La langue française

Centaurée

Sommaire

  • Définitions du mot centaurée
  • Étymologie de « centaurée »
  • Phonétique de « centaurée »
  • Évolution historique de l’usage du mot « centaurée »
  • Citations contenant le mot « centaurée »
  • Traductions du mot « centaurée »

Définitions du mot centaurée

Trésor de la Langue Française informatisé

CENTAURÉE, subst. fém.

BOT. Plante dicotylédone de la famille des composées, dont les fleurs et les racines ont des propriétés médicinales. Grande, petite centaurée; une infusion de petite centaurée. Il trouve des bourraches, des guimauves efficaces et des centaurées très amères (Gide, Paludes,1895, p. 129).
Prononc. et Orth. : [sɑ ̃tɔ ʀe]. Warn. 1968 admet [sɑ ̃tore], avec la mention ,,parfois``; v. aussi Mart. Comment prononce 1913, p. 115, Fouché Prononc. 1959, p. 76, et Kamm. 1964, p. 84. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. Début xives. bot. (Antidotaire Nicolas [daté du xiiies. ds FEW t. 2, p. 583 b] éd. P. Dorveaux, § 7, p. 5). Empr. au lat. centaurea proprement « plante de centaure » (Lucain ds TLL s.v.) forme fém. parallèle au subst. neutre plus cour. en lat. class. centaureum (Virgile, ibid.) empr. au gr. de même sens κ ε ν τ α υ ́ ρ ε ι ο ν (Theophraste, ds Liddell-Scott, s.v.), cette plante ayant été, d'apr. la tradition, découverte par le centaure Chiron (Chantraine t. 2; v. aussi André Bot.). Fréq. abs. littér. : 13.

Wiktionnaire

Nom commun

centaurée \sɑ̃.to.ʁe\ féminin

  1. (Botanique) Genre de plantes herbacées assez proches des chardons et des cirses, mais aux feuilles non épineuses et aux fleurs en capitules toutes tubulées, celles de la périphérie (souvent stériles) s'ouvrant largement en cinq lobes comme chez le bleuet.
    • Grande centaurée.
    • Une infusion de petite centaurée.
    • Il trouve des bourraches, des guimauves efficaces et des centaurées très amères. — (Gide, Paludes, 1895, page 129)
    • M. Laurent se baissa pour arracher une fleur qu’il froissa entre les doigts et porta à mon nez.
      « De la centaurée, dit-il, et meilleure que celle des pharmacies, qui n’est que poussière. Sens-moi cela, petit. Hein ? Toute la médecine est dans la terre, vois-tu ; il ne s’agit que de l’y trouver. »
      — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 97)
    • Angelo pénétrait de plus en plus profondément dans les hautes collines à travers un paysage de châtaigneraies grises, de landes grises couvertes de centaurées grises, sous un ciel gris. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 34)
    • La route était bordée de centaurées et de ces fleurs jaunes à parfum de miel qui font cailler le lait. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 365)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CENTAURÉE. n. f.
T. de Botanique. Genre de plantes de la famille des Composées dont une espèce très connue, la Centaurée commune ou Grande Centaurée, s'emploie souvent en médecine.

Littré (1872-1877)

CENTAURÉE (san-tô-rée) s. f.

Terme de botanique.

  • 1Genre de plantes dont quatre espèces amères et toniques sont employées en médecine : la grande centaurée (centaura centaurium, L.) ; la jacée (centaurea jacea, L.) ; le bluet (centaurea cyanus, L.) ; et la chausse-trape (centaurea calcitrapa, L.).
  • 2La petite centaurée (gentiana centaurium, L.), d'une autre famille, très commune dans les bois ; elle est le meilleur fébrifuge indigène après la gentiane. On m'avait guéri d'une fièvre avec de la petite centaurée, Chateaubriand, Itin. 74.

HISTORIQUE

XVIe s. Le centaurium a pris son nom de Chiron le centaure, Paré, Préf. Je lui feis injection, en laquelle adjoustay centaure, absynthe, aloès, Paré, VIII, 32. La pervenche, la centaurée, Paré, XVI, 35. Petite centaure, Paré, XXVIII, 63. Gentiane, centaure-petit, fumeterre, Paré, XXV, 7. Centaurée, ceste herbe a prins son nom de Chyron centaure… Elle est aussi appellée fiel de terre, pour sa grande amertume, De Serres, 609.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CENTAURÉE, (Grande) s. f. Hist. nat. bot. centaurium majus, genre de plante dont la fleur est un bouquet à plusieurs fleurons découpés, portés chacun par un embryon, & soûtenus par un calice écailleux & sans épine : les embryons deviennent dans la suite des semences garnies d’aigrettes. Ajoûtez aux caracteres de ce genre la grandeur des fleurs qui le rend différent de la jacée. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

Le centaurium majus folio helenü incano, Tourn. Inst. 443. a la racine dessiccative, astringente, apéritive, fortifiante : on en fait usage dans la cure des plaies. Elle doit son nom, selon Pline, au centaure Chiron, qui se guérit par son usage d’une blessure qu’il avoit reçûe d’une des fleches d’Hercule. On en fait peu d’usage. (N)

Centaurée, (petite) s. f. Hist. nat bot. centaurium minus, genre de plante à fleur monopétale faite en forme d’entonnoir, & découpée : il sort du calice un pistil qui perce le fond de la fleur, & qui devient dans la suite un fruit presque cylindrique ou oval, qui s’ouvre en deux parties, qui est partagé en deux loges, & qui renferme des semences ordinairement assez menues. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

La petite centaurée est très-amere au goût ; elle est apéritive, détérsive ; elle leve les obstructions du foie & de la rate, provoque les regles & les urines, soulage dans la jaunisse & dans les fievres intermittentes, fortifie l’estomac, & tue les vers. On s’en sert à l’extérieur en fomentation dans les enflures.

L’extrait que l’on en tire est la seule préparation officinale qu’elle fournisse.

La vertu fébrifuge de cette plante vient d’un sel amer, analogue à celui de la terre ; il est mêlé avec du soufre & de la terre, de façon que le sel ammoniac y est plus dégagé que les autres principes : ainsi la petite centaurée a beaucoup de rapport avec l’aloès, le quinquina, & l’ipecacuanha.

Dans les fievres on peut ordonner son infusion dans du vin blanc : mais comme elle est fort amere, il est plus à propos de joindre l’extrait de petite centaurée avec autant de quinquina en poudre. L’usage de l’infusion de fleurs de petite centaurée prise en guise de thé le matin à jeun, soulage la migraine. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « centaurée »

(XIVe siècle) Du latin centaurea (« plante du Centaure »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Centaurea, centaureum, ainsi dit du centaure Chiron, rangé parmi les habiles médecins.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « centaurée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
centaurée sɑ̃tore

Évolution historique de l’usage du mot « centaurée »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « centaurée »

  • IL y a quelques années, j’ai signalé au CREN ( CHRISTELLE CATON) une station ou une dizaine de pieds de gagéa villosa poussaient régulièrement sur un talus de route . helas les travaux d’entretient ont eu raison de cette espèce ,malgré un signalement et la pose d’un panneau pour signaler cette présence . j’ai un peu peur pour une autre station cette fois concernant la centaurée de Lyon dont la détermination a été faite par CHRISTELLE a peu pres en même temps , menacée par un gigantesque tas de ramblai . je ne peu plus me déplacer , mais je peu éventuellement vous apporter les précisions que vous souhaiteriez connaitre, Tela Botanica, À la recherche de la Centaurée de Lyon – Tela Botanica
  • Parmi les 12 espèces de plantes essayées dans ce protocole, trois ont retenu l’attention des chercheurs : l’achillée, le lotier et la centaurée jacée. « Elles limitent la charge de désherbage et sont très prometteuses en station expérimentale », confirme Jérôme Lambion, ingénieur d’expérimentation en maraîchage. Il se prépare à tester ces plantes sur le terrain et chez des producteurs. L’occupation du sol est satisfaisante pour ces 3 espèces, qui couvrent entre 80 et 90 % du sol et ne laissent donc que peu de place aux adventices pour se développer. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Le double rôle des bandes fleuries | Journal Paysan Breton

Traductions du mot « centaurée »

Langue Traduction
Anglais centaury
Espagnol centaura
Italien centaurea
Portugais zolototysyachnik
Source : Google Translate API
Partager