La langue française

Civilisateur

Définitions du mot « civilisateur »

Trésor de la Langue Française informatisé

CIVILISATEUR, TRICE, adj.

Qui civilise (cf. civiliser B).
A.− [Le subst. désigne une pers.] L'Europe admirait dans Ibrahim-Pacha un conquérant civilisateur (Lamartine, Voyage en Orient,t. 1, 1835, p. 451).
B.− [Le subst. désigne une manifestation, une œuvre de l'esprit humain] La mission civilisatrice de la France est rendue sensible à chacun (Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 491):
1. ... un très petit nombre de personnes sont à un degré suffisant de culture pour ressentir, repenser l'esprit profond de cette tragédie qui est une pièce civilisatrice. D'Iphigénie sort une puissance capable de faire des philosophes stoïciens, − comme du Cid, d'Horace et de Polyeucte sortait une puissance capable de faire des individus qui se sacrifient. Barrès, Le Voyage de Sparte,1906, p. 154.
2. ... un des effets les plus éminemment civilisateurs de l'œuvre d'art, je veux parler de ce retour sur soi auquel tout spectateur est porté devant une représentation de l'être humain qu'il sent vraie et uniquement soucieuse du vrai. Benda, La Trahison des clercs,1927, p. 87.
Rem. Il semble que civilisateur tende à s'intégrer à une notion de transformation morale, notamment lorsque le compl. désigne moins une masse prise comme telle que les pers. dont se compose la masse (cf. ex. 1 et 2).
Emploi subst., rare. Celui qui propage, qui développe la civilisation parmi les peuples. Les races inférieures, comme le nègre émancipé, montrent d'abord une monstrueuse ingratitude envers leurs civilisateurs (Renan, Drames philos.,Caliban, 1878, V, 1, p. 433).
Prononc. et Orth. : [sivilizatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1829 cosmopolitisme civilisateur (La Mode, t. 1, p. 195 ds Fr. mod., t. 15, p. 181). Dér. de civiliser*; suff. -(at)eur2*. Fréq. abs. littér. : 70.

Wiktionnaire

Adjectif

civilisateur \si.vi.li.za.tœʁ\

  1. Qui civilise, qui répand la civilisation.
    • En effet, la mission de la Compagnie n’était pas civilisatrice. Au contraire. Dans son propre intérêt, elle devait maintenir à l’état de terrains vagues son immense domaine. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Jacques avait rêvé du rôle civilisateur de la France, il avait cru qu’il trouverait dans le ksar des hommes conscients de leurs missions, préoccupés d’améliorer ceux que, si entièrement, ils administraient… (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)

Nom commun

civilisateur \si.vi.li.za.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : civilisatrice)

  1. (Par substantivation de l’adjectif) Celui qui apporte la civilisation.
    • Pierre le Grand fut le civilisateur de la Russie.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CIVILISATEUR, TRICE. adj.
Qui civilise, qui répand la civilisation. Peuple civilisateur. Religion civilisatrice. Il s'emploie aussi comme nom. Pierre le Grand fut le civilisateur de la Russie.

Littré (1872-1877)

CIVILISATEUR (si-vi-li-za-teur, tri-s') adj.
  • Qui civilise, qui porte à la civilisation. Peuple civilisateur. Opinion, religion civilisatrice.

    Substantivement. Pierre le Grand, le civilisateur de la Russie.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CIVILISATEUR. Ajoutez : Une foule d'autres prescriptions [judaïques] venaient d'un temps où l'une des préoccupations des civilisateurs fut d'empêcher leurs subordonnés de manger des choses immondes, Renan, Saint Paul, III.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « civilisateur »

Dérivé de civiliser avec le suffixe -ateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « civilisateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
civilisateur sivilizatœr

Évolution historique de l’usage du mot « civilisateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « civilisateur »

  • Le premier ministre du président Joseph Kasa-Vubu répondait au monarque qui venait de saluer l'œuvre colonisatrice de son ancêtre, Léopold II, un «civilisateur» et non un «conquérant» selon lui. Le Journal de Montréal, Indépendance du Congo: Lumumba, icône inusable des luttes anticoloniales | JDM
  • Son staff civilisateur composé- des généraux et maréchaux Saint-Arnaud, Clauzel, De Lamoriciere, Pelissier , Polignac , Duperré , Berthezéne , Chanzy , Cavaignac, Voirol, Damrémont- utilisa des méthodes d’un niveau d’atrocité jamais atteint… sur peuple supposé barbare. Ce fut un nazisme avant l’heure ! Maghreb Online, Colonisation : Les statues de la honte - Maghreb Online
  • En Belgique, pourtant, le roi des Belges était vu comme un philanthrope et un civilisateur. Mais à partir de 1896, la presse internationale s’est emparée du scandale. En 1908, un avant la mort du roi, l’Etat indépendant du Congo a finalement été annexé par la Belgique, devenant le Congo belge. L'Obs, Pourquoi la statue de l’ex-roi des Belges Leopold II a-t-elle été retirée d’un square à Anvers ?

Traductions du mot « civilisateur »

Langue Traduction
Anglais civilizing
Espagnol civilizador
Italien civilizzatore
Portugais civilizador
Source : Google Translate API

Synonymes de « civilisateur »

Source : synonymes de civilisateur sur lebonsynonyme.fr

Civilisateur

Retour au sommaire ➦

Partager