Cultisme : définition de cultisme

chevron_left
chevron_right

Cultisme : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CULTISME, subst. masc.

Littér. Affectation du style, goût excessif des figures et des pointes. Quasi-synon. gongorisme.Le gongorisme, le conceptisme, le cultisme viendront renforcer l'action de la préciosité (Brasillach, Corneille,1938, p. 61).
Prononc. : [kyltism̥]. Étymol. et Hist. 1823 (Boiste Additions). Formé, à l'aide du suff. -isme*, sur l'adj. esp. culto « savant, recherché », attesté dep. 1607 (Oudin d'apr. Cor.; employé dans un sens péj. par les adversaires du gongorisme dep. 1621, Lope de Vega, ibid.) et empr. au lat. cultus, part. passé de colere « cultiver ». A supplanté cultéranisme « id. », attesté dep. 1855 (Nisard, Hist. de la litt. fr., t. II, p. 248 d'apr. A. Jourjon ds R. Philol. fr., t. 27, p. 279) et empr. à l'esp. culteranismo « id. » (dep. 1624, Lope de Vega d'apr. Cor.), dont la morphol. semblait moins conforme aux règles de la dérivation française. Fréq. abs. littér. : 1.

Cultisme : définition du Wiktionnaire

Nom commun

cultisme \kyl.tism\ masculin

  1. (Littérature) Recherche de style, écriture précieuse, à la mode chez certains écrivains espagnols du XVIIe siècle.
    • On voit les difficultés rencontrées par le « cultisme » espagnol à s'acclimater en France. — (François Moureau, La plume et le plomb: Espaces de l’imprimé et du manuscrit au siècle des Lumières, 2006)

Nom commun

cultisme masculin

  1. Cultisme.
  2. Mot savant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cultisme : définition du Littré (1872-1877)

CULTISME (kul-ti-sm') s. m.
  • Système de recherche et d'affectation qui prévalut pendant quelque temps dans la littérature espagnole, et l'école du poëte Gongora.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cultisme »

Étymologie de cultisme - Littré

Espagn. culto, poli, recherché, et la terminaison isme qui signifie l'étude spéciale et exclusive d'une chose.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de cultisme - Wiktionnaire

De culte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de cultisme - Wiktionnaire

De l’espagnol culto («savant, recherché»), lui-même issu du latin cultus («cultivé»).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cultisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cultisme kyltism play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « cultisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cultisme »

  • Disney Plus n'a pas fini d'enrichir son catalogue. Après avoir mis en ligne les quelques 600 épisodes de la série cultisme, voici que Les Simpsons reviennent dans un autre format. Rendez-vous avec le destin est disponible sur la plateforme depuis le 10 avril. Il s'agit là d'un court-métrage mettant en vedette la petite et infatigable Maggie Simpsons. , CONFINEMENT JOUR 28 Recommandation culturelle : « Les Simpsons » reviennent avec un court-métrage – Objectif Gard
  • Un fois en immersion dans le décor, ils rejouent ensemble les plus belles chansons et des reprises inédites avec Gad Elmaleh et Michel Jonasz, les Kids United… et les sketchs les plus drôle des années 70, comme le cultisme « Parole et parole » avec Anne Roumanoff et Vincent Niclo, « La drague » avec Laury Thilleman et Jeanfi Jansens, ou encore Julie Zenatti, Tom Leeb et Gérard Lenorman avec les fameuses chansons au téléphone et beaucoup d’autres surprises. Stars Actu, « Allez viens, je t'emmène... dans les années 70 ! » : les invités de Laury Thilleman ce soir sur France 3 - Stars Actu
  • Une question point alors: qu'en fut-il du cultisme littéraire de ces mêmes poètes ? Une question que l'on peut également poser au présent: qu'en est-il du cultisme littéraire des lettrés ? Qu'est-ce qu'un livre culte ? C'est à ces interrogations que j'entends répondre ici[7]. Deux ouvrages de synthèse, Cult Cinema d'Ernest Mathijs et Jamie Sexton et l'anthologie The Cult Film Reader d'Ernest Mathijs et Xavier Mendik ont en effet offert ces dernières années une vision exhaustive des nombreuses choses qui se sont dites depuis Kracauer et Potamkin, selon une orientation tantôt formaliste, tantôt sociologique, sur le cultisme cinématographique[8]. Il n'existe absolument rien de comparable concernant le livre culte, et il ne faut pas y voir une simple lacune. Ce qui est évident là ne l'est plus ici, ou y rencontre des résistances. Pourtant, n'est-il pas non seulement des écrivains et des livres culte, mais aussi des penseurs culte: Barthes, Blanchot, ce même Benjamin théoricien de la « valeur de culte » de l'œuvre d'art ? L'expression est baladeuse, mais il faut reconnaître qu'elle ne se fixe sérieusement que dans un contexte culturel dénué au moins en partie de sérieux. Davantage que d'un cultisme littéraire, faudrait-il donc parler exclusivement d'un cultisme paralittéraire[9], au sens où il privilégierait la littérature dite populaire (Fantômas, à l'époque surréaliste, aujourd'hui la sainte triade de la culture geek, Dick, Lovecraft et Tolkien) ou les arts populaires qui la côtoient (cinéma, série télévisée), jusqu'à ces enregistrements vidéo immortalisant la petite phrase d'un homme politique (ou d'une vedette de la téléréalité...) ? Devant cette interrogation, il importe de revenir au surréalisme, parce que les surréalistes ont été parmi les premiers cultistes du cinéma, dixit Potamkin, parce que le surréalisme a été pulp, d'après un essai de Robin Walz[10], qu'il a entretenu autrement dit le goût de la culture populaire, et parce qu'il a été aussi une avant-garde, donc un projet animé par une exigence littéraire se voulant supérieure et supérieure à la littérature elle-même, à l'extrême opposé de la paralittérature. Au reste, n'est-ce pas au patronage d'un écrivain culte, à une œuvre culte de cet écrivain, et à une phrase culte de ladite œuvre que les surréalistes doivent leur confiance avant-gardiste dans le kitsch – Arthur Rimbaud, dans Une Saison en enfer ? « J'aimais les peintures idiotes, dessus de portes, décors, toiles de saltimbanques, enseignes, enluminures populaires ; la littérature démodée, latin d'église, livres érotiques sans orthographe, romans de nos aïeules, contes de fées, petits livres de l'enfance, opéras vieux, refrains niais, rythmes naïfs »[11]. Des « aveux bouleversants »[12], d'après André Breton. , Fabula, Atelier littéraire : Livre culte

Traductions du mot « cultisme »

Langue Traduction
Corse cultismo
Basque cultism
Japonais 信仰
Russe культизма
Portugais cultismo
Arabe ثقافية
Chinois 邪教
Allemand kultismus
Italien cultism
Espagnol cultismo
Anglais cultism
Source : Google Translate API

Synonymes de « cultisme »

Source : synonymes de cultisme sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires