La langue française

Clabaud

Sommaire

  • Définitions du mot clabaud
  • Étymologie de « clabaud »
  • Phonétique de « clabaud »
  • Évolution historique de l’usage du mot « clabaud »
  • Traductions du mot « clabaud »
  • Synonymes de « clabaud »

Définitions du mot « clabaud »

Trésor de la Langue Française informatisé

CLABAUD, subst. masc.

Chien de chasse aux oreilles pendantes qui aboie fortement.
[Emploi subst. apposé avec valeur adj.] Chien clabaud. Un petit homme sec aux oreilles de chien clabaud se tenait au garde-à-vous dans le bureau (Morand, Le Flagellant de Séville,1951, p. 333).
P. ext. Chien courant qui aboie mal à propos.
Fig. et fam. Personne qui crie beaucoup et sans motif.
[P. allus. aux oreilles pendantes du chien] Coiffure à la clabaud, chapeau en clabaud, chapeau clabaud et p. ell. clabaud. Chapeau à bords pendants :
... l'inconnu me fit l'honnêteté de ramasser mon clabaud et de se découvrir en m'accostant; en sorte que ses mains m'apparurent embarrassées de deux coiffures à la fois. Milosz, L'Amoureuse initiation,1910, p. 11.
Prononc. et Orth. : [klabo]. Ds Ac. 1694-1932. Var. clabot (cf. Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 4, 1813, p. 174). Noter l'expr. chapeau en clabot, synon. de chapeau en clabaud (cf. Gourmont, Esthétique de la lang. fr., 1899, p. 267 et Milosz, loc. cit.). Étymol. et Hist. 1. Ca 1450 nom propre de chien Clabault (Mistère du Viel Testament, 9528, 29638, éd. Rothschild, t. 2, p. 7, t. 4, p. 111); 1501 « sorte de chien qui aboie beaucoup, roquet » (Jardin de Plaisance, cc xlvii ds IGLF); 1680 « sot » (Rich.); 1718 « crieur, beau parleur » (Le Roux, p. 121); 2. 1680 spéc. (Rich. : Son chapeau fait le clabaud). Orig. incertaine; peut-être dér. d'un *claber var. dial. de clapper*, cf. pic. clabet « crécelle » (1388 A. Lille, BB 1, no373, fo26 vods IGLF; 1420 ds Gdf., s.v. clapet). La dérivation d'un rad. klab- que l'on peut déduire du néerl. klabbaard « crécelle, bavard » (EWFS2) est écartée par Valkh., ce mot néerl. étant rare et obscur. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Adjectif

clabaud \kla.bo\ masculin

  1. (Vieilli) Pendant, en parlant des oreilles d’un chien.
    • Un petit homme sec aux oreilles de chien clabaud se tenait au garde-à-vous dans le bureau. — (Morand, Le Flagellant de Séville, 1951)
  2. Dont les bords pendent.
    • Un chapeau clabaud par-dessus mon bonnet. — (Jean-Jacques Rousseau)
    • C’était un vieux chapeau clabaud tout moisi et plein d’une affreuse odeur de sueur et de crasse. — (Léonce Bourliaguet, Les aventures du petit rat Justin, Société universitaire d’Éditions et de Librairie, 1935, page 68.)
    • Le département des arts graphique conserve une belle série d’œuvres de Maurice Quentin de La Tour dont déjà deux autoportraits : […] D’autres autoportraits de jeunesse sont célèbres (Amiens, Musée de Picardie, et Saint-Quentin, Musée Antoine Lecuyer, l’effigie coiffée d’un chapeau clabaud, reproduite sur l’ancien billet de 50 francs de 1988). — (Michel de Piles, Deux nouveaux portraits pour le Louvre, La Tribune de l'Art, dimanche 17 juillet 2005)

Nom commun

clabaud \kla.bo\ masculin

  1. (Chasse) Chien de chasse qui a les oreilles pendantes.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    1. Chapeau aux bords pendants.
      • l'inconnu me fit l'honnêteté de ramasser mon clabaud et de se découvrir en m'accostant ; en sorte que ses mains m'apparurent embarrassées de deux coiffures à la fois. — (Milosz, L'Amoureuse initiation, 1910)
  2. (Par extension) Chien qui aboie mal à propos.
    • Fais taire ton clabaud!
  3. (Péjoratif) Personnage criailleur et bavard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLABAUD. n. m.
T. de Chasse. Chien de chasse qui a les oreilles pendantes et qui aboie fortement sans être sur les voies de la bête. Il se dit, par extension, d'un Chien qui aboie mal à propos.

Littré (1872-1877)

CLABAUD (kla-bô) s. m.
  • 1 Terme de vénerie. Chien à oreilles pendantes, qui aboie mal à propos, c'est-à-dire sans être sur les voies de la bête. Le veneur n'a point confiance en ce chien ; c'est un clabaud.
  • 2 Par extension. Ce chapeau fait le clabaud, il est clabaud, il a les bords pendants. Un chapeau clabaud par-dessus mon bonnet, Rousseau, Conf. VI. Demandez à votre écuyer si vous n'aviez pas votre chapeau en clabaud et si vous n'étiez pas noir comme un diable et poudreux comme un courrier, à la bataille de Fontenoi, Voltaire, Lettr. Richelieu, 16 juillet 1756.
  • 3 Fig. Personne qui crie beaucoup et sans cause.

HISTORIQUE

XVIe s. Ces clabaux de village, Despériers, Contes, LVI. … Sans levriers, sans clabauts Avez forcé le cerf et par monts et par vaux, Œuvres de BAÏF, p. 57, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CLABAUD, (Venerie.) Voyez Chien.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « clabaud »

(1450)[1] Origine incertaine ;
  1. Littré explique[2] : « le wallon clabot a le sens de « clochette pendue au cou des animaux » ; du germanique : hollandais klappen, allemand klaffen, « japper, bavarder, faire du bruit », voir glapir. Ce mot, qui n'est pas très ancien dans la langue, paraît être venu par nos provinces du nord. »
  2. Peut-être[1] le dérivé en -aud d’un verbe *claber, variante de clapper, l’ancien français a clabet (« crécelle ») variante de clapet et clabot (« terrain en pente »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Picard, clabaud, qui a les oreilles pendantes ; wallon, clabot, clochette pendue au cou des animaux ; du germanique : holland. klappen ; allemand klaeffen, bavarder, faire du bruit ; ancien haut allem. klaffôn (comp. GLAPIR). On voit la série des sens : chien qui aboie mal à propos ; mais, ce chien ayant les oreilles pendantes, le mot prend aussi l'acception de pendant, tombant. Ce mot, qui n'est pas très ancien dans la langue, paraît être venu par nos provinces du nord.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « clabaud »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
clabaud klabo

Évolution historique de l’usage du mot « clabaud »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « clabaud »

Langue Traduction
Anglais clabaud
Espagnol clabaud
Italien clabaud
Allemand clabaud
Chinois 卡波
Arabe كلابود
Portugais clabaud
Russe clabaud
Japonais クラボー
Basque clabaud
Corse clabaud
Source : Google Translate API

Synonymes de « clabaud »

Source : synonymes de clabaud sur lebonsynonyme.fr
Partager