La langue française

Corrodant

Définitions du mot « corrodant »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORRODANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de corroder*.
II.− Emploi adj. Qui a la propriété de corroder. Action corrodante des liquides acides.
P. métaph. Un article corrodant comme une éprouvette d'acide (A. Daudet, 30 ans Paris,1888, p. 38).Son âme était bien éloignée des pensées corrodantes de la haine (Stendhal, L. Leuwen,t. 1, 1836, p. 4).
Emploi subst. masc. Substance capable de corroder.
Spéc., vx. MÉD. Corrodants ,,ou corrosifs, ce sont des remèdes âcres et rongeants`` (Encyclop. Méthod. Méd.t. 51792).
Prononc. et Orth. : [kɔ (r)r ɔdɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]; pour [ʀ] ou [rr] cf. corroder. Ds Ac. depuis 1762. Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Adjectif

corrodant \kɔ.ʁɔ.dɑ̃\ masculin

  1. Qui a la vertu de corroder.
    • Substance corrodante.

Nom commun

corrodant \kɔ.ʁɔ.dɑ̃\ masculin

  1. Substance corrodante.
    • L’eau-forte est un corrodant.
    • La corrosion sous tension entraîne des fissures dans le matériau sous l’effet combiné d’une tension soit appliquée, soit résiduelle et d’un corrodant spécifique. — (Revue de la soudure: Lastijdschrift - Volumes 19 à 20, 1963)

Forme de verbe

corrodant \kɔ.ʁɔ.dɑ̃\

  1. Participe présent du verbe corroder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORRODANT, ANTE. adj.
Qui a la vertu de corroder. Substance corrodante. Substantivement, L'eau-forte est un corrodant.

Littré (1872-1877)

CORRODANT (ko-rro-dan, dan-t') adj.
  • Qui corrode.

    Substantivement. Les corrodants. L'eau forte est un corrodant.

HISTORIQUE

XVIe s. Les ulceres virulentes et corrodantes, Paré, XI, 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « corrodant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
corrodant kɔrɔdɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « corrodant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « corrodant »

  • Le chacal, les vautours, les hyènes…, et autres prédateurs La mouche ne voulait pas, avant ma demande, aborder cette question qui a défié la chronique. Elle ne voulait peut-être pas crier toute sa déception vis-à-vis d’une jungle en faillite, celle qui a permis aux voleurs de continuer à voler, au système de se perpétuer en se corrodant et aux animaux responsables de toute cette affection à vivre le luxe démesuré avec leur parfaite arrogance et leurs inclinaisons démagogiques… Mais, avec cette affaire scabreuse, honteuse, dosée d’un insoutenable mépris, ces mêmes pontes «ont perdu la bataille de la confiance. Même la catharsis des tribunaux grâce à laquelle ils espèrent se refaire une virginité agit à leurs dépens. Et pour cause, cette thérapie de rebouteux qui refoule la moitié de la vérité aggrave bien plus leur cas qu’elle n’améliore leur image». Enfin, la mouche s’élance, avec le même bagout et la même volonté de vouloir tout expliquer, dans les détails. Il était une fois…, commence-t-elle ce chapitre, comme à l’accoutumée : – Dans notre royaume des animaux, dans notre jungle qui se fait passer pour la plus sérieuse dans le monde, la plus belle, la plus grande, la plus rentable et la plus proche de ses habitants – ce sont des allégations fausses reproduites chaque fois par ses responsables dans leurs discours –, un scandale éclate, laissant derrière lui une cascade d’opprobre et de déshonneur. C’est un péril en notre demeure. Une affaire tellement lourde qu’elle prend une ampleur et un envol qui nous font croire que des «leviers importants» s’évertuent à organiser le pillage systématique de la jungle. Comment cette affaire révoltante, déshonorante et choquante, – ce n’est pas les épithètes qui manquent pour la qualifier – a-t-elle commencé ? Tout simplement quand la raison a disparu et que les animaux de la jungle se sont mis à adorer la matière, plutôt que de vivre de la sueur de leurs fronts … de leurs efforts. La spontanéité avérée chez eux change de look pour aller se farder d’un nouveau produit, celui de l’avidité et de l’ambition démesurée. Ainsi, un chacal – pour l’instant, je l’écris en minuscule – veut se faire plus gros qu’un bœuf. Il souhaite avoir de grands moyens et d’importantes responsabilités pour se faire un nom dans la jungle et, pourquoi ne pas prendre le pouvoir, carrément, pensait-il. La mégalomanie n’est pas propre qu’à vous, les humains, elle nous a atteint dans nos sphères, nous les animaux. Et le chacal peut se compter parmi ceux-là car il est connu pour sa ruse et sa perfidie. De plus, il a des appuis et des moyens que personne d’autre ne peut avoir depuis que la jungle est jungle. Il va, allègrement, demander de l’aide chez ses voisins les animaux qui n’ont pas de peine à lui trouver ce qu’il espère. Ils lui proposent des subterfuges qui le rendent radieux et alerte. Et ils ne restent pas là…, ils lui octroient des facilités telles que la plupart de ceux qui l’ont aidé ne croient pas leurs yeux en le voyant, quelques temps après, à la tête de tant de biens et auréolé d’une puissance que beaucoup ne peuvent espérer voir se concrétiser un jour. Le chacal n’en espère pas moins de ces congénères qui attendent un coup d’envoi pour se lancer, eux aussi, dans le négoce à grande échelle qui fait de leur appétence une ambition et un moyen sublime les menant droit vers le profit à profusion. Au début, parce qu’habile et rusé, le chacal ne demande rien qui puisse rebuter. Il va simplement solliciter quelques provisions pour les mettre à l’abri et s’en servir pendant les rudes journées d’hiver. Rien que cela, répondent ceux qui voient loin ? Nous pensions vous entendre nous exiger plus, car vous êtes quelqu’un qui mérite qu’on s’occupe sérieusement de lui. Après cette déclaration, qui n’est pas fortuite de la part de ceux qui savent où ils vont, notre animal fait quelques gestes qui leur rappellent cet esprit de suffisance, celui de la fourmi qui assure son existence pendant les pénibles journées d’hiver en travaillant durement pendant les belles et chaudes journées d’été, contrairement à la cigale qui ne fait que chanter. Mais où mettre ces provisions ? La jungle n’est pas sûre. Il faut trouver un abri, un trou, une grotte, une caverne par exemple. Les animaux qui l’entourent, notamment ceux qui sont réputés pour leur ruse et leurs instincts de prédation, par exemple les vautours, les hyènes et les renards, lui indiquent une petite caverne qui pourrait faire son bonheur. Il visite les lieux et, du coup, il s’enthousiasme pour l’idée, parce qu’il trouve ce lieu tellement à son goût qu’il décide non seulement d’y abriter ses provisions mais de s’y installer lui-même en y ouvrant un centre de négoce. Il estime que la jungle souffre de ce manque d’activité et d’échanges, son projet y pourvoira. Il a de l’aide pour cela, beaucoup d’aide de la part d’un entourage qui, lui aussi, souhaite voir fleurir cette affaire très rapidement. Ainsi, demain, la réussite du chacal sera la propre réussite de cet entourage du fait que toute sa composante, vautours, renards, hyènes et d’autres animaux du même acabit, qui peuplent la jungle, peuvent bénéficier de «sa compréhension et, le cas échéant, de sa générosité reconnaissante». De cette caverne donc, il en fait son premier centre de rayonnement. Il en fait, comme vous dites dans le monde des humains, un dépôt principal où transitent et se monnayent toutes les marchandises et les produits raffinés de valeur destinés à la fine fleur aisée de la société animale. Le lancement est rapide et les affaires prospèrent en un temps record. De la petite caverne, le chacal fructifie de plus en plus ses activités en procédant à l’acquisition d’autres cavernes, toujours plus grandes et plus vastes. Il ouvre des succursales dans les diverses régions de la jungle. Il les aménage convenablement. Il les dote de moyens, de grands moyens, et les adapte aux besoins, dont la forte demande d’une clientèle de nouveaux riches en évolution constante et avide de biens de consommation. Il finit par régner sur une entreprise très importante…, un cartel ou un consortium, comme vous les appelez dans votre langage. Il recrute du personnel, il excelle dans ses choix. Il le rémunère avantageusement, mieux que chez les autres. Il fait de l’ombre aux mêmes entreprises qui relèvent du pouvoir du roi lion. D’ailleurs celles-ci ont confié toutes leurs provisions aux cavernes du chacal qui a réussi à les persuader d’opérer ces transferts de biens contre promesse d’attributions d’intérêts conséquents. Beaucoup d’autres institutions royales ont fait de même. La grande masse des animaux qui disposent d’épargne ou des économies ont suivi. Toute la jungle évoque avec un respect admiratif le nom de ce nouveau génie des temps modernes, cet animal devenu soudain très fort, très noble. Ce n’est plus un nom commun, mais un nom propre d’un éminent animal, puissant et… célèbre qui s’écrit en toute majuscule et qui bénéficie de la sollicitude de l’administration de la jungle et du cabinet royal qui lui accorde tous les agréments à la demande. Le frère du roi lion n’a-t-il pas accepté «de bon cœur» l’offre de ce dernier en s’attachant à lui en tant que conseiller pour tous ses dossiers ? Il y a beaucoup de courtisans autour de lui. Ils l’assiègent. Ils l’encensent pour tout. Ils l’approuvent, même quand il dit peu ou qu’il ne dit rien. Ils n’oublient pas qu’il possède la caverne miraculeuse, dans le genre de la caverne d’Ali Baba, dans les contes des Mille et Une Nuits. L’essentiel pour eux est de lui plaire, d’être dans le giron de maître Chacal (dorénavant avec une majuscule) qui sait manipuler tous ces vassaux qui rampent devant lui pour de grandes quantités de ravitaillements ou peut-être même pour quelques vivres, seulement. Chacun selon ses besoins, pardon, selon sa voracité et son rang sur l’échelle du piston. La jungle est riche, mais les richesses sont mal distribuées. De même que le contrôle ne s’est jamais effectué. Alors tous ceux qui ont la possibilité n’hésitent plus à se servir en trichant et en se créant des «empires» à la mesure de leur ambition. Et, dans ce climat de rapine, la culture et l’organisation de la rente ne cessent jamais de se développer dans la jungle. Cela commence avec de petites proies, ensuite des moyennes, ensuite des grandes, ensuite de plus grandes, voire de gigantesques prises… Et puisqu’il y a l’impunité outrancière dans ces milieux aux relents de concussion et de déprédation, on fonce sur les cavernes qui demeurent sous l’autorité du Chacal, pour conquérir ce qu’il y a de bons et de juteux. Tous les animaux, comprendre par-là les tudesques et les féroces – uniquement eux bien sûr, puisque les autres ne se permettent jamais des écarts – se servent à satiété de ce qui leur plait dans ces cavernes comme si elles leur appartenaient, au moment où maître Chacal souscrit, car le deal implicite et évident est le retour d’ascenseur. La Nouvelle République Algérie, L’exil fécond – La Nouvelle République Algérie
  • On se souvient qu’en septembre 2018 un des 218 câbles du pont avait cédé interdisant la circulation des poids lourds de plus de 40 tonnes et une limitation de vitesse à 50km/h. Cette rupture était due à la corrosion à cause de la mousse de polyuréthane, mise en place lors de la construction du viaduc, concentrant l’eau et corrodant le métal. En février 2019, le câble était remplacée. Mais les travaux ne devaient pas s’arrêter là. , La Rochelle : la circulation sur le pont de l'île de Ré perturbée le 20 janvier prochain | Actu La Rochelle
  • Le 21 septembre, à midi, pour la première fois depuis 1859, date de sa mise en service, Big Ben, le symbole de Londres, cessera de sonner les heures pendant quatre ans. La cloche de la tour de l'horloge du palais de Westminster, siège du Parlement britannique, ne sonnera plus que pour quelques événements, tel le Nouvel An, et ne reprendra sa fonction historique qu'à la fin des travaux de rénovation de la tour qui l'abrite, prévue en 2021. Cela excède de loin ses précédents arrêts, mais il n'y a pas le choix. Fissures des pierres, fuites d'eau corrodant les parties métalliques, la tour de l'horloge a besoin d'être réparée et les ouvriers qui y travailleront ne pourraient supporter le nombre de décibels qu'émet Big Ben toutes les heures. Les Echos, Big Ben va cesser de sonner pendant quatre ans | Les Echos
  • Par contre, comme les batteries aluminium-air génèrent leur énergie essentiellement en corrodant l’aluminium. Lorsqu’une batterie est vide, c’est fini, il faut la remplacer. Le Guide de l'auto, Quel avenir pour la batterie aluminium-air présentée il y a un an? - Guide Auto
  • "Après avoir versé de l'eau, il resterait à la surface pendant huit à dix jours sans pénétrer dans le sol", a rappelé Gan. La teneur élevée en alcalins dans le sol dépassait de loin les niveaux pouvant survivre pour la plupart des plantes, se corrodant lentement et rongeant leurs racines. , Campagne écologique : plus de 13 millions d'arbres plantés à Aksu à ce jour
  • C'est comme un cancer qui ronge sa sphère intime, corrodant et détruisant tous les acquis du labeur de Seymour et de celui de son père. Il y a un passage où Roth file une métaphore, celle des gants dont le géniteur du narrateur était fabricant, dans sa banlieue du New Jersey. Pour l'écrivain, les gants symbolisent les égards de la civilisation, ses scrupules, sa retenue et son abhorration de la violence, mais suggère-t-il, cette construction même est fragile, résiliable, réversible. Exposée à l'entropie. La Pastorale est le récit, sans consolation, de cette fragilisation.  LExpress.fr, L'Amérique fragile de Philip Roth - L'Express

Traductions du mot « corrodant »

Langue Traduction
Anglais corroding
Espagnol corroer
Italien corrodere
Allemand korrodieren
Chinois 腐蚀
Arabe تآكل
Portugais corrosivo
Russe разъедающий
Japonais 腐食
Basque corroding
Corse corroding
Source : Google Translate API

Synonymes de « corrodant »

Source : synonymes de corrodant sur lebonsynonyme.fr

Corrodant

Retour au sommaire ➦

Partager