La langue française

Correspondancier, correspondancière

Définitions du mot « correspondancier, correspondancière »

Trésor de la Langue Française informatisé

Correspondancier, ière, subst.Employé(e) chargé(e) de la correspondance dans une entreprise, une administration. Parmi ces écrivains en herbe, parmi ces aspirants journalistes, beaucoup finiront (...) correspondanciers d'une maison de commerce (Coston, A.B.C. journ.,1952, p. 7). [kɔ ʀ εspɔ ̃dɑ ̃sje], fém. [-sjε:ʀ]. 1reattest. 1900 (Nouv. Lar. ill.); du rad. de correspondance étymol. B 1, suff. -ier*.

Wiktionnaire

Nom commun

correspondancier \kɔ.ʁɛs.pɔ̃.dɑ̃.sje\ masculin (pour une femme on dit : correspondancière)

  1. Employé chargé du courrier, de la correspondance d’une entreprise ou d’une administration.
    • Les cours municipaux sont presque toujours consacrés à l’anglais et à l’espagnol, quelques-uns au russe et à l’allemand ; à Paris, quelques cours spéciaux permettent de préparer les examens d’interprète commercial et correspondancier. — (A tout âge, on peut tout apprendre, L'Express n°389, 27 novembre 1958)
    • Le poste le plus convoité était celui de correspondancier. La plupart des employés ne voyaient qu’une partie de la transaction - celle qu’ils enregistraient - mais le correspondancier, qui rédigeait les lettres aux clients, voyait l’ensemble de l’affaire. — (Ken Follett, La marque de Winfield, traduction de Jean Rosenthal, Robert Laffont, 1994)
    • Fernand Destouches est « correspondancier » (selon les mots de Céline) dans une compagnie d’assurance, « Le Phénix ». Son épouse, Marguerite Guillou, est propriétaire d’un magasin de mode, à Courbevoie. — (Eric Timmermans, Histoire de Paris : Céline et le passage Choiseul, parisvox.info, 17 octobre 2017)
  2. (Vieilli) Registre dans lequel est conservé un double de toute la correspondance.
    • Il s'agissait donc d’un correspondancier : nos arrière-grands-pères appelaient ainsi ces lourds volumes dans lesquels, avant d’envoyer une lettre, on en recopiait scrupuleusement le contenu, pour en conserver la trace. Et pas un bête correspondancier commercial, bourré de facturations et de relances. Non, un registre diplomatique, du temps de la route des Indes [...]. — (Bruno Fuligni, Mes dossiers secrets, Flammarion, 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « correspondancier »

(XIXe siècle) Mot dérivé de correspondance avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « correspondancier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
correspondancier kɔrɛspɔ̃dɑ̃sie

Évolution historique de l’usage du mot « correspondancier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « correspondancier »

  • Fernand Destouches est « correspondancier » (selon les mots de Céline) dans une compagnie d’assurance, « Le Phénix ». Son épouse, Marguerite Guillou, est propriétaire d’un magasin de mode, à Courbevoie. C’est dans un appartement attenant à ce magasin que, le 27 mai 1894, naît Louis Destouches qui se fera connaître plus tard sous le nom de plume de « Céline » ou encore « Louis-Ferdinand Céline ». En 1899 que la famille Destouches va s’établir dans le passage Choiseul. Au numéro 67, d’abord, où Marguerite Guillou-Destouches ouvre un magasin de « nouveautés », puis, à partir de 1904, au n°64, et ce jusqu’en 1907. C’est donc au « Passage » que Louis-Ferdinand vivra toute son enfance. Le 12 mai 1936, Denoël et Steele publient Mort à crédit dans lequel  Céline immortalisera le passage Choiseul, rebaptisé par ses soins « Passage des Bérésinas » ou sa « cloche à gaz » (référence à l’installation de l’éclairage au gaz dans la galerie). Il y décrira sa vie, son enfance, dans la boutique du « Passage » : « Fallait se méfier du vol et de la casse, les rogatons c’est fragile. J’ai défiguré sans le faire exprès des tonnes de camelote. L’antique, ça m’écoeure encore, c’est de ça pourtant qu’on bouffait. C’est triste les raclures du temps…c’est infect, c’est moche. On en vendait de gré ou de force. Ca se faisait à l’abrutissement. On sonnait le chaland sous les cascades de bobards… les avantages incroyables…sans pitié aucune…Fallait qu’il cède à l’argument…Qu’il perde son bon sens…Il repassait la porté ébloui, avec la tasse Louis XIII en fouille, l’éventail ajouré bergère et minet dans un papier de soie. C’est étonnant ce qu’elles me répugnaient moi les grandes personnes qui emmenaient chez elles des trucs pareils… » (Mort à crédit). ParisVox, Histoire de Paris : Céline et le passage Choiseul - ParisVox
  • L'enseignement des langues vivantes est très répandu. Les cours municipaux sont presque toujours consacrés à l'anglais et à l'espagnol, quelques-uns au russe et à l'allemand ; à Paris, quelques cours spéciaux permettent de préparer les examens d'interprète commercial et correspondancier.   LExpress.fr, 1958 - A tout âge, on peut tout apprendre - L'Express
  • Chez EDF, un jeune correspondancier (1er emploi) qui abattait ses quarante lettres par jour s'est vu taper sur l'épaule par le camarade syndiqué qui lui a fait comprendre que le maximum syndical, c'était 17 lettres par jour, pas une de plus. Liberté d'expression, La CGT est-elle un "syndicat fou" ? - Liberté d'expression
  • Cet homme, en fait cette dame, qui paraissait extrêmement cultivée, surtout parce qu’elle abordait tous les sujets de façon plutôt superficielle, fut réellement fort courtisée. Elle qui aurait été apprécié comme poétesse dans sa jeunesse … selon ses dires, n’en était pas moins une correspondancière prolifique en relation épistolaire avec de nombreux nobles et lettrés : au-delà de ses soixante-dix ans, elle avait continué inlassablement et essentiellement pour des raisons de survie financière, à tromper tous ses contemporains. Jenny de Lange, aura ainsi emporté dans la tombe le mystère de sa vie. AgoraVox, Jenny Savalette, dite « tante barbe » - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « correspondancier »

Langue Traduction
Anglais correspondent
Espagnol corresponsal
Italien corrispondente
Allemand korrespondent
Chinois 通讯员
Arabe مراسل
Portugais correspondente
Russe корреспондент
Japonais 特派員
Basque berriemailea
Corse corrispondente
Source : Google Translate API

Synonymes de « correspondancier »

Source : synonymes de correspondancier sur lebonsynonyme.fr

Correspondancier

Retour au sommaire ➦

Partager