La langue française

Cône

Sommaire

  • Définitions du mot cône
  • Étymologie de « cône »
  • Phonétique de « cône »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cône »
  • Citations contenant le mot « cône »
  • Images d'illustration du mot « cône »
  • Traductions du mot « cône »
  • Synonymes de « cône »

Définitions du mot « cône »

Trésor de la Langue Française informatisé

CÔNE, subst. masc.

A.− [Désigne des figures] MATH. Figure géométrique à trois dimensions engendrée par une droite mobile (génératrice), passant par un point fixe (sommet) et s'appuyant sur une courbe fermée (directrice). Cône droit, oblique; sommet du cône :
1. Figurez-vous un cône renversé, mais un cône de granit largement évasé, espèce de cuvette dont les bords étaient morcelés par des anfractuosités bizarres : Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 277.
En cône.Arbres nains taillés en cône (T. Gautier, Le Roman de la momie,1858, p. 195).
Tronc de cône ou cône tronqué. Cône dont la partie supérieure est coupée par un plan.
1. ASTRONOMIE
a) Cône d'ombre. Ombre ayant la forme d'un cône qu'une planète, éclairée par le soleil d'un côté, projette sur le côté opposé :
2. Ils jettent dans l'azur des cônes d'ombre énormes, Ténèbres qui des cieux traversent les rayons... Hugo, Les Contemplations,t. 2, Magnitudo parvi, 1856, p. 298.
b) Cône de révolution :
3. Mais en seconde approximation, la direction de l'axe de la terre décrit en 26 000 ans un cône de révolution de (...) de demi-angle au sommet... V. Kourganoff, Astron. fondamentale élémentaire,1961, p. 22.
2. OPT. Cône de lumière. Faisceau de rayons lumineux divergents partant d'un point quelconque. L'ampoule doit être à une hauteur telle que le visage soit en dehors du cône de lumière (Lar. mén.1926, p. 522).
B.− [Désigne des obj.; p. anal. de forme]
1. Domaine de la nature
a) BOT. Fruit de la plupart des conifères consistant en un assemblage ovoïde autour d'un axe commun. C'était le temps où les arbres à cônes, chargés de pollen, agitent aisément leurs branches (Gide, Les Nourritures terrestres,1897, p. 161).
b) GÉOGR. Cône volcanique. Édifice volcanique généralement formé de projections volcaniques se dressant en forme de cône tronqué autour du point d'émission. Le trass est une pierre ponce brisée et pulvérisée provenant de cônes volcaniques (J. Bourde, Les Trav. publ.,t. 1, 1928, p. 153).
c) GÉOMORPHOLOGIE. Cône d'avalanche. Accumulation des débris provenant d'avalanches. Cône de déjection. Alluvions déposées par un courant d'eau affluent dans une dépression et ayant la forme d'un cône. Les cônes de déjection étalés aux débouchés des vallées secondaires (Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 179).
d) HISTOL. Cellule photo sensible de la rétine, de forme conique, épaisse et trapue, faisant partie de l'épithélium (d'apr. Méd. Biol. t. 1 1970) :
4. Il en est des cellules du centre cérébral de la vision, comme des cônes et des bâtonnets de la rétine, ce sont les diverses touches d'un clavier, non disposé en ligne droite mais en surface, aptes à figurer toutes les formes possibles... Ruyer, Esquisse d'une philos. de la struct.,1930, p. 153.
e) PATHOL. Syndrome du cône terminal. Ensemble des phénomènes paralytiques caractérisant les lésions du cône terminal de la moëlle épinière.
f) ZOOL. Mollusque gastropode prosobranche marin de la famille des Conidés (cf. Dumont d'Urville, Voyage au Pôle Sud, t. 4, 1842, p. 318).
2. Domaine de la fabrication
a) CONFISERIE. Cornet de crème glacée. Joli cône.
b) MÉCAN. Embrayage à cône. Embrayage à friction dans lequel deux pièces en forme de cône communiquent un mouvement de rotation d'une pièce à l'autre. Les premiers embrayages à friction furent les embrayages à cônes (directs ou inverses) (Ch. Chapelain, Cours mod. de techn. automob.,1956, p. 67).Cône d'eau claire. Appareil monté sur une caméra sous-marine et permettant, grâce à un dispositif rempli d'eau claire, de photographier en eau trouble.
Rem. 1. Besch. 1845, Lar. 19e-20e, Littré et Quillet 1965 enregistrent l'adj. côné. [En parlant de coquillages] Qui ressemble à un cône. 2. La docum. atteste a) Cône-ancre, subst. masc. Ancre flottante, constituée d'un tronc de cône en toile, que les hydravions et les aérostats utilisaient autrefois pour freiner leur course à l'amérissage. Entraîné dans la course du ballon, le cône-ancre déplace un grand volume d'eau (L. Marchis, Leçons sur la navigation aérienne, 1904, p. 551). b) Cônerie, subst. fém., p. plaisant. Ce qui présente la forme d'un cône. Un moustique vola dans la cônerie de la lueur d'un reverbère (Queneau, Zazie dans le métro, 1959, p. 220).
Prononc. et Orth. : [ko:n]. Écrit cone ds Ac. 1694-1740; cf. aussi ds Fér. 1788, mais Fér. Crit. t. 1 1787 rétablit : ,,L'ô doit porter un acc. circ.``. Écrit cône ds Ac. 1762-1932. Dupré 1972, p. 498, fait remarquer que ,,souvent les dérivés ne gardent pas l'accent circonflexe des mots simples : cône [mais] conique; diplôme, diplomatie; grâce, gracieux; pôle, polaire; etc.`` Cela peut s'expliquer par le fait que dans le dér. la syll. en question n'est plus sous l'accent et que la voyelle s'ouvre : [kɔnik]; [diplɔmatik]; [gʀasjø]; [pɔlε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1552 math. (Rabelais, Quart Livre, éd. R. Marichal, chap. 33, p. 153); 1690 en partic. astron. (Fur. : L'ombre de la terre forme un cône); d'où « tout objet ayant la forme d'un cône » : 1. 1753 bot. (Encyclop. t. 3, s.v. conifère); 2. 1753 technol. se dit de divers moules coniques (ibid., s.v. cône); 3. 1796 géol. en parlant d'une montagne (Dusaulx, Voyage à Barège, t. 1, p. 197 : M. Pasumot et moi nous parvînmes, non sans difficulté, jusqu'au sommet de ce cône tronqué, dont les pentes sont presque verticales); en partic. 1797 cône d'un volcan (Voyage de La Pérouse, t. 2, p. 309; la lave sortie du cratère, s'est emparée de tout le pourtour du cône); 4. 1803 zool. (Boiste). Empr. au lat. class. conus (< gr. κ ω ̃ ν ο ς « pɔmme de pin », d'où « cône » Chantraine), terme de géométrie. Fréq. abs. littér. : 368. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 757, b) 841; xxes. : a) 268, b) 306. Bbg. Adlerblum (A.). Vocab. de l'astronaut. Québec, 1972, p. 15. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 22, 233, 302.

Wiktionnaire

Nom commun

cône \kon\ masculin

  1. (Géométrie) Surface que décrit une ligne droite assujettie à passer toujours par un même point fixe et obligée en outre de toucher toujours dans son mouvement une courbe directrice. Quand cette courbe est un cercle, on dit que le cône est circulaire : c’est sa forme la plus commune dans les usages pratiques.
    • Les pains de sucre sont faits en cône.
    • Cône tronqué, celui dont la partie supérieure a été coupée par un plan.
    • Cône droit, celui dont l’axe est perpendiculaire à la base.
    • Cône oblique, celui dont l’axe est oblique sur la base.
  2. (Par extension) Tout objet de cette forme.
    • Alors se dressait devant eux l’immense cône du Popocatepelt, d’une telle altitude que l’œil s’égarait dans les nuages en cherchant le sommet de la montagne. — (Jules Verne, Un drame au Mexique, J. Hetzel et Cie, 1905, p.364)
    • Les pentes vertes du mont San Giachinno, au Sud de l’île, contrastaient étrangement avec la partie Nord [sic], hérissée de petits cônes volcaniques et presque entièrement dépourvue de végétation. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  3. (Optique) Faisceau de rayons lumineux qui partent d’un point quelconque en divergeant et tombent sur une surface.
    • […] et la nuit n’était troublée que par les brusques paraboles des fusées éclairantes qui montaient aux deux côté du marécage et, parvenues au sommet de leur courbe, ouvraient leurs cônes blancs et s’épanchaient doucement comme des lys renversés. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.102)
  4. (Astronomie) Ombre en forme de cône que projette une planète du côté où elle n’est pas éclairée par le soleil.
    • Il y a éclipse de soleil quand la terre passe dans le cône d’ombre formé par la lune.
  5. Moule de fer fondu, de forme conique, dans lequel on verse les métaux en fusion pour séparer la partie métallique des scories.
  6. (Botanique) Ce qui correspond au fruit chez les pins, les sapins, etc., et consiste en un assemblage ovoïde d’écailles ligneuses, appliquées les unes sur les autres et fixées par leur base autour d’un axe commun. Il se nomme aussi Strobile. → voir conifère
  7. (Agriculture) (Familier) Inflorescence femelle du houblon.
    • M. Personne qui, […], a fait une étude très-approfondie du lupulin, conseille, pour extraire cette matière des cônes du houblon, défroisser les cônes entiers sur un tamis de crin, […]. — (Amédée Dechambre, Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, page 193, 1879)
  8. (Conchyliologie) Genre de coquilles univalves, qui renferme un très grand nombre d’espèces, remarquables par leur élégance et par l’éclat de leurs couleurs.
  9. (Orthodontie) Cuspide des molaires et prémolaires supérieures.
  10. (Biologie) (Anatomie) Récepteur situé au fond de l’œil, transformant de la lumière en signal électrique permettant la vision diurne.
  11. Joint de cannabis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CÔNE. n. m.
T. de Géométrie. Solide dont la base est un cercle ou une ellipse et dont la surface supérieure se termine en pointe. Il se dit spécialement d'une Surface que décrit une ligne droite assujettie à passer toujours par un même point fixe et obligée en outre de toucher toujours dans son mouvement une certaine courbe donnée, que l'on appelle directrice. Quand cette courbe est une circonférence de cercle, on dit que le cône est circulaire : c'est sa forme la plus commune dans les usages pratiques. Les pains de sucre sont faits en cône. Cône tronqué, Celui dont la partie supérieure a été coupée par un plan. Cône droit, Cône circulaire dont l'axe est perpendiculaire à la base. Cône oblique, Celui dont l'axe est oblique sur la base. En termes d'Optique, Cône de lumière, Faisceau de rayons lumineux qui partent d'un point quelconque en divergeant et tombent sur une surface. En termes d'Astronomie, Cône d'ombre, Ombre en forme de cône que projette une planète du côté où elle n'est pas éclairée par le soleil. Il se dit principalement en parlant de la Lune et de la Terre. Il y a éclipse de soleil quand la terre passe dans le cône d'ombre formé par la lune. Il se dit aussi d'un Moule de fer fondu, de forme conique, dans lequel on verse les métaux en fusion pour séparer la partie métallique des scories. En termes de Botanique, il se dit du Fruit des pins, des sapins, etc., lequel consiste en un assemblage ovoïde d'écailles ligneuses, appliquées les unes sur les autres et fixées par leur base autour d'un axe commun. Il se nomme aussi STROBILE. Voyez CONIFÈRE. En termes de Conchyliologie, il se dit d'un Genre de coquilles univalves, qui renferme un très grand nombre d'espèces, remarquables par leur élégance et par l'éclat de leurs couleurs.

Littré (1872-1877)

CÔNE (kô-n') s. m.
  • 1Solide à base circulaire ou elliptique, et terminé en pointe. Un cône s'évalue en multipliant la base par le tiers de la hauteur. Un cornet de papier, un pain de sucre sont en forme de cône. Elle [la mère crocodile] se promène entre les nids de ses sœurs, qui forment des cônes d'œufs et d'argile, Chateaubriand, Génie, I, V, 10.

    Cône tronqué, cône dont la partie supérieure a été coupée par un plan. Cône droit, cône dont l'axe est perpendiculaire à la base. Cône oblique, cône dont l'axe est oblique à la base.

    Terme d'optique. Cône de lumière, faisceaux de rayons lumineux partant d'un point et allant en divergeant.

    Terme d'astronomie. Cône d'ombre, l'ombre conique qu'une planète éclairée d'un côté par le soleil projette de l'autre côté dans l'espace. Les éclipses de lune ont lieu quand la lune entre en tout ou en partie dans le cône d'ombre que la terre projette.

  • 2 Terme d'histoire naturelle. Genre de coquillages univalves, remarquables par l'élégance de leur forme et l'éclat de leurs couleurs.
  • 3 Terme de botanique. Assemblage ovoïdal d'écailles coriaces, imbriquées en tout sens autour d'un axe commun, par exemple le fruit du pin.

    Cône d'or, espèce d'agaric des environs de Paris.

    Partie du houblon qui sert à la fabrication de la bière et aux infusions.

  • 4 Terme de jardinage. Voy. PYRAMIDE.
  • 5Moule de fer fondu, de forme conique, dans lequel on verse les métaux en fusion

    Vaisseau où se verse le sucre liquide.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cône »

Conus, de ϰῶνος.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) Du latin cōnus, du grec ancien κῶνος, kônos (« cône, pomme de pin »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cône »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cône kon

Évolution historique de l’usage du mot « cône »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cône »

  • Garner Insights a publié une étude analytique intitulée Global Pénétromètres à cône marché 2020. Ces données statistiques se concentrent sur les performances des deux enregistrements historiques ainsi que sur les tendances récentes. Il comprend une analyse complète de différents attributs tels que la base de fabrication, le type et la taille. Ce rapport évalue la segmentation du marché ainsi que le paysage concurrentiel aux niveaux mondial et national. Instant Interview, Pénétromètres à cône Le marché devrait croître rapidement dans les années à venir – Instant Interview
  • Le rapport d’étude de marché 2019-2024 sur le marché Concasseur à cône est une étude et une analyse approfondies du marché par nos experts de l’industrie avec une connaissance inégalée du domaine. Le rapport mettra en lumière de nombreux points critiques et tendances de l’industrie qui sont utiles pour nos clients estimés. , Marché Concasseur à cône d’ici 2024 par fabricants, régions, revenus, prix et application – La Tribune de Tours
  • Le rapport d’étude de marché 2019-2024 sur le marché Barres de sécurité cône est une étude et une analyse approfondies du marché par nos experts de l’industrie avec une connaissance inégalée du domaine. Le rapport mettra en lumière de nombreux points critiques et tendances de l’industrie qui sont utiles pour nos clients estimés. , Marché Barres de sécurité cône 2019-2024: canal marketing, tendance de développement, marque et stratégie de prix – La Tribune de Tours
  • Le Rapport sur le marché Sécheurs sous vide à cône rotatif a également fourni des données sur l’impact du COVID 19 sur le marché mondial. Le monde fait face à une crise mondiale de la santé sans précédent dans les 75 dernières années. Elle a touché tous les segments de la population et est particulièrement préjudiciable aux membres des groupes sociaux dans les situations les plus vulnérables. Ainsi, l’économie mondiale a beaucoup de prétention face à cette pandémie. Le Rapport comprend des données complètes sur l’impact du COVID 19 sur le marché Sécheurs sous vide à cône rotatif pour aider les utilisateurs à prendre des décisions à grande échelle. Instant Interview, Marché mondial des séchoirs sous vide à cône rotatif 2020 – Toshniwal, Prism Pharma Machinery, Tapasya Engineering Works, Bharat Process Equipment, Bifriends Engineering Works – Instant Interview
  • Dans la vidéo publiée sur la page Facebook du musée, on aperçoit quelques employés descendre un cône orange en orientant le petit caneton à trouver refuge dans le symbole routier montréalais. Le Journal de Montréal, Vieux-Port: un caneton sauvé des égouts | JDM

Images d'illustration du mot « cône »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cône »

Langue Traduction
Anglais cone
Espagnol cono
Italien cono
Allemand kegel
Chinois 锥体
Arabe مخروط
Portugais cone
Russe конус
Japonais 円錐
Basque kono
Corse cono
Source : Google Translate API

Synonymes de « cône »

Source : synonymes de cône sur lebonsynonyme.fr
Partager