La langue française

Châtelet

Sommaire

  • Définitions du mot châtelet
  • Étymologie de « châtelet »
  • Phonétique de « châtelet »
  • Évolution historique de l’usage du mot « châtelet »
  • Images d'illustration du mot « châtelet »
  • Traductions du mot « châtelet »
  • Synonymes de « châtelet »

Définitions du mot « châtelet »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHÂTELET, subst. masc.

A.− FÉOD. Petit château fort destiné à défendre l'accès d'un pont, d'une route, d'un château fort (cf. Proust, Le Côté de Guermantes 1, 1920, p. 28). Doublet de castelet (cf. castelet A) :
Sur la dix-huitième arche et ses deux piliers, formant culée, s'élevait un châtelet composé de deux tours réunies par un porche voûté. A. France, Vie de Jeanne d'Arc,1908, p. 128.
HIST. Le grand et le petit Châtelet. Anciennes forteresses de Paris défendant la Cité, transformées en siège de la justice royale et en prison. Absol. Le grand Châtelet, ,,la juridiction, le tribunal où les affaires civiles et criminelles se jugeaient en première instance`` (Ac. 1835-1878). Conseiller, notaire, commissaire au Châtelet; la sentence, la procédure du Châtelet (cf. Ac. 1835-1878 et Marat, Les Pamphlets, Dénonciation contre Malouet, 1792, p. 213).
[xxes.] Place du Châtelet, située sur l'emplacement du grand Châtelet. Colonne, fontaine du Châtelet; théâtre du Châtelet et absol. féeries du Châtelet (S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 56), les concerts nationaux du Châtelet (Mallarmé, La Dernière mode,1874, p. 792).
P. anal., TECHNOL. ,,Dans certains métiers à tisser, réunion des montants verticaux qui soutiennent les hautes lisses`` (DG); cf. aussi P. Araud, Ch. Thomas La Fabrication du drap, 1921, p. 20.
Rem. 1. Sens technol. attesté encore ds Lar. 19e-20eet Littré. 2. Un terme de jeu d'enfants bien attesté sous castelet (cf. castelet B) est mentionné par Besch. 1845, Lar. 19e, Littré.
B.− Rare. Petit château. De jolis châtelets à poivrières enfouis dans des massifs de verdure (Hugo, Le Rhin,1842, p. 45).
Prononc. et Orth. : [ʃ ɑtlε]. Ds Ac. 1694 et 1718 s.v. Chastelet; ds Ac. 1740-1878 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1155 chastelet « château fortifié » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 937), considéré comme anc. par les dict. de Trév. 1704 à Guérin 1892; châtelet repris par les écrivains du xixes. au sens de « petit château » 1842 (Hugo, loc. cit.); spéc. désigne Le Châtelet de Paris [peut-être 1291 (Lett. de Ph. roi de Fr., Martène, Thes., I, 1243 ds Gdf. Compl.)]; 1360-70 (Baudouin de Sebourc, éd. Bocca, XX, 119 d'apr. T.-L.); ca 1400 (Froissart, X, 152 ds IGLF), subsiste comme arch. de civilisation; p. anal. 1579-83 technol. « sorte de dévidoir » (MmesDes Roches, La Femme forte, 148 rods Hug. : Le chastelet aussi pour devider le lin); 1680 (Rich. : Chastelet. La partie du métier du Rubanier qui soutient les ardoises et les hautes-lices). Dér. de l'a. fr. chastel (château*); suff. -et*. Le Châtelet de Paris est mentionné sous la forme du lat. médiév. castelletum av. 1209 par Rigord ds Du Cange t. 2, p. 210b. Fréq. abs. littér. : 165. Bbg. Hasselrot 1957, p. 218.

Wiktionnaire

Nom commun

châtelet \ʃɑ.t(ə.)lɛ\ masculin

  1. (Construction) (Histoire) Ancienne forteresse et par extension nom donné aux tribunaux et juridictions qui y avaient leur siège.
    • Le tribunal du châtelet, tribunal de prévôté, acquit à partir de Saint Louis une très grande importance et avait presque un rang de parlement.
  2. (Vieilli) Petit château établi à la tête d’un pont ou sur une route à l’entrée d’une ville pour mettre les habitants à l’abri des incursions ennemies.
    • Un châtelet, qui peut être isolé de la barbacane, la précède, à cheval sur le pont qui était composé de deux tabliers mobiles en bois, dont les tourillons sont encore à leur place. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  3. (Histoire des techniques) Partie du métier de rubanier, qui soutenait les hautes lices.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHÂTELET (châ-te-lè) s. m.
  • 1Anciennement, petit château.
  • 2À Paris, le grand et le petit Châtelet : le grand où l'on rendait la justice ; le petit où l'on tenait les prisonniers.
  • 3La juridiction qui avait son siége au grand Châtelet et où l'on jugeait en première instance les affaires civiles et criminelles. Conseiller au Châtelet. Le Breton a été obligé de faire assigner ses accusateurs au Châtelet, Voltaire, Lett. Souverains, 31.
  • 4Châtelet se disait aussi des juridictions d'Orléans, de Montpellier et de quelques autres villes.
  • 5Partie du métier du rubanier qui soutient les hautes lisses.
  • 6Jeu auquel les enfants jouent en assemblant des noix ou des marrons en pyramide, et qui se nomme aussi le château.

HISTORIQUE

XIIIe s. En un viés [vieux] castelet s'alerent embuschier, Ch. d'Ant. IV, 263.

XIVe s. Chastellet et guette du dit chastelet cornant, c'est à dire jusqu'à l'heure où celuy qui faisoit sentinelle dans le chastelet sonnoit de la trompette, Ordonn. des rois de France, t. III, p. 147.

XVe s. Entour [le] chastelet vendoit on sel, fruit et herbes et aussi y faisoit on, tout l'an, chappeaux de diverses fleurs et verdeurs, De Laborde, Émaux, p. 207.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « châtelet »

(Date à préciser) De château, avec le suffixe diminutif -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de château, par l'intermédiaire de chastel ; provenç. castelet ; catal. castellet ; espagn. castillete ; ital. castelletto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « châtelet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
châtelet ʃatœlɛ

Évolution historique de l’usage du mot « châtelet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « châtelet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « châtelet »

Langue Traduction
Anglais châtelet
Espagnol castillete
Italien castelletto
Allemand châtelet
Portugais châtelet
Source : Google Translate API

Synonymes de « châtelet »

Source : synonymes de châtelet sur lebonsynonyme.fr
Partager