La langue française

Cobalt

Définitions du mot « cobalt »

Trésor de la Langue Française informatisé

COBALT, subst. masc.

CHIM. Métal gris clair, tirant faiblement sur le rouge, utilisé en particulier pour la fabrication d'aciers spéciaux et de colorants, le plus souvent bleus. Les verres, cristaux, émaux, sont colorés en bleu saphir par l'oxyde de cobalt (A. Brongniart, Traité des arts céram.,1844, p. 708)
Cobalt (60). Isotope radio-actif du cobalt, utilisé en particulier en radiothérapie. Bombe au cobalt (cf. bombe1C 3 b). Synon. radiocobalt.
P. méton.
Minerai de cobalt. Les filons de cobalt (A. de Lapparent, Cours de minér.,1899, p. 593).
Spéc. Cobalt arséniaté; cobalt arsénical ou tricoté. Cobalt gris [synon. de cobaltine] (cf. A. de Lapparent, Cours de minér., 1899, p. 570-571).
Sel ou oxyde de cobalt, utilisé notamment pour la fabrication de colorants, le plus souvent bleus. Bleu de cobalt. Aluminate de cobalt. Le ciel était d'un bleu de cobalt pur (Fromentin, Un Été dans le Sahara,1857, p. 105).Vert de cobalt. Oxydes de cobalt et de zinc.
Absol. Bleu de cobalt. L'ardent cobalt de l'éther (Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes,1844, p. 52).Les mouettes d'argent (...), rasent les flots cobalt (Coppée, Mon franc-parler,1894, p. 55).
Rem. 1. Certains dict. gén. et techn. enregistrent cobaltage, subst. masc. ,,Opération qui consiste à provoquer un dépôt de cobalt sur une surface métallique, soit par voie chimique, soit par électrolyse`` (Duval 1959). Le cobaltage est employé pour remplacer le nickelage quand on désire avoir un métal de plus grande dureté (M. Gasnier, Dépôts métalliques dir. et indir., 1927, p. 327). 2. Le mot sert à former des adj. et des subst. désignant des composés du cobalt (cf. aussi infra dér.). a) Cobalteux, adj. ,,Se dit des composés de cobalt bivalent...`` (Duval 1959). b) Cobaltique, adj. ,,Se dit d'un composé renfermant du cobalt trivalent, ...`` (Duval 1959). Hydratation de quelques complexes cobaltiques (Journal de chim. et de phys., 1936, p. 308). c) Cobalto-argentifère. Qui contient du cobalt et de l'argent. Les filons cobalto-argentifères et uranifères sont malheureusement peu connus en profondeur (Le Journal du radium, 1906, p. 168). d) Cobalt(i,o)am(m)ine, subst. fém. Composé de cobalt bivalent ou trivalent dont le radical complexe renferme au moins une molécule d'ammoniac ou de corps analogue ou homologue (d'apr. Duval 1959). Les sels des bases ammoniaco-cobaltiques (cobaltamines) (Le Journal du radium, 1905, p. 345). Tous les sels de cobalt, donnent, avec l'ammoniaque... des combinaisons complexes très nombreuses : les cobaltiamines (P. Lebeau, G. Courtois, Traité de pharm. chim., t. 1, 1929, p. 33). e) Cobalti(hexa)nitrite, subst. masc. ,,Nom générique des complexes renfermant l'anion trivalent [Co(NO2)6]...`` (Duval 1959). On peut aussi précipiter le potassium en (...) cobaltinitrite de sodium-potassium (C. Duval, Le Verre, 1966, p. 14).
Prononc. et Orth. : [kɔbalt]. t final se prononce dans les mots étrangers : cobalt, malt, volt, set, lift (cf. Kamm. 1964, p. 175). Ac. 1762 et 1798 enregistrent cobalt ou cobolt. Ac. 1835-1932 donne uniquement cobalt. La var. cobolt est signalée comme vieillie ds Lar. 19e, Littré et DG; on la rencontre ds la docum., cf. Dusaulx, Voyage à Barège, 1796, p. 63. Pour cette forme Lar. 19enote également la var. kobolt. Étymol. et Hist. Av. 1564 minér. cobalt, (P. Belon ds N. Gobet, Les Anciens minéralogistes du royaume de France, t. 1, 1779, p. 56). Empr. à l'all. Kobalt, Kobolt « minerai de cobalt » (1526 kobolt, Paracelse; 1562 forme latinisée cobaltum, Kluge20, Weigand), de Kobold, nom d'un lutin malicieux hantant les anciennes mines (d'où 1671 : un Diable qu'ils nomment Kobalde ds P. de la Martinière, Voy. des pays septentrionaux, chap. 42 et 173 d'apr. Fr. mod., t. 22, 1954, p. 307) qui aurait subrepticement dérobé le minerai d'argent pour le remplacer par ce minerai jugé alors inutilisable; pour l'évolution sém. cf. nickel. Fréq. abs. littér. : 16.
DÉR. 1.
Cobaltifère, adj.[En parlant d'un minerai] Qui contient du cobalt. La variété danaïte [de la leucopyrite] est cobaltifère (A. de Lapparent, Cours de minér.,1899, p. 563).Seule transcr. ds Littré : ko-bal-ti-fê-r'. 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); de cobalt, suff. -fère*.
2.
Cobaltine, subst. fém.Minérai de cobalt sous forme d'arséniosulfure. La cobaltine ou « cobalt gris » (...) se présente en cristaux ou en masses compactes d'un vif éclat métallique, d'un blanc d'argent tirant sur le gris, avec reflets rougeâtres (A. de Lapparent, Cours de minér.,1899pp. 570-571). 1reattest. 1861 (E. Chevreul, Exposé d'un moyen de définir et de nommer les couleurs, p. 271); de cobalt, suff. -ine*.
BBG. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 207.

Wiktionnaire

Nom commun

cobalt \kɔ.balt\ masculin

  1. (Chimie) (Indénombrable) Élément chimique de symbole Co et de numéro atomique 27.
    • Nous citerons les solutions aqueuses étendues de chlorure de cobalt, d’acétate ou de nitrate de cobalt, mêlées de 1/4 de sel marin; elles donnent une encre sympathique avec laquelle l'écriture, invisible sur le papier, apparaît en bleu par une légère application de la chaleur, puis disparaît ensuite par degrés, à mesure que le chlorure de cobalt reprend de l'eau, et reparaît de nouveau par la chaleur. — (« Faux en écriture publique et privée », dans le Dictionnaire des altérations et falsifications des substances alimentaires, médicamenteuses et commerciales, par Alphonse Chevallier, 2e édition, tome 1, Paris : chez Béchet jeune, 1854, p. 419)
  2. Métal pur de cet élément, dur, blanc-gris à reflets.
    • Poudre de cobalt.
    • Les filons de cobalt.
  3. (Chimie) (Physique) Atome (ou, par ellipse, noyau) de cobalt.
    • Une explication possible des propriétés thermoélectriques des cobaltates de sodium serait que la présence des sodiums fasse que les cobalts ne soient pas tous identiques.
    1. Isotope radio-actif du cobalt, utilisé en particulier en radiothérapie, cobalt 60.
      • Bombe au cobalt.
    2. (Médecine) Machine à radiothérapie au cobalt-60.
      • Le centre anticancéreux dispose de deux cobalts (machines servant à irradier les malades), vieux de 17 ans.
  4. Pigment bleu de cet élément.
    • Les cobalts, bleu de cobalt et bleu de céruléum coûtent très cher !
    1. Bleu de cobalt.
      • L'ardent cobalt de l'éther.
    2. (Zoologie) Variété de canari, de couleur bleu cobalt.
    3. (Zoologie) Variété de discus, poisson d’aquariophile originaire d’Amérique du Sud.
      • Le croisement du discus vert (Symphysodon aequifasciata haraldi) avec le bleu (S. aequifasciata aequifasciata) a donné le cobalt et le diamant.

Adjectif

cobalt \kɔ.balt\ invariable

  1. Bleu profond tirant légèrement sur le violet. #22427C
    • Les mouettes d’argent […], rasent les flots cobalt. — (Coppée, Mon franc-parler, 1894)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COBALT. n. m.
Métal gris rougeâtre, dur et cassant, ordinairement combiné avec l'arsenic, et dont l'oxyde a la propriété de donner au verre une couleur bleue. Oxyde de cobalt. Bleu de cobalt. Cobalt arsenical. Poudre de cobalt.

Littré (1872-1877)

COBALT (ko-balt') s. m.
  • Métal d'un blanc irisé, rougeâtre, peu brillant et très difficile à fondre. On disait aussi autrefois cobolt. Les préparations du cuivre, du mercure, du cobolt, Rousseau, Orig. nat.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COBALT. - ÉTYM. Ajoutez : Kobolt, nom, dans le Nord, d'un génie des mines, d'une sorte de gnome. Les mineurs suédois, ayant pris ce minerai pour un minerai précieux et le voyant se comporter mal à la fusion, lui donnèrent ce nom pour exprimer la sorte de tromperie qu'ils avaient subie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cobalt »

(XVIe siècle) De l’allemand Kobalt, de Kobold, lutin malicieux qui aurait dérobé l’argent pour le remplacer par ce minerai jugé alors inutilisable → voir nickel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Allem. Kobalt, cobalt.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cobalt »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cobalt kɔbalt

Évolution historique de l’usage du mot « cobalt »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cobalt »

  • Une demande qui devrait augmenter du fait de la transition énergétique alors que les ressources demeurent limitées. Tous les ingrédients sont réunis pour que le monde risque de manquer de cuivre et de cobalt d’ici quelques décennies C’est la conclusion d’une étude menée par l’IFP Énergies nouvelles (IFPEN) et l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris). La Croix, Alerte sur le cuivre et le cobalt d’ici 2050
  • Le constructeur automobile sécurise ses sources en minerais auprès du géant suisse. Glencore est très présent en République démocratique du Congo où sont extraits 60 % du cobalt dans le monde. Le groupe minier fait partie d'une initiative permettant de réduire les risques de travail d'enfants. Les Echos, Cobalt : Tesla veut se fournir auprès de Glencore pour ses nouvelles usines | Les Echos
  • Le prix du cobalt est sur une tendance à la baisse depuis plusieurs mois, et cela s’est accentué avec la pandémie de Covid-19. Le métal a chuté de 15 % depuis février pour s’établir autour de 30 000 $ la tonne, alors que se présentent de nouvelles inquiétudes liées à la chute de la demande pour les aubes des turbines à réaction. Agence Ecofin, Le prix du cobalt poursuit sa tendance à la baisse, affecté par les difficultés du secteur aéronautique
  • Les nouvelles batteries devront répondre à un cahier des charges conséquent. Avant tout, elles devront être dépourvues de cobalt, un minerai dont l'extraction pose problème. Clubic.com, L'Union européenne investit dans le développement de batteries sans cobalt
  • Nous prenons toutes les actions et mesures possibles afin d'assurer un cobalt propre et éthique dans notre chaîne d'approvisionnement. En conséquence, nous contestons fermement toute allégation contraire. Umicore a été l'une des premières entreprises à aborder de manière proactive des questions telles que les droits de l'homme, le travail des enfants, les conditions de santé et de sécurité au travail et l'impact environnemental lié à l'extraction du cobalt. Il y a près de 15 ans, Umicore a pris la décision d'exclure entièrement de sa chaîne d'approvisionnement le cobalt obtenu à partir des mines artisanales et à petite échelle (ASM), car celles-ci impliquent des conditions de travail dangereuses et insalubres et très souvent le travail des enfants, et a établi son cadre d'approvisionnement durable spécifique pour le cobalt. Depuis lors, Umicore a agi en tant que leader de l'industrie pour promouvoir un approvisionnement responsable et durable en cobalt, exempt non seulement de l'ASM mais aussi des abus de l'environnement, de la santé des travailleurs et de leur sécurité, et est devenu le premier fournisseur de matériaux de batterie à avoir un tiers de bonne réputation examinant son cadre de chaîne d'approvisionnement conformément aux Lignes directrices de l'OCDE sur le devoir de diligence.Notre approche de due diligence est vérifiée par un tiers indépendant (PricewaterhouseCoopers). Nous rendons compte de nos pratiques de diligence raisonnable pour le cobalt également chaque année dans notre rapport annuel. L'Echo, "Nous prenons toutes les mesures possibles afin d'assurer un cobalt propre et éthique dans notre chaîne d'approvisionnement" | L'Echo
  • Marché mondial Superalliages à  base de cobalt qui permet au consommateur d’évaluer la demande à long terme et d’estimer des implémentations particulières. La croissance croissante qui est vraiment attendue en fonction de l’analyse donne des informations complètes sur le marché mondial Superalliages à  base de cobalt. Les moteurs et les contraintes se préparent après toute la prise de conscience de la croissance de l’industrie mondiale Superalliages à  base de cobalt. INFO DU CONTINENT, Global Superalliages à  base de cobalt Marché Analyse de la demande et perspectives précises 2020-2029 - INFO DU CONTINENT
  • Dans les dernières recherches de Cobalt, nos experts ont fourni les dernières tendances de croissance industrielle en fonction des besoins du client. De plus, ce rapport de recherche vous permet de capturer des statistiques perspicaces tout en ayant une compréhension claire du marché mondial du cobalt. De plus, il vous permet de garder une longueur d’avance sur la concurrence dans l’environnement industriel. Le rapport sur le marché du cobalt est évalué comme une étude intelligente et systématique qui vous permet de renforcer votre point de vue lié à plusieurs facteurs tels que la croissance du marché du cobalt, les tendances futures, la situation actuelle et les perspectives à venir pour des segments distincts. Journal l'Action Régionale, Taille du marché du cobalt 2020-26: Hanrui Cobalt, OMG (Freeport Joint Venture), Chambishi – Journal l'Action Régionale
  • Courant jusqu’en 2024, ce projet collaboratif de recherche et d’innovation vise à mettre au point des batteries de nouvelle génération pour véhicules électriques, en excluant le cobalt. Ce matériau pose en effet un certain nombre de problèmes environnementaux, sociaux et de santé pointés depuis des années par différentes ONG. Automobile Propre, Projet Cobra : 11,8 millions d’euros pour des batteries sans cobalt
  • Cette décision, qui, selon le gouverneur de la province, vise à lutter contre la fraude minière et à maximiser les revenus de l’État, reflète une volonté nationale de centraliser le commerce du cobalt par le biais de l’Entreprise Générale de Cobalt (EGC), entreprise ayant un monopole d’État, et créée en janvier 2020. Afrique Centrale, Une province de la RDC va centraliser les ventes de cobalt - Afrique Centrale

Images d'illustration du mot « cobalt »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cobalt »

Langue Traduction
Anglais cobalt
Espagnol cobalto
Italien cobalto
Allemand kobalt
Portugais cobalto
Source : Google Translate API

Synonymes de « cobalt »

Source : synonymes de cobalt sur lebonsynonyme.fr

Cobalt

Retour au sommaire ➦

Partager