La langue française

Convertibilité

Définitions du mot « convertibilité »

Trésor de la Langue Française informatisé

Convertibilité, subst. fém.,fin. ,,Caractère d'une monnaie nationale qui peut être échangée contre des monnaies étrangères sans autorisation préalable de la banque centrale ou de l'État`` (Combe 1971). Libre convertibilité, convertibilité intégrale, parfaite; la convertibilité de la monnaie, des monnaies; la convertibilité du billet, des billets; la convertibilité monétaire; retour à la convertibilité; le rétablissement, la suspension, l'adoption de la convertibilité; maintenir, suspendre, supprimer, rétablir, adopter, assurer, renoncer à la convertibilité. Convertibilité limite. ,,Système dans lequel la conversion n'a lieu qu'à certaines conditions qui sont généralement liées à la qualité du détenteur ou à la nature des avoirs à convertir`` (Romeuf t. 1 1956). Convertibilité-or. ,,Possibilité pour le porteur d'un billet de banque d'en demander la convertibilité, totale ou partielle, en or auprès de la banque d'émission`` (CIDA 1973). [kɔ ̃vε ʀtibilite]. 1resattest. 1278 (J. de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 17 178), attest. isolée; à nouv. en 1845 (Besch.); empr. au lat. chrét. convertibilitas « qualité de ce qui peut changer ». Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Nom commun

convertibilité \kɔ̃.vɛʁ.ti.bi.li.te\ féminin

  1. Qualité de ce qui est convertible.
    • En vertu de la convertibilité de l’être et de l’un, si un universel existe hors de notre esprit comme l'humanité, il devrait être unique en son espèce. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd.1966)
    1. (Économie) (Finance) Possibilité de changer une monnaie pour une autre.
      • Or, jusqu'au 19ème siècle, il y a convertibilité de ces trois valeurs : la monnaie or, de bon aloi, est thésaurisable. — (Laurent Gille, Aux sources de la valeur: des biens et des liens, 2006, page 226)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CONVERTIBILITÉ (kon-vèr-ti-bi-li-té) s. f.
  • Qualité de ce qui est convertible.

HISTORIQUE

XIIIe s. Car il s'ensieut, se chose est vaire [vraie], Donques est ele necessaire, Par la convertibilité De voir [vrai] et de necessité, la Rose, 17417.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « convertibilité »

(XIIIe siècle) Du latin convertibilitas, de convertibilis, « convertible ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Convertibilitas, de convertibilis, convertible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « convertibilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
convertibilité kɔ̃vɛrtibilite

Évolution historique de l’usage du mot « convertibilité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « convertibilité »

  • L'expert en actuariat, Abdou Cissé, lève le voile sur la garantie de convertibilité française sur la nouvelle monnaie ouest-africaine. Il y note beaucoup de non-dits. SenePlus, L'ECO, UNE MONNAIE FRANCAISE | SenePlus
  • La France se retire également des organes de gestion de la monnaie, permettant aux pays africains de recouvrer leur souveraineté monétaire pleine et entière. Elle ne s’engage pas moins à continuer à assurer la garantie de la convertibilité de la prochaine monnaie eco. Est-ce de la mansuétude ou juste une pudeur diplomatique ? En tout cas, on peut se demander combien de temps cette offre de garantie de la convertibilité pourra durer, d’autant que le pays garant n’aurait désormais aucune autorité ou emprise sur le cours des choses. Quel pays garantirait une monnaie adossée à des économies de pays dont il ne participe pas à la définition des politiques économiques ? En outre, garantie pour garantie, qu’est-ce qui assure que le successeur de Emmanuel Macron en France adoptera la même position ou que le successeur de Alassane Dramane Ouattara ne voudra pas changer de stratégie quant à la politique monétaire ? SenePlus, L'EC(H)O D'UN SILENCE BAVARD | SenePlus
  • Quand la supériorité absolue n'est pas possible, il faut obtenir une supériorité relative à un point décisif. Nul besoin en ce moment de relire Clausewitz pour faire plier Margrethe Vestager. La générale en chef de l'anti-trust européen fronce les sourcils quand elle affirme qu'elle traitera Air France-KLM sur le même plan que Lufthansa si un projet de recapitalisation venait à se présenter. Mais elle sait qu'elle marche sur des oeufs quand il s'agit d'examiner les sauvetages étatiques, notamment dans un secteur de l'aérien copieusement regonflé aux Etats-Unis par l'hélium de 50 milliards d'aides de la Maison-Blanche. Lufthansa, pourtant en faillite potentielle dans quinze jours, ne s'était déjà pas gêné pour négocier pied à pied les conditions du soutien de Berlin, obtenant finalement aux yeux de Deutsche Bank des mesures moins punitives qu'attendu (dilution limitée à 14 %, participation silencieuse au taux de 4 %, option de convertibilité à la valeur de marché). L'empennage à la grue s'est également défendu bec et ongles face aux concessions réclamées par Bruxelles sur le marché germanique, où ses parts de marché varient entre 49 et 90 % selon le type de liaisons. Elle ne lâche que 8 appareils à Francfort et à Munich, au lieu des 20 demandés, avec 3 vols par jour pour chacun d'eux, disponibles pendant dix-huit mois uniquement à un opérateur sans aucune présence sur la plateforme. Ou comment organiser la concurrence en la limitant… Les Echos, Lufthansa : La grue défend son nid | Les Echos
  • Au-delà de la controverse sur l’approche pour l’adoption de l’Eco créée par la réforme du franc CFA, il y a lieu de s’interroger sur la peur des dirigeants de l’UEMOA qui les conduit à s’accrocher à une ‘’supposée’’ garantie de la France. Il est opportun de se poser la question de savoir si les pays de l’UEMOA ont vraiment besoin de la garantie d’un tiers pour leur monnaie. Certains soulignent que la garantie de convertibilité attachée à l’Eco est une garantie en dernier ressort en cas de crise de change. Mais la garantie de convertibilité couvrant le franc CFA est aussi une garantie en dernier ressort, et de façon générale, toute garantie est une garantie en dernier ressort.      Financial Afrik, Réforme du Franc CFA : L’UEMOA a-t-elle besoin d’une garantie de convertibilité ? | Financial Afrik
  • Il n'en a pas toujours été ainsi. J'étais étudiant en économie internationale en 1973-1974. De nombreux observateurs pensent que l'étalon-or a "pris fin" le 15 août 1971, lorsque le président Nixon a suspendu la convertibilité des dollars détenus par les principaux partenaires commerciaux en or. Ce n'est pas exactement ce qui s'est passé. , Pourquoi l'or ? | OR.FR
  • Les prédictions de Robert Triffin se sont révélées exactes et c’est la deuxième option de son dilemme qui s’est produite. En août 1971, le gouvernement des États-Unis, incapable d’assurer plus longtemps la convertibilité du dollar, décide de suspendre la convertibilité-or de leur monnaie. Après quelques essais de replâtrage infructueux, le système des taux de change fixes de Bretton Woods s’effondre en 1973 et le monde entier entre dans le flottement des taux de change. Depuis, la discipline du système monétaire international n’a fait que se dégrader. , Le règne incontesté du dollar | Vie publique.fr

Traductions du mot « convertibilité »

Langue Traduction
Anglais convertibility
Espagnol convertibilidad
Italien convertibilità
Allemand konvertierbarkeit
Chinois 可兑换性
Arabe القابلية للتحويل
Portugais convertibilidade
Russe конвертируемость
Japonais 転換性
Basque bihurgarritasuna
Corse cunvertibilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « convertibilité »

Source : synonymes de convertibilité sur lebonsynonyme.fr

Convertibilité

Retour au sommaire ➦

Partager