La langue française

Combisme

Définitions du mot « combisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMBISME, subst. masc.

Ensemble des idées politiques du ministre Combes et de ses partisans, touchant notamment les relations de l'Église et de l'État. L'anticléricalisme est la caractéristique du combisme (Lar. 19e). Ce ne sont point les jacobins (...), ce ne sont point les combismes, ce ne sont point les dures persécutions (Péguy, L'Argent,1913, p. 1271):
Il [le ministère de Clemenceau] est un héritier, déjà lointain, de l'affaire Dreyfus. À certains égards, il continue le bloc [des gauches]. À d'autres, il réagit contre le combisme. Il tâche de liquider, avec le moins de fracas possible, les affaires religieuses : séparation, congrégations, etc... Romains, Les Hommes de bonne volonté,Le 6 octobre, 1932, p. 158.
Rem. 1. Attesté ds Lar. 19e, Lar. Lang. fr., Quillet 1965. 2. On relève ds la docum. l'adj. combiste. Qui se rapporte au combisme. Ce règne combiste qui va commencer (Claudel, Correspondance [avec Gide], 1899-1926, p. 167).
Prononc. : [kɔ ̃bism̥]. Étymol. et Hist. 1910 (Péguy, Notre jeunesse, p. 149). Dér. du nom du président du Conseil français Émile Combes [1835-1921], radical-socialiste, partisan déterminé de la séparation de l'Église et de l'État; suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Nom commun

combisme \kɔ̃.bism\ masculin

  1. (Généralement péjoratif) Laïcisme incarné par Émile Combes, à l’origine de la loi française de séparation des Églises et de l'État en 1905.
    • Il eût été suprenant que le combisme n’eût pas porté ses fruits. Les voyous à la solde du ministère de l’intérieur, après s’être fait la main et le gosier place de la Concorde et place Maubert, n’ont pas voulu en rester là. Avant-hier, le curé de Villetaneuse était à moitié assommé par une bande d’églantinards. — (Raphaël Marchand, Les fruits du combisme, La Libre Parole, 25/08/1902, page 1)
    • Lorsque le combisme réduisit la France, vis-à-vis de l’Allemagne, dans une position humiliée, Paul Révoil fut l’un des hommes qui surent remplacer par le génie diplomatique la force défaillante de nos armées. — (Raphaël Marchand, L’Église et le monde, Bulletin paroissial du canton de la Guerche, juillet 1914, page 6)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « combisme »

(1902) Du patronyme d’Émile Combes (avec le suffixe -isme), principal artisan de la loi de séparation des Églises et de l'État adoptée en 1905, acte fondateur de la laïcité en France.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « combisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
combisme kɔ̃bism

Évolution historique de l’usage du mot « combisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « combisme »

  • Avec cette publication, qui restera relativement confidentielle puisqu’elle ne comptera jamais plus de 1 500 abonnés, Péguy ouvre de nombreux fronts. Il combat le nationalisme anti-dreyfusiste, l’antimilitarisme des universitaires, le combisme anticlérical (du nom d’Émile Combes, président du Conseil des ministres de 1902 à 1905 reconnu pour son combat contre l’Église, qui a notamment instauré l’interdiction d’enseignement par les congrégations religieuses, ndlr), les exactions coloniales, les persécutions raciales et l’oppression des minorités nationales dans l’Europe des empires. « Je suis un journaliste de quinzomadaire et je travaille sur les misères du présent », écrit-il. Péguy, des décennies avant Sartre, est sans doute une des premières grandes figures de l’intellectuel engagé. « Chez lui, il y a du spirituel dans l’engagement, souligne Edwy Plenel, cofondateur et rédacteur en chef du site Mediapart, l’idée qu’en s’engageant on peut s’élever au-dessus de soi-même. » , Charles Péguy contre le monde moderne
  • Pour Péguy, Jaurès est justement celui qui est à cheval entre la mystique et la politique, en raison de son statut de philosophe. Or il a dégradé la promesse de nouvelle cité harmonieuse en fondant le parti socialiste. Tout le crédit moral qu'il avait emmagasiné, il s'en est servi pour fonder un parti. Il autorise ainsi la mise aux enchères de la justice: Dreyfus n'a pas été jugé innocent, il a été gracié (la fameuse amnistie de 1902). Change-t-il d'avis ensuite pour s'en indigner? C'est encore pour des raisons politiques et électoralistes. À la source du combat, il y avait pourtant des vertus militaires (l'honneur), hébraïques (justice) et même chrétiennes (la charité). Mais la noble cause a été confisquée aux dreyfusards pour devenir une arme politique. Elle servira le combisme pour avilir l'Eglise, puis le hervéisme pour avilir l'armée. On profite du crédit moral pour obtenir des postes de députés. La dégradation de la mystique en politique est souvent le fruit d'une paresse. Il est dur de maintenir une mystique, de se maintenir au niveau d'une vie mystique, c'est une tension permanente. Le Figaro.fr, Camille Riquier : «Péguy était à la fois un simple d'esprit et un grand philosophe»
  • La chute du « combisme » Atlantico.fr, Les scandales de la République : le fichier des francs-maçons | Atlantico.fr

Traductions du mot « combisme »

Langue Traduction
Anglais combism
Espagnol combismo
Italien combism
Allemand kammismus
Chinois 组合主义
Arabe روحانية
Portugais combismo
Russe combism
Japonais コンビズム
Basque combism
Corse cumbattimentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « combisme »

Source : synonymes de combisme sur lebonsynonyme.fr

Combisme

Retour au sommaire ➦

Partager