La langue française

Couvreur

Sommaire

  • Définitions du mot couvreur
  • Étymologie de « couvreur »
  • Phonétique de « couvreur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « couvreur »
  • Citations contenant le mot « couvreur »
  • Images d'illustration du mot « couvreur »
  • Traductions du mot « couvreur »
  • Synonymes de « couvreur »

Définitions du mot « couvreur »

Trésor de la Langue Française informatisé

COUVREUR, subst. masc.

Artisan dont le métier est de construire ou de réparer les toitures. Couvreur de toit, le métier de couvreur; couvreur-ardoisier, couvreur-zingueur :
Dans le village de Jacques, le jour de la Saint-Couvreur, c'était l'usage que les couvreurs de toitures se laissassent tomber du haut des toits sans écraser les passants, ils devaient aussi jeter des cordes du trottoir aux cheminées. Jacob, Le Cornet à dés,1923, p. 83.
[En constr. d'appos. avec valeur d'adj.] Des ouvriers couvreurs travaillent à refaire la toiture d'un bâtiment (Duhamel, Combat ombres,1939, p. 260).
P. compar. [En parlant du soleil] Le soleil était déjà installé sur les toits comme un couvreur matinal qui commence tôt son ouvrage et l'accomplit en silence pour ne pas réveiller la ville qui dort encore (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 669).
Prononc. : [kuvʀ œ:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié xiiies. [ms.] v. Woledge-Clive, Textes en prose, no15, covreor, covrerres au fig. « celui qui défend, qui protège » (Comment. sur les ps., B.N. 963, p. 112 b ds Gdf.); 2. 1252 li couvreres « celui qui couvre les maisons » (A. Mun. Laon ds Gdf. Compl.). Dér. de couvrir*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 54. Bbg. Lew. 1960, p. 136.

Wiktionnaire

Nom commun

couvreur \ku.vʁœʁ\ masculin (pour une femme on dit : couvreuse)

  1. (Construction) Celui qui fait les couvertures des bâtiments.
    • Les archives de Salins font mention, dès 1555, d'un Roqui vigneron. En 1659, des Roqui exercent le métier de couvreurs, de lanterniers. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 10)
  2. (Franc-maçonnerie) Officier chargé de garder la porte du temple
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COUVREUR. n. m.
Celui qui fait les couvertures des maisons. Le métier de couvreur. Les couvreurs sont montés sur le toit.

Littré (1872-1877)

COUVREUR (kou-vreui) s. m.
  • Ouvrier qui fait ou répare les couvertures de maison. Un homme de cœur pense à remplir ses devoirs, à peu près comme le couvreur pense à couvrir… Le premier n'est guère plus vain d'avoir forcé un retranchement, que celui-ci d'avoir monté sur de hauts combles, ou sur la pointe d'un clocher, La Bruyère, II. Et des couvreurs, grimpés au toit d'une maison, En font pleuvoir l'ardoise et la tuile à foison, Boileau, Sat. VI. La tête ne tourne point aux couvreurs sur les toits, Rousseau, Ém. II.

    Adjectivement. Compagnon couvreur.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et li couvreres ki autrement le [la maison] couverroit, il seroit à dis livres [d'amende], Tailliar, Recueil, p. 225. Charrons, couvreurs de mesons et toutes autres manieres d'ouvriers qui euvrent du trenchant en merrien, Liv. des mét. 104.

XVe s. Cil Vautre estoit un couvreur de maisons, Froissart, II, II, 107.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COUVREUR. Ajoutez :
2Couvreur de table, celui qui met la table, dans une grande maison. Puis venaient six couvreurs de table, un contrôleur, un chef de café, l'Office du roi de Pologne et les mets nationaux lorrains, p. 6, Nancy, 1875.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COUVREUR, s. m. ouvrier à qui il est permis de couvrir les maisons, en qualité de membre de la communauté de ce nom. Il ne peut faire qu’un apprentif. L’apprentissage est de six ans. Au bout de trois ans l’apprentif fait expérience, afin que le maître puisse prendre profit de son travail. Au bout des trois autres années il est reçû à chef-d’œuvre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « couvreur »

Couvrir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de couvrir avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « couvreur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
couvreur kuvrœr

Évolution historique de l’usage du mot « couvreur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « couvreur »

  • L’ardoise vient d’Angers, et c’est même pour ça que le métier de couvreur est si dangéreux. De Alphonse Allais / A se tordre
  • Logan Nivart est couvreur depuis 2012. Il vient de démarrer son entreprise de couverture à Saint- Goazec. Originaire de Châteauneuf, mais habitant la commune depuis 13 ans, Logan a 30 ans et a travaillé sept ans comme couvreur pour l’entreprise Monot, à Roudouallec (56). La cessation d’activité de cette dernière a été l’occasion de se lancer à son tour dans l’entreprenariat. Il a donc créé une EURL, et travaille seul pour l’instant. Il intervient sur les chantiers d’ardoise, de zinc ou de bardage, dans un rayon de 30 km autour de Saint-Goazec. Le Telegramme, Logan Nivart, artisan couvreur - Saint-Goazec - Le Télégramme
  • couvreur[email protected] +33 3 26 03 40 05 http://www.champagne-couvreur-philippart.com/ Unidivers, Pique-niquer au Champagne Couvreur-Philippart Rilly-la-Montagne dimanche 26 juillet 2020

Images d'illustration du mot « couvreur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « couvreur »

Langue Traduction
Anglais roofer
Espagnol techador
Italien roofer
Allemand dachdecker
Chinois 屋顶工
Arabe سقف
Portugais carpinteiro
Russe кровельщик
Japonais 屋根葺き職人
Basque roofer
Corse tetti
Source : Google Translate API

Synonymes de « couvreur »

Source : synonymes de couvreur sur lebonsynonyme.fr
Partager