La langue française

Commendataire

Définitions du mot « commendataire »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMMENDATAIRE, adj.

DR. ANC.
A.− Qui jouit d'un bénéfice en commende. Abbé commendataire. On prétendait garder des abbés commendataires, et l'on ne voulait point de religion (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 1, 1848, p. 187).Il en fut de l'abbaye de Notre-Dame de l'Atre, ainsi que de toutes les autres. Sous le régime des abbés commendataires, elle déclina (Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 140).
Emploi subst. :
Quand il y avait beaucoup d'enfants dans une famille noble, on en destinait un à l'église : (...) il devenait prince, abbé, commendataire ou évêque selon qu'il avait plus ou moins de dispositions à l'apostolat. Brillat-Savarin, Physiol. du goût,1825, p. 367.
B.− Qui est tenu en commende. Abbaye commendataire.
Rem. On rencontre ds la docum. le composé prieur-commendataire. Joachim de la Chétardie, conseiller-clerc au parlement de Paris, et prieur-commendataire de Saint-Cosme (Sainte-Beuve, Poésies, 1828, p. 304).
Prononc. : [kɔmɑ ̃datε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1468 commandataire de l'abbaye (Ord., XVII, 117 ds Gdf.); 1477-79 abbé commandataire (J. Nicolay, Kalendr. des guerr. de Tournay ds Gdf. Compl., s.v. commendataire). Empr. au lat. médiév. commendatarius de même sens (1275 ds Mittellat. W. s.v.). Fréq. abs. littér. : 6.

commendataire « celui qui possède un bénéfice en commende »

Wiktionnaire

Adjectif

commendataire \kɔ.mɑ̃.da.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire) Qui possédait un bénéfice en commende.
    • On appelle de ce nom en Jurisprudence un ecclésiastique séculier qui est pourvu par le pape à titre de commende d’un bénéfice régulier, tel qu’une abbaye ou un prieuré, avec le droit de profiter des fruits du bénéfice tant qu’il en sera possesseur. La qualité de commendataire est opposée à celle de titulaire. […] Il y a des abbés et des prieurs commendataires. […] Le concile d’Aix tenu en 1585, veut que les bénéficiers commendataires tiennent un milieu entre la vie des réguliers et celle des ecclésiastiques séculiers, tant dans leur vêtement que dans leur nourriture et leurs meubles : il veut qu’ils portent la tonsure plus grande que les séculiers ; qu’ils fassent attention que l’administration des biens des monastères ne leur a pas été confiée pour vivre dans le luxe, dans la prodigalité, ni pour enrichir leurs familles ; mais pour en faire un pieux usage, comme d’un bien dont ils n’ont pas la propriété, et dont ils doivent rendre compte à Dieu. — (Biblioth. canon. au mot abbé, cité dans Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, tome 8, page 607-608, 1773, 3e édition)
  2. Quelques cas dérogatoires et temporaires ont existé d’attribution d’un commendite à une personne qui devait rentrer dans les ordres et retardait son ordination.
    • Tous ces bénéficiers d’occasion prenaient ordinairement la prêtrise dans l’année de leur nomination ; c’était plus gênant que les abbayes commendataires de France avant la révolution, dont plusieurs titulaires étaient colonels, comme le chevalier de Boufflers, qui commandait à la fois à des moines et à des dragons. — (Anonyme, Le Clergé en Espagne, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMMENDATAIRE. adj. des deux genres
. Qui possédait un bénéfice en commende. Abbé commendataire.

Littré (1872-1877)

COMMENDATAIRE (ko-man-da-tê-r') adj.
  • Qui tient un bénéfice en commende. Abbé commendataire, ecclésiastique séculier nommé par le roi aux abbayes en commende.

    Qui est tenu en commende. J'allai me réjouir avec M. de la Trappe [de Rancé] de la solidité que le roi venait de donner à son ouvrage ; c'était une abbaye commendataire de 11 000 ou 12 000 livres de rente, Saint-Simon, 32, 117. Les abbayes commendataires allaient à 4 500 000 livres, Voltaire, Louis XIV, 35.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COMMENDATAIRE. Ajoutez : - HIST. XVIe s. Et si, elle ne vaut pas trois mille livres de revenu, dont il en faut donner beaucoup plus de la moitié pour l'entretien de l'abbé commendataire, Brantôme, François 1er.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « commendataire »

Commende.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « commendataire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
commendataire kɔmɑ̃datɛr

Évolution historique de l’usage du mot « commendataire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « commendataire »

  • Je rappelle que ces mendiants du Restaurant ne sont pas à leurs premières accusations de Guillaume Soro suite à des attaques attribuées aux djihadistes. Souvenons nous que lors de l’attaque de Grand-Bassam par des terroristes, dont l’identité a fini par être sue, ces mêmes mendiants du Restaurant, pour bénéficier des restes des plats des clients du Restaurant, n’ont pas hésité à accuser Guillaume Soro d’en avoir été le commendataire. YECLO.com, Soro : derrière les attaques de Kafolo et Gbeya ? - YECLO.com
  • Ces abbés commendataires étaient, pour certains, plus intéressés par les bénéfices (revenus de l’abbaye) que par la religion. En 1680, le cardinal de Gesvres entreprit la reconstruction du logis abbatial, symétrique à l’aile de Louis de Lorraine. , Oise : découvrez l'histoire de l’abbaye d’Ourscamp | Actu Oise
  • Je conseille aux mendiants du Restaurant d’aller au Burkina Faso et d’échanger avec la population lambda et certaines autorités burkinabé au cœur du pouvoir. Ils sauront ce que ces derniers pensent des commanditaires de cette tentative de coup d’Etat. Ils seront sûrement surpris de savoir que le nom de Guillaume Soro n’apparaît nulle part parmi ces commendataires. YECLO.com, Coup d'État manqué au Burkina: révélation d'un pro-Soro - YECLO.com
  • Plus tard, l’arrivée des abbés dits "commendataires" qui dirigeaient l’abbaye avec pour unique but, la recherche de revenus à partager entre eux-mêmes et les moines va profondément bouleverser les règles cisterciennes. Bonneval devient le rendez-vous de tous les personnages des environs qui aiment la bonne chère et les parties de plaisir. centrepresseaveyron.fr, Bonneval lieu de solitude et de recueillement - centrepresseaveyron.fr
  • Vous êtes sûr que c’est Mapar le commendataire ? Madagascar-Tribune.com, Le KMF/CNOE charge le ministère de l’Intérieur - Madagascar-Tribune.com
  • Cadet de la famille des Bourdeille qui tient la baronnie voisine,Pierre de Bourdeille est nommé abbé commendataire de l’abbaye de Brantôme et mène une carrière de courtisan et de militaire. En1584, après une chute de cheval qui le contraint à se retirer sur ses terres, il se consacre à l’écriture et c’est sous le nom de son abbaye, Brantôme, qu’il est plus connu aujourd’hui dans l’histoire des lettres. AquitaineOnLine, Brantôme, tourisme dans la venise verte du périgord | Dordogne | Actualités en Aquitaine

Traductions du mot « commendataire »

Langue Traduction
Anglais commendatory
Espagnol elogioso
Italien commendatario
Allemand empfehlenswert
Chinois 赞美的
Arabe مدحي
Portugais elogioso
Russe commendatory
Japonais 表彰
Basque commendatory
Corse commendativu
Source : Google Translate API

Synonymes de « commendataire »

Source : synonymes de commendataire sur lebonsynonyme.fr

Commendataire

Retour au sommaire ➦

Partager