La langue française

Débâillonner

Définitions du mot « débâillonner »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉBÂILLONNER, verbe trans.

[Le compl. désigne une pers.] Débarrasser d'un bâillon. L'officier était humain : il avait donné l'ordre de les débâillonner [les prisonniers] (Ctesse de Ségur, Mém. d'un âne,1860, p. 105).
Au fig., en partic. Délivrer d'une contrainte, rendre la liberté d'expression. Débâillonner la presse (Littré, Lar. Lang. fr.). Délier à force de tendresse, délier ce nœud. Débâillonner cette âme close (Martin du G., Thib.,Sorell., 1928, p. 1191):
Je me souviendrai avec délices de ces jours d'angoisse où j'errai dans ces quartiers inconnus de Paris. Patienter dans l'attente de l'heure qui nous débâillonnera. Mauriac, Journal du temps de l'occupation,1940-44, p. 354.
Prononc. : [debɑjɔne], (je) débâillonne [debɑjɔn]. Étymol. et Hist. 1845 au propre et au fig. (Besch.). Dér. de bâillonner*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Ac. Fr. Dict. de l'Ac. Banque Mots. 1973, no5, p. 98.

Wiktionnaire

Verbe

débâillonner \de.ba.jo.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Ôter le bâillon de la bouche de quelqu’un.
    • Sans hésiter les voleurs débâillonnèrent la duègne, et restituèrent la riche proie qu’un instant ils avaient cru pouvoir s’approprier. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉBÂILLONNER (dé-bâ-llo-né, ll mouillées) v. a.
  • Ôter un bâillon.

    Fig. Débâillonner la presse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « débâillonner »

Dé, et bâillonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) De bâillonner avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « débâillonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
débâillonner debailɔne

Évolution historique de l’usage du mot « débâillonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « débâillonner »

  • La reprise est partout et pourtant elle n’est pas pour tous ! Après des semaines de confinement, nos hormones et nos papilles sont en ébullition mais nos cerveaux sont aux arrêts. Nous déconfinons un peu, puis beaucoup, nos écoles, nos restaurants, nos entreprises. Nous déconfinons aussi passionnement, à la folie, les débats publics agités, les controverses les plus folles de l’actualité, accompagnées par nos cortèges de nombreux manifestants ! Toutes et tous, nous avons soifs de liberté, d’égalité, et de fraternité et nous nous affranchissons par le geste de toutes les barrières. Sans pour autant débâillonner nos saltimbanques, nos artistes et nos musiciens… FranceSoir, Et la Culture ?... Bordel !
  •  - Vous prendre votre vie pourquoi ? Qu’est-ce que cela veut dire ? […] Ecoutez, vous allez avoir une chance de parler, je vais vous laisser cette chance mais bouclez-là tout de suite […]. Je peux vous faire bâillonner puis débâillonner quand je voudrais vous entre parler. » ladepeche.fr, Etats-Unis : en plein procès, un accusé se fait bâillonner par la police - ladepeche.fr

Traductions du mot « débâillonner »

Langue Traduction
Anglais unbuckle
Espagnol desabrochar
Italien slacciare
Allemand schnallen ab
Chinois 解开
Arabe استرخى
Portugais desatar
Russe отстегивать
Japonais アンバックル
Basque unbuckle
Corse unbuckle
Source : Google Translate API

Synonymes de « débâillonner »

Source : synonymes de débâillonner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « débâillonner »

Débâillonner

Retour au sommaire ➦

Partager