La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « créner »

Créner

Définitions de « créner »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRÉNER, verbe trans.

TYPOGR. Évider la partie d'une lettre qui déborde le corps. Les lettres, frottées et crénées, sont alignées dans de longs composteurs de bois (E. Leclerc, Nouv. Manuel typogr.,1932, p. 53).
Rem. Ac. 1835-1932 et tous les dict. gén. attestent le dér. crénage, subst. masc. Action de créner. Dans le même sens, certains dict. gén. attestent aussi crénerie, subst. fém.
Prononc. et Orth. : [kʀene], (je) crène [kʀ εn]. Passy 1914 admet [e] fermé ou [ε] ouvert à la 1resyll. de l'inf. Fait partie des verbes qui changent [e] de l'inf. en [ε] devant syll. muette sauf au fut. et au cond. : je crénerai(s), mais je crène. Étymol. et Hist. xies. part. passé crenedes « entaillées » (Raschi Blondh., p. 270), attesté ds les dial., notamment pic. et lorr. (FEW t. 2, p. 1339 b); 1754 impr. (Encyclop. t. 4). Issu d'un type *crinare représenté par différentes formes romanes du nord de l'Italie et de l'Espagne et en Allemagne du Sud et qui semble d'orig. gauloise, comme le permet de supposer l'a. irlandais ar-a-chrinin « disparaître, se casser en tombant », d'un rad. de type kṛnô « briser, séparer » (FEW t. 2, p. 1342 a). Un étymon lat. crēna (Diez, p. 555, REW, p. 2311; EWFS2) mal assuré, ne peut être retenu (v. Walde-Hofm.). Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Verbe - français

créner \kʁe.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Imprimerie) Évider en dessous la partie de l’œil d’un caractère d’imprimerie qui déborde le corps.
    • On crène les lettres longues, afin que la partie excédante puisse se placer sur la lettre voisine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRÉNER. (Je crène ; nous crénons.) v. tr.
T. d'Arts. Évider en dessous la partie de l'œil d'un caractère d'Imprimerie qui déborde le corps. On crène les lettres longues, afin que la partie excédante puisse se placer sur la lettre voisine.

Littré (1872-1877)

CRÉNER (kré-né. L'accent aigu de cré se change en accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je crène, excepté au futur et au conditionnel, suivant l'usage de l'Académie : je crénerai, je crénerais) v. a.
  • Terme de fondeur en caractères. Évider la partie qui déborde le corps d'une lettre.

    Marquer d'un cran, d'une entaille, la tige d'une lettre, d'un filet.

HISTORIQUE

XVIe s. Le premier spondyle a esté fait aussi en sa partie anterieure crené et tenu, et quasi sans corps, pour recevoir l'apophyse [odontoïde], Paré, IV, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « créner »

Cran.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Voir l’ancien français crener (« entailler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Évolution historique de l’usage du mot « créner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Vidéos relatives au mot « créner »

Synonymes de « créner »

Source : synonymes de créner sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot créner au Scrabble ?

Nombre de points du mot créner au scrabble : 7 points

Créner

Retour au sommaire ➦

Partager