La langue française

Daube

Sommaire

  • Définitions du mot daube
  • Étymologie de « daube »
  • Phonétique de « daube »
  • Évolution historique de l’usage du mot « daube »
  • Citations contenant le mot « daube »
  • Images d'illustration du mot « daube »
  • Traductions du mot « daube »
  • Synonymes de « daube »
  • Antonymes de « daube »

Définitions du mot daube

Trésor de la Langue Française informatisé

DAUBE, subst. fém.

GASTRON. Mode de cuisson de certaines viandes mijotées à l'étouffée dans une marinade richement aromatisée. Dindon, gigot à la daube, en daube; faire une daube (Ac.1835-1932).Pour moi, un bœuf en daube, Mademoiselle (Sartre, Nausée,1938, p. 136):
1. Vous arrivez dans le bon temps, père Didace. J'ai justement trois sarcelles à mijoter à la daube. Goûtez-y et vous m'en donnerez des nouvelles. Guèvremont, Le Survenant,1945, p. 275.
P. méton. La viande ainsi préparée. Manger, servir une daube; une daube froide (Ac.1798-1932) :
2. On les couche [les enfants] et on laisse les anciens auprès d'eux. Ceux-ci les gardent, certes, mais surveillent aussi la daube qui ronronne devant le feu. Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 112.
Prononc. et Orth. : [do:b]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [1571 gigotz à la dobe (texte relatif à Lille, Annales Cercle arch. Soignies, 16, 1956, p. 128 ds Herb., p. 46); av. 1598 adobbe « marinade » (Ph. de Marnix, Œuvres, vol. I, 1. V, p. 7 d'apr. A. Vollenweider ds Vox rom., t. 22, p. 401)]; 1640 daube « ragoût de viande cuit en sauce » (A. Oudin, Recherches ital. et fr., ibid.,); 1654 « manière de cuire une viande dans un liquide assaisonné » (La Varenne, Le Cuisinier François, ibid., p. 402 : Membre de mouton à la daube). Empr. à l'ital. dobba « marinade », attesté dep. 1549 (Messibugo, ibid., p. 399), adobbo (1570, B. Scappi, ibid., p. 400; le mot, fréq. en ital. jusqu'au xviiies., n'existe plus auj. qu'en sicilien), lui-même empr., en raison de la grande infl. qu'eut au xvies. la cuisine cat. sur la cuisine de l'Italie du Sud, au cat. adob « id. », déverbal d'adobar « mariner » (dep. 1494, Libre de doctrina pera ben servir..., ibid., p. 408), proprement « apprêter un aliment » (xiiies., Blaquerna, ibid., p. 398), d'abord « armer chevalier », qui, comme l'esp. adobar, est empr. au fr. adouber*. Voir FEW t. 15, 2, pp. 79 b-80 a. Les deux attest. du xvies. citées supra sont prob., en raison de leur localisation géogr., des empr. éphémères à l'esp. adobo, attesté au sens de « marinade » dep. le xves. (d'apr. Al.). Fréq. abs. littér. : 31. Bbg. Herb. 1961, p. 46. − Levy (R.). The Old Fr. word studies. Fr. St. 1948, t. 2, pp. 240-246. − Vollenweider (A.). Der Einfluß der italienischen auf die fr. Kochkunst im Spiegel der Sprache. Vox rom. 1963, t. 22, pp. 395-443.

Wiktionnaire

Nom commun

daube \dob\ féminin

  1. (Cuisine) Manière de préparer certaines viandes avec un assaisonnement particulier et de les cuire à l’étouffée à très petit feu.
    • Sans daube, entremets, bisque,
      à t’entendre parler,
      notre amour court grand risque.
      — (Noël Lebreton de Hauteroche, Le Souper mal apprêté, scène 5)
    • Freind fit apporter une trentaine de poulardes à la daube. — (Voltaire, Jenni, 7.)
    • Penchée sur le fourneau, le visage poupin, cramoisi par le feu et l’effort, ma grand-mère Adeline retournait dans la cocotte une daube odorante. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 206)
  2. La viande accommodée de cette manière.
    • Une bon bœuf en daube. Une daube froide.
    • Une bonne daube, ça se mange à la cuiller.
    • Mon petit, j’ai deux rougets… Et puis, tu sais, du bœuf en daube… Tu m’en diras des nouvelles, . — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
    • « Celui-là, si je le trouve, il n’en restera pas de quoi faire une daube. » — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 44)
    • Il imaginait fort bien qu'avec un peu de daube arrivant à point on pouvait dans la réalité domestiquer tous les héros et héroïnes de l'Arioste. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 461)
  3. (Argot) Chose de mauvaise qualité.
    • Quelle daube, le film que j’ai vu hier soir !
    • Mais ça les abîme, les livres, c’est nul ! Même quand c’est une daube comme ça ! — (Maëster, Sœur Marie-Thérèse des Batignolles, La Guère Sainte, Drugstore, 2008, ISBN 978-2226175601)

Nom commun 2

daube \dob\ féminin

  1. (Savoie, Dauphiné, Lyonnais) Viande dure, de mauvaise qualité.

Forme de verbe

daube \dob\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de dauber.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de dauber.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de dauber.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de dauber.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de dauber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DAUBE. n. f.
T. de Cuisine. Manière de cuire certaines viandes à l'étouffée. Dindon, gigot à la daube, en daube. Faire une daube. Il se prend aussi pour la Viande qui est cuite de cette sorte. Servir une daube. Manger une daube. Daube froide.

Littré (1872-1877)

DAUBE (dô-b') s. f.
  • Terme de cuisine. Manière de cuire certaines viandes avec un assaisonnement particulier, à très petit feu et à l'étouffée. Mettre un gigot en daube. … Sans daube, entremets, bisque, à t'entendre parler, notre amour court grand risque, Hauteroche, le Souper mal apprêté, sc. 5. Freind fit apporter une trentaine de poulardes à la daube, Voltaire, Jenni, 7.

    Le ragoût de ce nom. Une bonne daube. Une daube froide.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DAUBE, s. f. en terme de Cuisine ; est le nom qu’on donne à une maniere d’apprêter une piece de volaille ou autre viande. On la fait cuire à moitié dans du bouillon, de fines herbes & des épices ; on la retire ensuite de ce bouillon pour la passer dans le sain doux, puis on acheve de la faire cuire dans son premier bouillon. Les volailles à la daube sont ordinairement piquées de lard, & farcies.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « daube »

(Nom commun 1) de l'italien addobbare (« cuisiner »), lui même du germanique dobjan («préparer»).
(Nom commun 2) de dauber dans le sens de frapper, car il fallait battre la viande pour l’attendrir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. DAUBER ; norm. daube, chute.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « daube »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
daube dob

Évolution historique de l’usage du mot « daube »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « daube »

  • Gemini man ok c’était pas terrible , mais dire que je suis une légende c’est de la daube la pour le coup...je ne dirais rien 🤐 iGeneration, Apple TV+ : 120 millions de dollars sur la table pour le prochain film de Will Smith | iGeneration
  • La recette de la daube italienne façon « pied-noire » par Lucas .© DR , PODCAST. Découvrez la recette de la daube italienne façon « pied-noir » par Lucas - Redon.maville.com
  • Je suis né dans la capitale de la Sarthe ! J’y passais mes grandes vacances dans ce département ! Mon grand-père était épicurien, ma mère et ma grand – mère concoctait une daube dont je me souviens avec émotion… Je sens encore l’odeur du vin rouge, une autre odeur de mon enfance : celle de la ciboulette ! Alors c’est vrai la cuisine était pour moi une passion… Mais j’ai eu un parcours qui m’a conduit aux États-Unis. J’ai découvert un pays sans tradition culinaire… C’est moi qui ai appris, à la famille chez qui je résidais comment faire au barbecue une viande grillée et moelleuse ! Mon parcours professionnel m’a conduit de Chicago à Poitiers… J’avais 40 ans, j’étais risk manager spécialisé en risques routiers et comportementaux. Avec mon épouse Laura nous avons décidé de changer de vie et de venir en Lot-et-Garonne, pour l’art de vivre du sud-ouest, le soleil et la pierre blanche qui rappelle le tuffeau du Maine. ladepeche.fr, Les clés du bonheur avec Lagrangette traiteur à St-salvy - ladepeche.fr
  • Quelle daube... les gens n'ont vraiment aucun goût! ladepeche.fr, Chaussettes, claquettes, baskets... Pourquoi les prix de ces objets Lidl s'envolent sur internet ? - ladepeche.fr
  • une daube VR notée 13, mais vite faut faire 20 news sur ce truc, ya papa sony qui veut vendre ses PSVR allez hop hop, les VRP heu... journaleux JVc Jeuxvideo.com, Marvel's Iron Man VR : Des bonnes phases de vol et de shoot mais un rythme trop cabossé - Test en vidéo - jeuxvideo.com

Images d'illustration du mot « daube »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « daube »

Langue Traduction
Anglais stew
Espagnol estofado
Italien stufato
Allemand eintopf
Chinois
Arabe حساء
Portugais ensopado
Russe тушеное мясо
Japonais シチュー
Basque erregosia
Corse stofa
Source : Google Translate API

Synonymes de « daube »

Source : synonymes de daube sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « daube »

Partager