La langue française

Cellulaire

Sommaire

  • Définitions du mot cellulaire
  • Étymologie de « cellulaire »
  • Phonétique de « cellulaire »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cellulaire »
  • Citations contenant le mot « cellulaire »
  • Traductions du mot « cellulaire »
  • Synonymes de « cellulaire »

Définitions du mot « cellulaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

CELLULAIRE, adj.

I.− Qui concerne la cellule, propre à la cellule, considérée comme un espace clos.
A.− Domaine de l'habitat hum.
1. Vieilli. Relatif à la cellule du religieux. Je mène une vie recluse et monotone, une existence presque cellulaire et monacale (Flaubert, Correspondance,1861, p. 457).
P. anal.
a) [En parlant d'une chambre exiguë, sommairement meublée] Ma chambre cellulaire, au papier ridé, ne me ragaillardit pas (Frapié, La Maternelle,1904, p. 38).
b) [En parlant d'un lieu de retraite, de méditation, de travail] Oublier le reste du monde pendant quelques mois d'une existence cellulaire (A. Arnoux, Paris-sur-Seine,1939, p. 110).Le poète des Noces habite ici l'image cellulaire. (...). L'être secret s'y sent gardé par la blancheur d'un lait de chaux plus que par de fortes murailles (Bachelard, La Poétique de l'espace,1957, p. 204).
2. Relatif à la cellule du prisonnier. La prison en Orient n'a rien de cellulaire : le patient, les pieds retenus par des ceps, est gardé à vue dans une cour (...) et cause avec tous les passants (Renan, Hist. des origines du Christianisme,Vie de Jésus, 1863, p. 116).Nous (...) n'avons pas besoin de dessin pour imaginer ces sortes d'endroits [un camp d'internement]. (...). Aujourd'hui, nous avons le lyrisme cellulaire (Camus, La Chute,1956, p. 1537).
SYNT. Emprisonnement, régime système cellulaire; vie cellulaire; cabanon cellulaire (A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 642).
Emploi subst. Ils [les détenus libérés] ne sont plus qu'un homme qui se promène dans la rue, un rien du tout, un justiciable, de la misérable graine de mandat d'arrêt, du germe de cellulaire (A. Arnoux, Algorithme,1948, p. 224).
En partic. Divisé en cellules. Dortoir, maison cellulaire :
1. Le tombeau cellulaire pour quatre-vingt-seize prisonniers; la plupart arrivent ne sachant aucun métier; comment leur apprendra-t-on dans les cellules? Michelet, Journal,1845, p. 612.
2. Et pris, en wagon cellulaire, pour Mons. La prison, cellulaire aussi, de la capitale du Hainaut, est, je dois le confesser, une chose jolie au possible. Verlaine, Mes prisons,1893, p. 394.
Voiture cellulaire et p. ell. cellulaire, subst. fém. Divisée en compartiments destinés chacun, au transport d'un prisonnier. La porte s'ouvre, découvrant l'arrière de la cellulaire capitonnée qui fait la navette entre les prisons et Sainte-Anne (H. Bazin, La Tête contre les murs,1949, pp. 173-74).
B.− Autres domaines
1. Relatif à l'habitat des abeilles :
3. Dans la ruche, dans le corail, dans ces complexes cellulaires qu'un savant génial a si curieusement étudiés et dont on dirait qu'ils savent nettement d'avance ce qu'ils ont à faire, un formidable travail d'invention et de construction, c'est la société qui fait l'essentiel et l'individu n'en est que l'élément intégrant qui, séparé, périrait. Claudel, Un Poète regarde la Croix,1938, p. 104.
2. BIOL. Tissu cellulaire. Synon. de tissu conjonctif*.Tissu cellulaire adipeux; tissu cellulaire sous-cutané; maille du tissu cellulaire. Le tissu cellulaire, seul universel, constitue le siège propre de la vie végétative; tandis que la vie animale réside dans le tissu nerveux et le tissu musculaire (Comte, Catéchisme positiviste,1852, p. 127).
P. méton., vieilli. Membrane, tunique cellulaire. Membrane, tunique formées par du tissu cellulaire.
3. AVIAT. et MÉTÉOR. Planeur multicellulaire. Les cerfs-volants employés (...) en météorologie sont les modèles dits cellulaires (L. Marchis, Leçons sur la nav. aérienne,1904, p. 530).
4. TECHNOL. Pourvu d'alvéoles ou de loges isolées les unes des autres. Caoutchouc, plastique cellulaire; réseau ou tranche cellulaire (sur un navire) (cf. A. Croneau, Construction pratique des navires de guerre, t. 1, 1892, p. 7); gabbion cellulaire (cf. V. Romanovsky, La Mer, source d'én., 1950, p. 100).
II.− Relatif à la cellule, élément biologique fondamental.
A.−
1. Qui appartient à la cellule. Membrane cellulaire. Membrane de la cellule. Centre, corps, noyau cellulaire.
2. Qui concerne la cellule. Division cellulaire; vie, mort cellulaire; biologie, pathologie cellulaire. Chaque type cellulaire trouve dans le plasma sanguin les aliments qui lui conviennent (Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 91).
SYNT. Métabolisme, prolifération, réaction cellulaire.
Rem. Cellulaire figure comme 2eélément dans un certain nombre de composés : endo-, extra-, infra-, intercellulaire.
B.− Composé de cellules, organisé en cellules. Structure cellulaire.
Rem. Cellulaire figure comme 2eélément dans un certain nombre de composés : (organisme) uni-, pluricellulaire.
P. méton. Relatif à l'organisation en cellules. Théorie cellulaire. On a trouvé que dans tous ces tissus divers il y a un élément commun qui se transforme, la cellule, qui est le principe initial de toute organisation. Schleiden créa la théorie cellulaire (C. Bernard, Principes de méd. exp.,1878, p. 134).
Rem. Les dict. attestent un synon. de cellulaire : cellulé, adj. a) Bot., zool. Divisé en cellules. b) Relatif au prisonnier détenu en cellule (attesté ds Lar. 19e-20e) et subst. un cellulé (attesté ds Besch. Suppl. 1845-46, Lar. 19e-Nouv. Lar. ill., Littré, Guérin 1892).
Prononc. et Orth. : [selylε:ʀ]. Également [sεlylε:ʀ]. Ds Ac. 1762-1932. Ortho-vert 1966 note que ,,la finale ulaire s'écrit avec un seul l, sauf dans médullaire``. Étymol. et Hist. 1. 1740 anat. (P. Demours, Essais et observations de medecine ds Académie d'Edimbourg, I, 127 cité par Trév. 1752); 2. 1844 (Nerval, Vie du Théâtre, 571 ds Quem. : Antigone se voit condamnée à être enfermée vivante dans un tombeau, supplice cellulaire); 1845 voiture cellulaire (Besch.). Dér. de cellule*; suff. -aire*. Fréq. abs. littér. : 366. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 141, b) 222; xxes. : a) 49, b) 433.
DÉR.
Cellulairement, adv.a) [Correspond à cellule II A] Sous la forme d'une cellule biologique. Il ne saurait être question de se figurer cellulairement le début du règne animé (L. Cuénot, J. Rostand, Introd. à la génét.,1936, p. 84).b) P. méton. Conformément à la doctrine cellulaire. Depuis l'établissement de la doctrine cellulaire au XIXesiècle, tout biologiste pense et s'exprime « cellulairement » (Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 605).Rem. On rencontre ds la docum. un emploi corresp. à cellule I A 2.Ces jeunes gens sont enfermés cellulairement (E. et J. de Goncourt, Journal,1862, p. 1125). 1reattest. 1862 id.; de cellulaire, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 1.

cellulaire (théorie cellulaire) « qui se rapporte aux cellules »

Wiktionnaire

Adjectif

cellulaire \se.ly.lɛʁ\ ou \sɛ.ly.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est divisé en cellules.
  2. (Justice) Qui a un rapport avec les cellules de la prison.
    • J’en ai vu d'autres : un jeune commerçant de la Casbah, Boualem Bahmed, dans la voiture cellulaire qui nous conduisait au tribunal militaire, me fit voir de longues cicatrices qu’il avait aux mollets. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Système ou régime cellulaire.
    • Emprisonnement, prison cellulaire.
  3. (Biologie cellulaire) Qui est constitué de cellules.
    • Membrane, tissu cellulaire.
  4. (Minéralogie) Qui comporte des cellules, des alvéoles.
    • Texture cellulaire d’une roche. Sol cellulaire.

Nom commun

cellulaire \se.ly.lɛʁ\ ou \sɛ.ly.lɛʁ\ masculin

  1. (Par ellipse) (Construction) Béton cellulaire : béton dans lequel on a créé des pores par formation de bulles de gaz.
  2. (Par ellipse) (Téléphonie) Téléphone cellulaire : radiotéléphone fonctionnant dans des zones (cellules) disposant chacune d’une antenne et de canaux. Téléphone portable.
    • [...] Lapointe revint en courant vers lui, la tignasse ruisselante de pluie et le cellulaire à la main : — C'est Ginette Desrosiers, la femme de Lafleur. Elle veut vous parler. — (Luc Baranger, Maria chape de haine, ch. I, Baleine, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CELLULAIRE. adj. des deux genres
. Qui est divisé en cellules. Voiture cellulaire, Voiture divisée en compartiments, au moyen de laquelle on transporte plusieurs prisonniers sans qu'ils puissent communiquer entre eux. En termes de Législation, Système ou Régime cellulaire, Système, régime d'après lequel chaque prisonnier est enfermé dans une cellule séparée. On dit aussi Emprisonnement cellulaire. Prison cellulaire. En termes d'Anatomie, Tissu cellulaire, Tissu composé de filaments très fins et entrelacés qui entoure et pénètre tous les organes du corps et qui est surtout fort abondant entre les muscles et sous la peau. On l'appelle aussi aujourd'hui Tissu lamineux. Membrane cellulaire, Membrane formée par du tissu cellulaire. En termes de Botanique, Enveloppe, tissu cellulaire, La couche ordinairement verte qu'on trouve sous l'épiderme des végétaux et dont l'organisation a quelque rapport avec celle du tissu cellulaire des animaux.

Littré (1872-1877)

CELLULAIRE (sè-lu-lê-r') adj.
  • 1Pourvu de petites loges ou cellules. En anatomie, tissu cellulaire, tissu qui remplit les vides entre les tissus d'une importance plus grande et qui doit son nom à ce qu'on y développe artificiellement, par l'insufflation, des cellules ou cavités. On le nomme aujourd'hui tissu lamineux.

    En botanique, tissu cellulaire, tissu formé de cellules. Plantes cellulaires, plantes qui ne renferment que des cellules de différents genres.

    Théorie cellulaire, nom de ce fait général, que tous les êtres végétaux et animaux dérivent d'éléments anatomiques ayant l'état de cellule.

  • 2 Terme de législation. Système cellulaire, système d'après lequel les prisonniers sont renfermés dans des cellules séparées.

    Terme d'administration. Voiture cellulaire, voiture à compartiments pour transporter des condamnés en les isolant les uns des autres.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CELLULAIRE, adj. (en Anatomie.) se dit d’un tissu composé de plusieurs loges plus ou moins distinctes, qui paroît séparer toutes les parties du corps humain jusque dans leurs plus petits élémens. Voyez Élément.

Le tissu cellulaire est composé de fibres & de lames toutes solides, sans cavité, & qui ne sont point vasculeuses, quoiqu’il soit coloré par les vaisseaux qui s’y distribuent. Voici quelles sont ses variétés principales : dans un endroit il est lâche, composé de lames longues & distinctes les unes des autres ; dans un autre il est mince & composé de fibres courtes ; il est très-court entre la sclérotique & la choroïde ; entre la membrane arachnoïde du cerveau & la pie-mere, il est délicat, mais cependant plus sensible entre chacune des deux membranes voisines des intestins, de l’estomac, de la vessie, des ureteres, sous la peau de la verge, du front, dans le poumon où on l’appelle vésicule. Celui qui sous le nom de gaîne suit la distribution des vaisseaux dans les visceres, & sur-tout dans le foie & dans les poumons, est encore composé de fibres plus longues ; son usage principal est de réunir les membranes & les fibres voisines, en leur laissant toutefois la liberté de se mouvoir suivant leur destination. Ce tissu cellulaire ne contient presque jamais de graisse : mais il est arrosé par une vapeur aqueuse, gélatineuse, & graisseuse, qui s’exhale des arteres, & qui est reprise par les veines. On s’assûre de ce fait par une injection faite avec l’eau, la colle de poisson, l’huile, dans toutes les parties du corps. Cette vapeur étant détruite, les fibrilles se réunissent, & les membranes voisines s’irritent avec perte de mouvement. Le tissu cellulaire qui sépare les fibres musculaires & les distingue jusque dans leurs derniers élémens, est lâche & paroît plûtôt composé de petites lames que de fibres. Le tissu cellulaire qui accompagne librement les vaisseaux & les enchaîne, & celui qui se trouve dans les cavités des os, & qui est composé pareillement de lames osseuses & membraneuses, sont un peu plus lâches : & enfin le tissu cellulaire placé sur la superficie du corps entre les muscles & la peau, est le plus lâche de tous. Les petites aires vuides de ce tissu sont d’abord presque toutes remplies dans le fœtus d’une humeur gélatineuse, & à mesure que le corps croît, elles se remplissent d’une graisse grumeleuse, qui enfin se réunit en masse liquide, insipide, inflammable, qui exposée à l’air froid prend quelque consistance, & se coagule. Elle se trouve sur-tout aux environs des reins des animaux qui vivent de végétaux ; & elle est en moindre quantité dans d’autres parties, & dans les animaux qui vivent de chair, pendant la vie desquels ce liquide approche plus de la nature du fluide.

Les vaisseaux sanguins rampent & se divisent partout dans le tissu cellulaire, & les extrémités des artérioles y déposent de la graisse, qui est repompée par les veines ; le chemin des arteres aux cellules adipeuses est si proche & si facile, qu’il est nécessaire qu’il y ait de plus grandes ouvertures par où puissent être introduits le mercure, l’air, l’eau, l’humeur gélatineuse & l’huile, qui dans l’animal vivant est toûjours dans l’inaction. Cette graisse n’est pas séparée par quelque long conduit particulier : mais elle découle de toute part dans toute l’étendue de l’artere, de sorte qu’il ne se trouve aucune partie du tissu cellulaire qui l’environne, qui ne soit humectée. Lorsqu’on remplit l’artere d’eau, il s’en fait promptement un amas, comme on peut l’observer dans l’embompoint que l’on reprend en peu de tems après les maladies aiguës : mais nous savons qu’elle est repompée par les veines au moyen du mouvement musculaire, qui est si propre à diminuer la graisse, sur-tout dans les animaux dans lesquels elle se trouve en trop grande quantité, comme on le voit par les fievres qui consument la graisse, par la guérison de l’hydropisie, dans laquelle l’eau est répandue dans le tissu cellulaire & par le canal des intestins, comme si elle en avoit été repompée ; & enfin par l’écoulement qui se fait à travers la veine, après qu’on l’a remplie d’une injection d’huile ou d’eau. Les nerfs se distribuent-ils dans les cellules adipeuses ? Il est certain qu’ils y passent & qu’ils s’y distribuent partout en des filamens si petits, qu’il n’est pas possible de les suivre plus loin par la dissection. Mais pourquoi, demande-t-on, la graisse est-elle insensible ?

Les intervalles des lames du tissu cellulaire sont ouverts de tous côtés, & les cellules communiquent toutes les unes avec les autres, dans toutes les parties du corps : c’est ce que nous font voir les Bouchers qui, en insinuant de l’air par une ouverture faite à la peau, la boursoufflent dans toute l’étendue du corps ; l’emphysème par lequel l’air s’introduit par les crevasses de la peau, & après s’y être arrêté, occasionne un boursoufflement général dans toute la circonférence du corps, & enfin les maladies dans lesquelles tout ce tissu cellulaire est rempli d’eau ; le hasard, qui nous a fait voir que l’air s’est introduit dans l’humeur vitiée, même à la suite d’un emphysème. La maladie dans laquelle l’humeur gélatineuse de l’hydropisie s’est répandue dans les corps caverneux de la verge, démontre qu’aucune partie de ce tissu n’en est exceptée. On reconnoîtra l’importance de ce tissu, si l’on fait attention que c’est de lui que dépend la fermeté & la solidité naturelle de toutes les arteres, des nerfs, des fibres musculaires, & par conséquent celles des chairs & des visceres qui en sont composés ; & de plus la configuration des parties & les plis, les cellules, les courbures, viennent du seul tissu cellulaire, plus lâche dans certaines parties, & plus serré dans d’autres ; il compose tous les visceres, tous les muscles, les glandes, les ligamens & les capsules de concert avec les vaisseaux, les nerfs, les fibres musculaires & tendineuses, dans la composition desquelles ils entre néanmoins en grande partie, puisqu’il est certain que c’est à lui seul, c’est-à-dire, à sa différente longueur, à son plus ou moins de tension, à sa plus ou moins grande quantité & à sa proportion, qu’on doit rapporter la diversité des glandes & des visceres : enfin la plus grande partie du corps en émane ; car le corps n’est pas entierement composé de filamens cellulaires. La graisse a différens usages ; elle facilite le mouvement des muscles, en diminue le frottement, les empêche de devenir roides ; elle remplit l’espace qui se trouve entre les muscles, & les parties voisines des visceres, de sorte qu’elle cede lorsqu’ils sont en mouvement, & qu’elle soûtient les parties qui sont dans l’inaction ; elle accompagne les vaisseaux & les garantit ; elle étend également la peau, lui sert de coussin, & pare sa beauté ; peut-être même se mêle-t-elle avec les autres liqueurs pour tempérer leur acrimonie ; elle est la principale matiere de la bile ; elle suinte des os au-travers les couches cartilagineuses, & se mêle avec la sinovie ; elle s’exhale du mésentere, du mesocolon, de l’épiploon, autour des reins ; elle enduit pendant la vie la superficie des visceres d’une vapeur molle ; & enfin, se plaçant entre les parties, elle s’oppose à leur concrétion. Haller, Physiol. Voyez Graisse. (L)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cellulaire »

(Adjectif) (1740) Dérivé de cellule avec le suffixe -aire. Le sens pénitentiaire apparaît en 1841, le sens biologique en 1855.
(Nom commun) Ellipse de téléphone cellulaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cellule.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cellulaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cellulaire selylɛr

Évolution historique de l’usage du mot « cellulaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cellulaire »

  • Voici mon opinion sur la poésie : les vers sont de petites prisons cellulaires où la pensée est coffrée. De Louis Auguste Commerson / Pensées d'un emballeur
  • Si vous voulez brancher votre cellulaire dans votre véhicule pour le recharger, il vaudrait mieux le faire avant de vous mettre en route. Connecter un téléphone mobile tout en conduisant, même si l'appareil est éteint, constitue une infraction au Code de la sécurité routière. Radio-Canada.ca, Brancher votre cellulaire pour le recharger en conduisant est illégal | Radio-Canada.ca
  • Le rapport propose une supposition critique identifiant avec le marché mondial Push-to-Talk sur cellulaire en examinant sa division. Les divisions ont été évaluées en fonction des tendances actuelles et futures. L’étude de la segmentation géographique intègre les besoins estimés et actuels de ces zones. De plus, l’étude répond à un besoin lié à différents segments d’utilisation finale et à des produits distincts dans une grande partie des segments géographiques. du marché mondial Push-to-Talk sur cellulaire. Le rapport examine en outre la publicité Push-to-Talk sur cellulaire en ce qui concerne le volume et les revenus. Actualité Sous le Soleil, mondial Push-to-Talk sur cellulaire marché Taille du 2020-2025 || Sprint Corporation, Motorola Solutions, Brentwood, Simoco Wireless Solutions, Genaker, Verizon, Harris, Mobile Tornado - Actualité Sous le Soleil
  • Thème 3 : La biologie cellulaire ! L'ACTU de l'Université de Franche-Comté, [1001 QUESTIONS ET QUELQUES RÉPONSES] LA BIOLOGIE CELLULAIRE | L'ACTU de l'Université de Franche-Comté
  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Ensemble de téléphone mobile (cellulaire). En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Ensemble de téléphone mobile (cellulaire) est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Marché mondial de l’assemblage de téléphones mobiles (cellulaires) 2020 – Nokia, Samsung, Sony, LG, BlackBerry – Journal l'Action Régionale
  • Marché mondial Machine cellulaire à  usiner qui permet au consommateur d’évaluer la demande à long terme et d’estimer des implémentations particulières. La croissance croissante qui est vraiment attendue en fonction de l’analyse donne des informations complètes sur le marché mondial Machine cellulaire à  usiner. Les moteurs et les contraintes se préparent après toute la prise de conscience de la croissance de l’industrie mondiale Machine cellulaire à  usiner. boursomaniac, Global Machine cellulaire à  usiner Marché Présentation, type de produit, applications, régions, état du marché et perspectives (2020-2029) - boursomaniac
  • Mondiale Imagerie en direct cellulaire Devices marché Taille 2020 fournit une analyse en profondeur par le statut historique et actuel du marché / industries pour lindustrie mondiale Imagerie en direct cellulaire Devices. En outre, le rapport de recherche catégorise le marché dans le monde entier Imagerie en direct cellulaire Devices par segment par le joueur, le type, lapplication, Channel Marketing, et de la région. Imagerie en direct cellulaire Devices rapport sur le marché suit également les plus récentes dynamique du marché, comme facteurs à lorigine, limitant les facteurs, et nouvelles de lindustrie comme les fusions, les acquisitions et les investissements. la recherche marketing Imagerie en direct cellulaire Devices rapport fournit la taille du marché (valeur et volume), la part de marché, le taux de croissance par types, applications et combine à la fois des méthodes qualitatives et quantitatives pour former les prévisions micro et macro. , Taille du marché mondial Imagerie en direct cellulaire Devices 2020 Tendances de lindustrie, Partager, Taille, la demande, les opportunités de croissance, lindustrie du revenu, lavenir et lanalyse daffaires par Prévisions – 2026 – JustFamous
  • Le Rapport sur le marché Analyse cellulaire a également fourni des données sur l’impact du COVID 19 sur le marché mondial. Le monde fait face à une crise mondiale de la santé sans précédent dans les 75 dernières années. Elle a touché tous les segments de la population et est particulièrement préjudiciable aux membres des groupes sociaux dans les situations les plus vulnérables. Ainsi, l’économie mondiale a beaucoup de prétention face à cette pandémie. Le Rapport comprend des données complètes sur l’impact du COVID 19 sur le marché Analyse cellulaire pour aider les utilisateurs à prendre des décisions à grande échelle. Instant Interview, Marché Analyse cellulaire mondial 2020 – Impact du COVID-19, analyse de la croissance future et défis | Thermo Fisher Scientific, Bio-Rad Laboratories, Agilent Technologies, Becton Dickinson, Beckman Coulter – Instant Interview

Traductions du mot « cellulaire »

Langue Traduction
Anglais cell
Espagnol celular
Italien cellulare
Allemand handy
Portugais celular
Source : Google Translate API

Synonymes de « cellulaire »

Source : synonymes de cellulaire sur lebonsynonyme.fr
Partager