La langue française

Chaouch

Sommaire

  • Définitions du mot chaouch
  • Étymologie de « chaouch »
  • Phonétique de « chaouch »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chaouch »
  • Traductions du mot « chaouch »
  • Synonymes de « chaouch »

Définitions du mot chaouch

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAOUCH, subst. masc.

HIST. [En Afrique du Nord et dans le Moyen-Orient] Huissier, serviteur :
[Delorous :] ... J'arrivais donc à Souk-Ahras comme juge de paix (...) je m'installais au jour tombant dans le bureau de mon prédécesseur (...) quand mon garçon de bureau, mon chaouch, vint me chercher... A. Daudet, La Petite paroisse,1895, p. 125.
Prononc. et Orth. : [ʃauʃ]. Pour la prononc. par [ʃ] du groupe final -ch, cf. Buren 1935, § 195 : ,,Le ch final ne se trouve que dans les mots et noms étrangers; il y sonne comme [ʃ] dans lunch, punch, chaouch, tarbouch``. Cf. aussi Mart. Comment prononce 1913, p. 221. Les dict. soulignent qu'il s'agit de ce que nous appelons chiaoux mais que chaouch est le nom véritable, seul usité dans l'Algérie française, chiaoux étant le mot turc (cf. Littré). Nouv. Lar. ill. admet chaouch ou chaous. Guérin 1892 note également la forme chaouche. Étymol. et Hist. I. 1547 chaoux terme de relation « huissier turc » (J. Chesnau, Voyage de Monsieur d'Aramon..., éd. Schefer, Paris, 1887, p. 66) graphie en usage au xvies.; 1670 chiaoux (P. Briot, Hist. de l'état présent de l'empire ottoman [...] traduite de l'anglois de M. Ricaut par M.B., Amsterdam, p. 354). II. 1854 chaouch « huissier, appariteur, serviteur, sergent (en Afrique du Nord) » (Du Camp, Le Nil, p. 149) vedette indépendante de chiaoux ds la lexicogr. dep. Littré 1863. I empr. au turc čāuš, čāvuš « huissier, appariteur » (Lammens 1890, p. 87, s.v. chiaoux; Lok. no404) dér. de la racine čaw, čau « crier, appeler à haute voix » d'où čāvuš, čāuš, proprement « héraut, celui qui annonce un ordre princier » (ibid.). II empr. à l'ar. šāwuš « id. » (Lammens, loc. cit.; Dozy t. 1 1967, p. 717b) de même orig. que I. Fréq. abs. littér. : 9.

Wiktionnaire

Nom commun

chaouch \ʃa.uʃ\ masculin

  1. (Histoire) Sergent, officier ottoman.
    • TCHAOUCH, s. m. terme de relation, cavalier turc, de la maison du grand-seigneur ; les tchaouch ont le pas devant les spahis ; ils portent des pistolets aux arçons de leurs selles, & des turbans d’une figure plate & ronde. — (L’Encyclopédie)
    • TCHIAOUSCH-BACHI, s. m. terme de relation, commandant ou chef des chiaoux ; il garde avec le capidgi-bachi la porte du divan, quand il est assemblé, & ces deux officiers menent au grand-seigneur les ambassadeurs, quand il leur donne audience. — (L’Encyclopédie)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Gradé de n’importe quelle armée.
    • Remplaçant les mercenaires par des captifs obligés, quand même, à une besogne improductive, par un bétail humain soumis à tous les affronts, aux ordres stupides, aux injures, à la bêtise des chaouchs et des sous-offs, la « Patrie » enrôle dans ses ergastules une troupe frémissante ou résignée de jeunes hommes qui ne peuvent refuser la casaque militaire. — (Laurent Tailhade, Discours pour la Paix, Lettre aux conscrits, L’Idée libre, 1928, p. 21-30)
  3. (Histoire) Huissier en Afrique du Nord, au temps des colonisations ottomane puis française.
    • Les hommes et les femmes s'approchèrent de lui, son chaouch les écarta à coups de courbach. — (Maxime Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie, 1854)
    • Le soir venu, Si-Sliman se préparait à rejoindre son goum et déjà il avait le pied dans l’étrier quand un chaouch de la préfecture vint à lui tout essoufflé. — (Alphonse Daudet, Un décoré du 15 août, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 119.)
    • Je soudoie le chaouch qui monte la garde la garde à l’entrée de l’immeuble, il détourne opportunément le regard vers la route qui poudroie pendant que je monte un raide escalier ; me voilà à parlementer avec une secrétaire affolée dans une espèce d’antichambre — ma parole, on dirait qu’elle n’a jamais vu un journaliste, cette donzelle, encore moins un pigiste — à la limite, elle n’a jamais vu d’homme, tant elle bâille, bouche bée — je tente de l’éblouir en lui montrant ma fausse carte de presse mais sait-elle seulement lire ? — (Fouad Laroui, Khourigbga ou les lois de l’univers, dans le recueil L’Étrange Affaire du pantalon de Dassoukine, 2012, p. 56-57)
  4. (Par extension) Garçon de bureau.
    • M. Chaillot fait encore poser devant moi son chaouch, c'est-à-dire son garçon de bureau. Il est très-flatté de cette préférence. — (Charles Carteron, Voyage en Algérie, Paris : J. Hetzel, 1866, p.176)
  5. (Par extension) Garde-chiourme ; gardien de prison.
    • À Biribi c’est là qu’on marche,
      Faut pas flancher ;
      Quand l’chaouch crie : « En avant marche ! »
      I’ faut marcher.
      — (Aristide Bruant, À Biribi.)
    • Au moyen d’un cadeau au chaouch, il put pénétrer pour un instant dans la cellule d’Embarka. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHAOUCH (cha-ouch) s. m.
  • Nom que l'on donne en Algérie à celui que nous appelons chiaoux (voy. ce mot) d'après la prononciation turque.

HISTORIQUE

XVIe s. Il signala son retour aux chrestiens, en chargeant Capigi et un chaoux qui conduisoit l'argent, et tua le convoi, D'Aubigné, Hist. II, 389.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHAOUCH. - ÉTYM. Ajoutez : C'est le mot turc tchāouch, huissier, conducteur de caravane.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chaouch »

Voy. CHIAOUX.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du turc ottoman qui donne le turc çavuş (« sergent »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chaouch »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaouch ʃauʃ

Évolution historique de l’usage du mot « chaouch »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « chaouch »

Langue Traduction
Anglais chaouch
Espagnol chaouch
Italien chaouch
Allemand chaouch
Chinois chaouch
Arabe شاوش
Portugais chaouch
Russe chaouch
Japonais chaouch
Basque chaouch
Corse chaouch
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaouch »

Source : synonymes de chaouch sur lebonsynonyme.fr
Partager