation du cerveau.
    • Le problème qui se pose n’est plus tant dès lors celui du lavage de cerveau, que de la décérébration. — (Éric Werner, L’après-démocratie, 2001)
  2. (Figuré) (Par analogie) Fait de rendre stupide, comme si on avait subi une ablation.
    • [Titre] Troubles de l’attention, du sommeil, du langage… « La multiplication des écrans engendre une décérébration à grande échelle » — (Pascale Santi et Stéphane Foucart, Troubles de l’attention, du sommeil, du langage… « La multiplication des écrans engendre une décérébration à grande échelle », Le Monde. Mis en ligne le 21 octobre 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « décérébration »

Du verbe décérébrer avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décérébration »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décérébration deserebrasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « décérébration »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décérébration »

  • Au-delà de 6 ans, jusqu’à une demi-heure, voire une heure de consommation par jour, il n’y a pas d’effets mesurables pour peu que les contenus consultés soient adaptés et que cette activité ne touche pas le sommeil. Mais on est très au-delà. Ce qui se produit en ce moment est une expérience inédite de décérébration à grande échelle. Le Monde.fr, Troubles de l’attention, du sommeil, du langage… « La multiplication des écrans engendre une décérébration à grande échelle »
  • Un praticien de médecine chinoise raconte son expérience qui pourrait être la nôtre. Une course banale il y a encore quelques semaines, comme aller chercher un colis à la poste ou un livre à la Fnac, un achat chez Decathlon, etc… devient un parcours du combattant. Cet excès de zèle des institutions publiques et des multinationales à imposer le port obligatoire du masque, qui n’est que recommandé par le gouvernement, mériterait aussi analyse. Participation à la décérébration généralisée, mieux et plus que la télévision, concept rendu célèbre dès les années 2000 par Patrick Lelay, pour permettre l’application de la loi sur l’assurance chômage et celle des retraites ?  FranceSoir, Les mystères du masque, entre déraison, soumission, panique et contagion
  • Les écrans sont-ils dangereux pour la santé ? Leur multiplication dans notre quotidien engendre-t-elle "une décérébration à grande échelle", comme l'affirme le neuroscientifique Michel Desmurget, directeur d'une équipe de recherche sur la plasticité cérébrale au CNRS, dans son ouvrage La Fabrique du crétin digital, les dangers des écrans pour nos enfants (ed. Seuil) ? Depuis des années, le 'danger des écrans" est un sujet qui passionne aussi bien le monde scientifique que les médias et le grand public quitte à, parfois, glisser vers un "catastrophisme" facile que regrette Séverine Erhel, maître de conférences en psychologie cognitive et ergonomie à l'Université Rennes 2. Selon elle, la règle est simple : le problème ne vient pas de l'écran, mais de l'usage que l'on en fait. Entretien.  LExpress.fr, Les écrans rendent-ils crétins ? "Non, c'est l'usage que l'on en fait" - L'Express
  • En août 2019, Michel Desmurget, directeur de recherche à l’Inserm, sortait un essai à charge aux éditions du Seuil intitulé "La Fabrique du crétin digital". "C'est la première génération dont le QI va être inférieur à la précédente. Avec la surconsommation d’écrans, vous touchez au langage, au sommeil, à l’activité physique… tout ce qui est essentiel au développement" confiait-il alors. "Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable. Jamais sans doute, dans l’histoire de l’humanité, une telle expérience de décérébration n’avait été conduite à aussi grande échelle...". , Magazine Lifestyle | Laisser un enfant devant un écran favorise les troubles du langage
  • «Jamais sans doute, dans l’histoire de l’humanité, une telle expérience de décérébration n’avait été conduite à si grande échelle », écrit-il. Entretien avec un chercheur en neurosciences excédé par la montée en puissance des écrans auprès des enfants et adolescents. « Moins d’écrans, c’est plus de vie », écrit-il. Et plus d’humanité. www.lamontagne.fr, Temps passé devant les écrans : "Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable", alerte le chercheur Michel Desmurget - Paris (75000)

Traductions du mot « décérébration »

Langue Traduction
Anglais decerebration
Espagnol descerebración
Italien decerebrato
Allemand dezerebration
Chinois 去脑
Arabe التفكّر
Portugais decerebration
Russe децеребрация
Japonais 老朽化
Basque decerebration
Corse ingannazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « décérébration »

Source : synonymes de décérébration sur lebonsynonyme.fr
Partager