La langue française

Coutil

Définitions du mot « coutil »

Trésor de la Langue Française informatisé

COUTIL, subst. masc.

Toile de chanvre, de lin ou de coton, d'un tissage croisé, fortement serré, propre à faire des tentes, des enveloppes de matelas, d'oreillers, etc., ou à confectionner certains vêtements. (Fait) avec du/de/en coutil. Son domestique en veste de travail de coutil rayé (Proust, Swann,1913, p. 72).Quelques travailleurs du quartier habillés de gros coutil (G. Roy, Bonheur occas.,1945, p. 17):
Il me faudra, au meilleur marché possible, de la futaine blanche à matelats [sic], pour 4 matelats de 3 p(ieds) et demi de largeur, du coutil blanc pour un lit de plume que j'ai à refaire; puis du coutil blanc pour deux traversins et id pour deux sommiers de crin, ... Balzac, Correspondance,1838, p. 485.
Coutil de brin (ou grains grossiers). ,,Ceux dont on se sert pour garnir les chaises et autres meubles`` (Gay t. 1 1887). Coutil de satin, de soie. Tissu très solide présentant un côté brillant et satiné (cf. Lar. 20e-Lar. Lang. fr. et Quillet 1965).
P. méton., vx
Objet fait en coutil.
Enveloppe de traversin, taie d'oreiller faite en coutil. (Attesté ds Havard t. 1 1887).
Vêtement fait en coutil. En partic. vêtement de travail, de chasse, solide, manquant d'élégance. Des hommes en redingote, d'autres en coutil (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Dimanches bourg. Paris, 1880, p. 301).Le coutil bleu, taché de cambouis, moule la cuisse (Martin du G., Vieille Fr.,1933, p. 1091).
Rare. Personne qui porte un vêtement de coutil. Le petit coutil (...) avait l'air de ne pas entendre (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Trou, 1886, p. 578).
Rem. Non attesté ds les dictionnaires.
Rare. Couleur qui rappelle la teinte du coutil. L'appendice, où est la cage de l'escalier, est peint en coutil rouge (Balzac, Lettres Étr.,t. 1, 1850, p. 484).Souliers noirs ou verts; ou de prunelle ou de coutil (Balzac, Œuvres div.,t. 2, 1850, p. 155).
Rem. 1. Cette accept. semble ignorée de la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. 2. À l'origine, le coutil était bis ou écru (cf. Lar. 20e), mais par la suite, on fabriqua du coutil teint en couleurs voyantes (cf. Havard t. 1 1887). 3. On rencontre ds les dict. (Lar. 19e-20e, Guérin 1892, Quillet 1965) l'adj. coutissé, ée. [En parlant d'une chose] Garni de coutil.
Prononc. et Orth. : [kuti]. L'ensemble des dict. (cf. de Fér. 1768 à Lar. Lang. fr.) et des ouvrages (cf. Rouss.-Lacl. 1927, pp. 166-167, Fouché Prononc. 1959, p. 379, Kamm. 1964, pp. 216-217) sont d'accord sur la non-prononc. de l final, sauf Grammont Prononc. 1958, pp. 93-94, pour lequel on prononce [kutil]; l final s'est normalement maintenu en fr. (ex. filu > fil) mais c'est sous l'infl. de l's du plur. qu'il a disparu de la prononc. de mots en -il tels que chartil, chenil, courtil, coutil, douzil, fournil, fraisil, fusil, gentil, nombril, outil, persil, sourcil (pour cette liste cf. Fouché, loc. cit. et Bourc.-Bourc. 1967, § 191). Ds Ac. depuis 1694. Var. coutis (s du plur. avec disparition de l) ds Land. 1834. Étymol. et Hist. [1202 keutil (Tailliar, Recueil d'actes en langue romane wallonne, Douai, 1849, p. 25; éd. douteuse)]; 1338 coutil (Delisle, Actes normands, p. 195 ds IGLF). Dér. du rad. de l'a. fr. coute « matelas de plumes », v. couette1*; suff. -il*. Fréq. abs. littér. : 88.

Wiktionnaire

Nom commun

coutil \ku.ti\ masculin

  1. (Textile) Toile faite de fil de chanvre ou de lin, mélangée quelquefois de coton, lissée et serrée.
    • Un domestique en veste de coutil, à la barbe grisonnante et embroussaillée, s’accrochait par-derrière la voiture. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • La cour d’entrée était couverte d’une immense tente de coutil cramoisi avec des étoiles en or : rien de plus élégant. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir, 1830)
    • La jouissance arrive
      Convulsive
      Tachant d’un jet subtil
      Le coutil.
      — (Théophile Gautier, Œuvres poétiques complètes, Bartillat, 2004, p. 618)
    • On y jette une botte de paille où le prisonnier est censé reposer et dormir,
      vêtu d’un pantalon de toile et d’une veste de coutil, hiver comme été.
      — (Victor Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné, 1829)
  2. (En particulier) Enveloppe en tissu revêtant les matelas.
    • Les coutils à base de laine, conservant la chaleur, sont destinés aux faces hiver, tandis que les matériaux à base de coton ou de lin servent aux faces été, car plus légers. — (« L’importance du coutil », www.lematelas.fr, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COUTIL. (On ne prononce pas l'L.) n. m.
Toile faite de fil de chanvre ou de lin, mélangée quelquefois de coton, lissée et serrée.

Littré (1872-1877)

COUTIL (kou-ti ; l'l ne se prononce jamais) s. m.
  • Toile serrée et lissée, propre à envelopper des matelas, des oreillers, à faire des tentes, des habits d'été, des robes.

HISTORIQUE

XIIIe s. Doivent de chascun drap en carete ou en car un denier, et del keutil un denier, Tailliar, Recueil, p. 25.

XVe s. Toiles, coutis, or, argent en plate et en vaisselles, Froissart, II, II, 188. Apporterent grant pillage de coutils, de charroy, de pourveances, Froissart, liv. II, p. 225, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COUTIL. - HIST. Ajoutez :

XVIe s. Comme s'i. eust vendu autant de drogues en gros, que les Pepoli de Raguse ou les Pihiers de couetils, Œuvres facétieuses de Noël du Fail, Paris, 1874, t. II, p. 179. Dans le haut Maine on dit encore coetil, et Robert Estienne donne la forme coiti, qui se retrouve dans le patois normand, Rev. critique, 20 mars 1875, p. 188.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COUTIL, s. m. grosse toile toute de fil qu’on employe communément en lit, pour matelats de plume, traversins, oreillers, tentes. Les pieces sont depuis 120 jusqu’à 130 aulnes de long, & depuis deux tiers jusqu’à trois quarts de large. Les coutils de Bruxelles sont très-estimés.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « coutil »

Couette, par l'intermédiaire de l'ancien franç. keute.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin culcita (« matelas »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coutil »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coutil kuti

Évolution historique de l’usage du mot « coutil »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coutil »

  • Celui qui s’est engagé à tisser un coutil pour couvrir les fesses de l’éléphant s’est obligé à réussir une oeuvre exceptionnelle. De Ahmadou Kourouma / Monnè, outrages et défis
  • Ce que ne dit pas le dossier, c’est qu’à l’origine le "linge basque" était plutôt appelé "coutil béarnais". Dans leurs archives, les tissages Moutet, qui ont fêté leurs 100 ans l’an passé, on retrouvé une lettre de commerçants basques proposant, dans les années 1920, de rebaptiser le produit en "linge basque", "pour plus de commodités pour les Parisiens".  La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Vers une IGP pour le linge basque - La République des Pyrénées.fr
  • Détail du coutil du modèle Côté Ouest, André Renault. Le Courrier du meuble, André Renault / Slumberland : revaloriser les «fondamentaux» - Le Courrier du meuble
  • Enfin, du côté de la décoration, si les premières innovations précitées ont aussi pour objectif d’optimiser encore l’esthétique et le confort visuel des matelas, ceux-ci sont également accrus avec l’apparition du coutil « Couture », très qualitatif, dont les platebandes reprennent le tissu qui compose les motifs entrelacés du dessus… A noter, à propos de coutils, que le fabricant n’utilise plus aucun biocide pour limiter les acariens, préférant les probiotiques libérateurs d’électrons. La décoration passe aussi, bien évidemment, par les têtes de lit, dont les versions finition bois sont tout ont été élevées de 15 cm supplémentaires pour un meilleur effet visuel, en parfait accord avec l’augmentation de l’épaisseur des matelas ; dix nouveaux tissus texturés ont été lancés (Lasca, Milo, Tweedy et Lumix, chacun existant en plusieurs versions) parmi la trentaine qui composent l’offre. Citons, en particulier, le nouveau modèle de dosseret « Nairobi », laissant apparaître un élégant piquage… Toutes ces options sont visibles notamment via le configurateur de la marque, dont la nouvelle version intègre les tarifs. Le Courrier du meuble, Savantes innovations chez Hilding Anders - Le Courrier du meuble
  • Si vous ne pensiez pas que Zhang était une star auparavant, tous les sceptiques étaient convaincus après sa performance épique dans son combat de titre classique contre Jedrzejczyk. Pendant cinq rounds, les talentueux 155 livres se sont affrontés, résultant en l’un des meilleurs combats de tous les temps et une défense du titre réussie pour “Magnum”. En effet, Weili a prouvé qu’elle pouvait se lécher et continuer à coutil, et que la Chine avait une étoile bonafied, tout comme l’UFC. C’est maintenant 21 victoires consécutives pour Zhang, qui a prouvé au reste de la division que s’ils veulent la détrôner, ils feraient mieux de préparer un déjeuner et d’être prêts à faire des heures supplémentaires, car elle est une noix difficile à casser et ne donnera pas son titre monte trop facilement. C’était une performance de tous les temps des deux dames qui a fait chanter les louanges de chacun après la fin de la poussière. Breakingnews.fr, Résultats de l'UFC 248: les plus grands gagnants et perdants pour «Adesanya vs Romero» hier soir à Las Vegas

Images d'illustration du mot « coutil »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coutil »

Langue Traduction
Anglais ticking
Espagnol tictac
Italien ticchettio
Allemand ticken
Chinois 滴答
Arabe صوت
Portugais tique-taque
Russe тиканье
Japonais カチカチ
Basque markatuta
Corse ticking
Source : Google Translate API

Synonymes de « coutil »

Source : synonymes de coutil sur lebonsynonyme.fr

Coutil

Retour au sommaire ➦

Partager