La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « charreton »

Charreton

Définitions de « charreton »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHARRETON, subst. masc.

A.− Vx ou pop. Conducteur d'une charrette. Synon. charretier :
... l'écuyer, faisant signe au charreton d'arrêter ses chevaux, demanda, le béret à la main, si Mademoiselle Zerbine n'était pas dans la voiture. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 135.
B.− Région. Petite charrette à bras ou traînée par des chevaux. Sur la route, un homme traîne un charreton chargé de matelas (Giono, Le Grand Troupeau,1931, p. 240).
P. méton. Contenu d'un charreton. Il fit déménager les documents qu'il avait entreposés chez l'huissier. Il y en eut plus de vingt charretons (Giono, Chroniques,Noé, 1947, p. 123).
Prononc. et Orth. : [ʃaʀtɔ ̃]. Pour le timbre de la 1resyll., cf. charrette. Ac. Compl. 1842 enregistre séparément charreton pour lequel il renvoie à carreton, et charton pour lequel il fait la rem. suiv. : ,,Il s'est dit, autrefois, et il se dit encore dans quelques provinces, pour charretier. On le trouve dans La Fontaine.`` La forme carreton est notée, s.v. charreton, comme vieillie ds Lar. 19e, Lar. encyclop. La forme charton est mentionnée par la majorité des dict. Ainsi ds Besch. 1845 qui ajoute que ,,ce vieux mot peut encore trouver place dans le genre badin et dans le style marotique``. Cf. aussi ds Lar. 19e(Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop.), ds Littré et ds Quillet 1965, qui admettent charton en vedette à côté de charreton, ds DG et ds Lar. Lang. fr. qui qualifie charreton de var. de charton. Ac. Compl. 1842 désigne, s.v. charretin, une charrette sans ridelles. Ce mot est enregistré par Pt Lar. 1906, Quillet 1965, Pt Rob. et Pt Lar. 1968, s.v. charreton ou charretin. Lar. 19e-20esoulignent simplement que charreton se dit pour charretin dans le midi de la France. Étymol. et Hist. I. 1172-75 charreton « conducteur d'une charrette » (Chr. de Troyes, Chevalier charrete, 350 ds T.-L.); ca 1470 charton (Trahisons de France, p. 93 ds Gdf. Compl.), réputé ,,vieux`` par Fur. 1690. II. Début xives. « petite charrette » Entrée d'Espagne, 9793 ds T.-L.). Dér. de charrette*; suff. -on*. Fréq. abs. littér. : 11. Bbg. Hasselrot 1957, p. 209.

Wiktionnaire

Nom commun - français

charreton \ʃaʁ.tɔ̃\ masculin

  1. Variante de charretin, sorte de charrette sans ridelles.
    • Le plateau de ce charreton portait une haute cage de fer dans laquelle étaient entassés des chiens. — (André Chamson, Le puits des miracles, 1945)
    • Maillat entendit un bruit de roues sur les pavés, et au même instant, un petit charreton, poussé par un biffin, débouchait sur sa droite. — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 9)
    • « Mais papa, lui dis-je, elle monte, la rue Tivoli !
      — Oui, me dit-il. Maintenant, elle monte. Mais je suis presque sûr qu'au retour, elle descendra. Et au retour, nous serons chargés. Pour le moment, installe-toi sur le charreton. »
      Je pris place au beau milieu du plateau, pour en assurer l'équilibre.
      — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 100.)
    • Cathy est maraîchère et productrice d'asperges à Oppède Le Vieux, dans le Luberon. Elle tient le charreton du maraîcher et cultive dans son potager des asperges vertes.— (Laurent Mariotte, A toutes saveurs. Le tour de France de l'asperge France info le 25 mars 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHARRETON (cha-re-ton ou chart-on) s. m.
  • Conducteur d'un chariot, d'une charrette. Le charton n'avait pas dessein De les mener voir Tabarin, La Fontaine, Fabl. VIII, 12. Vieilli.

HISTORIQUE

XIIe s. Après la charrete [il] s'avance, Et voit un nain sor les limons, Qui tenoit comme charretons Une longue verge en sa main, la Charrette, v. 346.

XIIIe s. C'est un hareng, ce dit Renart, Car je trovai un charreton Qu'en portoit une charretée, Ren. 4124. Et doivent cil qui ont fait le meffait, si comme li caretons et cil qui sont au conduire, estre bani du lieu, Beaumanoir, XXIV, 16.

XVe s. On prit deux chars chargés de pourveances atout quatre charretons vestus de grises cottes et armés dessous, Froissart, II, II, 221. Le charreton fit si grand diligence qu'il amena deux voitures plus qu'il n'avoit fait es jours paravant, Louis XI, Nouv. VII. Bon charton tourne en petit lieu, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 161.

XVIe s. Soudain les chevaulx s'effrayerent ; le charton fit tout ce qu'il put pour les arrester, Amyot, Publ. 26.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « charreton »

Charrette ; génev. charoton ; Berry, charton ; picard et Rouchi, carton ; wallon, chèron.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « charreton »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
charreton ʃartɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « charreton »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « charreton »

Langue Traduction
Anglais handcart
Source : Google Translate API

Synonymes de « charreton »

Source : synonymes de charreton sur lebonsynonyme.fr

Charreton

Retour au sommaire ➦

Partager