La langue française

Compénétrer

Définitions du mot « compénétrer »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPÉNÉTRER, verbe trans.

A.− Emploi trans. Pénétrer profondément; p. ext., imprégner, influencer. Comme une ville par ses secrets égouts, mon esprit, par la vertu vivante de ce liquide dont je suis compénétré, communique au mouvement des eaux (Claudel, Connaissance de l'Est,1907, p. 97):
1. Il fallait attendre. Se terrer et attendre. À 60 mètres des Boches (...). Nous ne bougions pas, pesant de tout notre poids sur le sol pour faire corps avec les mottes, les compénétrer. Mais c'est le froid qui nous compénétrait. Cendrars, La Main coupée,1946, p. 129.
B.− Emploi pronom. réciproque. Se compénétrer.Se pénétrer mutuellement :
2. Les montagnes respirent, se meuvent, glissent les unes sous les autres, s'escaladent, se compénétrent et la lenteur séculaire de ce rythme nous échappe, nous offre un spectacle statique. Cocteau, Portraits-souvenirs,1935, p. 99.
Au fig. :
3. ... dans mon esprit, tous les événements, les grands et les minuscules, se mêlent, se compénètrent. Toutes les plaies me brûlent en même temps. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Combat contre les ombres, 1939, p. 276.
Prononc. : [kɔ ̃penetʀe]. Étymol. et Hist. 1. 1832 trans. « pénétrer dans les parties les plus petites des choses » (Raymond); 2. 1887 pronom. (E. Renan, Hist. d'Israël, t. 1, p. 254). Dér. de pénétrer*; préf. com-*. Fréq. abs. littér. : 22.

Wiktionnaire

Verbe

compénétrer \kɔ̃.pe.ne.tʁe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se compénétrer)

  1. Se pénétrer profondément.
    • De seconde en seconde s’accroissait ma peur, maintenant terreur qu’on me pût découvrir. Et me compénétrait, à travers la mince cloison du couloir heureusement sinueux, l’anhélation de la foule grommelant en trouble. — (Francis Poictevin, Derniers Songes, A. Lemerre, 1888, p. 65)
    • Il est sans doute légitime de considérer le mot-valise comme résultant d’une adjonction, dans la mesure où l'un des deux mots compénétrés reste prépondérant. — (Jean Weisgerber (dir.), Les Avant-gardes littéraires au XXe siècle, vol. 2, John Benjamins Publishing, Akadémiai Kiadó, Budapest, 1986, p. 913)
    • Tout le temps l’un contre l'autre, il y a friction. Mais, si on s’éloigne, ça nous rapproche. Maintenant qu’elle est à cent lieues, je me sens compénétré d’elle. — (Serge Doubrovsky, Le Livre brisé, Grasset, 1989)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « compénétrer »

De pénétrer, avec le préfixe con-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « compénétrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
compénétrer kɔmpenetre

Évolution historique de l’usage du mot « compénétrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « compénétrer »

  • C’est seulement dans les cinquante dernières pages que les deux milieux se rejoignent quelque peu, mais sans jamais se compénétrer. JForum, L’élégance du hérisson, le curieux roman de Muriel Barbery - JForum

Traductions du mot « compénétrer »

Langue Traduction
Anglais penetrate
Espagnol penetrar
Italien penetrare
Allemand durchdringen
Chinois 穿透
Arabe اخترق
Portugais penetrar
Russe всепроникающее
Japonais 貫く
Basque barneratu
Corse penetra
Source : Google Translate API

Synonymes de « compénétrer »

Source : synonymes de compénétrer sur lebonsynonyme.fr

Compénétrer

Retour au sommaire ➦

Partager