La langue française

Cippe

Sommaire

  • Définitions du mot cippe
  • Étymologie de « cippe »
  • Phonétique de « cippe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cippe »
  • Citations contenant le mot « cippe »
  • Traductions du mot « cippe »
  • Synonymes de « cippe »

Définitions du mot « cippe »

Trésor de la Langue Française informatisé

CIPPE, subst. masc.

ARCHÉOL. ANTIQUE. Petite colonne sans chapiteau ou tronquée, sur laquelle on gravait quelquefois des inscriptions et qui servait de borne, de stèle funéraire, de mémorial :
... Il s'arrête, Comme en extase, auprès d'un cippe déterré, Par les griffes du temps monolithe échancré; ... Dierx, Poèmes et poésies,1864, p. 33.
Prononc. et Orth. : [sip]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1718 archéol. (Ac.). Empr. au lat. class. cippus « colonne funéraire ». Fréq. abs. littér. : 20.

Wiktionnaire

Nom commun

cippe \sip\ masculin

  1. (Architecture) Demi-colonne sans chapiteau, sur laquelle on grave quelquefois des inscriptions.
    • Ce tombeau est surmonté d’un cippe.
    • J’ai regardé le tombeau de mon père que je n’avais pas vu depuis l’exil. Le cippe est noirci. — (Victor Hugo, Choses vues — 2e série, p. 204, Éditions Ollendorf, Paris, 1913)
    • Le cippe grossier par lequel les Hellènes représentaient les Grâces leur disait plus de choses que de belles statues allégoriques. — (Ernest Renan, L’Avenir de la science, pensées de 1848, Édition C. Lévy, 1890, chapitre x, page 189.)
    • Le chapiteau ionique est un chapiteau dorique orné, sur l’échine duquel se trouve placé un ajoutage de volutes, canal et coussin, ajoutage qui se retrouve d’une manière semblable au bord supérieur des autels, des cippes et d’autres monuments, et qui sans doute est né de l’imitation de cornes de béliers suspendues. — (M.P. Nicard, Nouveau Manuel d’Archéologie, Encyclopédie de Roret, 1841, page 46)
    • Nous suivîmes les larges boulevards déserts en regardant sans rien dire, les croix, les cippes et les couronnes qui attendent chez le marchand leur funèbre clientèle. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 123.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CIPPE. n. m.
T. d'Architecture et d'Archéologie. Demi-colonne sans chapiteau, sur laquelle on grave quelquefois des inscriptions. Ce tombeau est surmonté d'un cippe.

Littré (1872-1877)

CIPPE (si-p') s. m.
  • 1 Terme d'architecture. Demi-colonne sans chapiteau. Ce tombeau est surmonté d'un cippe. L'un [monument] était un cippe sur lequel était gravé le nom de Jérusalem, Chateaubriand, Itin. 115.
  • 2Petite colonne ou pilier, que les anciens plaçaient en divers endroits des grandes routes, et qui offrait des explications sur le chemin, ou quelquefois le récit de quelque action mémorable, arrivée près du même lieu.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CIPPE, s. m. (Hist. anc.) parmi les antiquaires c’est une petite colonne peu haute qu’on élevoit dans les grands chemins ou ailleurs, & sur laquelle on mettoit des inscriptions, soit qu’elle fût destinée à apprendre les chemins des voyageurs, soit qu’elle le fût à servir de borne ou à conserver la mémoire de quelque évenement, & en particulier de la mort de quelqu’un.

Les cippes qui se mettoient sur les routes pour la commodité des voyageurs, s’appelloient plus proprement colonnes milliaires. Voyez ce mot.

Hottinger a fait un traité exprès des cippes des Juifs, de cippis Hebræorum, où il prend le mot cippus pour un tombeau de pierre. Voyez Tombeau.

Cippe étoit aussi dans l’antiquité, un instrument de bois qui servoit à tourmenter les coupables & les esclaves : c’étoient des especes d’entraves ou de ceps qu’on leur mettoit aux piés.

On appelloit encore cippes, des pierres élevées qu’on plaçoit d’espace en espace sur le terrein, où l’on marquoit avec la charrue l’enceinte des murs d’une nouvelle ville : on sacrifioit sur ces pierres, & il y a apparence que l’on bâtissoit ensuite les tours aux mêmes endroits où se rencontroient les cippes. (G

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cippe »

Le latin cippus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cippe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cippe sip

Évolution historique de l’usage du mot « cippe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cippe »

  • Depuis le 2 janvier, la Ville propose des cippes au cimetière de la Cité. lindependant.fr, Carcassonne : les cippes, de nouveaux monuments funéraires au cimetière de la Cité - lindependant.fr
  • Saint-Martin-du-Pinet est l’une des plus anciennes églises entièrement voûtées (voûte lisse) du Rouergue Méridional. Elle possédait jusqu’en 1952 un cippe de toute beauté gallo-romain christianisé, colonne tronquée, sans chapiteau, que les anciens élevaient sur les tombeaux, transformé en bénitier. Une photo prise par Louis Balsan illustre le livre de Jules Artières : « Millau à travers les siècles ». Cet autel païen anépigraphe (haut. : 1,03 m, larg. : 0,54 m) a sa base et couronnement portant sur sa face antérieure un chrisme entre (IHS) ,la christianisation du monument pourrait selon M.Espérandieu, remonter au Ve siècle. Il est aujourd’hui en dépôt au musée Fenaille de Rodez. millavois.com, Saint-Martin-du-Pinet (commune de la Cresse)
  • Enfin, au Marin, où des garde-corps viennent d’être rénovés ou remplacés, 130 000 € seront engagés pour la création, récemment avalisée par le maire - qui suit de très près l’état des cimetières - d’un jardin du Souvenir. Aménagé sur une terrasse d’environ 300 m², au niveau du parking du musée de la Mer, il abritera notamment quatre colombariums, 27 cippes - ces colonnes enfermant des urnes dont Sète fut l’une des premières villes de France à se doter - et une sculpture en forme de voilier sur laquelle seront fixées des plaques. Livraison d’ici 2020. midilibre.fr, Dans les cimetières de Sète, des chantiers permanents - midilibre.fr
  • En bordure du jardin du souvenir, la stèle de garnit gris, biseautée, ressemble à un cippe, ces monuments funéraires familiers de nos cimetières depuis l’antiquité. ladepeche.fr, Muret. Une stèle au jardin du souvenir - ladepeche.fr

Traductions du mot « cippe »

Langue Traduction
Anglais cippus
Espagnol cipo
Italien cippo
Source : Google Translate API

Synonymes de « cippe »

Source : synonymes de cippe sur lebonsynonyme.fr
Partager