La langue française

Ciron

Définitions du mot « ciron »

Trésor de la Langue Française informatisé

CIRON, subst. masc.

Insecte aptère quasi microscopique vivant sur les aliments et les détritus (cf. Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 1, 1805, p. 456).
Ciron du bois. Coléoptère dont la larve creuse le bois des meubles et des charpentes.
P. ext. Pustule de la gale.
P. métaph.
Être d'une extrême petitesse :
1. Plus près des murs, se dressaient des machines de siège. semblables à des insectes géants, au pied desquelles s'activaient des cirons guerriers. L. Daudet, Sylla et son destin,1922, p. 33.
[En partic. p. réf. au fragment 72 des Pensées de Pascal] :
2. Rentre en toi-même, Oreste : l'univers te donne tort, et tu es un ciron dans l'univers. Sartre, Les Mouches,1943, III, 2, p. 99.
Prononc. et Orth. : [siʀ ɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Homon. (nous) cirons, scierons. Forme chiron ds Land. 1834, Gattel 1841, Besch. 1845, Littré. Formes corresp. chironné ds Littré et chironnage ds Littré et Guérin 1892. Étymol. et Hist. 2emoitié xies. seiron (Gloses de Raschi, éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, Paris, 1929, p. 130, no939); ca 1200 cirun (Simund de Freine, Roman de Philosophie, éd. J. E. Matzke, 929). De l'a. b. frq. *seuro que l'on peut déduire du m. néerl. siere [néerl. zier], m. b. all. sūre, a. h. all. suiro, v. Gam. Rom.2, t. 1, p. 412, note 1. Fréq. abs. littér. : 37.
DÉR.
Cironné, ée, adj.[En parlant du bois] Région. Qui est attaqué par la larve du ciron*. L'air sentait le vieux fer, le bois cironné, l'argile humide et cette navrante odeur de suint mort et de maigre litière qu'exhalent les bergeries depuis longtemps abandonnées (Bosco, Le Mas Théotime,1945, p. 106).Cf. ciron, prononc. supra. 1reattest. 1877 chironné (Littré Suppl.); de ciron (chiron) attesté en franco-comtois, en franco-prov. et dans l'est du prov. (cf. FEW t. 17, p. 67b), suff. *.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 127. − Millepierres (F.). Les Insectes. Vie Lang. 1969, p. 443.

Wiktionnaire

Nom commun

ciron \si.ʁɔ̃\ masculin

  1. Acarien qui se développe sur la croûte du fromage, du jambon, dans la farine, et qui est le plus petit des animaux visibles à l’œil nu.
    • Mais pour lui présenter un autre prodige aussi étonnant, qu’il recherche dans ce qu’il connaît les choses les plus délicates, qu’un ciron lui offre dans la petitesse de son corps des parties incomparablement plus petites, des jambes avec des jointures, des veines dans ses jambes, du sang dans ses veines, des humeurs dans ce sang, des gouttes dans ses humeurs, des vapeurs dans ces gouttes, que divisant encore ces dernières choses il épuise ses forces en ces conceptions, et que le dernier objet où il peut arriver soit maintenant celui de notre discours. Il pensera peut-être que c’est là l’extrême petitesse de la nature. — (Blaise Pascal, Pensées, fragment 230 de l’édition Sellier)
    • Puis, après un léger coup-d’œil passé sur les deux côtés de la table, pendant lequel on eût entendu un ciron marcher, il se tourna vers M. le Duc, et lui demanda son avis. — (Claude de Rouvroy de Saint-Simon, Mémoires, année 1718, chapitre XXX)
    • Ainsi, sur certains fromages auvergnats, les cirons sont de rigueur et signe de haute qualité. Avant l’invention du microscope, le ciron (aussi appelé artison, parce qu’il travaille beaucoup) a longtemps été considéré comme le plus petit animal du monde, d’où son apparition dans un texte philosophique de Pascal. — (Caséine, le site des artisans fromagers : Problèmes et défauts, 1er août 2006)
  2. (Par extension), en particulier par référence à Blaise Pascal. Être d’une extrême petitesse.
    • Rentre en toi-même, Oreste : l’univers te donne tort, et tu es un ciron dans l’univers. — (Jean-Paul Sartre, Les Mouches, III, 2, 1943, p. 99)
  3. (Par extension) Personne qui agit avec petitesse.
    • En présence de si grands intérêts, Birotteau se trouvait comme un ciron : il se faisait justice. — (Honoré de Balzac, Le Curé de Tours, 1832, La Comédie humaine, t. IV, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 1976, p. 236)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CIRON. n. m.
Insecte aptère qui se développe dans le fromage, dans la farine, et qui est le plus petit des animaux visibles à l'œil nu.

Littré (1872-1877)

CIRON (si-ron) s. m.
  • 1Insecte aptère qui se développe dans le fromage et dans la farine et qui est le plus petit des animaux visibles à l'œil nu. Dans le XVIIe siècle, avant l'usage des microscopes pour étudier la nature, le ciron fut pris comme le symbole de ce qu'il y avait de plus petit au monde. Ils [les Bramins] ont en tête Que notre âme, au sortir d'un roi, Entre dans un ciron ou dans telle autre bête Qu'il plaît au sort : c'est là l'un des points de leur loi, La Fontaine, Fabl. IX, 7. Dame fourmi trouva le ciron trop petit, Se croyant, pour elle, un colosse, La Fontaine, ib. I, 7. Mais vos défauts vont être tous sentis : C'est le ciron vu dans un microscope, Béranger, in-8°. La nature se moque des individus : pourvu que la grande machine de l'univers aille son train, les cirons qui l'habitent ne lui importent guère, Voltaire, Lett. Mme du Deffant, 8 fév. 1768.

    Familièrement. Il n'est pas plus gros qu'un ciron, il est extrêmement petit.

    Fig. Je dis au chancelier que quelquefois les cirons parvenaient à renverser les colosses, Saint-Simon, 341, 222.

  • 2Insecte aptère (sarcoptes) du genre des acares, qu'on trouve dans les vésicules de la gale tant chez l'homme que chez le cheval.
  • 3La petite vésicule que le ciron fait venir à la peau. Vieilli en ce sens.
  • 4Nom vulgaire d'une larve qui vit dans le bois des oliviers mourants.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ki as surcilz aura ciruns, Si face ke nus li dirons, Ms. St Jean.

XIVe s. Et cilz François droit là, c'estoient bon Breton, Qui ne prisent Englois la queue d'un siron, Guesclin. 18923.

XVIe s. Les cirons sont petits animaux tousjours cachés sous le cuir, sous lequel ils se trainent, rampent et le rongent petit à petit, Paré, XXII, 6. Le mourron à fleurs azurées tue les cirons des mains, et en guerit la gratelle, De Serres, 613. Les princes veulent aussi legierement que nous, mais ils peuvent plus ; pareils appetits agitent un ciron et un elephant, Montaigne, II, 191.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CIRON, s. m. (Hist. nat.) ciro, syro acarus, insecte si petit qu’on le prend souvent pour objet de comparaison, lorsqu’on veut donner l’idée du petit volume, d’une chose presque imperceptible. On donne aussi vulgairement le nom de ciron à tous les insectes les plus petits. En effet on a peine à appercevoir un ciron sans l’aide du microscope ; ce n’est que par le moyen de cet instrument que l’on peut distinguer les différentes parties de cet insecte, & que l’on reconnoît qu’il ressemble à un pou. Son corps est rond (Planche XXIII. figure 9.), (Hist. nat.) blanchâtre ; le dos est couvert d’écailles : il y a sur la tête deux taches qui marquent, à ce que l’on croit, l’endroit des yeux, parce que l’insecte se détourne lorsqu’on lui oppose la pointe d’une épingle contre ces taches. Les cirons ont six pattes noirâtres, trois de chaque côté, dont deux sont placées auprès de la tête : c’est avec ces deux paires de pattes qu’ils creusent dans la peau, ordinairement à la paume de la main & à la plante du pié, & qu’ils y font de longs sillons comme les taupes en font dans la terre. C’est par cette manœuvre que ces insectes causent une grande demangeaison, & des pustules auxquelles on a aussi donné le nom de ciron. Il y a aussi de ces insectes dans la cire & dans les fromages qui ont été gardés pendant long-tems. Voyez act. erudit. ann. 1682. p. 317. Mouffet. theat. insect. Voyez Ciron, (Medec.) ; voyez aussi Insecte. (I)

Ciron, (Med.) il s’ouvre quelquefois passage entre la peau & l’épiderme, & il cause alors des demangeaisons incommodes : on le rencontre quelquefois dans les pustules de la galle, & dans celles qui sont occasionnées par la vérole ; on en a même trouvé dans les dents cariées. Les remedes huileux, le soufre, & toutes les odeurs fortes ennemies des insectes en général, détruisent cette incommode vermine.

Leuwenoeck a observé que la vapeur de la noix muscade que l’on faisoit brûler, les suffoquoit très-promptement.

Il y en a une autre espece en Amérique nommée nigas, qui est plus incommode encore que le ciron de notre pays. Voyez Nigas. Rieger. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ciron »

Bourguig. soiron ; bas-lat. siriones ; de l'allemand : anc. allem. sur ; holland. zier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De cire et -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(XIIIe siècle) Emprunté au haut allemand suero, qui désigne un animal microscopique. Altération de suiron (1220), de l’ancien haut allemand °seuro.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ciron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ciron sirɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « ciron »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ciron »

  • Une soixante de personnes, élus de la commune de Lerm-et-Musset, membres des associations de pêche de Grignols et Bazas, association de chasse de Lerm-et-Musset, les caminotayres, le comité des fêtes, des habitants se sont retrouvés le samedi 30 mai à 7 h 30 pour une opération de nettoyage des berges du ciron. SudOuest.fr, Vidéo. Sud-Gironde : gros nettoyage des berges du Ciron après les incivilités de pêcheurs
  • mairie.ciron@wanadoo.fr +33 2 54 37 95 92 Unidivers, Randonnée semi-nocturne Ciron vendredi 23 octobre 2020

Images d'illustration du mot « ciron »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ciron »

Langue Traduction
Anglais mites
Espagnol ciron
Italien ciron
Source : Google Translate API

Synonymes de « ciron »

Source : synonymes de ciron sur lebonsynonyme.fr

Ciron

Retour au sommaire ➦

Partager