Cirier : définition de cirier


Cirier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CIRIER, IÈRE, adj. et subst.

I.− Emploi adj. et subst., SC. NAT. (Ce) qui produit de la cire.
A.− BOT. Arbre cirier et p. ell. cirier, subst. masc. Arbrisseau donnant une résine semblable à la cire des abeilles :
1. « ... la marche du feu est si rapide, que, non-seulement les arbres ordinaires, mais même les buissons, les cèdres et les ciriers, n'en sont point endommagés. » Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie,t. 2, 1801, p. 273.
B.− ZOOL. Abeille cirière, et p. ell., cirière, subst. fém. Abeille chargée de la récolte et de l'emploi des matériaux destinés à la construction des alvéoles :
2. Seule, au centre de la ruche encore vide et à créer, la docte cirière s'avance. Sous ses anneaux elle prend délicatement une plaque de cire que ses mains portent à sa bouche. La plaque est broyée de ses dents, et, comme ses dents sont des filières, la cire en sort sous forme de ruban. Michelet, L'Insecte,1857, p. 332.
II.− Subst. masc. Celui qui travaille la cire.
A.− Fabricant de cierges ou d'objets en cire :
3. Le cirier avait assisté à la veillée du cadavre de Wallner. Bien entendu, de même que pour la veuve, il fournit les cierges, le drap mortuaire... Reider, Mlle Vallantin,1862, p. 204.
B.− Artiste travaillant la cire :
4. Il fait faire le portrait de sa fille par un cirier, par un sculpteur, qui a retrouvé les procédés anciens. E. et J. de Goncourt, Journal,1872, p. 923.
Prononc. et Orth. : [siʀje], fém. [-ε:ʀ]. Le subst. masc. ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Subst. masc. 1. 1erquart xiiies. « fabricant, marchand de bougies » (Aymeri de Narbonne, 2124 ds T.-L.); 2. 1771 bot. « nom de plusieurs arbres ou arbrisseaux qui produisent de la cire » (Trév.). B. Adj. 1. 1571 « de cire » (M. de La Porte, Epithètes, 243 rods Hug. : Liqueur [...] ciriere ou cireuse), attest. isolée; 2. 1845 adj. et subst. abeille cirière, une cirière (Besch.). Dér. de cire*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 26.

Cirier : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

cirier \si.ʁje\ masculin (pour une femme on dit : cirière)

  1. (Vieilli) Celui qui travaille en cire, qui fait et vend toutes sortes de cierges et de bougies.

Nom commun 2

cirier \si.ʁje\ masculin

  1. (Par analogie) (Botanique) Nom vernaculaire de divers arbres qui produisent une cire présentant l’aspect de la cire des abeilles.
    • Le myrica cerifera d'Amerique du Sud est aussi appelé cirier.

Nom commun

cirier \Prononciation ?\ masculin

  1. (Limousin) Cerisier.

Nom commun

cirière \si.ʁjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cirier)

  1. (Vieilli) Celle qui travaille en cire, qui fait et vend toutes sortes de cierges et de bougies.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Zoologie) (Par ellipse) Abeille qui fabrique la cire utilisée pour construire les alvéoles.
    • Nous les appellerons Abeilles nourrices ou petites abeilles, par opposition à celles dont l’abdomen peut se dilater et-qui méritent le nom de cirières.(…)Dans une de ces épreuves, nous peignîmes de couleurs différentes celles de l’une et de l’autre classe pour observer leur conduite, et nous ne les vîmes point changer de rôle. Dans un autre essai, nous donnâmes aux Abeilles d’une ruche du couvain et du pollen ; nous vîmes aussitôt les petites Abeilles s’occuper de la nourriture des larves, tandis que celles de la classe cirière n’en prirent aucun soin. Lorsque les ruches sont approvisionnées en alvéoles vides, les Abeilles cirières dégorgent leur miel dans ces magasins et ne font point de cire ; mais si elles n'ont point d'alvéoles pour l'y déposer, ou si la reine né trouve pas des cellules faites pour y pondre ses œufs, les cirières retiennent dans leur estomac le miel qu’elles ont amassé, et au bout de vingt-quatre heures la cire leur suinte entre les anneaux du ventre. Alors commence le travail des alvéoles.(…) On ne voit les cirières se montrer aux portes de la ruche avec de gros ventres que lorsque la campagne fournit une abondante récolte de miel ; et elles ne se servent du contenu de leur estomac pour élaborer de la cire que lorsque la ruche n'est pas remplie de gâteaux. Dans le cas contraire, elles dégorgent leur récolte dans les magasins.— (F. Huber, Origine de la cire, La Science élémentaire, lectures pour toutes les écoles,C. Delagrave (Paris), 1882)
    • Les cirières, pour y construire, dans les deux heures qui suivent, un gâteau d’alvéoles gros comme deux mains jointes où, en toute éventualité, la reine puisse se cacher et même y pondre tout de suite des œufs qui seront l’espoir de la collectivité. — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, page 283)
    • La boulette qui résulte de cette opération passe ensuite de cirière en cirière avant de parvenir aux abeilles chargées de la construction des alvéoles. — (au bal des avettes)
  3. (Par extension) (Art plastique) Artiste qui travaille la cire.
    • Toutefois, cette configuration rationnelle, valorisant l’ordonnance est contrecarrée par d’imperceptibles débordements qui démontrent l’affectivité de la cirière en pleine production d’images. — (Sylvie Ollivier, La cirière de l’image / Irene F. Whittome, Galerie Samuel Lallouz, Montréal. Du 6 juin au 22 août 1992, p. 21)

Forme d’adjectif

cirière \si.ʁjɛʁ\

  1. Qui produit ou fabrique de la cire.
    • Pour constituer une chaîne cirière, une abeille se suspend au plafond. — (au bal des avettes)

Nom commun

cirière \si.ʁjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cirier)

  1. (Vieilli) Celle qui travaille en cire, qui fait et vend toutes sortes de cierges et de bougies.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Zoologie) (Par ellipse) Abeille qui fabrique la cire utilisée pour construire les alvéoles.
    • Nous les appellerons Abeilles nourrices ou petites abeilles, par opposition à celles dont l’abdomen peut se dilater et-qui méritent le nom de cirières.(…)Dans une de ces épreuves, nous peignîmes de couleurs différentes celles de l’une et de l’autre classe pour observer leur conduite, et nous ne les vîmes point changer de rôle. Dans un autre essai, nous donnâmes aux Abeilles d’une ruche du couvain et du pollen ; nous vîmes aussitôt les petites Abeilles s’occuper de la nourriture des larves, tandis que celles de la classe cirière n’en prirent aucun soin. Lorsque les ruches sont approvisionnées en alvéoles vides, les Abeilles cirières dégorgent leur miel dans ces magasins et ne font point de cire ; mais si elles n'ont point d'alvéoles pour l'y déposer, ou si la reine né trouve pas des cellules faites pour y pondre ses œufs, les cirières retiennent dans leur estomac le miel qu’elles ont amassé, et au bout de vingt-quatre heures la cire leur suinte entre les anneaux du ventre. Alors commence le travail des alvéoles.(…) On ne voit les cirières se montrer aux portes de la ruche avec de gros ventres que lorsque la campagne fournit une abondante récolte de miel ; et elles ne se servent du contenu de leur estomac pour élaborer de la cire que lorsque la ruche n'est pas remplie de gâteaux. Dans le cas contraire, elles dégorgent leur récolte dans les magasins.— (F. Huber, Origine de la cire, La Science élémentaire, lectures pour toutes les écoles,C. Delagrave (Paris), 1882)
    • Les cirières, pour y construire, dans les deux heures qui suivent, un gâteau d’alvéoles gros comme deux mains jointes où, en toute éventualité, la reine puisse se cacher et même y pondre tout de suite des œufs qui seront l’espoir de la collectivité. — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, page 283)
    • La boulette qui résulte de cette opération passe ensuite de cirière en cirière avant de parvenir aux abeilles chargées de la construction des alvéoles. — (au bal des avettes)
  3. (Par extension) (Art plastique) Artiste qui travaille la cire.
    • Toutefois, cette configuration rationnelle, valorisant l’ordonnance est contrecarrée par d’imperceptibles débordements qui démontrent l’affectivité de la cirière en pleine production d’images. — (Sylvie Ollivier, La cirière de l’image / Irene F. Whittome, Galerie Samuel Lallouz, Montréal. Du 6 juin au 22 août 1992, p. 21)

Forme d’adjectif

cirière \si.ʁjɛʁ\

  1. Qui produit ou fabrique de la cire.
    • Pour constituer une chaîne cirière, une abeille se suspend au plafond. — (au bal des avettes)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cirier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CIRIER. n. m.
Celui qui travaille en cire, qui fait et vend toutes sortes de cierges et de bougies. Par analogie, il se dit vulgairement, en termes de Botanique, de Certains arbres qui produisent une cire présentant l'aspect de la cire des abeilles. En termes de Zoologie, Abeille cirière ou elliptiquement Cirière, Celle qui récolte et met en œuvre les matériaux propres à la construction des alvéoles.

Cirier : définition du Littré (1872-1877)

CIRIER (si-rié) s. m.
  • 1Celui qui travaille en cire, ou qui vend des cierges, des bougies.
  • 2Anciennement, officier de la chancellerie.
  • 3Nom vulgaire d'un arbrisseau qui produit une espèce de cire (myrica sebifera, L.).
  • 4 Adj. f. Terme d'entomologie. Abeille cirière, l'abeille qui fabrique la cire.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tuit cirier, tuit pevrier, et tuit apotecaire ne doivent riens de coutume des choses devant dites pour vendre en leur ostel, Liv. des mét 322.

XIVe s. Au cirier furent prinses torches et flambeaux à trois sols la livre, Ménagier, II, 4.

XVIe s. Laissant aux apoticaires et ciriers la maniere de teindre la cire en plusieurs couleurs, De Serres, 452.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cirier »

Étymologie de cirier - Wiktionnaire

 Dérivé de cire avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cirier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cirier sirje play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « cirier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cirier »

  • Artisan-cirière : le métier n’est pas si courant et les curieux auront l’occasion de découvrir cet art près de Rouen (Seine-Maritime), jeudi 19 décembre 2019 au Kaléidoscope, tiers-lieu du Petit-Quevilly. Dans cet espace, qui fut le pavillon d’entrée du domaine de la chartreuse Saint-Julien, construit au XVIIe siècle, un nouvel atelier est inauguré, de 18 heures à 21 heures. Celui de Marie-Claude Yvonnet.  , EN IMAGES. Artisan-cirière, un métier à découvrir au Kaléidoscope, tiers-lieu près de Rouen | 76actu
  • Mona Oren est une artiste plasticienne, voici un résumé de sa biographie : « Mona Oren est mouleuse, cirière et sculptrice sur matériaux composites. Depuis vingt ans, Mona Oren crée une œuvre protéiforme qui réunit dessins, photographies, vidéos et installations mais son inspiration première reste la sculpture. Poussée vers l'art par son désir d'être en contact avec la matière, les volumes et les surfaces, elle crée des œuvres tridimensionnelles qui peuvent aussi donner lieu à des séries photographiques ou de la vidéo. Lauréate du Prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main en 2018 (catégorie Dialogue), elle bénéficie de l’accompagnement de la Fondation Bettencourt Schueller. »  Marie Claire, La maison, à l'heure du confinement, vue par l'artiste Mona Oren - Marie Claire
  • Sur le marché professionnel aussi, Icko est incontournable : premier distributeur français avec 50 % de part de marché revendiquée, installé à Bollène, Nîmes, Toulouse, en Alsace et chez 500 revendeurs, dont la moitié de jardineries, il référence plus de 5.000 produits indispensables à l'élevage des abeilles (dont une centaine pour le débutant). Plus de 600 fournisseurs alimentent ses rayons. Il est également fabricant : premier cirier européen (avec 2 tonnes par jour), il produit ses propres marques de ruches (Rucheco) et de vareuses (Combiz), mais aussi des chaînes d'extraction et des grues de transhumance, un appareil de levage pour faciliter le chargement des ruches. Ses produits s'exportent : 15 % du chiffre d'affaires s'effectue hors de France, essentiellement vers l'Afrique, les pays du Maghreb et les DOM-ROM. Les Echos, Un fonds au capital du spécialiste des abeilles Icko Apiculture | Les Echos
  • Présentées dans une porcelaine de Limoges blanche, à l'intérieur émaillé artisanalement dans la nuance gris Dior,  la maison imagine huit bougies à la cire fabriquée par le cirier français Perron Rigot. Les amateurs de Bois d'Argent, Eau Noire, Fève Délicieuse et Ambre Nuit pourront parfumer leur intérieur de leur parfum culte. Si 30 Montaigne et Bois Brûlé existaient déjà, deux nouvelles créations (Jardin d'Orangers et Figue Méditerranée ) rejoignent la collection. Bougie, MAISON CHRISTIAN DIOR. 75 euros, 250g.  Numéro Magazine, Coup de coeur de la semaine, les bougies de la Maison Dior
  • Sur les chalets du marché de Noël, où la plupart s’apprêtent à plier bagage, l’ambiance est moins à la fête. Si certains se satisfont d’une édition « correcte » – comme Claude Marty, artisan cirier présent pour la 29e année place de la Cathédrale, qui « s’est fait peur » au début, mais est finalement « retombé sur ses pieds » –, d’autres dressent un bilan davantage négatif. La faute aux Parisiens moins nombreux, empêchés par les grèves, estiment plusieurs marchands de déco, comme Alexandre Ohl. Véronique Koerckel vend depuis 25 ans son vin chaud sur le stand de La Torche de Noël. « C’est une édition très compliquée, avec un net recul de la fréquentation, surtout en semaine, et des jours où on n’a quasiment vu que des touristes étrangers. Les Parisiens n’étaient pas là », confirme celle qui tient aussi un magasin de souvenirs rue du Maroquin et trouve la situation « bien pire » pour les commerces. La faute, selon elle, au blocage de la ville. Et d’en appeler à un format de contrôles revu et corrigé, « pourquoi pas par place, comme ces derniers jours ? » Une chose est sûre : ce lundi soir à 18 h, elle pliera bagage après plus de cinq « très-trop longues semaines » de marché. Libérée, délivrée… Elle aussi. , Strasbourg | Clap de fin pour le marché de Noël de Strasbourg
  • Outre le voyage olfactif inéluctable, ce qui fait la préciosité de cet objet de luxe c’est sa qualité. Le moulage est réalisé à la main à Grasse. Les pots en céramique blancs mats possèdent un couvercle doré et l’emblématique anse en cuir naturel, signature de la maison de maroquinerie. Seule façon de distinguer les quatre bougies au design épuré ? Les mèches de 0,7 cm colorées en bleu, rouge, jaune ou vert par un artisan cirier de la ville de la Côte d’Azur. Une touche de couleur élégante et raffinée à l’image des senteurs que dégagent ces nouveautés dont on ne saurait se séparer. , #ELLEBeautyCrush : les précieuses bougies parfumées de Louis Vuitton - Elle
  • Sophie Joly, artisan cirier, est une passionnée de bougie. Son objectif est d'apporter de la lumière dans les foyers. Pour Noël, elle en a fabriqué de toutes les couleurs et de toutes les formes. Chacune de ses créations est une pièce unique. Pour les réaliser, elle procède à la manière des pâtissiers. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 13/12/2017 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 13 décembre 2017 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, Sophie Joly crée des bougies dignes d'être des œuvres d’art | LCI
  • Prenant les choses en main, sous l'égide de la mairie et encadré par le directeur de la maison des jeunes, 6 ados âgés de 14 à 16 ans ont mis en place un plan de communication. Puis ils ont prospecté pour trouver des exposants répondant à leur cahier des charges, à savoir des maraîchers locaux, un ferronnier d'art, un cirier, des producteurs de spiruline, de pâtes bio et un producteur d'oeuf pour la partie "Agro". Pour la partie "Animaux", il s'agissait de faire passer un message contre leur maltraitance avec l'aide de l'association SAM qui recherche des familles d'accueil pour les animaux abandonnés. Coté pédagogie, la Ferme du Soleil avait organisé une vraie basse-cour pour expliquer aux enfants la vie de la ferme. LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Peyrolles-en-Provence : des ados mobilisés pour un événement citoyen | La Provence
  • De cette frustration, naît l’idée. Et si à eux deux, ils imaginaient la plus belle des bougies. Un objet mode déco de bonne facture, fabriqué en France. Laura, en disponibilité professionnelle, étudie le marché. En juin 2013, après une visite chez le cirier, Pierre rejoint le projet. S’ensuit une rupture conventionnelle avec son employeur. Le duo quitte Paris pour la Drôme et Saint-Julien, un petit village de 170 âmes, où la seule connexion internet disponible se trouve dans la mairie. « On est parti d’une feuille blanche et on a tout créé », témoigne Pierre. , Start-up lyonnaises | La belle Mèche, l’idée lumineuse de Laura et Pierre Dellinger
  • Tout a commencé il y a plus de dix ans lorsqu'Aurélie Coulet a suivi une formation professionnelle pour devenir artisan cirier. Elle s'est ensuite très vite lancée dans la création de bougies sculptées au couteau, technique qui nécessitait une certaine maîtrise des différents types de coulage, de l'utilisation des colorants et, surtout, du modelage des formes avec le couteau. « Cette passion est restée pendant plusieurs années un moyen de faire plaisir à la famille, aux amis. Au cours de l'été 2015, nous avons eu envie de nous lancer dans une aventure ensemble, de proposer un projet artisanal et familial », précise sa sœur Amandine, cofondatrice de Candlebox Provence. Nouvelles Publications, Candlebox Provence : bougies végétales parfumées coulées à la main
  • C'est en 1643 que débute l'histoire de Cire Trudon. Claude Trudon quitte sa Picardie natale, s'installe comme épicier et cirier à Paris, rue Saint-Honoré, et commence à fabriquer des cierges à la cire d'abeille. La cour du roi Louis XIV s'entiche de ces bougies réputées d'une blancheur immaculée grâce à l'action du soleil. La renommée de Trudon est faite et sa devise devient Deo Regique laborant, ce qui signifie « Elles [les abeilles] travaillent pour Dieu et le roi ». La manufacture royale a survécu à la Révolution puis à l'arrivée de l'électricité et collectionné les récompenses lors des expositions universelles. Aujourd'hui, Trudon perpétue son art dans le Perche, à côté de Mortagne-au-Perche (Orne). L'entreprise utilise des produits nobles : de la cire végétale, des parfums délicats et des mèches en coton d'une qualité exceptionnelle. Parmi leurs succès, les bustes dont les moules ont été réalisés par la Réunion des musées nationaux. Ces bustes sont, en effet, des répliques parfaites (mais réduites) de ceux exposés dans les principaux musées de France, au Louvre notamment. Chez Trudon, c'est Sylvia Bernal qui est en charge du moulage des bustes. Une femme discrète et fière de son savoir-faire. Le moulage est une opération qui demande beaucoup de concentration et d'expérience. Une fois la cire coulée, il faut attendre son durcissement. Sylvia Bernal ébarbe alors les marques de jointure très consciencieusement avant de nettoyer les traces avec un solvant qui donne aussi la brillance finale. Si le buste comporte le moindre défaut, il est refondu. Dans l'atelier, les gestes sont précis, l'oeil aiguisé, la recherche de perfection est à son comble. Les bustes reproduits ici ont tous un lien avec l'histoire de France. Napoléon partage une étagère avec Louis XIV, la reine Marie-Antoinette côtoie Benjamin Franklin. Alors que certains personnages sont déclinés dans des teintes douces comme le rose dragée ou le beige, d'autres héritent du noir ou du marine. Ces bustes sont tellement parfaits qu'on oublierait presque que ce sont des bougies munies d'une mèche. Et rares sont ceux qui vont oser les allumer. On préférera les conserver comme de beaux objets de décoration. Non loin de là, les verrines vertes, si caractéristiques de la marque, fabriquées en Italie, s'emplissent de cire végétale parfumée avec des essences luxueuses. Les fragrances sont élaborées par des parfumeurs de renom à Grasse. Les effluves rares et précieux évoquent le voyage, l'enfance, la gourmandise... A travers ses créations, Cire Trudon a traversé les siècles sans se consumer, offrant encore aujourd'hui un voyage immobile que l'on fait les yeux fermés. Infos et adresses des boutiques sur www.trudon.com. leparisien.fr, Déco : Cire Trudon, des bougies d'exception - Le Parisien
  • Créa 2 nanas, c’est le nom que Marcelle et sa fille Macha ont donné à leur petite entreprise artisanale de fabrication de bougies parfumées. Toutes deux ont décidé d’unir leurs talents pour concrétiser un projet qui avait germé dans la tête de Macha : "Je suis passionnée par les bougies depuis toujours. J’étais bien petite quand j’ai reçu en cadeau mon premier coffret de création." De la passion personnelle à l’activité professionnelle, le saut a été fait avec une belle détermination. Un savoir-faire conforté par une formation de cirier que mère et fille ont suivie ensemble, et les voici lancées dans la fabrication. Leur signature, Kandela, est apposée sur des bougies que les deux créatrices confectionnent à base de produits naturels. "Nous sommes dans une démarche écoresponsable, affirment-elles, soucieuses de la santé de nos clients. Nos matières premières sont saines : cire de colza sans OGM ni pesticides, huiles essentielles, parfums sans phtalates ni CMR, mèches 100 % coton." ladepeche.fr, Mirepoix. Marcelle et Macha, deux talents et une même flamme - ladepeche.fr
  • Concoctées dans une usine d'un maître cirier bien connu à Châtenoy le Royal, les bougies Ambroise, "c'est le luxe à l'état pur". Chaque bougie achetée vous assure près de 45 heures de vie ! C'est dire la qualité du produit proposé, bien loin des traditionnelles bougies qui inondent les rayons de la grande distribution.  Info Chalon, Chalon-sur-Saône | Les bougies Ambroise... déjà 1000 écoulées... et une belle aventure entre copains ! Info Chalon l'actualité de Info Chalon
  • «Positionnée sur un segment de marché en croissance qui bénéficie notamment de la stratégie de diversification de l'offre des groupes de luxe, à laquelle répond son produit, la Manufacture Française de Bougies est à même de capter les potentiels de croissance grâce à la maîtrise de son savoir-faire cirier haut de gamme», commente Bpifrance. Sur le marché français, il n'a qu'un seul concurrent, Hypsipyle, parfumeur et créateur de bougies parfumées, d'une taille comparable à la sienne, les autres fabricants étant très atomisés. Le Figaro.fr, La Manufacture Française de Bougies entretient la flamme du luxe
  • Charlotte, artisan cirier, utilise une alliance réfléchie, d’utilisation de matières premières de haute qualité et des meilleurs parfums de la ville de Grasse, créée en exclusivité par un parfumeur. Unidivers, Atelier création de bougies parfumées La Pampille Arles mercredi 23 octobre 2019
  • Une douce chaleur envahit immédiatement les visiteurs qui franchissent le sas des ateliers de la Ciergerie de l'Abbaye à Tarascon. Et pour cause, la cire est maintenue à 70° dans de grands bacs pour rester liquide avant travail. Un doux calme, presque religieux, accompagne les quatre salariés de la Ciergerie. Ici, on cultive un savoir-faire vieux de 600 ans. On est maître-cirier de génération en génération, les secrets de fabrication se transmettent au creux de l'oreille.  midilibre.fr, La Ciergerie de l'Abbaye à Tarascon : un savoir-faire ancestral - midilibre.fr
  • D’abord créateur de tissus destinés aux grandes maisons britanniques comme Liberty ou Sanderson, le trio du 34, boulevard Saint-Germain imagine aussi des bougies assorties aux textiles. Moulées dans des verres achetés au BHV et dotées d’une mèche adaptée aux différentes essences, les premières bougies parfumées pour la maison (Aubépine, Cannelle et Thé) apparaissent en 1963 et sont confectionnées par le cirier Jean-Claude Bullens — tout juste sorti de l’Institut supérieur international de la parfumerie, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire (Ispica) de Versailles —, qui les produit toujours. Marie France, magazine féminin, Diptyque : entrez dans les coulisses de la maison de parfum
  • Ainsi, pour sa collection de fragrances, Cire Trudon a puisé dans le passé de la maison qui a commencé comme cirier en 1643. Cela donne des noms peu communs - de Révolution à Mortel ou Médie le dernier-né  - et des senteurs tantôt cuirées et animales, tantôt fumées ou étrangement végétales. Même démarche chez Diptyque. La maison créée en 1961, proposait des bougies parmi ses objets de décoration puis très vite, en 1968, lança son premier jus, L'Eau. Il s'agissait d'un fleuri-épicé inspiré d'une recette de pot-pourri et à contre-courant des usages de ces années-là. Les Echos, Le parfum en vaut-il la chandelle ? | Les Echos
  • Une histoire de famille, celle des Devineau, maîtres ciriers depuis 1803, plus de 200 ans. Europe 1, Devineau : l'incontournable de la bougie en France
  • Deux nouvelles fragrances voient le jour au sein de la maison du cirier français. Yann Vasnier avait déjà créé pour Trudon le parfum Mortel, remarquable pour son sillage ”baumé” et animal car structuré autour du ciste, du benjoin et du poivre noir. Il  propose désormais aussi Elae et Médie, deux eaux de parfum fluides et féminines. Formidable, Médie rend hommage au pamplemousse avec un sillage franc qui distille les effluves verts et presque amers de l’agrume ciselés par la fleur de bergamote, la racine d’angélique, le cyprès et le vétiver. “Pour Elae”, confie le compositeur de parfums, “j’ai voulu accrocher la féminité de manière lisible avec un bouquet de fleurs blanches. Autour de l’ylang-ylang et du frangipanier, j’ai travaillé des notes très exotiques de jasmin et de tubéreuse. J’ai mis en tête une nouvelle essence de pomme, qui ajoute une touche festive avec ses accents de calvados et de cognac. C’est d’ailleurs le premier extrait naturel de pomme qu’on utilise en parfumerie. Enfin, pour accompagner cette sensualité, j'ai mis en fond un extrait de santal blanc crémeux accompagné de benjoin et d’akigalawood”. Cette molécule de synthèse aux accents boisés et poivrés fait le lien entre Mortel, lancé en 2017.  Numéro Magazine, Trudon lance deux nouvelles fragrances imaginées par le parfumeur Yann Vasnier en collaboration avec Julien Pruvost, directeur de création de la marque.
  • Au temps où l’air des s’tah (terrasses) de la Casbah d’Alger s’encensait de la cire soyeuse qui s’élevait telle une colonne vaporeuse de la houma (quartier) de “chemaïne” à la Basse Casbah, la galerie d’art Mustapha-Kateb s’embaume elle aussi de l’identique effluve de la chandelle de Kamel Belhocine, cet artisan cirier qui moule comme autrefois la bougie. Et au signal d’“Envole toi…” que s’éclaire aussitôt l’Algérie, capitale Alger de Colette Grégoire, dite Anna Greki (1931-1966). http://www.liberte-algerie.com/, Kamel Belhocine allume ses “bougies artistiques” à Alger: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • A l’époque, il arrivait en effet que  les domestiques des maisons bourgeoises récupèrent le suif non brûlé des chandelles, des produits qui étaient alors rares. Ces morceaux récoltés étaient ensuite revendus à un cirier afin que ce dernier fabrique de nouvelles bougies. CNEWS, Pourquoi dit-on économiser «des bouts de chandelles» ? | CNEWS
  • Ce sont les derniers héritiers d'un savoir-faire qui date de plus de 600 ans. À Tarascon, la Ciergerie des Prémontrés -dernière ciergerie traditionnelle en France- ils sont quatre maîtres-ciriers à pratiquer encore cette méthode héritée des Pères blancs des Prémontrés, ordre religieux installé à Saint-Michel-de-Frigolet à partir de 1858. LaProvence.com, Tarascon : on fabrique les cierges comme au XVe siècle | La Provence
  • Jacques Timmerman (tête de liste), arboriculteur, 65 ans, conseiller ; Maryse Lhomer, responsable, 56 ans, conseillère ; Benoit Angelo, responsable service technique, 48 ans ; Patricia Besnier, secrétaire après-vente, 45 ans ; Patrice Charton, cirier, 59 ans, conseiller ; Séverine Lange, infirmière, 42 ans ; Élodie Langevin, responsable de magasin, 37 ans ; Stéphane Picard, agriculteur, 45 ans ; Aurore Pasture-Boisbouvier, étudiante infirmière, 41 ans ; Vincent Mottais, ouvrier en usine, 41 ans ; Dimitry Repussard, étudiant, 21 ans ; Yoann Dauton, exploitant logistique, 43 ans ; Anne Bodinier, routier, 45 ans ; Jessica Freulon, comptable, 37 ans ; Alain Cadeau, retrait cadre bancaire, 67 ans. , Vion. Jacques Timmerman : sa liste tournée vers l’avenir - Le Mans.maville.com
  • Si une bougie décore votre foyer, les chances sont grandes pour qu’il s’agisse d’une Devineau. Une marque fondée en 1803 par le cirier parfumeur Eugène Devineau, en Loire-Atlantique. Les Echos, Devineau, plein feu sur le fleuron de la bougie | Les Echos
  • Dans les drogueries, les grandes surfaces et autres magasins spécialisés, Briochin se fait un nom depuis maintenant 100 ans. Et certains se demandent si son nom est véritablement lié à la préfecture des Côtes-d’Armor. C’est bien un Briochin, Raoul Renaud, marchand cirier de son état, qui créé la marque en 1919 et notamment le savon noir toujours commercialisé aujourd’hui. Depuis des années, le siège social a quitté Saint-Brieuc pour Saint-Malo, mais Briochin a gardé son ancrage costarmoricain, d’abord à Hillion et, depuis l'été 2018, à Saint-Brandan pour ce qui est de la production. Le Telegramme, Il y a 100 ans naissait la marque Briochin - LeTelegramme Soir
  • Initiée en 1833 par Eugène Devineau, premier cirier de la famille, l’entreprise est créée en 1890 par Jules Devineau et son beau-frère Joseph Aubron, qui rachètent peu à peu leurs concurrents. Outre la production de cierges, la société se lance dans la fabrication d’articles de crèche en 1915. Entreprendre.fr, Devineau se bat pour préserver ses 447 emplois
  • Mais pourquoi venir à Lille ? « Je suis d’ici », sourit-il. « Je suis né à Roubaix. » Dimitri est heureux de revenir dans sa région natale en période de fêtes, et c’est l’occasion pour lui de présenter les créations qu’il confectionne avec le maître cirier qui lui a tout appris, dans son atelier de l’Aude. , Dimitri vend des bougies en forme de cupcakes et autres gourmandises, sur le marché de Noël de Lille | Lille Actu
  • Une forte senteur d’agrumes envahit l’usine. A l’origine de cette note olfactive prononcée, la fabrication en cours de bougies parfumées à la verveine et au citron. Sur le site de production de l’entreprise Cire Trudon, le plus ancien fabricant cirier au monde (il date de 1643), une dizaine d’ouvrières s’affairent au coulage des bougies, au redressage des mèches, au collage des étiquettes ou encore au conditionnement des verres. La particularité de cette ancienne manufacture royale de cire est – outre l’ancienneté du savoir-faire qu’elle abrite – qu’elle n’emploie que des femmes. « Nos métiers nécessitent beaucoup de minutie. Chaque étape de la production suppose des gestes très précis », remarque Jacqueline Evrard, la responsable de l’usine. Les Echos Executives, Cire Trudon, l’usine qui n’emploie que des femmes, Efficacité - Productivité personnelle - Les Echos Executives
  • « Artisan cirier, même s’il n’y a pas de diplôme officiel, c’est mon métier à plein-temps. C’est le fruit d’une passion et d’une reconversion professionnelle » , se réjouit-elle entre son bureau et son plan de travail. , Secteur de Thann | Véronique Haegelen s’enflamme pour les bougies
  • Laurent Fichter exerce un métier peu banal : il est cirier-gaufreur. Exerçant à Kingersheim (Haut-Rhin), il donne une nouvelle vie à la cire d’abeille usagée en en faisant des plaques qui serviront aux abeilles pour aménager leurs ruches. France 3 Grand Est, Laurent est l'un des derniers ciriers-gaufreurs : il travaille pour les ruches et les abeilles
  • Pour Marie-Claude, tout juste retraitée de la fonction publique, cette passion est une affaire de rencontres : avec un artisan et avec une matière. « Il y a quelques années, une amie m’a offert une bougie en cire, qui m’a particulièrement plu, raconte-t-elle. J’ai recherché son auteur et, un peu par hasard, je suis tombé sur l’atelier d’André, dans le Massif central. J’ai tout de suite été fascinée. J’ai décidé de m’y mettre et comme il n’y a pas d’écoles de cirier, André a été mon formateur, pendant trois ans. C’est comme cela que cela fonctionne, dans ce type d’artisanat : par la transmission de savoir-faire. » , EN IMAGES. Artisan-cirière, un métier à découvrir au Kaléidoscope, tiers-lieu près de Rouen | 76actu
  • Après treize années passées dans l'informatique et une certaine lassitude pour ce milieu, il oriente son choix de vie vers quelque chose de plus humain, plus ouvert vers les autres. Une expérience de masseur et l'utilisation de bougies de senteurs et d'huiles essentielles le poussent définitivement à offrir à une nouvelle clientèle une gamme de produits de relaxation et de bien-être et à devenir artisan cirier-savonnier. ladepeche.fr, Sauveterre-de-Rouergue. Un artisan cirier-savonnier investit la bastide - ladepeche.fr
  • Le fil rouge, c’est le lien harmonieux avec les produits phares : Tout ce qui tourne autour du foyer, de l’ambiance cocooning, d’un bon feu, emmitouflée dans un plaid pour lire, la lueur d’un dîner à la bougie parfumée fabriquée par un cirier parfumeur de Grasse et recelée dans un verre façonné en Italie. petitbleu.fr, La Maison Péchavy à l’heure d’été - petitbleu.fr
  • Après plusieurs mois de mise en place, de formations, dont l’une de cirier à La Crau dans le Var, une autre pour apprendre les fragrances à Grasse, les deux femmes ont créé Kandela. Une belle entreprise familiale. Marcelle gère en ce moment la production ; Macha s’occupe du packaging, du logo, du graphisme, de la commercialisation et communication. Mais elle entend bien retourner rapidement à l’atelier, « d’où elle ne peut plus sortir sa mère ». Ce que confirme Marcelle : « je m’éclate. Et pourtant, travailler le colza … ça rend fou ! »  , Les bougies de Kandela, une belle entreprise familiale à Lavelanet – Actualités en Ariège sur Azinat.com
  • Le fil rouge, c’est le lien harmonieux avec les produits phares : tout ce qui tourne autour du foyer, de l’ambiance cocooning, d’un bon feu, emmitouflée dans un plaid pour lire ou la lueur d’un dîner à la bougie parfumée, fabriquée par un cirier parfumeur de Grasse et recelée dans un verre façonné en Italie. Le raffinement et l’art de vivre constituent l’Adn de cette branche design de l’entreprise : "Tous nos produits ont une fonction". ladepeche.fr, Agen. La Maison Péchavy à l’heure d’été - ladepeche.fr
  • Lionel Chacon conçoit des bougies artisanales dans son atelier, à Roquestéron. Des bacs remplis de cire chaude y sont disposés pour tremper les mèches en coton tressées, afin de fabriquer des bougies chandelles. Le métier de cirier requiert beaucoup de patience. Découvrez en images quelques uns de ses "chefs-d'œuvre". Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 13/12/2018 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 13 décembre 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, A la rencontre de Lionel Chacon, artisan cirier | LCI
  • Tout l'été dans "C'est mon boulot" on s'intéresse à ceux qui ont changé de métier, changé de vie. Jeudi, Sylvain Brevot, passé de comptable à cirier, près de Grasse. Franceinfo, C'est mon boulot. De comptable à cirier

Images d'illustration du mot « cirier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cirier »

Langue Traduction
Anglais candle maker
Source : Google Translate API

Synonymes de « cirier »

Source : synonymes de cirier sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires