La langue française

Crucifix

Sommaire

  • Définitions du mot crucifix
  • Étymologie de « crucifix »
  • Phonétique de « crucifix »
  • Évolution historique de l’usage du mot « crucifix »
  • Citations contenant le mot « crucifix »
  • Images d'illustration du mot « crucifix »
  • Traductions du mot « crucifix »
  • Synonymes de « crucifix »

Définitions du mot « crucifix »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRUCIFIX, subst. masc.

Objet de dévotion en forme de croix généralement destiné à être suspendu à un mur ou placé sur un meuble, sur laquelle est représenté Jésus-Christ crucifié. Un lourd crucifix, un Jésus d'ivoire (Céline, Mort à crédit,1936, p. 665):
Les deux jeunes princesses, (...) étant entrées dans l'église, allèrent s'agenouiller sur un prie-Dieu en face d'un grand crucifix. À la vue de cette image du Sauveur mourant, Élisabeth ôta sa couronne et la posant sur son banc, elle se prosterna par terre sans autre ornement de tête que ses cheveux. Montalembert, Hist. de Ste Elisabeth de Hongrie,1836, p. 22.
SYNT. Crucifix d'argent, de bois, d'ébène, d'ivoire; grand, petit crucifix; au pied du crucifix; s'agenouiller devant le crucifix; baiser le crucifix; crucifix sur la poitrine, accroché (au mur); marcher sur un crucifix ( = renier sa foi), cf. Goncourt, Journal, 1861, p. 986.
Arg. Crucifix à ressort. ,,Poignard ou pistolet`` (Delvau 1866, p. 103).
Rem. On rencontre ds la docum. l'emploi par antonomase du sens étymol. Synon. crucifié. Un pauvre corps cloué sur le dos, comme un crucifix (Châteaubriant, Lourdines, 1911, p. 152).
Prononc. et Orth. : [kʀysifi]. x ne se prononce pas dans crucifix, perdrix, prix, ni dans flux, reflux, influx. Pour Littré on fait la liaison de x avec une voyelle initiale : un crucifix en ivoire [-kʀysifizɑ ̃nivwɑ:ʀ]. Mais cette prononc. est considérée aujourd'hui comme très affectée. Étymol. et Hist. 1. 1170 Crocefis « le Crucifié, Jésus-Christ » (Chr. de Troyes, Erec et Enide, éd. M. Roques, 2321); 2. fin xiies. crecefis « croix sur laquelle est figuré N.S.J.C. » (Li Romans de Garin, éd. P. Paris, I, XXII, t. I, p. 73); 1223 crucefit (G. de Coincy. Miracles, éd. F. Kœnig, 1, Mir. 32, 220). Empr. au lat. crucifixus, part. passé substantivé de crucifigere (crucifier*); sens 1 en lat. chrét.; sens 2 en lat. médiév. (877 ds Du Cange). Fréq. abs. littér. : 524. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 722, b) 777; xxes. : a) 805, b) 710. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 352. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 104.

Wiktionnaire

Nom commun

crucifix \kʁy.si.fi\ masculin

  1. (Christianisme) Représentation par l’image, la statuaire, etc., de Jésus-Christ crucifié.
    • Tout était à sa place: le lit de serge verte dans son alcôve; à la tête du lit le crucifix de bois noir, surmonté d’une branche de buis séché depuis la dernière Pâques. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes,)
    • Cet or une fois trouvé, l’Amérique ne fut plus pour ses conquérants qu’une étape où ces avides aventuriers venaient, un poignard d’une main et un crucifix de l’autre, recueillir une ample moisson de ce métal si ardemment convoité. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Le pain d’autel dont se sert l'église de Vrigne-aux-Bois a huit centimètres de diamètre. Il est épais, friable et spongieux. L'empreinte qui se dessine à la surface représente une croix sans crucifix. — (Les hosties sanglantes de Vrigne-aux-Bois (Ardennes): trois lettres de M. l'Abbé Jules Morel, Paris & Tournai : chez H. Casterman, s.d. (peu après 1859), page 7)
    • C’était un vieux tout blanc, médaillé de Crimée et d’Italie, et qui n’avait pas l’air commode. Ses hommes se le tinrent pour dit, et je dois leur rendre cette justice qu’ils n’ont rien pris dans les tombes, pas même le crucifix du duc de Morny, qui vaut à lui seul près de deux mille francs. — (Alphonse Daudet, La bataille du Père-Lachaise, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 134.)
    • Il attire mon attention sur ce fait que, très souvent ici, même dans les cabarets, on voit des crucifix et des images pieuses. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À peine s’est-elle montrée, que brandissant le crucifix à deux mains, de toute la hauteur de mes bras, je le laisse retomber lourdement sur la tête de Carmen. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))

Nom commun

crucifix \ˈkɹuː.sɪ.fɪks\

  1. (Christianisme) Crucifix.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRUCIFIX. (L'X ne se prononce point.) n. m.
Image en bois, en métal, ou en autre matière représentant JÉSUS-CHRIST crucifié. Crucifix d'or, d'argent, d'ivoire, etc. Se jeter aux pieds du crucifix. Baiser le crucifix.

Littré (1872-1877)

CRUCIFIX (kru-si-fi ; l'x se lie : un kru-si-fi-z en ivoire) s. m.
  • Représentation de Jésus-Christ attaché à la croix. Un crucifix de bois. Baiser le crucifix. Des pieds d'un crucifix devant lequel il avait accoutumé de faire sa prière, il écrit à Érasme des choses si tendres sur les douleurs ineffables de Jésus-Christ, Bossuet, Var. II, § 24. Madame demande le crucifix sur lequel elle avait vu expirer la reine, sa belle-mère, comme pour recueillir les impressions de constance que cette âme vraiment chrétienne y avait laissées avec les derniers soupirs, Bossuet, Duch. d'Orl. M. de Condom [Bossuet] lui parlait toujours ; et elle lui répondait avec le même jugement que si elle n'eût pas été malade, tenant toujours le crucifix attaché sur sa bouche ; la mort seule le lui fit abandonner, La Fayette, Hist. d'Henr. d'Angleterre, Œuvres, t. III, p. 187, dans LACURNE. Je n'osais ! … mais le prêtre entendit mon silence, Et, de ses doigts [de la morte] prenant le crucifix : Voilà le souvenir et voilà l'espérance ; Emportez-les, mon fils, Lamartine, Nouv. méd. 22.

    Mettre une injure au pied du crucifix, la souffrix patiemment pour l'amour de Dieu.

    Fig. et familièrement. Un mangeur de crucifix, un faux dévot. Aller dans les églises manger les crucifix.

    Confrérie du crucifix, à Rome, société de bienfaisance.

    Populairement. Faire le demi-crucifix, c'est demander l'aumône, parce qu'on n'étend qu'un bras pour la recevoir.

HISTORIQUE

XIIe s. Entrée en est el mostier saint Geri ; En crois se met devant le crucefi ; Dieu reclama qui onques ne menti, Raoul de C. 46.

XIIIe s. Quiconques veut estre ymagiers à Paris, ce est à savoir tailleres de crucefix, Liv. des mét. 155. Se raison vient, point n'en creés ; S'el vous aportoit crucefix, Nel creés point ne que ge fiz [ne la croyez pas plus que je ne la crus], la Rose, 15967. Diex veut que vous l'alez vengier, Sans controver nul autre essoine, Ou vous lessiez le patrimoine Qui est du sanc au crucefi : Mal le tenez, je vous afi…, Rutebeuf, 96.

XIVe s. Et riches croces à evesques, à abez et à archevesques, Crucefiz et ymagerie D'argent et d'yvoire entaillie, Dict des marcheans, dans DE LABORDE, Émaux, p. 237.

XVIe s. Je n'estois pas grand mangeur de crucifix, et je sentois un peu le fagot, Sat. Mén. p. 72. Quel devotieux Ypocrite, Qui faisiez semblant de manger Les crucefix, et estre hermite ! l'Amant rendu cordelier, p. 532, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CRUCIFIX. Ajoutez :

Fig. À l'ombre d'un crucifix, dans l'état ecclésiastique. Attraper pensions et bénéfices pour vivre à l'ombre d'un crucifix, sans rien faire, Patin, Lett. t. II, p. 194.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CRUCIFIX, s. m. (Théologie.) croix sur laquelle Jesus-Christ est représenté attaché. Les catholiques romains honorent le crucifix en mémoire de la mort & passion de Notre Seigneur Jesus-Christ. Les protestans ont ôté les crucifix des églises, & ce ne fut qu’avec beaucoup de peine que du tems de la réformation en Angleterre, la reine Elisabeth put en conserver un dans sa chapelle. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « crucifix »

Du latin crucifixus (« crucifié, fixé sur la croix ») qui a désigné par la suite le Christ sur sa croix.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin crucifixus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. crucific ; espagn. crucifixo ; ital. crocifisso ; du latin crucifixus, de crux, croix, et fixus, attaché (voy. FIXE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « crucifix »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crucifix krysifi

Évolution historique de l’usage du mot « crucifix »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « crucifix »

  • Le Bellignéen, gardien depuis plusieurs générations de ce crucifix provenant, disait-on, de l’ancienne abbaye voisine de Pontron, a toujours rejeté les offres qu’on lui faisait. , Un crucifix du Pays-d'Ancenis vendu à prix d’or aux enchères | L'Écho d'Ancenis
  • Si Dieu était ovipare, il faudrait remplacer les crucifix par des coquetiers. De François Cavanna / Le saviez-vous ?
  • Jésus fut crucifié. Heureusement ; eût-il été empalé, on aurait d'étranges crucifix dans les églises. Quant aux signes de croix... De J. d'Agostina
  • Tout commence dans la nuit du 22 au 23 mai 1519, quand l’église de San Marcello est touchée par un incendie. Le lendemain, les riverains éteignent les flammes qui attaquent toujours, dans les décombres fumants, le crucifix du maître-autel. L’objet est redressé et, dans les jours suivants, les fidèles du voisinage reprennent l’habitude de déposer devant quelques cierges. Bientôt, le bruit se répand: la sculpture a survécu miraculeusement. Déjà forme sacrée, elle se voit doublement aimée. Le Figaro.fr, D’où vient le crucifix du pape François lors de ses prières mondiales?
  • Lors de l’audience générale de la Semaine sainte, le 8 avril 2020, qui s’est tenue dans la bibliothèque du palais apostolique du fait de la pandémie de coronavirus, le pape François a appelé à contempler la croix et à lire l’Évangile. « Ces jours-ci, a-t-il ainsi déclaré, alors que nous sommes tous chez nous en quarantaine, enfermés, prenons ces deux choses en main : notre crucifix, regardons-le, et ouvrons l’Évangile. Ce sera pour nous, si l’on peut dire, comme une grande liturgie domestique, puisque nous ne pouvons ces jours-ci nous rendre à l’église ». Une contemplation et une lecture qui vont nous permettre de « nous débarrasser des préjugés que nous avons sur Dieu » et de voir son « véritable visage ». « Jésus ne veut pas être mal compris, a poursuivi le pape François, il ne veut pas que les gens confondent le vrai Dieu, qui est amour humble, avec un faux Dieu, un Dieu mondain qui se donne en spectacle et s’impose par la force ». « Il n’est pas une idole ». Jésus a changé l’histoire, a-t-il encore expliqué, « en se faisant proche de nous et il a fait de cette histoire, encore marquée par le mal, une histoire de salut ». « Offrant sa vie sur la croix, Jésus a aussi vaincu la mort. Du cœur ouvert du ressuscité, l’amour de Dieu touche chacun de nous. Nous pouvons changer nos vies en nous rapprochant de lui, en accueillant le salut qu’il nous offre », a-t-il affirmé. La Croix, “Regardons le crucifix et lisons l’Évangile !”, conseille le pape François lors de l’audience générale de la Semaine sainte
  • Nous sommes dans les années 1940. Comme les paroissiens de la région devaient parcourir de longues distances pour se rendre à l’église, Mgr Francis J. Haas, l’évêque du diocèse, chercha un terrain sur lequel il pourrait établir une nouvelle église. Finalement, la paroisse reçut ce terrain en mai 1948. L’idée de construire le plus grand crucifix du monde a été lancée en 1952. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Voici le plus grand crucifix du monde
  • La bénédiction officielle et le retour du Jésus agonisant sur sa croix, ici, dans ce village, signe l'aboutissement d'une belle histoire humaine, des convictions d'un maire partagé entre son athéisme et le respect de la parole donnée et du dévouement de certains habitants. « À l'origine, au début du XXe siècle, ce crucifix avait été installé au bord d'un champ, raconte le maire Alain Gagne (SE). C'était une façon pour les paysans de l'époque, de s'acheter sa place au paradis et de s'attirer les grâces divines. Mais il y a une vingtaine d'années, la mairie a réalisé des travaux d'élargissement de la route et le calvaire avait été retiré. » leparisien.fr, Yvelines : la belle histoire du crucifix ressuscité - Le Parisien
  • Garant des valeurs catholiques, le pape s’est attiré les foudres d’une partie de ses coreligionnaires, jeudi 19 décembre. Au Vatican, il a inauguré un crucifix de résine affublé d’un gilet de sauvetage, rapporte RFI. Valeurs actuelles, Un crucifix avec un gilet de sauvetage : indignation après l’initiative du pape François pour les migrants | Valeurs actuelles
  • Retrouvé sur le sol, au pied de sa croix, par un agriculteur, le crucifix de la croix du calvaire du Moulin de Joncreuil, situé à une encablure de la dernière maison de Joncreuil en direction de Bailly-le-Franc, en a profité pour refaire peau neuve. Journal L'Est Éclair abonné, Joncreuil : le crucifix du calvaire du moulin retrouve sa croix
  • Les détails du crime sont barbares : outre le crucifix dans l'œsophage, les yeux de l'homme de Dieu ont été enfoncés dans leurs orbites. « Il a été littéralement massacré », résume une source proche du dossier. leparisien.fr, «Curé de l’Oise, 40 ans de silence» : un prêtre étouffé avec son crucifix - Le Parisien

Images d'illustration du mot « crucifix »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « crucifix »

Langue Traduction
Anglais crucifix
Espagnol crucifijo
Italien crocifisso
Allemand kruzifix
Chinois 耶稣受难像
Arabe صليب
Portugais crucifixo
Russe распятие
Japonais 十字架
Basque gurutze
Corse crucifissu
Source : Google Translate API

Synonymes de « crucifix »

Source : synonymes de crucifix sur lebonsynonyme.fr
Partager